Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Les Samaritains du bayou
Claire-Marie Clévy (traduit par)
Date de parution : 12/01/2023
Éditeurs :
Pocket
Nouveauté

Les Samaritains du bayou

Claire-Marie Clévy (traduit par)
Date de parution : 12/01/2023
Années 70 dans le Sud des Etats-Unis. Une femme sort de prison. Elle devra reconstruire sa vie. Et mener à bien sa vengeance.
1973, une petite ville du Texas. Personne n’attend Delpha Wade quand elle revient après quatorze années derrière les barreaux pour avoir réglé son compte à l’un de ses deux violeurs.... 1973, une petite ville du Texas. Personne n’attend Delpha Wade quand elle revient après quatorze années derrière les barreaux pour avoir réglé son compte à l’un de ses deux violeurs. Delpha doit pourtant trouver un travail et tenter de se refaire une vie, « faire le plus possible semblant d’être calme... 1973, une petite ville du Texas. Personne n’attend Delpha Wade quand elle revient après quatorze années derrière les barreaux pour avoir réglé son compte à l’un de ses deux violeurs. Delpha doit pourtant trouver un travail et tenter de se refaire une vie, « faire le plus possible semblant d’être calme et décontractée », comme l’en avise son conseiller d’insertion. Alors Delpha décide de jouer la comédie à fond. Elle accepte ce travail de secrétaire chez Tom Phelan, détective privé néophyte, écume avec lui les tréfonds du bayou et, de petite affaire en petite affaire, finit par former un véritable duo avec ce paisible Cajun. Sans pour autant oublier ce qui bout en elle : cet ardent désir de se venger de son deuxième violeur. Un homme dont elle est convaincue qu’il est là, tout proche. Et qu’il la guette...
 
 
« Avec Les Samaritains du bayou, la texane Lisa Sandlin signe le premier épisode d’une série policière pleine de sombres promesses. » Le Figaro Magazine
 

 

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266326988
Code sériel : 18705
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266326988
Code sériel : 18705
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Avec Les Samaritains du bayou, la Texane Lisa Sandlin signe le premier épisode d’une série policière pleine de sombres promesses. » 
Le Figaro magazine

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Pat0212 07/08/2022
    Delpha Wade sort de prison , elle a écopé de quatorze ans pour avoir tué son violeur à l’âge de dix-huit ans, en prison elle a passé un diplôme de commerce et cherche un poste de secrétaire, mais les employeurs ne se bousculent pas. Son agent de probation demande à son ami Tom Phelan, un ancien militaire, qui a aussi travaillé sur les plateformes pétrolières et vient de créer son agence de détective privé de l’engager. Tom hésite et la prend à l’essai. Son oncle est le chef de la police locale et tout le commissariat est marqué par l’esprit cajun. Les affaires sont modestes, entre un adolescent disparu, une femme qui veut des photos de son mari accompagné de sa maîtresse, mais un ami avocat lui a parlé d’une magouille entre deux compagnies pétrolières sur laquelle il enquête pour le plaisir. Delpha se révèlera un atout extraordinaire pour l’agence, qui sans le savoir enquête en fait sur de grosses affaires. Delpha a un autre emploi de garde malade en échange de son logement, elle redécouvre la liberté et la vie. J’ai beaucoup aimé ce roman noir qui se passe en 1973, avec le scandale du Watergate en toile de fond,... Delpha Wade sort de prison , elle a écopé de quatorze ans pour avoir tué son violeur à l’âge de dix-huit ans, en prison elle a passé un diplôme de commerce et cherche un poste de secrétaire, mais les employeurs ne se bousculent pas. Son agent de probation demande à son ami Tom Phelan, un ancien militaire, qui a aussi travaillé sur les plateformes pétrolières et vient de créer son agence de