Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266323444
Code sériel : 18569
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 560
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté
Petite
Jean-Luc Piningre (traduit par)
Date de parution : 28/04/2022
Éditeurs :
Pocket
Nouveauté

Petite

Jean-Luc Piningre (traduit par)
Date de parution : 28/04/2022
Le destin incroyable de la future Madame Tussaud...
Marie Grosholtz est si petite qu’on l’appellera Petite. Née en Alsace en 1761, l’orpheline ne trouve sa place dans la vie qu’au service du Dr Curtius, sculpteur sur cire. On... Marie Grosholtz est si petite qu’on l’appellera Petite. Née en Alsace en 1761, l’orpheline ne trouve sa place dans la vie qu’au service du Dr Curtius, sculpteur sur cire. On s’arrache alors, dans la bonne société, ces portraits confondants de ressemblance. La mode est telle que les petits pas de... Marie Grosholtz est si petite qu’on l’appellera Petite. Née en Alsace en 1761, l’orpheline ne trouve sa place dans la vie qu’au service du Dr Curtius, sculpteur sur cire. On s’arrache alors, dans la bonne société, ces portraits confondants de ressemblance. La mode est telle que les petits pas de Marie la mèneront à Versailles, auprès d’Élisabeth, sœur du roi. Las, la Révolution, elle aussi, a ses têtes – et elle veut les faire tomber. Marie échappera à la guillotine en confectionnant les masques mortuaires des plus grands, Louis XVI, Marat, Robespierre… Le sang coule et Marie pétrit la cire : un destin qu’elle poursuivra jusqu’à Londres, sous le nom de… Mme Tussaud !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266323444
Code sériel : 18569
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 560
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

"Le lecteur trouvera en cette œuvre une biographie digne du destin romanesque de Madame Tussaud"
Biblioteca Magazine

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Aa2liiinee Posté le 29 Mars 2022
    Après plusieurs avis élogieux c'est à mon tour de découvrir qui se cache derrière ce titre 𝐏𝐞𝐭𝐢𝐭𝐞. Une lecture qui s'est révélée passionnante pour son aspect historique. J'ai été prise dans le destin rocambolesque de la célèbre Mme Tussaud. Sa vie, les tourments de son époque comprenant la révolution française y sont racontés avec détails précisions. On aperçoit le travail de recherches fourni par l'auteur, qui a en plus de ça illustré son texte. Les personnages de Petite ont pris vie sous mes yeux. L'héroïne qui n'est autre que la futur Mme Tussaud ne ressemble à personne d'autres et va côtoyer du beau monde. Son parcours fascine. Le point de vue de l'histoire étant le sien, on aperçoit à quel point il est difficiles pour les femmes de cette époque d'obtenir la reconnaissance de leur art. Le ton du récit est assez morose, marqué par la violence de ce monde dans lequel évolue Marie. À certains égards , le style de l'auteur m'a rappelé l'univers de Tim Burton. Je ne vais pas vous cacher que j'attendais un peu plus de ce récit. J'ai ressenti quelques longueurs dû aux infimes détails, notamment sur le travail de la cire. Ce fût au... Après plusieurs avis élogieux c'est à mon tour de découvrir qui se cache derrière ce titre 𝐏𝐞𝐭𝐢𝐭𝐞. Une lecture qui s'est révélée passionnante pour son aspect historique. J'ai été prise dans le destin rocambolesque de la célèbre Mme Tussaud. Sa vie, les tourments de son époque comprenant la révolution française y sont racontés avec détails précisions. On aperçoit le travail de recherches fourni par l'auteur, qui a en plus de ça illustré son texte. Les personnages de Petite ont pris vie sous mes yeux. L'héroïne qui n'est autre que la futur Mme Tussaud ne ressemble à personne d'autres et va côtoyer du beau monde. Son parcours fascine. Le point de vue de l'histoire étant le sien, on aperçoit à quel point il est difficiles pour les femmes de cette époque d'obtenir la reconnaissance de leur art. Le ton du récit est assez morose, marqué par la violence de ce monde dans lequel évolue Marie. À certains égards , le style de l'auteur m'a rappelé l'univers de Tim Burton. Je ne vais pas vous cacher que j'attendais un peu plus de ce récit. J'ai ressenti quelques longueurs dû aux infimes détails, notamment sur le travail de la cire. Ce fût au premier abord enrichissant mais vers la fin je me suis lassée de ces petites précisions. Avec son style inventif, 𝐏𝐞𝐭𝐢𝐭𝐞 est clairement un roman historique pas comme les autres.
