Lisez! icon: Search engine
Tepuy
Date de parution : 07/10/2021
Éditeurs :
Pocket

Tepuy

Date de parution : 07/10/2021
Un thriller de science-fiction addictif dans la veine d'un Michael Crichton
Au cœur de la jungle vénézuélienne, une jeune femme, Ruz, se réveille encore attachée à un parachute. Seule, blessée et amnésique, elle est obligée de faire confiance à la voix... Au cœur de la jungle vénézuélienne, une jeune femme, Ruz, se réveille encore attachée à un parachute. Seule, blessée et amnésique, elle est obligée de faire confiance à la voix grésillante de Chris échappée d’un talkie-walkie, son fil d’Ariane pour comprendre qui elle est venue chercher dans ces terres hostiles.... Au cœur de la jungle vénézuélienne, une jeune femme, Ruz, se réveille encore attachée à un parachute. Seule, blessée et amnésique, elle est obligée de faire confiance à la voix grésillante de Chris échappée d’un talkie-walkie, son fil d’Ariane pour comprendre qui elle est venue chercher dans ces terres hostiles. Ne pouvant compter que sur ses propres ressources et ses réflexes de survie, Ruz va découvrir les secrets oubliés que recèlent les tepuys, et être confrontée au cynisme criminel de grandes industries prêtes à tout pour s’approprier de fantastiques découvertes.
  
« Un mélange implacable de polar, d'aventure et de fantastique. Une réussite ! » Benoît Minville – Fnac la Défense (Paris)
 
« Un roman palpitant ! » Scifi-Universe
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266318174
Code sériel : 7315
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266318174
Code sériel : 7315
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un mélange implacable de polar, d'aventure et de fantastique pour ce nouveau roman de Baranger qui une fois encore nous régale avec son sens du rythme, ses idées à profusion et ses retournements de situation capable de transformer une lecture en nuit blanche. Direction le Tepuy ou tout devient hostile. Une réussite ! » Benoît Minville – Fnac la Défense (Paris)
angelique / FNAC La Défense
« ...Un thriller d'aventure mené à cent à l'heure qui ne vous laissera aucun répit ! » Book en stock
Book en stock
 « ...De l’action, du frisson, des trucs pas commodes commodes, et c’est parti pour une lecture jusqu’au bout de la nuit, en mode survie! » Les libraires masqués du Grenier
Les libraires masqués du Grenier

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • aliasdam 04/04/2024
    Une jeune femme se réveille, amnésique. Coincée dans un parachute, elle est sur un haut plateau dans une jungle équatoriale. Elle se rappelle qu'elle doit chercher un homme. Mais comment se souvenir agir lorsqu'une armée de mercenaires tente de la tuer? Partons au Vénézuela avec François Baranger. Chapitres courts, roman choral, le suspense est à son comble avec des retournements de situations perpétuels. On frôle l'overdose, le lecteur a un peu de mal à respirer au vu des scènes d'actions, des scènes de tuerie, des explosions, des tentatives de meurtres qui se déroulent durant ses 544 pages. Un gros soupçon de fantastique se glisse dans les pages en milieu de lecture pour élever l'intrigue dans un niveau où l'on côtoie extrêmement-terrestres forces décuplées. On flirte sans cesse entre le grand n'importe quoi et "plus c'est gros, plus ça passe". Un élagage de plusieurs chapitres aurait été nécessaire pour une lecture plus fluide et éviter de nombreuses redites. On savoure, on frémit, on râle, on lève les yeux, Tepuy est un condensé de plusieurs sensations : mais le cahier des charges est dûment rempli : on ne s'ennuie jamais.