détective privé de l’engager. Tom hésite et la prend à l’essai. Son oncle est le chef de la police locale et tout le commissariat est marqué par l’esprit cajun. Les affaires sont modestes, entre un adolescent disparu, une femme qui veut des photos de son mari accompagné de sa maîtresse, mais un ami avocat lui a parlé d’une magouille entre deux compagnies pétrolières sur laquelle il enquête pour le plaisir. Delpha se révèlera un atout extraordinaire pour l’agence, qui sans le savoir enquête en fait sur de grosses affaires. Delpha a un autre emploi de garde malade en échange de son logement, elle redécouvre la liberté et la vie. J’ai beaucoup aimé ce roman noir qui se passe en 1973, avec le scandale du Watergate en toile de fond, que tous es résidents de l’hôtel où vit Delpha suivent et commentent avec passion. On est plongé dans l’ambiance d’un bayou texan où les femmes peinent à se faire une place au soleil. Les deux personnages se côtoient peu, Tom essaie de se rapprocher de Delpha, mais elle garde ses distances, craignant de se lier. Les personnages sont très travaillés , même les secondaires et nous plongent dans cette ambiance particulière d’il y a un demi-siècle. Il s’agit du premier tome d’une série, distingué par deux prix aux USA et je me réjouis de lire la suite. Il ne faut pas s’attendre à une enquête rapide ni à des rebondissements incroyables, mais plutôt à un roman d’ambiance. Mais derrière les enquêtes sans grande envergure se cache une affaire nettement moins banale, que Tom et Delpha mèneront à bout. J’ai beaucoup aimé l’ambiance Vieux Sud, où le temps semble s’être arrêté et couler plus lentement qu’ailleurs, les personnages ne se stressent jamais. J’ai aussi beaucoup apprécié la relation entre Delpha et son patron, faite de distance, de grand respect réciproque, et même d’amitié à la fin. Delpha est pleine de finesse et comprend les gens en profondeur, c’est un personnage attachant et réaliste, son amour pour Isaac est plein de délicatesse, ce que la mère de ce dernier ne comprend pas, même si elle fera un étrange cadeau à la jeune femme. Un très beau roman noir qui devrait plaire aux lecteurs qui s’attachent plus à une ambiance qu’à une action très soutenue. Aussi un bel hommage à la résilience de Delpha condamnée injustement. Un grand merci à Netgalley et aux Editions Belfond pour cette belle découverte. #LisaSandlin #NetGalleyFrance !
    Lire la suite
    En lire moins
  • marchenry 04/07/2022
    C'est un polar très réussi et un peu (très peu) loupé, original, souvent contemplatif, à temps forts et faibles, et à l'atmosphère Vieux Sud (années 70, limites du Texas et de la Louisiane, accent cajun). Il faut le lire à son rythme, en s'imprégnant de la poésie de certaines pages, magnifiques, tandis que d'autres suspendues se cherchent un peu - comme si elles manquaient d'élan, ou d'essence. Mais peut-être ne sont-ce là que les effets de la chaleur, des moustiques, du bayou - qu'on retrouve dans ces régions, flottants, incertains, alanguis. Il y a des personnages formidables, au premier et au deuxième plan. le duo Tom Phelan (détective novice) - Delpha Wade (citoyenne novice après 14 ans derrière les barreaux) n'est pas sans rappeler celui que forment Cormoran Strike et Robin Ellacott dans les romans de Robert Galbraith ; il est épatant. Il y a des inventions, une vraie empathie, un talent de plume, bref on assiste là à une mise en place convaincante de série (une deuxième livraison du duo est déjà parue aux États-Unis, encensée par la critique). Après, c'est vrai que si on se place du côté de certains thrillers à surenchère actuels, calibrés pour le grand... C'est un polar très réussi et un peu (très peu) loupé, original, souvent contemplatif, à temps forts et faibles, et à l'atmosphère Vieux Sud (années 70, limites du Texas et de la Louisiane, accent