RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Psychanalyse des contes de fées

            Pocket
            EAN : 9782266095785
            Code sériel : 10770
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 512
            Format : 108 x 177 mm
            Psychanalyse des contes de fées

            Théo CARLIER (Traducteur)
            Date de parution : 30/09/1999

            Les contes de fées ne traumatisent pas leurs jeunes lecteurs, ils répondent de façon précise et irréfutable à leurs angoisses, les informant des épreuves à venir et des efforts à accomplir.
            Tel est le postulat de ce livre majeur où Bruno Bettelheim nous éclaire sur la fonction thérapeuthique des contes pour...

            Les contes de fées ne traumatisent pas leurs jeunes lecteurs, ils répondent de façon précise et irréfutable à leurs angoisses, les informant des épreuves à venir et des efforts à accomplir.
            Tel est le postulat de ce livre majeur où Bruno Bettelheim nous éclaire sur la fonction thérapeuthique des contes pour enfants et adolescents. Grâce à cet ouvrage, illustré d'exemples tirés d'un patrimoine sans âge, des Mille et Une Nuits aux frères Grimm, de Cendrillon à Blanche-Neige et à la Belle au bois dormant, nous n'avons plus le même regard sur ces contes de fées qui offrent aux enfants une chance de mieux se comprendre au sein du monde complexe qu'ils vont devoir affronter.

