Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266285711
Code sériel : 17323
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 112
Format : 108 x 177 mm
L'Insoumise de la Porte de Flandre
Date de parution : 14/08/2019
Éditeurs :
Pocket

L'Insoumise de la Porte de Flandre

Date de parution : 14/08/2019
Un après-midi à Molenbeek. Une femme sort de chez elle, couverte de noir des pieds à la tête. Méconnaissable, sous son hijab, elle marche. Suivons-la jusqu’au canal, à la Porte... Un après-midi à Molenbeek. Une femme sort de chez elle, couverte de noir des pieds à la tête. Méconnaissable, sous son hijab, elle marche. Suivons-la jusqu’au canal, à la Porte de Flandre. Après, c’est Bruxelles et cet immeuble dont elle ressort bientôt, cheveux dénoués en cascade, robe légère… Suivons-la encore... Un après-midi à Molenbeek. Une femme sort de chez elle, couverte de noir des pieds à la tête. Méconnaissable, sous son hijab, elle marche. Suivons-la jusqu’au canal, à la Porte de Flandre. Après, c’est Bruxelles et cet immeuble dont elle ressort bientôt, cheveux dénoués en cascade, robe légère… Suivons-la encore jusqu’à ce club érotique, où chaque jour elle danse nue, sans honte, exhibe son corps pour venger ses sœurs. Insoumise Fatima.
Mais nous ne sommes pas les seuls à l’avoir suivie. Fawzi, le voisin amoureux, et Eddy, le journaliste, la talonnent. Aujourd’hui, la liberté est le début d’un tragique malentendu.

« C’est un roman d’une rare finesse. » Valérie Gans – Madame Figaro

« Une fable subtile sur le mille-feuille d’une identité tiraillée. » Pierre Maury – Le Magazine littéraire

« Précipitez-vous sur ce plaidoyer féministe aux allures de conte philosophique. » Femme actuelle
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266285711
Code sériel : 17323
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 112
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Ce roman roublard dresse le portrait d'une femme qui aspire à la liberté, loin de toute étiquette sociologique ou religieuse. » 
Amandine Schmitt / L'Obs