  • Asmostark 11/12/2023
    #x1f3de Tepuy - François Baranger #x1f3de Résumé : Au cœur de la jungle vénézuélienne, une jeune femme, Ruz, se réveille encore attachée à un parachute. Seule, blessée et amnésique, elle est obligée de faire confiance à la voix grésillante de Chris échappée d'un talkie-walkie, son fil d'Ariane pour comprendre qui elle est venue chercher dans ces terres hostiles. Ne pouvant compter que sur ses propres ressources et ses réflexes de survie, Ruz va découvrir les secrets oubliés que recèlent les tepuys, et être confrontée au cynisme criminel de grandes industries prêtes à tout pour s'approprier de fantastiques découvertes. J'avais adoré Dominium Mundi alors j'avais très envie de découvrir d'autres romans de l'auteur. Je commence avec Tepuy qui mélange roman de survie, d'aventure et de science-fiction. J'ai beaucoup aimé le début où Ruz se réveille amnésique dans la jungle et doit comprendre ce qu'il lui est arrivé tout en trouvant de quoi survivre. Cependant on va mettre du temps, un peu trop, avant de réellement d'avoir des débuts de réponses. Par contre à partir de ce moment-là, les révélations et les scènes d'action vont s'enchaîner jusqu'à la fin. L'ensemble de l'histoire fonctionne assez bien même si le schéma et les personnages sont assez simples, on se prend au jeu, on a envie de comprendre ce que cache le Tepuy.  #x1f3de Tepuy - François Baranger #x1f3de Résumé : Au cœur de la jungle vénézuélienne, une jeune femme, Ruz, se réveille encore attachée à un parachute. Seule, blessée et amnésique, elle est obligée de faire confiance à la voix grésillante de Chris échappée d'un talkie-walkie, son fil d'Ariane pour comprendre qui elle est venue chercher dans ces terres hostiles. Ne pouvant compter que sur ses propres ressources et ses réflexes de survie, Ruz va découvrir les secrets oubliés que recèlent les tepuys, et être confrontée au cynisme criminel de grandes industries prêtes à tout pour s'approprier de fantastiques découvertes. J'avais adoré Dominium Mundi alors j'avais très envie de découvrir d'autres romans de l'auteur. Je commence avec Tepuy qui mélange roman de survie, d'aventure et de science-fiction. J'ai beaucoup aimé le début où Ruz se réveille amnésique dans la jungle et doit comprendre ce qu'il lui est arrivé tout en trouvant de quoi survivre. Cependant on va mettre du temps, un peu trop, avant de réellement d'avoir des débuts de réponses. Par contre à partir de ce moment-là, les révélations et les scènes d'action vont s'enchaîner jusqu'à la fin. L'ensemble de l'histoire fonctionne assez bien même si le schéma et les personnages sont assez simples,...
    Lire la suite
    En lire moins
  • georgia78 20/09/2023
    Je connaissais pas l'auteur et j'aime son style malgré quelques longueurs. J'ai moins accroché sur l'histoire. Au départ j'étais emballée par les personnages, le contexte, l'environnement et ce défi de survivre dans la forêt du Vénézuela mais aprés j'aai été déçue. Cette histoire trop science-fiction m'a fait décroché du bouquin. C'est dommage!!
