Lisez! icon: Search engine
À Paraître
Les Meurtres zen Vol.2 : Des Meurtres pour lâcher prise
Jenny Bussek (traduit par)
Date de parution : 21/03/2024
Éditeurs :
Pocket
En savoir plus
9.50 €
Date de parution: 21/03/2024
À Paraître

Les Meurtres zen Vol.2 : Des Meurtres pour lâcher prise

Jenny Bussek (traduit par)
Date de parution : 21/03/2024
Crimes et développement personnel : bienvenue dans le Breaking Bad du bien-être !
Il n’y a guère de métier plus éprouvant pour les nerfs que celui d’avocat de la mafia. Björn Diemel en sait quelque chose. Par bonheur, il a trouvé une solution... Il n’y a guère de métier plus éprouvant pour les nerfs que celui d’avocat de la mafia. Björn Diemel en sait quelque chose. Par bonheur, il a trouvé une solution pour en finir avec le stress et l’anxiété qui minaient son quotidien : la méditation de pleine conscience. À l’aide... Il n’y a guère de métier plus éprouvant pour les nerfs que celui d’avocat de la mafia. Björn Diemel en sait quelque chose. Par bonheur, il a trouvé une solution pour en finir avec le stress et l’anxiété qui minaient son quotidien : la méditation de pleine conscience. À l’aide d’un coach, il a ainsi réussi à faire ses premiers pas sur le chemin du bien-être. Et aujourd’hui, sa vie professionnelle, ses relations avec sa femme et sa fille, se sont nettement améliorées.
Björn n’est pas pourtant tout à fait au bout de ses peines. Pour véritablement lâcher prise et profiter du moment présent, il a en effet grillé quelques étapes importantes. Alors que les cadavres s’accumulent autour de lui, il est maintenant urgent d’apprendre à éliminer son stress sans pour autant éliminer ceux qui le provoquent…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266337960
Code sériel : 19187
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm
Pocket
En savoir plus
9.50 €
Date de parution: 21/03/2024
EAN : 9782266337960
Code sériel : 19187
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Entre le guide pratique de bien-être et le polar, on savoure la façon dont Björn va régler un à un tous ses problèmes. »
Femme actuelle
"Quand Gandhi rencontre Tony Soprano."
La Montagne
" Un deuxième tome tout aussi drôle, décalé et tendu."
Le Vif - L'Express

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sweetscoffeeandbooks 31/01/2024
    Presque 1an après avoir découvert le tome 1, je me décide enfin à lire ce tome 2et je retrouve avec grand plaisir Björn ainsi que le docteur Breitner et ses conseils bien-être. Si Bjorn essaye de rester exemplaire et de gérer sa vie tranquillement sans encombres celui-ci va vite se rendre compte que malgré les conseils de son thérapeute et la pleine conscience qu'il pratique, il va devoir retourner en consultation et il sera question cette fois de son enfant intérieur. Sans trop vous dévoiler, il va devoir gérer un nouveau problème ainsi qu'un maître chanteur mais cette fois-ci hors de question de tuer car Björn n'aime pas la violence. On a de nouveau des situations cocasses qui font bien rire et comme toujours le mélange thriller et développement personnel fonctionne. C'est marrant, on passe un super moment. Il faut dire que le personnage de Bjorn est attachant et ça fait beaucoup ! J'ai adoré suivre son évolution et sa vie privée. Un roman complètement barré avec un suspense qui fait qu'on arrête pas de tourner les pages. J'aurai grand plaisir à suivre les prochaines aventures de Björn dans le tome 3.
