Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266285711
Code sériel : 17323
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 112
Format : 108 x 177 mm

L'Insoumise de la Porte de Flandre

Date de parution : 14/08/2019
Un après-midi à Molenbeek. Une femme sort de chez elle, couverte de noir des pieds à la tête. Méconnaissable, sous son hijab, elle marche. Suivons-la jusqu’au canal, à la Porte de Flandre. Après, c’est Bruxelles et cet immeuble dont elle ressort bientôt, cheveux dénoués en cascade, robe légère… Suivons-la encore... Un après-midi à Molenbeek. Une femme sort de chez elle, couverte de noir des pieds à la tête. Méconnaissable, sous son hijab, elle marche. Suivons-la jusqu’au canal, à la Porte de Flandre. Après, c’est Bruxelles et cet immeuble dont elle ressort bientôt, cheveux dénoués en cascade, robe légère… Suivons-la encore jusqu’à ce club érotique, où chaque jour elle danse nue, sans honte, exhibe son corps pour venger ses sœurs. Insoumise Fatima.
Mais nous ne sommes pas les seuls à l’avoir suivie. Fawzi, le voisin amoureux, et Eddy, le journaliste, la talonnent. Aujourd’hui, la liberté est le début d’un tragique malentendu.

« C’est un roman d’une rare finesse. » Valérie Gans – Madame Figaro

« Une fable subtile sur le mille-feuille d’une identité tiraillée. » Pierre Maury – Le Magazine littéraire

« Précipitez-vous sur ce plaidoyer féministe aux allures de conte philosophique. » Femme actuelle
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266285711
Code sériel : 17323
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 112
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Ce roman roublard dresse le portrait d'une femme qui aspire à la liberté, loin de toute étiquette sociologique ou religieuse. » 
Amandine Schmitt / L'Obs