    Lire la suite
    En lire moins
  • delphvu Posté le 8 Mars 2022
    Aimez-vous Dickens ou l’univers sombre des films de Tim Burton ? Si vous êtes amateurs du genre, alors vous serez conquis par ce roman génial !  Petite d’ Edward Carey raconte le destin de Marie Grosholz. Née à Strasbourg en 1761, cette petite fille voit son père revenir de la guerre avec une mâchoire en moins. Elevée par sa mère dans la misère, elles sont toutes les deux placées chez Curtius à Berne. Là, elles apprennent à travailler la cire. Cet homme taiseux sculpte à partir de modèles humains des reproductions en cire de différentes parties du corps humain, mais aussi d’organes. La jeune Marie apprend à ses côtés l’anatomie et le dessin. Dessins d’ailleurs très nombreux dans ce roman. Criblés de dettes, Curtius fuit la Suisse avec Marie et trouve refuge à Paris. Là, ils redémarrent leur activité et sculptent les visages du Tout-Paris : notables, politiques, artistes, même les assassins ont leur portrait de cire. C’est d’ailleurs grâce à ces derniers que leur entreprise va connaître ses heures de gloire. Tous se pressent pour voir les visages des assassins parisiens...  Marie voit sa vie changer lorsque la sœur de Louis XVI en visite dans leur musée des horreurs, lui demande de... Aimez-vous Dickens ou l’univers sombre des films de Tim Burton ? Si vous êtes amateurs du genre, alors vous serez conquis par ce roman génial !  Petite d’ Edward Carey raconte le destin de Marie Grosholz. Née à Strasbourg en 1761, cette petite fille voit son père revenir de la guerre avec une mâchoire en moins. Elevée par sa mère dans la misère, elles sont toutes les deux placées chez Curtius à Berne. Là, elles apprennent à travailler la cire. Cet homme taiseux sculpte à partir de modèles humains des reproductions en cire de différentes parties du corps humain, mais aussi d’organes. La jeune Marie apprend à ses côtés l’anatomie et le dessin. Dessins d’ailleurs très nombreux dans ce roman. Criblés de dettes, Curtius fuit la Suisse avec Marie et trouve refuge à Paris. Là, ils redémarrent leur activité et sculptent les visages du Tout-Paris : notables, politiques, artistes, même les assassins ont leur portrait de cire. C’est d’ailleurs grâce à ces derniers que leur entreprise va connaître ses heures de gloire. Tous se pressent pour voir les visages des assassins parisiens...  Marie voit sa vie changer lorsque la sœur de Louis XVI en visite dans leur musée des horreurs, lui demande de lui enseigner la sculpture. La jeune aristocrate voit en Marie un sosie d’elle-même au physique encore plus ingrat. Marie voit en cette proposition, le moyen de quitter la maison tenue par l’odieuse veuve Picot (copie de la Mère Tenardier chez Hugo), devenue partenaire en affaires de Curtius.  Arrivée à Versailles, elle découvre la vie à la Cour et surtout un placard dans le lequel elle a le droit de s’installer. Lorsque l’aristocrate le demande, Marie lui enseigne sculpture et dessin. Sinon, elle divertit la demoiselle lors de partie de cache-cache qui lui permettront d’ailleurs de rencontrer un serrurier amateur de pâtisserie (Le Roi s’adonnant à sa passion). Elle comprendra plus tard qui était cet artisan...et en profitera alors pour tenter d’en faire son portrait de cire...  15 ans de travail pour l’auteur et à la clé une biographie romancée, foisonnante et passionnante sur la vie de Madame Tussaud !