  • Seraphita 25/10/2022
    Après ce qui lui semble une longue nuit, une femme s’éveille dans un monde inconnu, une petite clairière cernée d’arbres et d’une végétation telle qu’elle comprend qu’il s’agit d’une jungle. Son corps est meurtri de toutes parts, sa tête prête à exploser. Elle réalise qu’elle ne sait pas ce qu’elle fait là, qu’elle a perdu la mémoire. Seul son nom surnage dans le chaos de son esprit : elle s’appelle Ruzena. Et puis, son talkie-walkie résonne : c’est un certain Chris qui la connaît. Elle apprend alors que leur avion s’est écrasé tandis qu’ils partaient à la recherche d’Ed, son mari, un scientifique venu au Venezuela pour le compte de sa société pharmaceutique. Si elle découvre que la jungle est hostile, elle va comprendre que les mercenaires qui la hantent sont également de redoutables ennemis. Quels secrets mystérieux le haut plateau sur lequel son avion s’est écrasé cache-t-il donc ? « Tepuy » est un roman haletant écrit par François Baranger, qu’on ne peut lâcher avant d’en connaître la fin. C’est aussi le nom d’une formation géologique spécifique que l’on retrouve au Venezuela ainsi que dans les régions voisines. Avec ce titre, on comprend que ce lieu possède le statut de personnage à part entière. Et avec le tepuy, vient son corollaire, les dolines, des dépressions circulaires dans lesquelles règnent un microclimat et une flore spécifiques. Tous ces éléments vont avoir leur importance dans l’intrigue et l’auteur, qui s’est solidement documenté à leurs sujets, nous fait découvrir ces paysages et les rend vraiment présents sous nos yeux grâce à de belles descriptions. Dans ce paysage hors-norme prend place une histoire tout aussi démesurée avec des protagonistes atypiques. Peu à peu, le lecteur prend la mesure d’une intrigue de grande ampleur, à la croisée d’intérêts individuels, mais aussi collectifs — scientifiques, financiers et politiques — voire internationaux. L’intrigue policière vient flirter également avec des éléments de science-fiction. Toutes ces dimensions rajoutées les unes aux autres peuvent donner le sentiment d’une démesure, d’un trop-plein. Pour autant, l’intrigue est bien construite et alterne habilement les points de vue narratifs. L’attention du lecteur ne se relâche donc jamais, les actions s’enchaînent et le suspens ne faiblit pas, dessinant une tension constante et croissante au fil des pages. Les descriptions des paysages sont très belles et ont un vrai pouvoir évocatif. Les paysages psychiques qui habitent les protagonistes ne sont pas en reste non plus tant l’auteur sait s’y arrêter avec talent. En bref « Tepuy » est un roman bien construit autour d’une intrigue au rythme maîtrisé. Quoique dense et ambitieux, il sait nous tenir en haleine jusqu’au bout et nous dépayse tout du long.Après ce qui lui semble une longue nuit, une femme s’éveille dans un monde inconnu, une petite clairière cernée d’arbres et d’une végétation telle qu’elle comprend qu’il s’agit d’une jungle. Son corps est meurtri de toutes parts, sa tête prête à exploser. Elle réalise qu’elle ne sait pas ce qu’elle fait là, qu’elle a perdu la mémoire. Seul son nom surnage dans le chaos de son esprit : elle s’appelle Ruzena. Et puis, son talkie-walkie résonne : c’est un certain Chris qui la connaît. Elle apprend alors que leur avion s’est écrasé tandis qu’ils partaient à la recherche d’Ed, son mari, un scientifique venu au Venezuela pour le compte de sa société pharmaceutique. Si elle découvre que la jungle est hostile, elle va comprendre que les mercenaires qui la hantent sont également de redoutables ennemis. Quels secrets mystérieux le haut plateau sur lequel son avion s’est écrasé cache-t-il donc ? « Tepuy » est un roman haletant écrit par François Baranger, qu’on ne peut lâcher avant d’en connaître la fin. C’est aussi le nom d’une formation géologique spécifique que l’on retrouve au Venezuela ainsi que dans les régions voisines. Avec ce titre, on comprend que ce lieu possède le statut de personnage...
