Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Le Roi-nu-pieds
Date de parution : 04/01/2024
Éditeurs :
Pocket
Nouveauté

Le Roi-nu-pieds

Date de parution : 04/01/2024
Entre un père cadre supérieur et un fils zadiste... le conflit est plus que générationnel.
Entre Éric et son fils, un fossé s’est creusé. Quand ? Pourquoi ?
Alors que, pour la première fois depuis des mois, Niels rend visite à ses parents, le malaise est palpable. Sa...
Entre Éric et son fils, un fossé s’est creusé. Quand ? Pourquoi ?
Alors que, pour la première fois depuis des mois, Niels rend visite à ses parents, le malaise est palpable. Sa vie sur la ZAD, son chien, sa coupe de cheveux, son charabia solidaire… Tout déplaît au pater familias, jusqu’à l’engueulade...
Entre Éric et son fils, un fossé s’est creusé. Quand ? Pourquoi ?
Alors que, pour la première fois depuis des mois, Niels rend visite à ses parents, le malaise est palpable. Sa vie sur la ZAD, son chien, sa coupe de cheveux, son charabia solidaire… Tout déplaît au pater familias, jusqu’à l’engueulade de trop. Seulement deux ans plus tard, quand le chômage et le doute rattrapent Éric, c’est vers son fils qu’il se tourne. À Notre-Dame-des-Landes, que ses pas le portent… Et si la zone à défendre commençait par un fossé à combler ?
 
« Un des plus jolis textes qu’il nous ait été donné de lire sur les rapports père-fils. » Alix Girod de l’Ain – ELLE
 