    Lire la suite
    En lire moins
  • lyoko Posté le 5 Mars 2022
    La biographie romancée de Madame Tussaud nous révèle le destin extraordinaire de ce petit bout de femme. Une femme que le destin n'a pas épargné, sans oublier que cette femme vécu a Paris lors de la révolution française. Un roman qui se lit très bien, malgré quelques passages un peu longues. J'ai trouvé l'atmosphère du roman assez étrange, un peu atypique également, mais qui correspond parfaitement à l'histoire de Petite. L'auteur est sans concession avec ses personnages, on a parfois envie d'en frapper certains, les insulter, ou encore de les secouer.. enfin moi c'est ce que j'ai ressenti. Une très belle découverte que ce roman, qui attire l'oeil déjà grâce a sa couverture. et qui réjouit le lecteur quand a son contenu
  • thebookshereads Posté le 3 Mars 2022
    "Petite" par sa taille, mais grande par son talent : voilà comment je pourrais décrire Marie Grosholz, qui deviendra plus tard la célèbre Madame Tussaud. Un destin hors norme, extraordinaire pour l'époque, au point de me demander au cours de ma lecture si l'auteur n'avait pas tout inventé. Ce roman m'a permis d'en apprendre beaucoup sur l'époque du XVIIIe siècle et le contexte historique français du avant/pendant/après la Révolution française, période que je n'avais pas étudiée en dehors de mes livres d'école. Néanmoins, au-delà de toute la richesse historique, je dois avouer avoir été un peu déçue par ce roman. L'histoire est racontée par Marie elle-même, et bien qu'elle ait son petit caractère, il m'a manqué un peu de passion et d'ambition pour vraiment m'attacher à son personnage. Je n'ai pas été aussi entraînée par le récit que je l'aurais souhaité. Même si l'on n'est loin du coup de cœur, je recommande la lecture de ce roman qui reste très enrichissante, au moins concernant le contexte historique. De plus, l'auteur a ajouté de nombreux dessins illustrant ses propos tout au long du récit afin de nous permettre de visualiser certains objets ou personnages. Ce dernier point amène un petit plus à la... "Petite" par sa taille, mais grande par son talent : voilà comment je pourrais décrire Marie Grosholz, qui deviendra plus tard la célèbre Madame Tussaud. Un destin hors norme, extraordinaire pour l'époque, au point de me demander au cours de ma lecture si l'auteur n'avait pas tout inventé. Ce roman m'a permis d'en apprendre beaucoup sur l'époque du XVIIIe siècle et le contexte historique français du avant/pendant/après la Révolution française, période que je n'avais pas étudiée en dehors de mes livres d'école. Néanmoins, au-delà de toute la richesse historique, je dois avouer avoir été un peu déçue par ce roman. L'histoire est racontée par Marie elle-même, et bien qu'elle ait son petit caractère, il m'a manqué un peu de passion et d'ambition pour vraiment m'attacher à son personnage. Je n'ai pas été aussi entraînée par le récit que je l'aurais souhaité. Même si l'on n'est loin du coup de cœur, je recommande la lecture de ce roman qui reste très enrichissante, au moins concernant le contexte historique. De plus, l'auteur a ajouté de nombreux dessins illustrant ses propos tout au long du récit afin de nous permettre de visualiser certains objets ou personnages. Ce dernier point amène un petit plus à la lecture qui reste très appréciable !
    Lire la suite
    En lire moins
  • 87fanny91 Posté le 24 Février 2022
    Malgré le titre, un pavé, un énorme livre rouge, illustré avec soin par l’auteur, que j’avais gagné par hasard et que j’aurai attendu les vacances pour démarrer. Attention, ensuite lecture très prenante ! Un vrai roman feuilleton qui démarre en Suisse avec une petite orpheline puis nous entraîne à Paris et à Versailles, à l’aube de la Révolution de 1789. Roman historique dans la narratrice (et héroïne) n’est autre que la future Madame Tussaud : on plonge donc dans le monde des figures de cire, avec ses monstres (comme l’annonce la quatrième de couverture, Tim Burton n’est pas loin) et ses personnages célèbres. Si a priori l’histoire ne me tentait pas, je me suis laissée entraîner avec plaisir dans ces aventures. Bien divertissant en tout cas !
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.