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • nicokykkoduq Posté le 8 Janvier 2022
    Une jeune femme de MolenBeek, Fatima, d'origine marocaine, cultivée et qui s'habille à l'européenne, décide d'arrêter l'université et de se couvrir de noir des pieds à la tête. Armée de son niqab, elle s'approche de la frontière de son monde : la Porte de Flandre. Au delà, c'est Bruxelles. Cette frontière passée, elle s'engouffre dans un immeuble et en ressort bientôt... cheveux à l'air libre et en robe légère, exposant sa beauté à cet autre monde. Elle se dirige vers un club érotique, où chaque jour elle danse nue, et cela par choix, sans honte. Elle ne se doute pas qu'un homme la suivit. Fawzi, un voisin, attiré par la femme au niqab dont la sombre silhouette correspond à son idéal de piété. Cela fait déjà quelques temps qu'il l'observe, la désire, la convoite, ... il la veut. Sa réaction sera-t-elle à la hauteur de sa désillusion ? L'auteur fait le choix d'un contexte original, voir déroutant, qui fait la force du récit. Ce récit atypique de 110 pages apporte une réelle réflexion sur la condition des femmes en proie à la pression masculine dans certains quartiers. Afficher sa religiosité comme une forteresse. Dernière arme contre la radicalisation des pensées. Cet écrit... Une jeune femme de MolenBeek, Fatima, d'origine marocaine, cultivée et qui s'habille à l'européenne, décide d'arrêter l'université et de se couvrir de noir des pieds à la tête. Armée de son niqab, elle s'approche de la frontière de son monde : la Porte de Flandre. Au delà, c'est Bruxelles. Cette frontière passée, elle s'engouffre dans un immeuble et en ressort bientôt... cheveux à l'air libre et en robe légère, exposant sa beauté à cet autre monde. Elle se dirige vers un club érotique, où chaque jour elle danse nue, et cela par choix, sans honte. Elle ne se doute pas qu'un homme la suivit. Fawzi, un voisin, attiré par la femme au niqab dont la sombre silhouette correspond à son idéal de piété. Cela fait déjà quelques temps qu'il l'observe, la désire, la convoite, ... il la veut. Sa réaction sera-t-elle à la hauteur de sa désillusion ? L'auteur fait le choix d'un contexte original, voir déroutant, qui fait la force du récit. Ce récit atypique de 110 pages apporte une réelle réflexion sur la condition des femmes en proie à la pression masculine dans certains quartiers. Afficher sa religiosité comme une forteresse. Dernière arme contre la radicalisation des pensées. Cet écrit élégant est une condamnation du totalitarisme religieux sous une forme ironique et haletante. À découvrir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Josephine2 Posté le 10 Août 2021
    Fatima est une jeune fille qui cherche à « s’évader » de l’emprise de sa famille, et surtout de Fawzi, son voisin, qui estime, sans qu’ils se soient adresser la parole, qu’elle est à lui. Chaque après-midi, Fatima sort, vêtue d’un hijab. Elle ne s’arrête pas en chemin, jusqu’à sa destination. Oui, mais quelle est-elle cette destination ? C’est ce que veut savoir Fawzi un après-midi, où il décide de la suivre. S’ensuivra tout un enchaînement qui pourrait remettre en cause la liberté de Fatima, fille d’aujourd’hui, intelligente et belle, qui veut décider de sa vie. Qui est vraiment Fatima ? C’est une histoire bien amenée qui explique le fossé qu’il peut exister entre les femmes musulmanes qui veulent s’émanciper et les hommes, pris dans l’engrenage de « la religion » et qui veulent que tous les musulmans y soient soumis, et ce d’autant plus si l’on est une femme. Il y a énormément de choses dans ce roman, court, et très intéressant la façon dont Fouad LAROUI décrit le mal être des jeunes musulmans, pour beaucoup, livrés à eux-mêmes, qui finissent par accomplir des actes odieux. J’aime toujours autant l’écriture de Fouad LAROUI que j’avais découvert à travers ses romans « Une année chez les Français » et... Fatima est une jeune fille qui cherche à « s’évader » de l’emprise de sa famille, et surtout de Fawzi, son voisin, qui estime, sans qu’ils se soient adresser la parole, qu’elle est à lui. Chaque après-midi, Fatima sort, vêtue d’un hijab. Elle ne s’arrête pas en chemin, jusqu’à sa destination. Oui, mais quelle est-elle cette destination ? C’est ce que veut savoir Fawzi un après-midi, où il décide de la suivre. S’ensuivra tout un enchaînement qui pourrait remettre en cause la liberté de Fatima, fille d’aujourd’hui, intelligente et belle, qui veut décider de sa vie. Qui est vraiment Fatima ? C’est une histoire bien amenée qui explique le fossé qu’il peut exister entre les femmes musulmanes qui veulent s’émanciper et les hommes, pris dans l’engrenage de « la religion » et qui veulent que tous les musulmans y soient soumis, et ce d’autant plus si l’on est une femme. Il y a énormément de choses dans ce roman, court, et très intéressant la façon dont Fouad LAROUI décrit le mal être des jeunes musulmans, pour beaucoup, livrés à eux-mêmes, qui finissent par accomplir des actes odieux. J’aime toujours autant l’écriture de Fouad LAROUI que j’avais découvert à travers ses romans « Une année chez les Français » et « la vielle dame du Riad" que je vous recommande.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AmyFarrah Posté le 18 Mai 2021
    Roman très court mais dense, plein de pistes de réflexion sur la liberté d'être soi, les préjugés dont tout un chacun saupoudre son prochain juste en passant et les dégâts du post-colonialisme, du fanatisme, et bien d'autres sujets contemporains brûlants .... Entre fable moderne, tragi-comédie, et quête de soi, l'auteur nous mène tambour battant à la suite de Fatima qui ne désire qu'une chose : vivre sans qu'on lui impose des codes, vivre sans être reproduite en plusieurs dimensions dans la tête des autres, en fonction des stéréotypes qu'ils adoptent et des peurs ou des fantasmes qui vont avec. J'ai bien aimé cette première rencontre avec Fouad Laroui. Sa plume est très intelligente, fine, et il fait passer un message sérieux sous le ton léger des petits jeux de mots et des références à la Pop Culture. Je reviendrai certainement vers cet auteur.