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Shabanou Posté le 19 Septembre 2020
    "L'insoumise de la porte de Flandre" de Fouad Laroui( 144P) Ed. Julliard. Bonjour les fous de lectures... Voici un livre très court, donc résumé court pour ne pas trop dévoiler l'histoire. Fatima est une jeune marocaine qui vit dans un quartier " sensible" de Bruxelles: Molenbeek. Fatima qui sort de chez elle toute de noir vêtue et voilée et qui une fois enjambé le canal et passée la porte de Flandre, se transforme. Tous se passerait bien s'il n'y avait pas Fawtzi, son "fiancé" autoproclamé.... Fatima est une jeune fille éprise de liberté et qui a du mal a vivre sa vie dans cette société musulmane traditionnaliste régie par les hommes, pour les hommes et où la femme est diabolisée et n'a pas beaucoup plus de valeur qu'un animal. Fatima étouffe dans son environnement qui est " le leur", celui des hommes et de leurs fantasmes. Fatima ne trouve plus son identité , tiraillée entre traditions et modernité. Fatima veut s'envoler vers la liberté. Est également abordé le sujet du terrorisme, de ses préjugés, des déductions parfois un peu trop hâtives faites par les "experts" et les "journaleux" Roman à l'écriture fluide et teintée d'humour. Chapeau à l'auteur qui a su aborder en quelques pages deux grands sujets sensibles: la place des femmes... "L'insoumise de la porte de Flandre" de Fouad Laroui( 144P) Ed. Julliard. Bonjour les fous de lectures... Voici un livre très court, donc résumé court pour ne pas trop dévoiler l'histoire. Fatima est une jeune marocaine qui vit dans un quartier " sensible" de Bruxelles: Molenbeek. Fatima qui sort de chez elle toute de noir vêtue et voilée et qui une fois enjambé le canal et passée la porte de Flandre, se transforme. Tous se passerait bien s'il n'y avait pas Fawtzi, son "fiancé" autoproclamé.... Fatima est une jeune fille éprise de liberté et qui a du mal a vivre sa vie dans cette société musulmane traditionnaliste régie par les hommes, pour les hommes et où la femme est diabolisée et n'a pas beaucoup plus de valeur qu'un animal. Fatima étouffe dans son environnement qui est " le leur", celui des hommes et de leurs fantasmes. Fatima ne trouve plus son identité , tiraillée entre traditions et modernité. Fatima veut s'envoler vers la liberté. Est également abordé le sujet du terrorisme, de ses préjugés, des déductions parfois un peu trop hâtives faites par les "experts" et les "journaleux" Roman à l'écriture fluide et teintée d'humour. Chapeau à l'auteur qui a su aborder en quelques pages deux grands sujets sensibles: la place des femmes dans les communautés musulmanes traditionnelles et les dérives d'un islam radical empli de préjugés. Belle découverte que je conseille vivement
    Lire la suite
    En lire moins
  • Annette55 Posté le 12 Juillet 2020
    En treize chapitres courts lus d’une traite Fouad Laroui construit un ouvrage percutant ,à la fois fin et subtil ouvrant nombre de pistes de réflexion au lecteur, sorte de tragédie contemporaine où , factuellement , il dénonce , avec talent , ironie féroce et humour sans égal, l’insupportable fondamentalisme et l’aveuglement occidental. Fatima , intelligente et rebelle, qui fait des études , quitte Molenbeek, en Belgique, chaque après- midi , vêtue de noir et d’un hijab, , le prétendu «  voile islamique » serré sur sa tête, tombant sur une djellaba noire si ample qu’elle ressemble à un drap dans lequel la jeune femme se serait enroulée . Sur le trottoir elle hésite , se dirige à pied vers la porte de Flandre , franchit le canal, se faufile discrètement dans un immeuble , en ressort habillée à l’occidentale , cheveux au vent et robe légère ... Puis , en ayant l’air de flâner, rejoint un drôle de quartier , celui de l’Ablhambra, où on ne sait pas quoi l’attire.... Elle a l’apparence de la jeune musulmane engoncée dans les préceptes durs et intangibles de sa religion... Il faut dire qu’à Molenbeek, la religion domine , les femmes y sont voilées,... En treize chapitres courts lus d’une traite Fouad Laroui construit un ouvrage percutant ,à la fois fin et subtil ouvrant nombre de pistes de réflexion au lecteur, sorte de tragédie contemporaine où , factuellement , il dénonce , avec talent , ironie féroce et humour sans égal, l’insupportable fondamentalisme et l’aveuglement occidental. Fatima , intelligente et rebelle, qui fait des études , quitte Molenbeek, en Belgique, chaque après- midi , vêtue de noir et d’un hijab, , le prétendu «  voile islamique » serré sur sa tête, tombant sur une djellaba noire si ample qu’elle ressemble à un drap dans lequel la jeune femme se serait enroulée . Sur le trottoir elle hésite , se dirige à pied vers la porte de Flandre , franchit le canal, se faufile discrètement dans un immeuble , en ressort habillée à l’occidentale , cheveux au vent et robe légère ... Puis , en ayant l’air de flâner, rejoint un drôle de quartier , celui de l’Ablhambra, où on ne sait pas quoi l’attire.... Elle a l’apparence de la jeune musulmane engoncée dans les préceptes durs et intangibles de sa religion... Il faut dire qu’à Molenbeek, la religion domine , les femmes y sont voilées, surveillées , niées, niqabisées, chastes, absolument négligées dans leur féminité , pourtant reluquées par des hommes . Fatima désire se libérer de ces contraintes , vêtue à l’occidentale , elle pousse très loin l’écart absolu entre deux mondes. Afin de réduire à néant , du moins en pensée ces hommes qui prétendent la réduire à un corps femelle . Depuis plusieurs semaines ce rituel se reproduit sauf qu’un voisin Fawzi Stitou , engoncé dans sa culture archaïque , inquisiteur , secrètement amoureux transi, espion , va la suivre....jusqu’à la prendre , lors de sa filature , dans sa folie haineuse «  pour sa femme » .... Les événements se précipiteront .... Je n’en dirai pas plus , ce serait trop dévoiler .... Fatima , en fait n’aspire qu’à une seule chose ,une troisième voie : LA LIBERTÉ et L’ÉGALITÉ ... L’auteur , dans le chapitre «  Fawzi expliqué par les experts » tourne en ridicule ou se moque gentiment , comme l’on voudra, des théories soulevées par les spécialistes de ces questions , entre autres , Monsieur Gilles Kepel. Un roman bien ficelé , réjouissant ,audacieux, qui met le doigt avec humour sur les déséquilibres de notre temps. Il décrit à merveille les métamorphoses d’une femme décidée à se jouer des préceptes religieux radicaux mais aussi sur les stigmates et les fantasmes liés au corps.. ..Percutant, il traite avec intelligence de l’identité de la femme musulmane dans une société occidentale entre comédie et tragédie !