  • Ogrimoire 02/01/2024
    Je me demandais vraiment si l’auteur allait pouvoir tenir la longueur sur un deuxième livre, une deuxième aventure de Björn Diemel. Le filon de la nouveauté n’allait-il pas s’avérer un peu court ? Eh bien non… Ça continue à fonctionner. Et l’on est encore une fois en présence d’un aimable divertissement, dont il ne faut pas attendre plus que ce qu’il peut offrir, naturellement, mais qui tient bien la route, tout en nous offrant quelques moments truculents. Je ne veux pas spoiler, donc je ne raconterai pas, mais la scène de « vengeance » est tout simplement… « jouissive ». Je dois avouer que, n’étant pas très fan des livres de développement personnel qui, souvent, hésitent entre deux extrêmes (vous vendre une méthode qui va essentiellement enrichir son promoteur, ou vous expliquer que « quand on veut, on peut », en oubliant de préciser que, en général, il faut évidemment vouloir, mais quand même, aussi, pouvoir, notamment parce que vouloir en ayant le couteau sous la gorge financièrement n’est pas exactement comparable à vouloir quand on n’engage dans un projet qu’une partie de son argent de poche…), je trouve particulièrement amusant de les voir détournés ainsi de leur message initial. Et comme c’est fait avec un humour décalé qui fonctionne bien, c’est franchement un bon moment. Et puis s’ajoute dans ce livre un regard ironique sur notre société technophile, comme dans la citation qui figure en tête de cette chronique. Et j’ai trouvé cela également amusant, de voir cet homme qui nous annonce aller faire son jogging de façon « rétrograde », c’est à dire sans tous les gadgets qui semblent être devenus indispensables à tous ceux qui courent. Mais, derrière la blague, je trouve assez pertinent de pointer la façon dont tout l’apparat technologique dont nous nous entourons – encombrons ? – est souvent l’occasion de nous éviter de réfléchir. Courir vide la tête, chacun de nous le sait, même ceux qui ne pratiquent que très occasionnellement. Mais se vider la tête pour la remplir en même temps de courbes, de graphiques, d’un suivi de notre rythme cardiaque, est-ce toujours une façon de mettre à distance, ou, au contraire, une bonne manière de ne pas prendre de recul ? J’ai, à plusieurs reprises, ri ou souri en lisant ce livre, qui se lit très bien. Ça « fait le job », de façon efficace, on passe un bon moment, on peut même en profiter pour picorer quelques éléments de réflexion. Et qu’est-ce que l’on demande d’autre à un livre ? Ce n’est pas un traité de psychologie, ce n’est pas un livre chargé de nous rendre plus intelligents, mais c’est une lecture agréable, et c’est déjà très, très bien !Je me demandais vraiment si l’auteur allait pouvoir tenir la longueur sur un deuxième livre, une deuxième aventure de Björn Diemel. Le filon de la nouveauté n’allait-il pas s’avérer un peu court ? Eh bien non… Ça continue à fonctionner. Et l’on est encore une fois en présence d’un aimable divertissement, dont il ne faut pas attendre plus que ce qu’il peut offrir, naturellement, mais qui tient bien la route, tout en nous offrant quelques moments truculents. Je ne veux pas spoiler, donc je ne raconterai pas, mais la scène de « vengeance » est tout simplement… « jouissive ». Je dois avouer que, n’étant pas très fan des livres de développement personnel qui, souvent, hésitent entre deux extrêmes (vous vendre une méthode qui va essentiellement enrichir son promoteur, ou vous expliquer que « quand on veut, on peut », en oubliant de préciser que, en général, il faut évidemment vouloir, mais quand même, aussi, pouvoir, notamment parce que vouloir en ayant le couteau sous la gorge financièrement n’est pas exactement comparable à vouloir quand on n’engage dans un projet qu’une partie de son argent de poche…), je trouve particulièrement amusant de les voir détournés ainsi de leur message initial. Et comme...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Killing79 29/12/2023
    Björn Diemel, l’avocat véreux, est de retour dans la même situation où on l’avait laissé dans le précédent épisode. Mais depuis, son nid à embrouille a pris de l’ampleur. En plus de la mafia qui reste sa principale source de tracas, viennent se rajouter les parents d’enfants de la garderie et les perturbateurs de passage. Du côté de son coach mental, il va apprendre à vivre avec le concept d’enfant intérieur, à reconnaître ses frustrations d’antan et surtout à réaliser les désirs qui lui ont été longtemps refusés. Comme dans tout développement personnel qui se respecte, les résolutions sont louables. Mais quand les pensées positives théoriques rencontrent la dure réalité, le résultat n’est pas forcément celui espéré. Le paradoxe entre intention et mise en œuvre est encore au cœur de cette aventure. Pour se sortir du pétrin dans lequel il est embourbé, il faut parfois savoir s’adapter à la situation ! A travers les différentes interactions, Karsten Dusse passe aussi au moulinet toutes les nouvelles injonctions modernes. De l’écologie, en passant par l’éducation positive des enfants, il ridiculise tous les préceptes extrémistes qui bouleversent notre quotidien. Il pousse au maximum la caricature en confrontant son héros réactionnaire à des individus jusqu’au-boutistes. Ces confrontations donnent lieu à des échanges cocasses où l’ironie se confond à l’absurde. Revenir dans le petit monde de Björn est un grand plaisir quand on aime les lectures divertissantes. Qui a dit que les allemands n’étaient pas drôles ? C’est peut-être l’exception qui confirme la règle, mais Karsten Dusse nous