  • AnneMarieLA Posté le 26 Avril 2021
    D'abord il y a Fatima , une femme qui avance le visage baissé et à pas mesurés dans les rues de Mollenbeck . Elle cache en elle « trois ou quatre personnalités emboitées les unes dans les autres comme ces matriochkas russes vivement colorées, à ce détail près que dans son cas, elle est vêtue de noir », d'une djellaba et d'un voile islamique , C'est une de celles qu'on appelle « ninja » ou « corbeau ». Elle se rend à son « travail », où elle deviendra « Dany la louve » . Et puis, il y a Fawzi qui la suit , qui l'observe attentivement , cherche des preuves de ses bonnes mœurs . Il attend son heure ….Plus loin, c'est une jeune fille attirante, légère et court vêtue qu'il suit ….. Enfin, il y a Eddy KoeKoek, un journaliste intrigué . « Pourquoi un marocain morose qui fila naguère un corbeau filait-il maintenant une bimbo ? ». Il les prend alors en filature , flairant quelque chose de louche . Un roman essentiellement narratif . Peu de dialogues , surtout des monologues intérieurs . En suivant l'avancée de chaque personnage, le lecteur suit en même temps son cheminement... D'abord il y a Fatima , une femme qui avance le visage baissé et à pas mesurés dans les rues de Mollenbeck . Elle cache en elle « trois ou quatre personnalités emboitées les unes dans les autres comme ces matriochkas russes vivement colorées, à ce détail près que dans son cas, elle est vêtue de noir », d'une djellaba et d'un voile islamique , C'est une de celles qu'on appelle « ninja » ou « corbeau ». Elle se rend à son « travail », où elle deviendra « Dany la louve » . Et puis, il y a Fawzi qui la suit , qui l'observe attentivement , cherche des preuves de ses bonnes mœurs . Il attend son heure ….Plus loin, c'est une jeune fille attirante, légère et court vêtue qu'il suit ….. Enfin, il y a Eddy KoeKoek, un journaliste intrigué . « Pourquoi un marocain morose qui fila naguère un corbeau filait-il maintenant une bimbo ? ». Il les prend alors en filature , flairant quelque chose de louche . Un roman essentiellement narratif . Peu de dialogues , surtout des monologues intérieurs . En suivant l'avancée de chaque personnage, le lecteur suit en même temps son cheminement intérieur , tout ce qu'il rumine en lui-même . L'histoire d'une insoumise en marche en quête d'une vengeance qui prendra une tournure inattendue . Une histoire menée à un rythme allègre et dont la saveur tient à la plume réjouissante de Fouad Laroui et à l'humour acerbe par lequel il dénonce la condition de la femme dans le monde musulman .
    Lire la suite
    En lire moins
  • Shabanou Posté le 19 Septembre 2020
    "L'insoumise de la porte de Flandre" de Fouad Laroui( 144P) Ed. Julliard. Bonjour les fous de lectures... Voici un livre très court, donc résumé court pour ne pas trop dévoiler l'histoire. Fatima est une jeune marocaine qui vit dans un quartier " sensible" de Bruxelles: Molenbeek. Fatima qui sort de chez elle toute de noir vêtue et voilée et qui une fois enjambé le canal et passée la porte de Flandre, se transforme. Tous se passerait bien s'il n'y avait pas Fawtzi, son "fiancé" autoproclamé.... Fatima est une jeune fille éprise de liberté et qui a du mal a vivre sa vie dans cette société musulmane traditionnaliste régie par les hommes, pour les hommes et où la femme est diabolisée et n'a pas beaucoup plus de valeur qu'un animal. Fatima étouffe dans son environnement qui est " le leur", celui des hommes et de leurs fantasmes. Fatima ne trouve plus son identité , tiraillée entre traditions et modernité. Fatima veut s'envoler vers la liberté. Est également abordé le sujet du terrorisme, de ses préjugés, des déductions parfois un peu trop hâtives faites par les "experts" et les "journaleux" Roman à l'écriture fluide et teintée d'humour. Chapeau à l'auteur qui a su aborder en quelques pages deux grands sujets sensibles: la place des femmes... "L'insoumise de la porte de Flandre" de Fouad Laroui( 144P) Ed. Julliard. Bonjour les fous de lectures... Voici un livre très court, donc résumé court pour ne pas trop dévoiler l'histoire. Fatima est une jeune marocaine qui vit dans un quartier " sensible" de Bruxelles: Molenbeek. Fatima qui sort de chez elle toute de noir vêtue et voilée et qui une fois enjambé le canal et passée la porte de Flandre, se transforme. Tous se passerait bien s'il n'y avait pas Fawtzi, son "fiancé" autoproclamé.... Fatima est une jeune fille éprise de liberté et qui a du mal a vivre sa vie dans cette société musulmane traditionnaliste régie par les hommes, pour les hommes et où la femme est diabolisée et n'a pas beaucoup plus de valeur qu'un animal. Fatima étouffe dans son environnement qui est " le leur", celui des hommes et de leurs fantasmes. Fatima ne trouve plus son identité , tiraillée entre traditions et modernité. Fatima veut s'envoler vers la liberté. Est également abordé le sujet du terrorisme, de ses préjugés, des déductions parfois un peu trop hâtives faites par les "experts" et les "journaleux" Roman à l'écriture fluide et teintée d'humour. Chapeau à l'auteur qui a su aborder en quelques pages deux grands sujets sensibles: la place des femmes dans les communautés musulmanes traditionnelles et les dérives d'un islam radical empli de préjugés. Belle découverte que je conseille vivement
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.