Lisez! icon: Search engine

L'Insoumise de la Porte de Flandre

Pocket
EAN : 9782266285711
Code sériel : 17323
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 112
Format : 108 x 177 mm
L'Insoumise de la Porte de Flandre

Date de parution : 14/08/2019
Un après-midi à Molenbeek. Une femme sort de chez elle, couverte de noir des pieds à la tête. Méconnaissable, sous son hijab, elle marche. Suivons-la jusqu’au canal, à la Porte de Flandre. Après, c’est Bruxelles et cet immeuble dont elle ressort bientôt, cheveux dénoués en cascade, robe légère… Suivons-la encore... Un après-midi à Molenbeek. Une femme sort de chez elle, couverte de noir des pieds à la tête. Méconnaissable, sous son hijab, elle marche. Suivons-la jusqu’au canal, à la Porte de Flandre. Après, c’est Bruxelles et cet immeuble dont elle ressort bientôt, cheveux dénoués en cascade, robe légère… Suivons-la encore jusqu’à ce club érotique, où chaque jour elle danse nue, sans honte, exhibe son corps pour venger ses sœurs. Insoumise Fatima.
Mais nous ne sommes pas les seuls à l’avoir suivie. Fawzi, le voisin amoureux, et Eddy, le journaliste, la talonnent. Aujourd’hui, la liberté est le début d’un tragique malentendu.

« C’est un roman d’une rare finesse. » Valérie Gans – Madame Figaro

« Une fable subtile sur le mille-feuille d’une identité tiraillée. » Pierre Maury – Le Magazine littéraire

« Précipitez-vous sur ce plaidoyer féministe aux allures de conte philosophique. » Femme actuelle
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266285711
Code sériel : 17323
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 112
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Ce roman roublard dresse le portrait d'une femme qui aspire à la liberté, loin de toute étiquette sociologique ou religieuse. » 
Amandine Schmitt / L'Obs