offre un nouvel opus provocateur et rocambolesque, à la hauteur du précédent. J’ai beaucoup ri tout au long de la lecture et j’ai vraiment hâte de m’attaquer à la suite, pour rencontrer de nouveaux personnages hauts en couleurs et pour voir comment notre avocat va se démêler de toutes ses contradictions.Björn Diemel, l’avocat véreux, est de retour dans la même situation où on l’avait laissé dans le précédent épisode. Mais depuis, son nid à embrouille a pris de l’ampleur. En plus de la mafia qui reste sa principale source de tracas, viennent se rajouter les parents d’enfants de la garderie et les perturbateurs de passage. Du côté de son coach mental, il va apprendre à vivre avec le concept d’enfant intérieur, à reconnaître ses frustrations d’antan et surtout à réaliser les désirs qui lui ont été longtemps refusés. Comme dans tout développement personnel qui se respecte, les résolutions sont louables. Mais quand les pensées positives théoriques rencontrent la dure réalité, le résultat n’est pas forcément celui espéré. Le paradoxe entre intention et mise en œuvre est encore au cœur de cette aventure. Pour se sortir du pétrin dans lequel il est embourbé, il faut parfois savoir s’adapter à la situation ! A travers les différentes interactions, Karsten Dusse passe aussi au moulinet toutes les nouvelles injonctions modernes. De l’écologie, en passant par l’éducation positive des enfants, il ridiculise tous les préceptes extrémistes qui bouleversent notre quotidien. Il pousse au maximum la caricature en confrontant son héros réactionnaire à des individus jusqu’au-boutistes. Ces...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Pris 11/12/2023
    Dans ce deuxième tome, après avoir par inadvertance laissé un quatrième cadavre dans son sillage, Björn reprend son onéreuse thérapie pour comprendre pourquoi, malgré sa maîtrise de la pleine conscience, il a pu déraper. Et là, il découvre ... son enfant intérieur. Cet enfant blessé qui réagit au quart de tour et hors de tout contrôle rationnel lorsqu'on appuie sur ses hématomes, Björn va devoir apprendre à composer avec lui alors qu'il dirige deux mafias concurrentes et une maternelle, tout en ayant un prisonnier dans sa cave depuis plusieurs mois et un maître chanteur qui fait des siennes, tout en essayant de sauver la planète. Une semaine stressante pour le quidam moyen mais grâce à la pleine conscience et le dialogue intérieur avec son petit moi fragile de cinq ans Björn va traverser ces épreuves tel un voilier sur un lac placide. Il va un peu ramer mais la lectrice que je suis a joyeusement plongé dans ses déboires ! A lire et à rire sans modération.
  • elisecorbani 04/12/2023
    J'ai encore énormément ri en lisant la suite du coaching existentiel et des aventures rocambolesques de Bjorn, héros découvert avec le tome 1 de cette série à succès. Une fois l'effet de surprise passé, je me demandais comment l'auteur allait retomber sur ses pattes pour tirer le fil d'une série à partir de son idée originale. On comprend donc que cet avocat allemand désormais auteur bankable a résolu d'explorer les différentes thématiques du développement personnel: on passe de la pleine conscience dans le tome 1 à l'examen de la relation avec l'enfant intérieur, matérialisé par un petit perroquet en plastique... Entre maternelle Zéro Plastique et mobilité Zéro Carbone, le récit continue à tourner en ridicule le politiquement correct de nos sociétés urbaines hantées par le spectre du changement climatique. Comme dans le premier épisode, on se situe clairement dans le registre de la farce, du carnavalesque, il ne faut pas chercher le réalisme, l'outrance est de mise et c'est ça qui est bon. Karsten Dusse a le don de rendre son duo de personnages principaux éminemment sympathiques, empreints de bonnes intentions même si les actes ne suivent pas vraiment. Mais c'est la faute de l'enfant intérieur et de la pleine conscience ! Le procédé qui consiste à justifier les pires intentions et actes par une solide et crédible citation du coach de vie fonctionne très bien pour créer le comique, mais aussi pour susciter la réflexion sur les limites de ces nouvelles religions de nos sociétés individualistes. Vivement que le tome 3 entre dans l'inventaire de la médiathèque ! J'ai encore énormément ri en lisant la suite du coaching existentiel et des aventures rocambolesques de Bjorn, héros découvert avec le tome 1 de cette série à succès. Une fois l'effet de surprise passé, je me demandais comment l'auteur allait retomber sur ses pattes pour tirer le fil d'une série à partir de son idée originale. On comprend donc que cet avocat allemand désormais auteur bankable a résolu d'explorer les différentes thématiques du développement personnel: on passe de la pleine conscience dans le tome 1 à l'examen de la relation avec l'enfant intérieur, matérialisé par un petit perroquet en plastique... Entre maternelle Zéro Plastique et mobilité Zéro Carbone, le récit continue à tourner en ridicule le politiquement correct de nos sociétés urbaines hantées par le spectre du changement climatique. Comme dans le premier épisode, on se situe clairement dans le registre de la farce, du carnavalesque, il ne faut pas chercher le réalisme, l'outrance est de mise et c'est ça qui est bon. Karsten Dusse a le don de rendre son duo de personnages principaux éminemment sympathiques, empreints de bonnes intentions même si les actes ne suivent pas vraiment. Mais c'est la faute de l'enfant intérieur et de la pleine conscience !...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.