    Lire la suite
    En lire moins
  • deslivresetmaude 25/08/2022
    Autre rencontre du salon Saint-Maur en poche. Tepuy de François Baranger était dans ma wish list. J’avais retenu le titre du roman, pas celui de l’auteur. Dans ma wish list se trouve aussi Les montagnes hallucinées, version illustrée. Il se trouve que l’illustrateur n’est autre que, François Baranger ! Lors de ma rencontre, je découvre donc François Baranger, à la fois illustrateur et concept-artist, pour expliquer rapidement c’est la mise en image d’idée, de concept, pour le cinéma entre autres, il a notamment travaillé sur La belle et la bête de Christophe Gans, et il est donc aussi auteur. Après cette rencontre je suis repartie avec un exemplaire de Tepuy. Et pour la nouvelle illustrée de Lovecraft avec L’Appel de Cthulhu, parce que Les montagnes hallucinées viennent après, et comme vous le savez maintenant, je préfère faire dans l’ordre. Hâte de découvrir, je n’ai jamais lu Lovecraft. Pour en revenir à Tepuy, c’est un roman fluide et bien écrit, je l’ai lu très rapidement. Je me suis laissé porter par l’histoire, même quand elle prend une tournure un poil plus science-fiction que fantastique. Je n’ai aucun problème avec le fantastique au contraire, en revanche quelques réticences avec le côté science-fiction qui sont de mauvais a priori, j’ai un blocage avec les vaisseaux-spatiaux mais la science-fiction ne se résume pas à ça, d’ailleurs j’ai lu et apprécié Seul sur Mars de Andy Weir. Pour Tepuy, j’avais anticipé le côté fantastique, pas le côté science-fiction, mais comme je ne savais pas avant d’entamer la lecture, je n’y suis pas allée à reculons, et finalement j’ai apprécié, ce qui est plutôt une bonne surprise. L’intrigue se déroule en partie au Venezuela, une jeune femme se réveille seule, blessée, encore accrochée à un parachute et, amnésique ! Oui, 3eme lecture qui commence par une amnésie, après L’homme du grand hôtel de Valentin Musso et Une journée avec Spencer Brooks de R.J.H. Lascols. J’aime bien le principe, les explications et découvertes du protagoniste sont justifiées par cette perte de mémoire, j’ai l’impression d’avancer dans l’histoire au même rythme que le personnage, sans avoir d’infos que lui n’a pas et/ou l’inverse. Et du rythme, il y en a. L’autre partie de l’intrigue se déroule aux États-Unis sous la forme d’une enquête menée par un détective privé ancien membre de la protection du président. Non seulement le rythme est là mais les gros bras aussi et donc l’action, à un moment j’ai eu l’impression de lire un film d’action hollywoodien à gros budget type blockbuster où ça pète de partout. Films dont je ne suis pas fan en général, mais là, prise dans ma lecture, dans l’action, je me suis laissé porter par les évènements, prendre au jeu, et finalement ça ne m’a pas gênée. En conclusion, c’est je pense, ce que demande cette lecture pour être appréciée, une ouverture d’esprit au côté fantastique/science-fiction et se laisser porter par l’action, sinon je crains que le lecteur non averti puisse se braquer.Autre rencontre du salon Saint-Maur en poche. Tepuy de François Baranger était dans ma wish list. J’avais retenu le titre du roman, pas celui de l’auteur. Dans ma wish list se trouve aussi Les montagnes hallucinées, version illustrée. Il se trouve que l’illustrateur n’est autre que, François Baranger ! Lors de ma rencontre, je découvre donc François Baranger, à la fois illustrateur et concept-artist, pour expliquer rapidement c’est la mise en image d’idée, de concept, pour le cinéma entre autres, il a notamment travaillé sur La belle et la bête de Christophe Gans, et il est donc aussi auteur. Après cette rencontre je suis repartie avec un exemplaire de Tepuy. Et pour la nouvelle illustrée de Lovecraft avec L’Appel de Cthulhu, parce que Les montagnes hallucinées viennent après, et comme vous le savez maintenant, je préfère faire dans l’ordre. Hâte de découvrir, je n’ai jamais lu Lovecraft. Pour en revenir à Tepuy, c’est un roman fluide et bien écrit, je l’ai lu très rapidement. Je me suis laissé porter par l’histoire, même quand elle prend une tournure un poil plus science-fiction que fantastique. Je n’ai aucun problème avec le fantastique au contraire, en revanche quelques réticences avec le côté science-fiction qui sont de mauvais...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.