Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266306485
Code sériel : 17778
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm

Les Amants de l'été 44

Date de parution : 02/01/2020
2000, Gemma est une jeune New-Yorkaise vive, séduisante, pragmatique, travaillant avec passion dans l’entreprise familiale de produits alimentaires. À la mort de sa mère, elle découvre que sa « vraie » grand-mère, Philippine, était française ; elle décide alors de partir, seule, sur ses traces. Ce voyage à la recherche... 2000, Gemma est une jeune New-Yorkaise vive, séduisante, pragmatique, travaillant avec passion dans l’entreprise familiale de produits alimentaires. À la mort de sa mère, elle découvre que sa « vraie » grand-mère, Philippine, était française ; elle décide alors de partir, seule, sur ses traces. Ce voyage à la recherche de ses origines la conduit en Normandie. En sillonnant la région, Pont-l’Evêque, Le Havre, Barfleur, Colleville, l’Américaine recueille les témoignages de ceux qui ont connu Philippine. Tout commence en 1944, quand, en faisant du marché noir à Deauville, la jeune Normande rencontre Ethan, un GI, cajun de Louisiane.
Deux destins de femmes, deux continents, deux époques… L’une est en quête, la seconde se raconte. Gemma trouvera un nouveau sens à sa vie et comprendra comment Philippine a payé le prix de sa liberté.



« L’écriture est belle, l’histoire émouvante et captivante. » Les Lectures de Cerise
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266306485
Code sériel : 17778
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Un très beau roman qui part en quête des origines familiales d’une jeune femme…» Les Chroniques de Madoka
« C'est toujours une grande joie de découvrir un nouveau roman de Karine Lebert. Chaque nouvel opus est un voyage ne laissant jamais indifférent. » Les Chroniques de Goliath
« On ne peut que tomber sous le charme de ce roman. C'est romanesque à souhait ! » Histoire du soir
« L'écriture est belle, l'histoire émouvante et captivante. » Les Lectures de Cerise
XXX
« Une histoire touchante. » France-Bleu Drôme-Ardèche
« 368 pages de bonheur. » Judaïques FM
« Une histoire passionnante. » Radio Massabielle
XXX

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mylea45 Posté le 21 Juillet 2020
    une belle histoire mêlant l'histoire de parcours de femme l'une française en 1944 et sa petit-fille une américaine en 2000. Cette dernière part à la recherche des racines. On reste sur sa fin il faut lire le tome 2 pour en savoir plus
  • LaurAimeLire Posté le 12 Juillet 2020
    J'ai beaucoup aimé ce premier tome de "Les amants de l'été 44". J'y ai retrouvé des thèmes que j'apprécie beaucoup: les amours contrariées, la quête d'identité, la seconde guerre mondiale, les secrets de famille. Des thèmes qui font écho à l'histoire de mes grands-parents... J'ai hâte de commencer le tome 2.
  • LourseLit Posté le 1 Juin 2020
    Ce livre (et sa suite) faisaient partie du beau colis de Noël que m’avait concocté Audrey. Elle sait bien choisir les livres qu’elle m’offre alors ils ne traînent pas trop longtemps dans ma PAL. D’autant qu’une copine lectrice Charleston a lu ce roman il y a un mois et m’a donné bien envie de le lire à mon tour. Entre Amérique et Normandie, entre 1945 et les années 2000, Karine Lebert m’a plongé dans un très beau secret de famille. C’est au décès de sa mère, Lauren, que Gemma apprend que la mère de celle-ci était française. Elle décide de partir en quête de ses origines sans savoir qu’elle va mettre au jour une histoire bien complexe. Philippine était une jeune fille de bonne famille, vivant sous le joug des allemands ayant réquisitionné une partie du manoir familial. Lorsque la libération arrive, on pourrait s’attendre à une liesse folle comme celle qu’on a l’habitude de lire dans les romans sur cette période. Et j’ai aimé justement que Karine Lebert nous montre une autre facette. Parce que la libération n’a pas été signe que de bonheur. La famille Lemonnier va en effet perdre Olivier, le frère de Philippine, tué par les américains. De... Ce livre (et sa suite) faisaient partie du beau colis de Noël que m’avait concocté Audrey. Elle sait bien choisir les livres qu’elle m’offre alors ils ne traînent pas trop longtemps dans ma PAL. D’autant qu’une copine lectrice Charleston a lu ce roman il y a un mois et m’a donné bien envie de le lire à mon tour. Entre Amérique et Normandie, entre 1945 et les années 2000, Karine Lebert m’a plongé dans un très beau secret de famille. C’est au décès de sa mère, Lauren, que Gemma apprend que la mère de celle-ci était française. Elle décide de partir en quête de ses origines sans savoir qu’elle va mettre au jour une histoire bien complexe. Philippine était une jeune fille de bonne famille, vivant sous le joug des allemands ayant réquisitionné une partie du manoir familial. Lorsque la libération arrive, on pourrait s’attendre à une liesse folle comme celle qu’on a l’habitude de lire dans les romans sur cette période. Et j’ai aimé justement que Karine Lebert nous montre une autre facette. Parce que la libération n’a pas été signe que de bonheur. La famille Lemonnier va en effet perdre Olivier, le frère de Philippine, tué par les américains. De là, le père vouera une haine tenace aux GI. Mais Philippine, elle, est une jeune femme qui, certes porte le deuil, mais a envie de vivre ! Et lorsqu’elle croise Ethan, c’est le début d’une histoire d’amour compliquée. J’ai appris beaucoup de choses par cette lecture qui met en avant la thématique des war brides, ces jeunes françaises convolant avec des GI et partant pour l’Amérique. Un statut qui peut faire rêver mais qui, dans la réalité, n’amenait pas forcément que de beaux mariages emplis d’amour. J’ai beaucoup aimé suivre l’enquête de Gemma dans cette campagne normande, elle va faire de bien jolies rencontres sur ce chemin et les nombreux personnages secondaires m’ont tous beaucoup plu. J’étais immergée dans ces lieux avec grand plaisir, transportée en pensée auprès des descendants de la famille Lemonnier et notamment le sympathique Lucas qui va vite aider Gemma dans sa quête. S’il y a un bémol sur ce livre qui met pourtant en avant des secrets de famille comme je les aime, c’est justement sa fin ! Parce qu’on le referme avec seulement une partie de l’histoire de Philippine, Ethan et Lauren. Tout va se poursuivre dans le second tome et il reste encore bien des mystères à dévoiler. Du coup, heureusement qu’Audrey a eu la riche idée de m’offrir les 2 tomes à la fois car cette fin serait autrement bien frustrante. Et je vais me plonger dans cette suite sans tarder.
    Lire la suite
    En lire moins
  • PGilly Posté le 14 Mai 2020
    Un dessert agréable après plusieurs plats consistants. Je compare à un téléfilm de qualité que l'on regarde décontracté, sans se creuser la nénette. C'est cousu de fil normand, allègre dans l'écriture (assez fleur bleue), dépaysant entre les époques les States, les bocages du Calvados et du Cotentin. Je me plais à revisiter des contrées découvertes au printemps dernier. Gemma, Lauren et Philippine sont de bonne compagnie, bienvenue en ces temps confinés.
  • snoopette27 Posté le 4 Décembre 2019
    Très belle plongée dans la Normandie post débarquement/guerre. Une histoire d'amour.... Tome 1
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.