Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266278102
Code sériel : 17027
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Les Larmes de la liberté

Isabelle ALLARD (Traducteur)
Date de parution : 01/02/2018
En 1830, la vie idéale de James Pyke est sur le point de basculer. Lui, le fils d'un planteur et d'une esclave qui a dû fuir sa Virginie natale, a réussi à se hisser dans la haute société de Philadelphie en cachant ses origines, et vit une passion avec une... En 1830, la vie idéale de James Pyke est sur le point de basculer. Lui, le fils d'un planteur et d'une esclave qui a dû fuir sa Virginie natale, a réussi à se hisser dans la haute société de Philadelphie en cachant ses origines, et vit une passion avec une ravissante aristocrate. Jusqu'à ce que Henry, l'homme qui lui avait sauvé la vie vingt ans plus tôt, ne vienne frapper à sa porte pour lui demander de l'aide à son tour. Son fils Pan, serviteur et protégé de James depuis des années, a disparu, enlevé pour être vendu comme esclave. Incapable d'abandonner le garçon à un pareil sort, James décide de partir à sa recherche.
Dans cette Amérique sudiste qui n'oublie ni ne pardonne, parviendra-t-il à sauver Pan au péril de sa vie ? Retrouvera-t-il Caroline, son grand amour et la mère de son enfant ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266278102
Code sériel : 17027
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent


« L'écriture lyrique de Kathleen Grissom est riche en détails historiques, et ce roman peut être lu soit comme une histoire indépendante inoubliable, soit comme la suite captivante de La Colline aux esclaves. » Publishers Weekly

« Une histoire bouleversante, des personnages forts et attachants et une plume sublime, le cocktail parfait pour une excellente lecture. »
Julia Godard, Librairie Birmann Majuscule
 