cajun). Il faut le lire à son rythme, en s'imprégnant de la poésie de certaines pages, magnifiques, tandis que d'autres suspendues se cherchent un peu - comme si elles manquaient d'élan, ou d'essence. Mais peut-être ne sont-ce là que les effets de la chaleur, des moustiques, du bayou - qu'on retrouve dans ces régions, flottants, incertains, alanguis. Il y a des personnages formidables, au premier et au deuxième plan. le duo Tom Phelan (détective novice) - Delpha Wade (citoyenne novice après 14 ans derrière les barreaux) n'est pas sans rappeler celui que forment Cormoran Strike et Robin Ellacott dans les romans de Robert Galbraith ; il est épatant. Il y a des inventions, une vraie empathie, un talent de plume, bref on assiste là à une mise en place convaincante de série (une deuxième livraison du duo est déjà parue aux États-Unis, encensée par la critique). Après, c'est vrai que si on se place du côté de certains thrillers à surenchère actuels, calibrés pour le grand écran, qui proposent des rebondissements spectaculaires à la fin de chaque chapître (de 5 pages maximum), l'intrigue ou plutôt les intrigues de notre duo d'enquêteurs peuvent paraître manquer de nerf, se recoupant parfois en produisant des chocs mous. Mais l'essentiel n'est pas là : il est du côté de Delpha (sacrée héroïne) et de Tom, du monde tel qu'il fut et est toujours (on est en plein Watergate), et ça suffit à notre plaisir. Vivement la suite.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ROUMANOFFBE 19/06/2022
    J'étais très attirée par ce livre mais j'ai été déçue parce que je trouve que le résumé ne correspondait pas au contenu de l'histoire. Je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus rythmé, je me suis retrouvée dans un roman au ton plat et lent, qui restait assez vague, qui laissait trop de place à l'interprétation des faits. J'ai l'impression désagréable d'avoir survolé ce livre sans jamais avoir pu m'y accrocher, il ne restera pas dans ma mémoire, c'est certain.
  • collectifpolar 09/06/2022
    Voici un premier roman surprenant à plus d’un titre. Le titre français justement « Les samaritains du bayou », on s’attend à se retrouver en Louisiane et bien non…. Oui mais alors où se passe et que nous raconte ce premier roman : Nous sommes en 1973, dans une ville du bayou texan. Delpha Wade retrouve sa liberté après quatorze années d’emprisonnement pour avoir battu à mort l’un de ses deux violeurs. Pour retrouver la liberté, il va falloir qu’elle trouve un boulot. Elle parvient à se faire embaucher comme secrétaire par le détective privé Tom Phelan. Un jeune privé puisqu’au paravent Tom travaillé sur les plateformes pétrolières. Notre ex-taularde a 32 ans et elle a passé presque la moitié de sa vie enfermée et on ne peut pas dire qu’elle a apprécié la vie carcérale. Les nuits sans pouvoir fermer l’œil de la nuit, les cris et les râles des autres détenus, le manque d’intimité et tout le reste. Aussi s’savoure-t-elle sa liberté retrouvée et les plaisirs simples de son quotidien. Tom qui lui a 29 ans est plutôt un type solitaire, peu bavard, plutôt réserver, et cela aussi convient parfaitement à Delpha. Aussi ses deux-là vont peu à peu apprendre à se... Voici un premier roman surprenant à plus d’un titre. Le titre français justement « Les samaritains du bayou », on s’attend à se retrouver en Louisiane et bien non…. Oui mais alors où se passe et que nous raconte ce premier roman : Nous sommes en 1973, dans une ville du bayou texan. Delpha Wade retrouve sa liberté après quatorze années d’emprisonnement pour avoir battu à mort l’un de ses deux violeurs. Pour retrouver la liberté, il va falloir qu’elle trouve un boulot. Elle parvient à se faire embaucher comme secrétaire par le détective privé Tom Phelan. Un jeune privé puisqu’au paravent Tom travaillé sur les plateformes