Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266324519
Code sériel : 3541
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm
À Paraître
Réseau(x) - Tome 01
Collection : Réseau(x)
Série : Réseau(x)
Date de parution : 08/09/2022
Éditeurs :
Pocket jeunesse
En savoir plus
8.50 €
Date de parution: 08/09/2022
À Paraître

Réseau(x) - Tome 01

Collection : Réseau(x)
Série : Réseau(x)
Date de parution : 08/09/2022
Un nouveau réseau social fait surface. Une crise économique se prépare. Un attentat est orchestré.
Et si tout était lié ?
Sur les réseaux, tout le monde pense connaître tout le monde. Tout le monde aime, surveille, espionne tout le monde. Mais désormais, une guerre est déclenchée, sur le Web et dans le monde réel. Et Sixie, 15 ans, est l’enjeu, le butin, le gibier de tous les combattants…
EAN : 9782266324519
Code sériel : 3541
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm
Pocket jeunesse
En savoir plus
8.50 €
Date de parution: 08/09/2022

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • djdri25 24/10/2021
    Dystopie, roman d'anticipation, roman policier Vincent Villeminot excelle dans le mélange des genres pour le plus grand bonheur du lecteur. Tout y est : mystère, action, suspense, une réflexion sur le web et ses avatars. On peut difficilement résumer ce roman protéiforme dont l’histoire est très originale. Le personnage principal, Sixie, une jeune fille, publie chaque nuit ses cauchemars sur un réseau social spécialisé. Elle peut ainsi venir en aide à certaines personnes et prédire l'avenir proche. C'est aussi l'histoire d'un créateur génial créant des jeux qui tendent à se confondre avec la réalité et quand le virtuel rejoint la réalité, que peut-il advenir ? Il faut laisser le lecteur découvrir qui, quoi, comment et où. C'est un roman choc que j'ai beaucoup aimé, qui nous fait haleter de bout en bout.I l est de ceux qui laissent des traces et dont on se souvient longtemps après l'avoir lu.
  • HelloN 01/01/2021
    Bonne lecture dans l’ensemble avec de petites difficultés pour s’accrocher au début du livre. C’est un roman hors du commun qui est loin d’être simple dans sa trame. Malgré une approche compliquée, dès que l’élément déclencheur arrive, l’histoire prend un tout autre angle. Nous découvrons donc cette organisation qui a une grande influence sur le réseau. Mais au fur et à mesure qu’elle grandi, la situation tourne au drame. Nous sommes dans un futur proche où le coût des universités est contesté par les étudiants et où l’univers des rêves et des cauchemars est le nouveau sujet à la mode. Ici, nous suivons aussi plusieurs points de vues dans des camps différents (polices, parents, étudiants, membre de l’organisation...) Chacun a sa place, même si, au départ on se sent un peu perdu. À la fin, toutes les cartes sont rassemblées même si l’histoire de nos personnages est loin d’être terminée. Je lirai donc le deuxième et dernier tome de Réseau(x) par curiosité.
  • reve2003 27/11/2020
    Un roman que j'ai trouvé très spécial, par sa forme, et par son histoire que je trouve assez flippante. Déjà qu'en ce moment la vie n'est pas très drôle, le monde ne va pas bien, et notre moral à tous s'en ressent alors ce n'est pas en lisant ce livre que ça va s'améliorer. Je pense que ce roman séduira plus les adolescents hyperconnectés.
  • leBoudoirdulivre 26/03/2020
    Victime de harcèlements suite à des cauchemars prémonitoires dont quelqu’un en a fait une vidéo mis en ligne sur le réseau Dream Katcher Book, Sixtine Van de Vogh alias SixieDreamy en a parlé à la police. A une époque où les jeunes vivent et postent tout sur le Web, quelqu’un s’immisce dans les cauchemars de cette adolescente et utilisent ceux-ci comme un jeu. Cèsar Diàz plus connu sous le nom « Son Altesse Anarchiste Sérénissime » ou Nada#1 assume ses actes. Milliardaire du Net, il joue un jeu en utilisant les jeunes qu’il encourage à faire des actions réelles avec des armes factices contre la police, le gouvernement comme lors d’une manifestation étudiante contre l’augmentation des frais d’inscription pour l’université ou une nouvelle partie du jeu va commencer, point de départ sur les réseaux sociaux, un jeu du chat et de la souris faisant des victimes des deux côtés. Entre drogues, politique, actes terroristes, la vie de tous le monde est mise en ligne et celle de certaines personnes est en danger à cause d’un réseaux social ! Un roman où les données sont tellement nombreuses qu’on en perd le fil, beaucoup de mal à comprendre les tenants et les aboutissants de ce... Victime de harcèlements suite à des cauchemars prémonitoires dont quelqu’un en a fait une vidéo mis en ligne sur le réseau Dream Katcher Book, Sixtine Van de Vogh alias SixieDreamy en a parlé à la police. A une époque où les jeunes vivent et postent tout sur le Web, quelqu’un s’immisce dans les cauchemars de cette adolescente et utilisent ceux-ci comme un jeu. Cèsar Diàz plus connu sous le nom « Son Altesse Anarchiste Sérénissime » ou Nada#1 assume ses actes. Milliardaire du Net, il joue un jeu en utilisant les jeunes qu’il encourage à faire des actions réelles avec des armes factices contre la police, le gouvernement comme lors d’une manifestation étudiante contre l’augmentation des frais d’inscription pour l’université ou une nouvelle partie du jeu va commencer, point de départ sur les réseaux sociaux, un jeu du chat et de la souris faisant des victimes des deux côtés. Entre drogues, politique, actes terroristes, la vie de tous le monde est mise en ligne et celle de certaines personnes est en danger à cause d’un réseaux social ! Un roman où les données sont tellement nombreuses qu’on en perd le fil, beaucoup de mal à comprendre les tenants et les aboutissants de ce roman malgré le fait de la mise en garde des données privées que l’on met sur les réseaux sociaux ainsi que du darkweb. Un ovni, voilà ce qu’a été ma lecture. Difficile de s’y retrouver au début et après une fois que l’on assimile les personnages, les actions, ce fameux réseau qui a supplanté Facebook avec une partie publique et une partie privée, noyau de cette histoire où les membres de ce réseau sont des pions prêts à risquer leur vie pour faire partie d’un jeu mortel. Tels des marionnettes dont quelqu’un tire les ficelles. Malgré tout, une certaine addiction, le lecteur se prend au jeu à ses risques et périls ! Vincent Villeminot pose une réelle réflexion sur l’usage des réseaux sociaux sans que celle-ci soit mal vue par les adolescents. C’est une réflexion sous-jacent presque inconsciente. Cela permet de réfléchir sur ce qu’on poste, ce qui est vu, les conséquences… Quant à l’âge de lecture conseillé, je trouve que 14 ans est un peu jeune, je le conseillerais plutôt à 16 ans, il peut être dur à lire notamment à cause de l’imbroglio jusqu’à presque la moitié du roman qui à mon avis peut déstabiliser un lecteur plus jeune. Un ovni des plus singuliers dont l’auteur a su créer une addiction !
    Lire la suite
    En lire moins
  • laliseusedebonnesaventures 16/08/2019
    Malgré mon intérêt pour cet auteur, malgré un début d'histoire très prometteur, je n'ai pu poursuivre ma lecture pour cause de trop d"ignorance" dans le monde des nouvelles technologies ! ! ! je suis verte !
Inscrivez-vous à Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.