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • HorsNorme Posté le 12 Novembre 2019
    SPOILER!! Ce livre est un très beau livre mais certains points m'on un peu déplus. Tout d'abord, j'ai bien apprécier qu'il y ai 3 narrateurs. Car avoir différents point de vue est pour moi positif car on comprend plus facilement les personnages et ce qu'ils pensent. J'ai aussi bien apprécié l'histoire et la "morale" de l'histoire car ce livre nous fait réfléchir sur les préjuger des musulmans. Par contre, j'ai moins apprécier la longueur des descriptions des rues et passages que prennent les personnages, j'ai trouvé ça très long. Puis je n'ai pas trop apprécié la fin avec les personnes qui débâtent sur le sujet, j'ai un peu décroché et je n'arrive toujours pas à savoir pourquoi. Brefs, je pense que les personnes qui aiment lire des livres avec un sujet qui fait réfléchir, ce livre est fait pour vous.
  • jeunejane Posté le 5 Septembre 2019
    Fatima, jeune fille de Molenbeek, en contact avec des cours de littérature, avec des jeunes de sa région, sort pourtant de sa maison enveloppée, dissimulée sous un hijab. Elle se dirige dans un autre quartier et entre chez son amie Emma. Elle en ressort habillée à l'européenne avec toutefois des lunettes de soleil et...surprise, elle entre dans un club érotique où elle danse nue dans une petite salle close avec un loup sur les yeux. Les hommes venus la reluquer sont enfermés dans des cabines dans lesquelles ils glissent des pièces pour que le rideau se lève. Deuxième acte : Fawzi, le jeune homme marocain qui s'imagine qu'il va demander Fatima en mariage la suit et reçoit un grand choc en assistant à la transformation de la jeune fille. Il entre dans une grande violence et cela tourne bien mal. L'auteur a transcrit les pensées imaginaires du jeune homme au sujet des femmes et on n'aimerait pas se trouver à la place de son épouse. Non seulement, il est bête mais en plus il est tyrannique et sans respect. Troisième acte : un journaliste free lance assis à une terrasse croit avoir mis le doigt sur un attentat terroriste : il n'a rien compris... Fatima, jeune fille de Molenbeek, en contact avec des cours de littérature, avec des jeunes de sa région, sort pourtant de sa maison enveloppée, dissimulée sous un hijab. Elle se dirige dans un autre quartier et entre chez son amie Emma. Elle en ressort habillée à l'européenne avec toutefois des lunettes de soleil et...surprise, elle entre dans un club érotique où elle danse nue dans une petite salle close avec un loup sur les yeux. Les hommes venus la reluquer sont enfermés dans des cabines dans lesquelles ils glissent des pièces pour que le rideau se lève. Deuxième acte : Fawzi, le jeune homme marocain qui s'imagine qu'il va demander Fatima en mariage la suit et reçoit un grand choc en assistant à la transformation de la jeune fille. Il entre dans une grande violence et cela tourne bien mal. L'auteur a transcrit les pensées imaginaires du jeune homme au sujet des femmes et on n'aimerait pas se trouver à la place de son épouse. Non seulement, il est bête mais en plus il est tyrannique et sans respect. Troisième acte : un journaliste free lance assis à une terrasse croit avoir mis le doigt sur un attentat terroriste : il n'a rien compris et alerte les autorités avec une version tout à fait fantaisiste. Heureusement, sa parole n'aura aucune valeur car on connaît son alcoolisme et ses divagations. Un court roman bien intéressant qui a attiré mon attention car voilà plusieurs années, une jeune femme marocaine, mère de quatre enfants, partait travailler chaque matin avec un foulard. A l'arrêt de bus, elle l'enlevait. J'avais ses enfants à l'école et elle voulait participer aux activités, aux repas. Le boucher, à notre demande, préparait de la viande pour elle et les enfants. Le livre m'a rappelé les faits. Je n'ai pas été jusqu'au bout des 5 étoiles car l'auteur aurait pu développer un peu plus les motivations de Fatima quant à son activité lucrative, aurait pu expliquer un peu mieux ses relations avec Emma mais je suis peut-être trop exigeante. A nous d'imaginer !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Emilyvalentine Posté le 15 Juin 2019
    Fatima vêtue d'un hijab traverse Molenbeek. Nous faisons le trajet avec Fatima en partageant avec elle ses pensées. Fawzi est amoureux de Fatima et pour lui, Fatima sera (est) sa femme. Il l'a suit et découvre la face cachée de Fatima. Fouad La roui nous raconte l'histoire d'une femme libre, une femme forte qui veut être une seule personne, qui veut être elle-même et non de multiples personnages ( la femme du hijab, la femme en robe légère, la femme...à vous de le découvrir). Fawzi, personnage attachant, subit la vie. On ne lui a pas appris le regard critique sur les enseignements. Il n'a pas l'éducation suffisante pour remettre en question des principes qu'on est même pas certain qu'il comprenne. Je l'ai plutôt perçu comme une victime de la société et n'ai pas du tout envie de le juger. Je me dis que lui et ses pairs doivent être écoutés et être entendus. Quel avenir pour eux? Petit livre mais quelle richesse car il s'agit aussi d'une critique de notre société « Allahou Akbar » et un crime, pour ma part, passionnel devient un attentat terroriste suivi d'un débat d'experts sur le sujet. Et d'un cas isolé, on en tire des conclusions générales même si... Fatima vêtue d'un hijab traverse Molenbeek. Nous faisons le trajet avec Fatima en partageant avec elle ses pensées. Fawzi est amoureux de Fatima et pour lui, Fatima sera (est) sa femme. Il l'a suit et découvre la face cachée de Fatima. Fouad La roui nous raconte l'histoire d'une femme libre, une femme forte qui veut être une seule personne, qui veut être elle-même et non de multiples personnages ( la femme du hijab, la femme en robe légère, la femme...à vous de le découvrir). Fawzi, personnage attachant, subit la vie. On ne lui a pas appris le regard critique sur les enseignements. Il n'a pas l'éducation suffisante pour remettre en question des principes qu'on est même pas certain qu'il comprenne. Je l'ai plutôt perçu comme une victime de la société et n'ai pas du tout envie de le juger. Je me dis que lui et ses pairs doivent être écoutés et être entendus. Quel avenir pour eux? Petit livre mais quelle richesse car il s'agit aussi d'une critique de notre société « Allahou Akbar » et un crime, pour ma part, passionnel devient un attentat terroriste suivi d'un débat d'experts sur le sujet. Et d'un cas isolé, on en tire des conclusions générales même si dans son discours, on affirme que les trajectoires personnelles sont difficiles à généraliser, qu'il faudrait les traiter cas par cas..... Livre teinté d'humour féroce? J'ai dû perdre mon humour car j'ai tout pris au premier degré. Le seul bémol, j'aurais voulu que l'auteur approfondisse davantage le sujet qui m'a passionné. Suis un peu restée sur ma faim. Ce livre, l'air de rien, nous amène à réfléchir sur qui on est réellement (déshabillés de nos habits de façade), sur nos certitudes, sur notre société et ses manquements,... Critique longue trop longue sans doute mais le sujet m'inspire et je ne peux que vous encourager à le lire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • fbrenier Posté le 25 Novembre 2018
    Voici un roman inhabituel. Fouad Laroui met scène une jeune femme musulmane qui vit à Molenbeek, cette cité belge où l'Islam salafiste est très déployé. C'est un livre hardi où l'écrivain, par la voix de son héroïne, critique ouvertement des aspects théologiques et met en scène la bêtise des fanatiques. le débat d'expert du chapitre 12 échappe au genre fictionnel car Faouzi réalise un collage des positions des différents spécialistes européens de l'Islam. Son chapitre est d'une profonde ironie car il montre que la généralisation d'un fait d'actualité précis est une supercherie. Très ambitieux mais peut-être trop court, trop incisif.
  • Elsaragon Posté le 25 Août 2018
    Excellent roman, juste, court, sans fioritures. Le sujet a déjà été bien évoqué par d'autres lecteurs, je ne le ferai donc pas. Ce qui m'a plu : les différentes manières d'aborder un même sujet, que l'on se pose comme acteur, voyeur, analyste et autres et les actions qui en découlent. Ou comment un simple fait, celui de passer la Porte de Flandre, frontière entre deux mondes, peut donner lieu à des interprétations tout à fait différentes de ce qui est voulu par le personnage principal. Beau travail d'écriture, à recommander chaudement.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.