En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Les tribulations d'une chamane à Paris

        Pocket
        EAN : 9782266178471
        Code sériel : 13529
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 224
        Format : 108 x 177 mm
        Les tribulations d'une chamane à Paris

        Date de parution : 08/01/2009

        Corine SOMBRUN, ethnomusicienne, a suivi l’enseignement d’un chaman péruvien, et retracé cette aventure dans le Journal d’une apprentie chamane. Elle a fait de son voyage au Pérou un reportage pour la BBC et la chaîne d’information britannique lui a commandé ensuite un documentaire sur les chamanes de Mongolie.

        Après trois ans...

        Corine SOMBRUN, ethnomusicienne, a suivi l’enseignement d’un chaman péruvien, et retracé cette aventure dans le Journal d’une apprentie chamane. Elle a fait de son voyage au Pérou un reportage pour la BBC et la chaîne d’information britannique lui a commandé ensuite un documentaire sur les chamanes de Mongolie.

        Après trois ans d’initiation en Mongolie, Corine Sombrun poursuit son apprentissage des rituels chamaniques à Paris. Provoquant tout d’abord l’incrédulité de ses proches, avant de se voir assaillie de demandes en tous genres. Déstabilisée, elle s’interroge sur la nature de ses nouvelles facultés et sur ses responsabilités face à des espoirs parfois démesurés.

        « Ils sont passionnants et libérateurs, ces allers-retours d'une fille comme nous entre la magie et le quotidien, Pigalle et la Mongolie, la solitude et l'amour, entre la spiritualité et... "Ma chamane bien-aimée". »
        S.C. – Cosmopolitan

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266178471
        Code sériel : 13529
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 224
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        6.95 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • masatgiera Posté le 3 Mars 2018
          Après avoir lu "Le journal d'une apprentie chamane" j'ai eu envie de lire la suite. De retour à Paris après son initiation en Mongolie, Corinne Sombrun va mettre en pratique certains rituels et faire partager à ses amis et entourage son expérience qu'elle ne maitrise pas encore totalement. Tous intrigués de son parcours, ses amis lui posent des questions et chacun leur tour veulent voir réellement les dons qu'elle peut avoir et pourquoi pas qu'elle puisse réaliser leur souhaite/demande. Corinne va être bien embêtée face à certaines demandes et va devoir gérer au mieux. Merci pour ce partage et ce côté mystérieux qu'il reste présent jusqu'à la fin de la lecture et même après...
        • Davjo Posté le 16 Août 2015
          Corine Sombrun, de retour de Mongolie où elle suit un enseignement de chamane, est rentrée dans son appartement parisien. Elle est toujours hantée par la mort de l’homme de sa vie dont elle disperse les cendres dans le vent. Plus loin dans le livre, on apprend quel goût ont les cendres d’un mort...Ça craque sous la dent, à cause des os... Elle retrouve ses amis, intrigués par ce don qui est tombée sur elle et qu’elle semble avoir été obligée de développer. Elle accepte de faire des cérémonies, ce qui signifie entrer en transe en jouant du tambour, son moyen d’atteindre un EMC, un état modifié de conscience, devenir son animal totem, celui qu’elle voit dans ses visions: le loup. Accepter de perdre le contrôle dans le décor ordinaire de l’occidental rationnel, loin des steppes et des yourtes. En parallèle, elle rencontre régulièrement Anne, une ethnopsychiatre qui l’aide à faire le point sur les sensations nouvelles qui émergent en elle, elle peut par exemple sentir si quelqu’un est malade...Et, plus tard, en Mongolie, elle réussira à guérir une jeune femme qui n’avait plus ses règles. Mais elle ne fait pas de miracle: elle peut guérir de la peur de la... Corine Sombrun, de retour de Mongolie où elle suit un enseignement de chamane, est rentrée dans son appartement parisien. Elle est toujours hantée par la mort de l’homme de sa vie dont elle disperse les cendres dans le vent. Plus loin dans le livre, on apprend quel goût ont les cendres d’un mort...Ça craque sous la dent, à cause des os... Elle retrouve ses amis, intrigués par ce don qui est tombée sur elle et qu’elle semble avoir été obligée de développer. Elle accepte de faire des cérémonies, ce qui signifie entrer en transe en jouant du tambour, son moyen d’atteindre un EMC, un état modifié de conscience, devenir son animal totem, celui qu’elle voit dans ses visions: le loup. Accepter de perdre le contrôle dans le décor ordinaire de l’occidental rationnel, loin des steppes et des yourtes. En parallèle, elle rencontre régulièrement Anne, une ethnopsychiatre qui l’aide à faire le point sur les sensations nouvelles qui émergent en elle, elle peut par exemple sentir si quelqu’un est malade...Et, plus tard, en Mongolie, elle réussira à guérir une jeune femme qui n’avait plus ses règles. Mais elle ne fait pas de miracle: elle peut guérir de la peur de la mort, pas de la mort elle-même. Ce témoignage est intéressant car tout est décrit avec simplicité, sans effets littéraires. Elle parle d’elle avec ses doutes, ce poids d’être quelqu’un de non-ordinaire, avec ses envies de mademoiselle tout le monde. Elle se raconte d’une manière très prosaïque alors qu’elle touche au surnaturel. La vie de tous les jours a repris ses droits, elle tombe amoureuse, elle pratique un rituel interdit sur l’insistance d’une amie et réfléchit aux conséquences...Ecrit en 2007, on est curieux d’en savoir plus sur son parcours de chamane.
          Lire la suite
          En lire moins
        • florinette Posté le 22 Avril 2015
          Je vous avais parlé de son Journal d'une apprentie chamane, de son Initiation chez les chamanes et voici qu'après deux ans passés en Mongolie avec la chamane Enkhetuya, qui l'a aidé à développer ses aptitudes au chamanisme, Corine Sombrun doit rentrer en France retrouver l'univers occidental, ses amis et surtout affronter les doutes, le regard des autres face aux épreuves de sa nouvelle vie de chamane qui l'oblige, tous les neuvièmes jours du mois lunaire, a jouer du tambour et entrer en transe dans le but de continuer à développer ses facultés. Mêlant science et chamanisme, c'est toujours un réel plaisir de lire Corine Sombrun qui ne s'est pas départi de son humour malgré toutes ces tribulations qu'une chamane à Paris peut rencontrer.

        Ils en parlent

        « Ils sont passionnants et libérateurs, ces allers-retours d’une fille comme nous entre la magie et le quotidien, Pigalle et la Mongolie, la solitude et l’amour, entre la spiritualité et… “Ma chamane bien-aimée”. »

        S.C. – Cosmopolitan

        PRESSE
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com