pétrolières. Notre ex-taularde a 32 ans et elle a passé presque la moitié de sa vie enfermée et on ne peut pas dire qu’elle a apprécié la vie carcérale. Les nuits sans pouvoir fermer l’œil de la nuit, les cris et les râles des autres détenus, le manque d’intimité et tout le reste. Aussi s’savoure-t-elle sa liberté retrouvée et les plaisirs simples de son quotidien. Tom qui lui a 29 ans est plutôt un type solitaire, peu bavard, plutôt réserver, et cela aussi convient parfaitement à Delpha. Aussi ses deux-là vont peu à peu apprendre à se connaître et à s’apprivoiser. Il faut dire qu’ils portent au plus profond d’eux les mêmes valeurs, le même sens de la justice ou peut-être plutôt des injustices. Et…Tandis qu’ils s’attellent à venir en aide aux laissés-pour-compte, elle n’oublie pas son désir de vengeance envers son deuxième violeur. Le père du premier qui a su lors du procès, retourner le jury et se faire passer pour la victime. Voilà pour l’histoire et je n’en dirai pas plus de peur de divulgâcher celle-ci. Ce que je peux dire c’est ce que j’ai apprécié dans ce premier polar. Les protagonistes, ils sont nombreux, beaucoup de personnage secondaire mais c’est Tom et surtout Delpha qui m’ont touchée. La résilience qui se dégage d’elle, son courage tout cela est parfaitement retranscrit par l’auteure. J’ai aimé aussi que Lisa Sandlin prenne son temps pour installer son histoire. D’abord des enquêtes de routine, sans importance qui petit à petit, fil après fil tisseront une intrigue bien plus complexe. Oh on n’est pas ici dans un thriller, peu d’actions, peu de rebondissements, non on est là dans un roman noir qui porte un regard aiguisé sur la société américaine du début des années 70. Une société en pleine mutation qui vraisemblablement est annonciatrice de ce que sera le monde de demain. Et puis il y a l’ambiance du roman. Il y a le sud profond des Etats-Unis, il y a la moiteur du bayou. Même si ce décor n’est pas une pièce maitresse du suspense, il apporte une atmosphère lancinante, opaque. Et enfin il y a la qualité des dialogues qui donnent le ton et apporte du rythme au roman. Bref, je crois sincèrement que j’ai beaucoup apprécié « Les samaritains du bayou » et qu’après avoir refermé ce polar, j’ai enfin compris le sens du titre français. Et ce qui est certain c’est que Delpha Wade peut compter sur Tom Phelan et réciproquement et que les laissés pour compte eux aussi on trouver leur héros. De plus, il semblerai que nous allons retrouver Delpha et Tom dans un second opus en septembre prochain et ça c’est un très bonne nouvelle.
    Lire la suite
    En lire moins
  • stephanerenard 13/04/2022
    Ce sympathique polar se passe en Louisiane en plein Watergate et nous plonge dans une enquête à tiroirs autour de deux personnages, Phelan un détective qui prend comme secrétaire une jeune femme sortie de prison, Delpha. Pour Phelan, c'est le côté enquête qui est le plus développé et on en apprend assez peu sur lui, pour Delpha c'est l'inverse. On a donc un bon équilibre entre enquête et découverte des personnages, d'autant que les deux finissent par se mélanger inextricablement. Le rythme est assez tranquille mais jamais ennuyeux, l'approche des deux personnages a un côté éthique, qui fait que l'histoire n'est pas si noire que cela au final, même si le fond de l'enquête est vraiment sombre. Il y a vraiment un impact social des personnages autour d'eux, des liens se tissent et on est très loin des histoires de détective solitaire contre le reste du monde. Même si l'adversité est farouche, le tissu humain compte énormément dans la narration. C'est vraiment un polar, qui tout en étant comme il se doit un regard sur le côté obscur de la société, reste un bon moment de détente et de sentiment de bien être pour le lecteur.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.