            « Un livre à lire d'urgence. » J. Boisriveaud – Cosmopolitan

            « Ce livre nous émerveille. » Denise Dubois-Jallais – ELLE

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266095785
            Code sériel : 10770
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 512
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            9.40 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • vassia7178 Posté le 10 Novembre 2018
              Bruno Bettelheim décortique et explique la face cachée, le message subliminal des contes pour enfants.
            • MarilouC Posté le 29 Octobre 2018
              Livre lu il y a longtemps mais qui m’a laissé une bonne impression. J’avais retenu quelques principes, comme celui de ne jamais expliquer la morale des contes aux enfants à qui on les lit, et je suis srcupuleusement cette règle depuis que j’ai mon fils, le laissant conclure ce qu’il veut par lui même. Et cela lui prend parfois du temps (mon fils et moi avons du lire Le petit chaperon rouge au moins 1000 fois). D’ailleurs une fois, j’ai lu une version du petit chaperon rouge qui se terminait en gros par « attention aux hommes qui veulent te mettre dans ton lit ». Ben franchement c’était glauque et mon petit n’a pas compris. Je l’ai rendu à la bibliothèque sans le relire. Bref. Sinon, oui ce livre est intéressant, du moment qu’on adhère a la vision psychanalytique du conte. Je suis d’accord pour dire que les contes sont, quelque part, nécessaires à l’enfant pour l’aider à cristalliser des peurs et les affronter, et parce que le merveilleux et le fantastique sont les meilleurs moyens d’expliquer des choses pas simples sous formes de symboles. Après effectivement, on peut ne pas être d’accord avec certaines interprétations légèrement fumeuses selon moi (comme... Livre lu il y a longtemps mais qui m’a laissé une bonne impression. J’avais retenu quelques principes, comme celui de ne jamais expliquer la morale des contes aux enfants à qui on les lit, et je suis srcupuleusement cette règle depuis que j’ai mon fils, le laissant conclure ce qu’il veut par lui même. Et cela lui prend parfois du temps (mon fils et moi avons du lire Le petit chaperon rouge au moins 1000 fois). D’ailleurs une fois, j’ai lu une version du petit chaperon rouge qui se terminait en gros par « attention aux hommes qui veulent te mettre dans ton lit ». Ben franchement c’était glauque et mon petit n’a pas compris. Je l’ai rendu à la bibliothèque sans le relire. Bref. Sinon, oui ce livre est intéressant, du moment qu’on adhère a la vision psychanalytique du conte. Je suis d’accord pour dire que les contes sont, quelque part, nécessaires à l’enfant pour l’aider à cristalliser des peurs et les affronter, et parce que le merveilleux et le fantastique sont les meilleurs moyens d’expliquer des choses pas simples sous formes de symboles. Après effectivement, on peut ne pas être d’accord avec certaines interprétations légèrement fumeuses selon moi (comme celle de Cendrillon et de sa chaussure/vagin). Surtout quand elles sont assénées avec une certaine autorité (mais Freud et ses disciples ne sont pas connus pour avoir beaucoup de doutes sur leurs pratiques, ni beaucoup d’auto derision... )
              Lire la suite
              En lire moins
            • unlivreuncafe Posté le 9 Septembre 2018
              Bruno Bettelheim présente le livre en deux parties : l’utilité de l’imagination et l’utilité de l’enchantement. Pour la première partie, il va aborder les grands thèmes abordés dans les contes, à quoi ils servent et aussi comment ils interagissent dans la construction de l’enfant (moi, ça et surmoi). Pour la seconde partie, l’auteur va définir conte par conte ce qu’il faut comprendre et retenir. Il y présente entre autre : Blanche neige et les sept nains, Cendrillon, le Roi Grenouille, Frérot et Soeurette… Dans mon analyse, j’aborde : 1. Pourquoi les contes des frères Grimm 2. Ce que j’ai apprécié dans son livre, c’est qu’il est accessible 3. Ce qui était intéressant dans la Psychanalyse des contes de fées 4. ce que cela nous apporte
            • Maquart Posté le 27 Avril 2018
              Dans son introduction Bettelheim parle de la pauvreté de la lecture enfantine. Ce qui est peut-être moins vrai aujourd’hui mais je ne suis pas spécialiste. Comment montrer l’importance de la littérature pour trouver un sens à sa vie si les récits pour enfants sont si pauvres en sens ? Bruno explique que les contes de fée intéressent les enfants car ils répondent inconsciemment à leurs tensions intérieures. Le conte de fée permet de transformer en fantasmes le contenu de son inconscient. Les adultes veulent trop cacher aux enfants la part sombre des humains : résultat l’enfant qui a des pensées négatives se vit comme un monstre. Le but des contes de fée et de la psychanalyse ce n’est pas de faire croire que la vie est belle : la lutte contre les difficultés de la vie est inévitable. Mais que si on sait affronter les épreuves courageusement on peut en tirer des victoires. Par exemple un conte de fée va commencer par la mort d’un des deux parents… Le mal n’est pas occulté car comme dans la vraie vie il y a une dualité permanente entre le bien et le mal. Par contre les personnages ne sont pas ambivalents : ils sont bons ou mauvais. Les contes de fée abordent... Dans son introduction Bettelheim parle de la pauvreté de la lecture enfantine. Ce qui est peut-être moins vrai aujourd’hui mais je ne suis pas spécialiste. Comment montrer l’importance de la littérature pour trouver un sens à sa vie si les récits pour enfants sont si pauvres en sens ? Bruno explique que les contes de fée intéressent les enfants car ils répondent inconsciemment à leurs tensions intérieures. Le conte de fée permet de transformer en fantasmes le contenu de son inconscient. Les adultes veulent trop cacher aux enfants la part sombre des humains : résultat l’enfant qui a des pensées négatives se vit comme un monstre. Le but des contes de fée et de la psychanalyse ce n’est pas de faire croire que la vie est belle : la lutte contre les difficultés de la vie est inévitable. Mais que si on sait affronter les épreuves courageusement on peut en tirer des victoires. Par exemple un conte de fée va commencer par la mort d’un des deux parents… Le mal n’est pas occulté car comme dans la vraie vie il y a une dualité permanente entre le bien et le mal. Par contre les personnages ne sont pas ambivalents : ils sont bons ou mauvais. Les contes de fée abordent sans détour (contrairement aux parents) les angoisses des enfants et proposent des solutions comme un amour adulte peut rendre heureux et permet de ne plus avoir peur de la mort. Beaucoup de conte de fée avait des références religieuses qui n’ont plus beaucoup d’écho aujourd’hui. Les contes de fée peuvent aider par leurs différentes lectures. Par exemple avec Raiponce : un petit garçon peut se dire que la solution viendra de son corps comme Raiponce de ses tresses ! Le conte dit les choses de façon moins abrupte que ne pourrait le dire les parents. Bettelheim compare ensuite les mythes et les contes. Les mythes sont des histoires extraordinaires avec des fins tragiques. Les contes de fée pourraient arriver à tout le monde avec des fins heureuses. Le mythe parle de gens idéaux qui agissent selon l’exigence de leur surmoi, alors que les contes racontent une façon acceptable de satisfaire son ça. D'où le pessimisme pénétrant des mythes et l’optimisme fondamental des contes de fée. Les trois petits cochons parlent du principe de plaisir et de réalité. Le début des contes disent bien qu’il s’agit d’une situation lointaine : exemple il y a des milliers d’années… C’est la symbolique qui va intéresser l’enfant sans l’angoisser. Le conte de fée c’est comme l’inconscient : à la fois étrange et familier. Un enfant qui ne serait que confronté au réel pourra avoir tendance à l’adolescence à vouloir se rattraper et vivre dans l’imaginaire. Grâce au conte de fée l’enfant peut extérioriser de façon contrôlable ce qui se passe dans sa tête. Ce livre est passionnant car il donne un éclairage différent sur ses contes de notre jeunesse et en fait découvrir d’autres. Il permet de modifier son regard y compris sur les dessins animés contemporains.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Anaid07 Posté le 29 Mars 2017
              Merveilleux livre. Je ne vois plus du tout les contes de la même manière, j'ai même pu analyser mes réactions d'enfant. A lire absolument avant de raconter une histoire à un enfant, qui plus est à l'heure du coucher. Riche et captivant.
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.