Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266202985
Code sériel : 14386
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Sang d'encre au 36

Date de parution : 10/02/2011

Panique à la Crim' : dans la région parisienne, les morts s'enchaînent. Un conseiller d'orientation, un prof de lettres, des victimes sans histoire... Toutes exécutées froidement suivant le même mode opératoire. Et le meurtrier, à chaque fois, se fend d'un courrier narquois à la presse.
De quoi faire bouillir de rage le...

Panique à la Crim' : dans la région parisienne, les morts s'enchaînent. Un conseiller d'orientation, un prof de lettres, des victimes sans histoire... Toutes exécutées froidement suivant le même mode opératoire. Et le meurtrier, à chaque fois, se fend d'un courrier narquois à la presse.
De quoi faire bouillir de rage le 36 quai des Orfèvres. L'équipe du commandant Duhamel multiplie les interrogatoires, sans succès. Aucun doute : c'est à eux qu'on s'adresse. Pourquoi, sinon, affranchir ces lettres de revendication d'un timbre à l'effigie de Simenon, père du commissaire Maigret, grand connaisseur de la « maison pointue », dont le fantôme plane sur cette affaire ?

« Une immersion dans les coulisses de la Brigade criminelle, intrigue parfaite, un véritable sang d'encre. » Jacques Pradel – Europe 1

Cet ouvrage a reçu le prix des lecteurs du Grand Prix VSD du polar

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266202985
Code sériel : 14386
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Une immersion dans les coulisses de la Brigade criminelle, intrigue parfaite, un véritable sang d'encre. »

Jacques Pradel - Europe 1

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • patriciabiron Posté le 4 Janvier 2021
    📌 Une enquête brûlante sur fond de série policière, avec un meurtrier qui nargue le plus prestigieux service de police, il n’en fallait pas plus pour m’accrocher. D’autant quand c’est un vrai commandant de police qui vous embarque dans l’enquête. On sent vraiment la connaissance du milieu et des procédures. Mais l’auteur s’adresse au lecteur avec une plume simple, directe et efficace. On ne se perd pas dans le langage propre aux policiers, l’auteur nous traduit certains mots ou expressions en bas de page. Côté personnages, L’équipe du 36 fonctionne avec un collectif soudé mais le meurtrier semble en permanence se jouer d’eux et avoir toujours un coup d’avance. Il y a du rythme et de l’action jusqu’à la dernière page. Bref, un polar comme je les aime qui a reçu le Prix des lecteurs du Grand Prix VSD du polar en 2009. Un auteur que j’ai envie de lire à nouveau.
  • Fab306 Posté le 29 Décembre 2020
    Enquête typiquement policière écrite par un auteur qui sort de la maison. Et ça se voit... La Crim' de Paris recherche un tueur en série qui sévit une fois par semaine et qui signe ses crimes en envoyant à chaque fois une lettre à un journaliste. Cette intrigue nous entraîne dans les pas d'un grand écrivain belge Georges Simenon, créateur du Commissaire Maigret. A défaut d'être le roman de l'année, c'est une lecture agréable ponctuée par un final surprenant !
  • simonjean Posté le 28 Juin 2019
    J'ai découvert Hervé Jourdain avec «Femme sur écoute» . Je me suis replongé dans l'ambiance du quai des Orfèvres  avec «Sang d'encre au 36» . Une fois de plus , on voit que l'auteur a fait partie de la « maison » ; il en connaît tous les rouages et utilise abondamment le jargon des policiers de la Brigade Criminelle . Ici , le commandant Duhamel doit identifier l'auteur d'une série d'assassinats . Très rapidement , on comprend que tous ces crimes sont en lien avec le milieu de l'édition et Georges Simenon . Le lecteur suit l'enquête de l'intérieur , avec l'équipe de policiers . Le récit détaillé des investigations est intéressant à suivre , même si parfois , j'ai trouvé la description des arcanes du «36 » et des procédures un peu lourde . Pas le chef d'oeuvre du siècle ni de l'année , car j'ai lu plus palpitant , mais c'est une bonne histoire .
  • emi13 Posté le 8 Janvier 2019
    J’ai adoré ce roman, l’histoire n’est pas trop glauque ce qui fait qu’ont le lis facilement.
  • Nale Posté le 9 Décembre 2017
    J'ai découvert Hervé Jourdain avec ce livre. j'ai beaucoup aimé, l'ambiance commissariat. Les personnages réalistes, une intrigue bien ficelée avec un dénouement surprenant.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.