    Lire la suite
    En lire moins
  • UntitledMag Posté le 29 Mars 2020
    Fatima est une jeune marocaine, vivant avec sa famille à Molenbeek, en Belgique. Tous les après-midi, elle sort de son quartier, vêtue d’un hijab noir, pour rejoindre la Porte de Flandre. Et lorsqu’elle quitte son quartier, cette dernière se métamorphose en jeune fille moderne, libérée. Mais cet étrange rituel semble se répéter, et ne plaît pas à Fawzi, qui s’est auto-proclamé comme étant son « fiancé ». Jeune fille intellectuelle et cultivée, elle n’accepte pas la place qu’on veut lui donner. En proie à un conflit d’identité, elle se transforme en celle qu’on l’oblige à être et en celle qu’elle est. Pourquoi ne peut-elle pas se mettre à la table d’un café ? La politique est-elle interdite aux femmes ? Refusant la place de la femme soumise à un mariage, Fatima est une jeune femme indépendante, et cherche à retrouver son corps mais aussi la jouissance de ce dernier. A travers ce roman, Fouad Laroui nous fait rencontrer une femme libre, forte, qui ne veut plus subir les critiques mais qui veut, surtout, devenir une seule et même femme.
  • HorsNorme Posté le 12 Novembre 2019
    SPOILER!! Ce livre est un très beau livre mais certains points m'on un peu déplus. Tout d'abord, j'ai bien apprécier qu'il y ai 3 narrateurs. Car avoir différents point de vue est pour moi positif car on comprend plus facilement les personnages et ce qu'ils pensent. J'ai aussi bien apprécié l'histoire et la "morale" de l'histoire car ce livre nous fait réfléchir sur les préjuger des musulmans. Par contre, j'ai moins apprécier la longueur des descriptions des rues et passages que prennent les personnages, j'ai trouvé ça très long. Puis je n'ai pas trop apprécié la fin avec les personnes qui débâtent sur le sujet, j'ai un peu décroché et je n'arrive toujours pas à savoir pourquoi. Brefs, je pense que les personnes qui aiment lire des livres avec un sujet qui fait réfléchir, ce livre est fait pour vous.
  • jeunejane Posté le 5 Septembre 2019
    Fatima, jeune fille de Molenbeek, en contact avec des cours de littérature, avec des jeunes de sa région, sort pourtant de sa maison enveloppée, dissimulée sous un hijab. Elle se dirige dans un autre quartier et entre chez son amie Emma. Elle en ressort habillée à l'européenne avec toutefois des lunettes de soleil et...surprise, elle entre dans un club érotique où elle danse nue dans une petite salle close avec un loup sur les yeux. Les hommes venus la reluquer sont enfermés dans des cabines dans lesquelles ils glissent des pièces pour que le rideau se lève. Deuxième acte : Fawzi, le jeune homme marocain qui s'imagine qu'il va demander Fatima en mariage la suit et reçoit un grand choc en assistant à la transformation de la jeune fille. Il entre dans une grande violence et cela tourne bien mal. L'auteur a transcrit les pensées imaginaires du jeune homme au sujet des femmes et on n'aimerait pas se trouver à la place de son épouse. Non seulement, il est bête mais en plus il est tyrannique et sans respect. Troisième acte : un journaliste free lance assis à une terrasse croit avoir mis le doigt sur un attentat terroriste : il n'a rien compris... Fatima, jeune fille de Molenbeek, en contact avec des cours de littérature, avec des jeunes de sa région, sort pourtant de sa maison enveloppée, dissimulée sous un hijab. Elle se dirige dans un autre quartier et entre chez son amie Emma. Elle en ressort habillée à l'européenne avec toutefois des lunettes de soleil et...surprise, elle entre dans un club érotique où elle danse nue dans une petite salle close avec un loup sur les yeux. Les hommes venus la reluquer sont enfermés dans des cabines dans lesquelles ils glissent des pièces pour que le rideau se lève. Deuxième acte : Fawzi, le jeune homme marocain qui s'imagine qu'il va demander Fatima en mariage la suit et reçoit un grand choc en assistant à la transformation de la jeune fille. Il entre dans une grande violence et cela tourne bien mal. L'auteur a transcrit les pensées imaginaires du jeune homme au sujet des femmes et on n'aimerait pas se trouver à la place de son épouse. Non seulement, il est bête mais en plus il est tyrannique et sans respect. Troisième acte : un journaliste free lance assis à une terrasse croit avoir mis le doigt sur un attentat terroriste : il n'a rien compris et alerte les autorités avec une version tout à fait fantaisiste. Heureusement, sa parole n'aura aucune valeur car on connaît son alcoolisme et ses divagations. Un court roman bien intéressant qui a attiré mon attention car voilà plusieurs années, une jeune femme marocaine, mère de quatre enfants, partait travailler chaque matin avec un foulard. A l'arrêt de bus, elle l'enlevait. J'avais ses enfants à l'école et elle voulait participer aux activités, aux repas. Le boucher, à notre demande, préparait de la viande pour elle et les enfants. Le livre m'a rappelé les faits. Je n'ai pas été jusqu'au bout des 5 étoiles car l'auteur aurait pu développer un peu plus les motivations de Fatima quant à son activité lucrative, aurait pu expliquer un peu mieux ses relations avec Emma mais je suis peut-être trop exigeante. A nous d'imaginer !
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.