RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Police

            Pocket
            EAN : 9782266273008
            Code sériel : 16855
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 176
            Format : 108 x 177 mm
            Police

            Date de parution : 07/09/2017
            « Ferme les yeux et pense à la France. » C’est une blague qu’on se lance, entre flics, quand il faut faire le sale boulot. Déjà épuisés par la routine des violences, trois gardiens de la paix se voient confier une mission inhabituelle. Une reconduite à la frontière. À Roissy.... « Ferme les yeux et pense à la France. » C’est une blague qu’on se lance, entre flics, quand il faut faire le sale boulot. Déjà épuisés par la routine des violences, trois gardiens de la paix se voient confier une mission inhabituelle. Une reconduite à la frontière. À Roissy. De là, le réfugié tadjik qu’ils escortent s’envolera pour une mort certaine.
            Dans le huis clos de la voiture sérigraphiée : quatre corps, quatre consciences, quatre tragédies personnelles. Suffit-il vraiment d’ouvrir les yeux pour changer le monde ?

            « Un roman bouleversant. » Bernard Poirette – RTL
             
            « POLICE ne dénonce pas, n’impose rien, mais se place à hauteur de ces hommes et de cette femme qui s’agrippent comme ils peuvent au quotidien pour tenir et avancer. » Christine Ferniot – L’Express

            Cet ouvrage a reçu le prix Eugène Dabit du roman populiste et le Prix des Lycéens et Apprentis de la région PACA
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266273008
            Code sériel : 16855
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 176
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            5.95 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Ce récit dense, sobre, nerveux, magnifiquement écrt, nous plonge dans deux mondes qui font l'actualité depuis des semaines : la police et les réfugiés. » Alexandra Schwatzbrod – Libération
            « Un roman bouleversant qui fera changer d'avis sur la police française. » Bernard Poirette – RTL
            « Un excellent texte, plein d’empathie, de réalisme. » Marc Fernandez - LCI
            « Ce récit dense, sobre, nerveux, magnifiquement écrt, nous plonge dans deux mondes qui font l'actualité depuis deux semaines : la police et les réfugiés. » Alexandra Schwatzbrod – Libération