« Intime et sincère. » Avantages
 
« Une fine observation de l’air du temps. » Psychologies 
 
Cet ouvrage a fait partie de la sélection pour le Prix Ouest
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266336673
Code sériel : 18947
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266336673
Code sériel : 18947
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Ce roman, d'une délicatesse poignante, parle autant de la génération des décroissants que de celle de ces cadres démonétisés par leur âge. Non seulement ce qu'ils ont à s'apprendre mutuellement est immense, mais le nouveau livre de François d'Epenoux est un des plus jolis textes qu'il nous ait été donné de lire sur les rapports père-fils. »
Alix Girod de l'Ain / ELLE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • 1eredecouv 14/02/2024
    Père et fils ne peuvent pas être plus différents. L’un est bien installé dans une jolie maison, rédacteur free-lance pour des agences de pub, un vrai modèle de réussite sociale. L’autre s’est retranché dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, où il vit en autosuffisance, proche de la nature, prônant le minimalisme et luttant contre la consommation de masse. Mais parfois, la vie a le sens de l’humour. Quand Eric se retrouve endetté et sans emploi, il décide de tout plaquer et de rejoindre son fils. Le choc des cultures ! J’ai lu ce roman dans le cadre du jury des lecteurs Pocket, et je dois avouer que j’étais plutôt sceptique sur ce titre dont j’ai repoussé la lecture pendant quelques semaines. Pourtant, je garderai finalement un très bon souvenir de ce livre, qui a été une belle découverte ! Ce roman est avant tout une jolie histoire d’une relation père-fils complexe, mais qui n’est pas dénuée d’amour et d’attachement, malgré les différences évidentes. Il est aussi question de choix de vie, et de convictions. Ces convictions, ce sont surtout celles de Niels, zadiste engagé, qui sous des airs faussement nonchalants, mène une réelle lutte idéologique pour l’environnement, et pour diminuer au maximum son impact sur la planète. Au delà des chemises sales, des pieds-nus, et des douches rares, c’est un vrai mode de vie qui est évoqué, où règnent entraide, autarcie et sensibilité. Alors évidemment, les portraits de nos deux personnages sont un peu caricaturaux, mais le contraste n’était-il pas nécessaire pour créer deux protagonistes si différents ? Une belle histoire de liberté et de tolérance, qui rappelle que chacun peut apprendre de l’autre, malgré les différences.Père et fils ne peuvent pas être plus différents. L’un est bien installé dans une jolie maison, rédacteur free-lance pour des agences de pub, un vrai modèle de réussite sociale. L’autre s’est retranché dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, où il vit en autosuffisance, proche de la nature, prônant le minimalisme et luttant contre la consommation de masse. Mais parfois, la vie a le sens de l’humour. Quand Eric se retrouve endetté et sans emploi, il décide de tout plaquer et de rejoindre son fils. Le choc des cultures ! J’ai lu ce roman dans le cadre du jury des lecteurs Pocket, et je dois avouer que j’étais plutôt sceptique sur ce titre dont j’ai repoussé la lecture pendant quelques semaines. Pourtant, je garderai finalement un très bon souvenir de ce livre, qui a été une belle découverte ! Ce roman est avant tout une jolie histoire d’une relation père-fils complexe, mais qui n’est pas dénuée d’amour et d’attachement, malgré les différences évidentes. Il est aussi question de choix de vie, et de convictions. Ces convictions, ce sont surtout celles de Niels, zadiste engagé, qui sous des airs faussement nonchalants, mène une réelle lutte idéologique pour l’environnement, et pour diminuer au maximum son impact...
    Lire la suite
    En lire moins
  • SundaybookclubEmeline 12/02/2024
    C’est un roman qui explore les relations complexes entre un père et son fils. À travers une histoire de communication défectueuse, l’auteur nous plonge dans une réflexion sur l’amour, la filiation et les choix de vie. Niels, âgé de 25 ans, vit depuis des années dans une cabane dépourvue d’eau et d’électricité sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Un été, il débarque à l’improviste dans la maison de vacances familiale. Son apparence négligée, ses vêtements en lambeaux et son attachement à la simplicité intriguent et déroutent son père. Ce dernier doit faire face à la “provocation manifeste” de Niels, tout en se questionnant sur les convictions politiques et les choix de vie de son fils. Le Roi-Nu-Pieds explore donc la confrontation entre deux générations, construites sur des bases différentes. L’amour qui les lie est mis à l’épreuve, tandis que la vie sur la ZAD prend des allures d’utopie, où l’entraide, la fraternité et la solidarité ne sont pas de simples mots. Ce roman soulève des questions existentielles intéressantes, tout en gardant une cohérence narrative et j’ai été touchée par les personnages malgré son angélisme par moments (surtout lors des passages dans la ZAD et la fin).
  • camille_bouquine_ 09/02/2024