« Incroyablement prenant, avec des personnages qu'on adopte dès les premières pages et un décor historique passionnant ! »
Marianne Kmiecik, Librairie Les Lisières
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sandrinou05 Posté le 14 Mars 2020
    C'est un roman écrit avec une telle simplicité et une telle évidence que dès la première page j'étais captivée. L'auteur a très bien structuré ses chapitres, tout est limpide à tel point qu'on s'y croirait. L'histoire qui traite de la ségrégation entre les hommes noirs et blancs, est racontée d'une jolie façon. Je remercie l'auteur de m'avoir fait vivre ces moments avec sa plume. J'avais envie d'adopter le petit Pan tant il était adorable, j'avais envie de sermonner James qui a souvent fait preuve de lâcheté mais s'est heureusement rattrapé, j'avais envie de vivre avec Robert le majordome noir qui a toujours su épauler James, j'avais envie de connaître toute la famille naturelle de James, j'avais envie de sauver Sukey, j'avais envie de m'en prendre à tous ces blancs qui ont fait preuve de cruauté envers les noirs. Bref, j'ai vraiment vécu cette histoire intensément. Merci Kathleen Grissom
  • karine68700 Posté le 28 Janvier 2020
    Ayant lu 'la colline aux esclaves', on y retrouve bien les personnages donc on peut conclure que c'est une suite. Après que James le fils de Belle, élevé par la grand-mère blanche qui a été brûlé dans la maison et tué son père, il s'enfuit en Philadelphia. Il va rencontrer un noir qui va l'aider. Très vite James qui est de couleur blanche, trouve du travail dans 1h l'orfèvrerie et devient très bon sculpteur. Son patron, monsieur Burton avec sa femme, adopteront James sans savoir qu'il a du sang noir mais la mère Burton l'appris et fit comme si rien n'était malgré une distance qu'elle émit. Après la mort de ses parents, il reste avec Robert le majordome et Pan le fils du noir qui l'avait aidé. Pan décide un jour d'aller au port où se vendent des oiseaux pour un offrir un à James, mais il se fait enlever et vendre. entre-temps James a des relations avec une femme mariée et elle tombe enceinte de lui. le père de la fille la prend et fait des menaces à James ce dernier est obligé de partir et va à la recherche de Pan qu'il va retrouver. tout deux vont être... Ayant lu 'la colline aux esclaves', on y retrouve bien les personnages donc on peut conclure que c'est une suite. Après que James le fils de Belle, élevé par la grand-mère blanche qui a été brûlé dans la maison et tué son père, il s'enfuit en Philadelphia. Il va rencontrer un noir qui va l'aider. Très vite James qui est de couleur blanche, trouve du travail dans 1h l'orfèvrerie et devient très bon sculpteur. Son patron, monsieur Burton avec sa femme, adopteront James sans savoir qu'il a du sang noir mais la mère Burton l'appris et fit comme si rien n'était malgré une distance qu'elle émit. Après la mort de ses parents, il reste avec Robert le majordome et Pan le fils du noir qui l'avait aidé. Pan décide un jour d'aller au port où se vendent des oiseaux pour un offrir un à James, mais il se fait enlever et vendre. entre-temps James a des relations avec une femme mariée et elle tombe enceinte de lui. le père de la fille la prend et fait des menaces à James ce dernier est obligé de partir et va à la recherche de Pan qu'il va retrouver. tout deux vont être poursuivi avec Sukey qui est enceinte. elle a couchera pendant leur cavale et elle mourra. James garde l'enfant. il réussit grâce à l'aide et au courage de beaucoup de personnes noires de retourner trouver sa fille et de reprendre sa vie. mais avec trois enfants et tant de nouvelles connaissances. j'ai aimé ce livre car il est partie d'un mensonge en cachant la vérité de son passé mais a réussi ce qu'il a entrepris. il détestait les noir à cause de son éducation et pourtant c'est grâce à eux qu'il s'en est sorti. grâce au courage et à l'intelligence de toutes ces personnes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • YvesP Posté le 1 Janvier 2020
    J'ai beaucoup aimé ce livre suite de La Colline Aux Esclaves . cela etant, il peut etre lu sans avoir lu le precedent. Mais ce serait dommage car les deux livres sont passionnants. très bien documentés sur les horreurs de l'esclavagisme sans etre glauque . Je vous recommande ces deux livres.
  • Edouardo1976 Posté le 14 Septembre 2019
    J'ai beaucoup aimé ce livre suite de La Colline Aux Esclaves . cela etant, il peut etre lu sans avoir lu le precedent. Mais ce serait dommage car les deux livres sont passionnants. très bien documentés sur les horreurs de l'esclavagisme sans etre glauque . Je vous recommande ces deux livres Attention il a été publié sous deux titres '' Fuir la colline aux esclaves '' et "Les larmes de la liberté" C'est le même texte.
  • Annette55 Posté le 3 Septembre 2019
    Je vais essayer de faire court . Je ne connaissais pas Kathleen Grissom ni n’avais lu « La colline aux esclaves » dont cet ouvrage serait la suite ... Pourtant je me suis attachée à ce récit bien construit de près de 600 pages, contant le destin de —-James Pyke,—-alias James Smith—-alias James Burton—-qui , toute sa vie se sentira piégé, ne cessera de mentir . L’histoire se passe de 1810- 1811 à 1830. Blanc de peau doté d’un cache œil noir , fils du planteur blanc Marshall Pyke qui dirigeait une exploitation à Tall Oaks,——dont Il s’est longtemps cru le frère—- et d’une Jolie esclave noire , Belle , que Marshall viola, , James nia très longtemps sa «  négritude » . Il devra bientôt fuir sa Virginie Natale ... Lâche et Fugitif toute sa vie, il considéra les noirs très longtemps comme des gens stupides et dénués d’émotion, plus près des animaux que des êtres humains . Au fil de ses aventures il apprit à les connaître ,à être témoin de leur courage et de leur intelligence supérieure qui leur permettait de survivre aux conditions les plus cruelles ... Au sein de cette Amérique sudiste parviendra t- il... Je vais essayer de faire court . Je ne connaissais pas Kathleen Grissom ni n’avais lu « La colline aux esclaves » dont cet ouvrage serait la suite ... Pourtant je me suis attachée à ce récit bien construit de près de 600 pages, contant le destin de —-James Pyke,—-alias James Smith—-alias James Burton—-qui , toute sa vie se sentira piégé, ne cessera de mentir . L’histoire se passe de 1810- 1811 à 1830. Blanc de peau doté d’un cache œil noir , fils du planteur blanc Marshall Pyke qui dirigeait une exploitation à Tall Oaks,——dont Il s’est longtemps cru le frère—- et d’une Jolie esclave noire , Belle , que Marshall viola, , James nia très longtemps sa «  négritude » . Il devra bientôt fuir sa Virginie Natale ... Lâche et Fugitif toute sa vie, il considéra les noirs très longtemps comme des gens stupides et dénués d’émotion, plus près des animaux que des êtres humains . Au fil de ses aventures il apprit à les connaître ,à être témoin de leur courage et de leur intelligence supérieure qui leur permettait de survivre aux conditions les plus cruelles ... Au sein de cette Amérique sudiste parviendra t- il à sauver Pan , le fils d’Henry , disparu pour être vendu comme un esclave? Il vivra une passion pour Caroline —-une aristocrate mal mariée a un certain Preston alcoolique — dont il aura une petite fille . Nous suivons passionnément ses aventures et ses états d’âme qui le conduiront à se hisser d’abord dans la haute société de Philadelphie tout en cachant ses origines. Ainsi que sa quête, ses interrogations, ses colères, sa course dangereuse, ses ruses et les dangers mortels lors de son enquête fébrile pour retrouver Pan, le fils d’Henry , l’homme qui lui avait sauvé la vie vingt ans plus tôt ... C’est un ouvrage bien documenté que l’on ne lâche pas où l’on sent que l’auteure a fait des recherches approfondies de l’époque et des sites dans les bibliothèques de Philadelphie , et à propos de divers endroits de la Louisiane. Elle possède un remarquable talent de conteuse., en tout cas . Je vais me procurer «  La colline aux esclaves .. » . Livre choisi presque par hasard dans ma librairie préférée.... Mais ce n’est que mon avis bien sûr !
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.