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Vermicelia Posté le 17 Mars 2019
              Police de Hugo Boris est une lecture sympathique mais un peu plate…je n’ai pas ressenti de grande tension pour un prétendu huis-clos et le sujet bien qu’intéressant est traité trop superficiellement selon moi. Trop de choses m’ont manqué dans cette lecture. Le résumé était pourtant prometteur … 3 policiers dans une voiture aux côtés d’une clandestin à reconduire à la frontière pour le renvoyer dans son pays qu’il a quitté pour s’offrir une vie meilleur dans notre beau pays. Je m’attendais à quelque chose de plus abouti, de plus fouillé sur la question de la clandestinité, du combat intérieur des policiers entre la nécessité d’accomplir leur mission et la confrontation avec la réalité de ce que vivent les étrangers chez eux et qui les pousse à partir. Mais finalement cette lecture s’est révélée bien trop linéaire, trop lisse, pas assez oppressante et même si la fin est plus porteuse d’action et donne certains éclairages c’est arrivé trop tardivement pour changer mon appréciation. Ce qui m’a vraiment gênée c’est le point de départ, ce qui déclenche tout, comment Virginie, rien qu’en lisant le dossier du clandestin et ce qu’il avait déclaré, décide d’un coup de l’aider. J’ai trouvé que c’était trop rapide, trop survolé... Police de Hugo Boris est une lecture sympathique mais un peu plate…je n’ai pas ressenti de grande tension pour un prétendu huis-clos et le sujet bien qu’intéressant est traité trop superficiellement selon moi. Trop de choses m’ont manqué dans cette lecture. Le résumé était pourtant prometteur … 3 policiers dans une voiture aux côtés d’une clandestin à reconduire à la frontière pour le renvoyer dans son pays qu’il a quitté pour s’offrir une vie meilleur dans notre beau pays. Je m’attendais à quelque chose de plus abouti, de plus fouillé sur la question de la clandestinité, du combat intérieur des policiers entre la nécessité d’accomplir leur mission et la confrontation avec la réalité de ce que vivent les étrangers chez eux et qui les pousse à partir. Mais finalement cette lecture s’est révélée bien trop linéaire, trop lisse, pas assez oppressante et même si la fin est plus porteuse d’action et donne certains éclairages c’est arrivé trop tardivement pour changer mon appréciation. Ce qui m’a vraiment gênée c’est le point de départ, ce qui déclenche tout, comment Virginie, rien qu’en lisant le dossier du clandestin et ce qu’il avait déclaré, décide d’un coup de l’aider. J’ai trouvé que c’était trop rapide, trop survolé sans qu’on sache vraiment ce qui suscite chez la policière cette envie de mettre en jeu sa carrière pour cet homme précisément. Ca se lit vite, ca donne une vision asse réaliste me semble-t-il de la manière dont les reconduites à la frontière se passent et les pistes éventuelles pour les empêcher mais ca ne l’a pas fait avec moi en terme de suspense, de tension et surtout d’émotions. Aucun des personnages, qu’ils soient policier ou clandestin, n’a su me toucher et je suis restée complètement hors de cette lecture que j’ai lue comme on lit un reportage. Je n’ai rien ressenti, je ne me suis pas immergée dans ce qui se déroulait sous mes yeux et mon sentiment final a été de mes dire : OK bon et alors ?!! Une lecture rapide qui n’a pas su m’emporter, dommage !
              Lire la suite
              En lire moins
            • philteys Posté le 13 Février 2019
              J'ai beaucoup aimé ce roman "policier" qui met en scène 3 flics et un migrant qu'on raccompagne à l'avion. Il ne s'agit que de quelques heures de la vie de ces personnages mais elle est emblématique : ces policiers-là ont une vie privée qui empiète sur leur travail (ou plutôt est-ce l'inverse ! ils ne savent plus), ils ont des doutes sur leur mission, sur leurs partenaires... Et tout ça est mené tambour battant, condensé sur quelques heures. Le tout est très bien écrit et nous maintient sous tension du début à la fin.
            • sylvaine Posté le 29 Janvier 2019
              Police, Hugo Boris chez Grasset aout 2016. J'ai lu ce roman dans le cadre du prix SNCF du polar 2019 et je suis "estomaquée" Ici pas de superflic, de brigades criminelles renommées, de malfrats du grand banditisme auréolés de gloire! Non ici trois agents de police lambda.. C'est l'été, Virginie, Aristide et Erik font des heures supplémentaires , une mission hors de leur zone les attend: prendre un charge un reconduit et le convoyer jusqu'à l'aéroport Charles de Gaulle. Une mission qui va brutalement faire exploser leur petit monde et les mettre en péril... Hugo Boris, pour écrire ce roman , a mené une enquête minutieuse , réussi à s'immiscer dans les méandres administratifs et policiers. Ces quelques heures passées dans cette voiture de patrouille valent beaucoup de grands discours. Un huis-clos tout )à la fois étouffant et salvateur... Un très beau roman sur un sujet "inflammable" . A lire !
            • carozum Posté le 10 Janvier 2019
              Une soirée dans le quotidien d'agent de police, gardiens de la paix. Deux hommes, une femme et un réfugié à reconduire de Paris XII à Roissy. Le roman est un peu cru mais c'est certainement vrai et bien documenté. C'est plein de doutes, de questions sans réponse. Doit on suivre les ordres au risque de regretter ses actes? Se mettre dans leur peau nous fait éprouver la violence des sentiments contradictoires qu'ils ressentent. En fait j'ai trouvé que le récit "sonne juste" et donne envie de regarder le métier de policier et surtout les hommes et les femmes qui font ce métier avec bienveillance et respect. Je le recommande. Très rapide à lire mais vraiment efficace.
            • Adl Posté le 8 Janvier 2019
              Ce n’est pas si simple de rendre avec justesse et sur si peu de pages les émotions de personnages tout juste rencontrés. Mais Hugo Boris relève le défi et transforme l’essai: on monte avec eux et impossible d’ouvrir la portière jusqu’à la page finale. Malgré quelques légers clichés, le récit de cette poignée d'heures pendant lesquelles la vie de chacun des 4 passagers peut basculer reste angoissant devant tant de réalité. Je les aurai bien suivi tous les quatre, quelques jours de plus, par curiosité, parce qu’ils m’ont paru palpables. Mais la force de ce court roman est justement de faire un focus sur une situation à un instant T, et que le libre-arbitre de chacun peut influer sur cette situation, bien au delà de l’individu lui même. Un très bon roman qu’on ne lâche pas.
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.