    Une bien agréable surprise avec ce roman ! J'avoue que la quatrième de couverture ne me tentait pas du tout et que j'ai commencé ma lecture à reculons...et je me suis attachée à Éric et son fils Niels, tout simplement touchants dans leurs pudeurs, leurs difficultés à communiquer malgré leurs amours...une telle différence de voir la vie, alors que tout les oppose, ils vont devoir s'apprivoiser, et trouver une communication sereine et apaisée.. Niels, vit à la ZAD de Notre Dame des Landes, avec son chien...quand il décide de rendre visite à ses parents.. Une incompréhension totale, de la maladresse de la part d'Éric qui ne comprends pas et n'accepte pas la façon de vivre de son fils.. Une visite qui va mal se terminer..et va venir mettre un terme à leur relation.. Des années plus tard, Éric va voir sa vie voler en éclats..et va se tourner vers son fils... Je ne vous en dis pas plus...mais vous l'aurez compris cette lecture m'a embarqué, et les thèmes abordés m'ont tout simplement parlé ! Une relation père-fils touchante, émouvante.. la surconsommation, le manger mieux et local, la vie en auto suffisance, le retour à l'essentiel, à la terre et la nature sont évoqués ici, et nous font réfléchir sur notre mode de vie et sur le bonheur de chacun. Un joli message lumineux, rempli de bienveillance et de tolérance.. Vous l'avez lu? Une bien agréable surprise avec ce roman ! J'avoue que la quatrième de couverture ne me tentait pas du tout et que j'ai commencé ma lecture à reculons...et je me suis attachée à Éric et son fils Niels, tout simplement touchants dans leurs pudeurs, leurs difficultés à communiquer malgré leurs amours...une telle différence de voir la vie, alors que tout les oppose, ils vont devoir s'apprivoiser, et trouver une communication sereine et apaisée.. Niels, vit à la ZAD de Notre Dame des Landes, avec son chien...quand il décide de rendre visite à ses parents.. Une incompréhension totale, de la maladresse de la part d'Éric qui ne comprends pas et n'accepte pas la façon de vivre de son fils.. Une visite qui va mal se terminer..et va venir mettre un terme à leur relation.. Des années plus tard, Éric va voir sa vie voler en éclats..et va se tourner vers son fils... Je ne vous en dis pas plus...mais vous l'aurez compris cette lecture m'a embarqué, et les thèmes abordés m'ont tout simplement parlé ! Une relation père-fils touchante, émouvante.. la surconsommation, le manger mieux et local, la vie en auto suffisance, le retour à l'essentiel, à la terre et la nature sont évoqués ici, et nous font réfléchir...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Amydeslivres 08/02/2024
    [masquer]Si je vous parle de richesse qu’en voyez vous? Dans ce roman, François d’Epenoux, à travers une dimension écologique, nous parle de richesse. Non non pas d’argent mais de richesse par la Terre, celle qui nous apporte la vie, celle grâce à laquelle nous vivons. En nous contant l’histoire d’Eric et son fils, l’auteur nous confronte à ces deux types de richesses. Celle pour qui Éric se lève tous les jours, travail pour payer son loyer, pour nourrir sa famille, pour payer ses dettes. Et d’un autre côté, j’ai été emportée dans ma lecture en découvrant la vie de Niels, pour qui la richesse rime avec nature. Bien qu’il ne dispose pas de tout le confort de son père, que sa vie soit complètement différente de celle que nous connaissons, celui ci dispose de tout le nécessaire pour vivre. J’ai découvert avec Éric, la vie à la ZAD, la vie que son fils a choisie. J’ai vu Éric évoluer, avoir une vision différente de la vie.[/masquer]
  • MaminouG 06/02/2024
    Décidément, ma participation au jury du Grand Prix des Lecteurs Pocket 2024 m’aura, jusqu’à présent, permis de découvrir des romans plutôt agréables à lire. "Le Roi-Nu-Pieds" de François D’Epenoux est le quatrième publié et j’ai eu beaucoup de plaisir à le découvrir pour maintes raisons. D’abord l’écriture est très plaisante, à la fois simple et vive, claire et limpide. Je l’ai à la fois dégustée et avalée gloutonnement. Difficile, en effet, d’arrêter la lecture une fois celle-ci commencée. Et puis, il y a l’histoire, celle d’un conflit père/fils, une histoire de générations, deux manières d’aborder la vie. Niels n’est pas revenu voir les siens depuis longtemps, n’a guère donné de nouvelles, et, lorsqu’il débarque un beau jour, naturellement c’est le choc. Pieds nus, complètement dépenaillé et sale, il est accompagné de sa petite amie. Quels points communs peut-on découvrir entre un zadiste et une famille "CSP+" ? Je vous laisse imaginer – ou plutôt découvrir – la suite... L’auteur analyse avec beaucoup de lucidité, sans la moindre once de manichéisme ou de jugement, les idées de chacun. Il met en évidence deux modes de vie, démontre à quel point l’amour ne suffit pas toujours pour faire taire les dissensions. Il nous montre aussi combien jamais rien n’est définitif. Alors, même si, parfois, on pourrait se dire que l’on tombe dans une flaque d’eau de rose, j’ai aimé ce roman qui explique tout simplement qu’il est difficile d’être parents, que rien n’est jamais ni tout blanc, ni tout noir. J’ai aimé le regard bienveillant et tolérant qu’il pose sur cette fameuse ZAD de Saint-Vincent-des-Landes dont on a tant parlé. J’ai aimé l’émotion qu’il fait naître, la destruction des préjugés au fil des mots, la délicatesse toujours présente et la tendresse qui petit à petit se laisse deviner. J’ai trouvé dans "Le Roi-Nu-Pieds" le plaisir d’une lecture tendre et plaisante. Décidément, ma participation au jury du Grand Prix des Lecteurs Pocket 2024 m’aura, jusqu’à présent, permis de découvrir des romans plutôt agréables à lire. "Le Roi-Nu-Pieds" de François D’Epenoux est le quatrième publié et j’ai eu beaucoup de plaisir à le découvrir pour maintes raisons. D’abord l’écriture est très plaisante, à la fois simple et vive, claire et limpide. Je l’ai à la fois dégustée et avalée gloutonnement. Difficile, en effet, d’arrêter la lecture une fois celle-ci commencée. Et puis, il y a l’histoire, celle d’un conflit père/fils, une histoire de générations, deux manières d’aborder la vie. Niels n’est pas revenu voir les siens depuis longtemps, n’a guère donné de nouvelles, et, lorsqu’il débarque un beau jour, naturellement c’est le choc. Pieds nus, complètement dépenaillé et sale, il est accompagné de sa petite amie. Quels points communs peut-on découvrir entre un zadiste et une famille "CSP+" ? Je vous laisse imaginer – ou plutôt découvrir – la suite... L’auteur analyse avec beaucoup de lucidité, sans la moindre once de manichéisme ou de jugement, les idées de chacun. Il met en évidence deux modes de vie, démontre à quel point l’amour ne suffit pas toujours pour faire taire les dissensions. Il nous...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.