En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Un destin d'exception

        Robert Laffont
        EAN : 9782221202203
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 480
        Format : 122 x 182 mm
        Un destin d'exception

        Aline AZOULAY-PACVON (Traducteur)
        Collection : Pavillons Poche
        Date de parution : 12/10/2017

        1944, New York. Robert Prentice a dix-huit ans et s’apprête à rejoindre l’Europe pour servir son pays. Après une enfance dévorée par les extravagances de sa mère, aspirante sculptrice, il va pouvoir montrer à tous – et surtout à lui-même – qu’il n’est pas qu’un fils, celui d’Alice Prentice, posant...

        1944, New York. Robert Prentice a dix-huit ans et s’apprête à rejoindre l’Europe pour servir son pays. Après une enfance dévorée par les extravagances de sa mère, aspirante sculptrice, il va pouvoir montrer à tous – et surtout à lui-même – qu’il n’est pas qu’un fils, celui d’Alice Prentice, posant nu devant elle pour donner forme à ses délires d’artiste. Abreuvé d’idéalisme, nourri d’héroïsme hollywoodien, il croit, lui aussi, avoir un destin d’exception. Or, à la guerre comme à la ville, il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus…
        Deux itinéraires, deux âmes blessées : Robert, par sa guerre ratée, Alice, par ses rêves de gloire insensés. Et pourtant, chacun garde toujours l’espoir d’une seconde chance possible, un jour, ailleurs. Dans ce roman ouvertement autobiographique, Richard Yates fait le portrait d’une Amérique sans pitié.

        « On n’en finit pas de redécouvrir, avec un émerveillement teinté de gravité, Richard Yates, l’auteur longtemps oublié de La Fenêtre panoramique. » Télérama

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221202203
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 480
        Format : 122 x 182 mm
        Robert Laffont
        11.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • GB Posté le 7 Octobre 2015
          Belle lecture de ce roman a deux voix celle de la mère qui se croit promise à une carrière artistique hors du commun, et celle de son fils qui entre dans l,armée en pensant que l'histoire se souviendra de lui. Mais malheureusement pour ces deux personnages rien ne se produira comme prévu. Ils vivront avec leurs déceptions mais dans le fond , sans qu'ils s'en rendent vraiment compte ( surtout pour la mère). Le titre représente bien le roman mais on aurait pu y ajouter un point d,interrogation.
        • spleen Posté le 19 Août 2015
          Un destin d'exception : qui n'a pas rêvé d'avoir une vie sortant de l'ordinaire ? mais pour Alice Prendice c'est une certitude , la valeur de ses sculptures va obligatoirement être reconnue et toutes ses décisions et pensées sont dirigées vers ce but. Elle entraine dans ce sillage d'illusions et de vie bien au dessus de ses moyens et de la pension alimentaire qu'elle perçoit de Georges son ex mari , son fils , Bobby balloté depuis son plus jeune âge de ville en ville . Bobby, à son tour, cherche une certaine reconnaissance en s'engageant à , à peine 18 ans, dans l'armée pour participer à la fin du conflit mondial en Europe en 1944; Après une préparation militaire trop courte, l'arrivée sur le théâtre des combats de ces jeunes hommes et en particulier de Bobby, voit leurs idéaux se transformer en incompréhension et en décalage permanent . Roman présenté à deux voix selon les époques , celles d'Alice et ses délires et de Bobby et ses doutes. Richard Yates a l'art de nous rendre attachants ces deux personnages totalement hors réalité et finalement foncièrement malheureux et désadaptés face à une vie qui ne correspond pas à leur rêves . Une belle lecture !
        • mariecloclo Posté le 26 Mai 2014
          Un bon roman. Alice Prenctice est une artiste qui croit qu'elle a un grand talent et ne va pas tarder à réussir. Après avoir essuyé plusieurs échecs amoureux et financiers, elle élève seule son fils Robert. Elle reporte sur lui de grandes ambitions et sa confiance en un bel avenir. Elle le "couve" énormément et croit en son potentiel tout en l'étouffant. A 18 ans, pour fuir cette ambiance, Robert s'engage à la fin de la guerre en France pour combattre les allemands. Il veut devenir un héros mais gauche et maladroit il ne s'illustre par aucun acte de bravoure. Il ne réussit qu'à contracter une pneumonie ! Lui aussi, comme sa mère, croit qu'il aura un "destin d'exception". Roman cruel et noir sur la désillusion. Très psychologique et bien écrit. Les scènes de guerre m'ont cependant un peu ennuyée.
        • Drych Posté le 18 Février 2014
          Deux destins, celui de Robert Prentice et celui de sa mère, Alice. Tous deux sont pleins de bonne volonté et d'espoir d'une grande destinée, mais tous deux ne sont que des personnages ordinaires, peu doués pour briller. Tant les efforts de la mère pour devenir une sculptrice reconnue, que ceux de Prentice pour devenir un héros de la guerre se soldent inévitablement par des désillusions. Le livre se divise en deux parties pour chacune de leurs deux histoires, liées par la relation étouffante entre la mère et le fils, et leur commun manque de lucidité.
        • FannyNetherfieldPark Posté le 27 Janvier 2014
          Richard Yates possède un don pour développer la psychologie de ses personnages. Il décortique leurs états d’âme comme personne tout en les rendant très accessibles. Nous sentons le poids du passé, d’une enfance difficile, d’une certaine éducation qui écrase les épaules de Robert, notre héros. Lorsqu’il devient un homme, il ne vit finalement que pour être reconnu et réussir à réaliser des actions notamment comme soldat durant la seconde guerre mondiale. C’est là que nous retrouvons la marque de l’éducation que sa mère lui a prodigué puisqu’elle aussi n’a de cesse de rechercher la reconnaissance de son talent artistique. Richard Yates a mis en place une construction en trois parties : le présent, un flashback où l’on découvre l’enfance de Robert Prentice puis un retour au présent. Cette façon de faire donne tout son relief au roman puisqu’elle nous permet de comprendre comment Robert est devenu l’homme qu’il est. Grâce à Titine du blog Plaisirs à cultiver, j’ai appris que cette histoire comportait une part d’autobiographie. En effet, l’auteur a inséré plusieurs clins d’œil à sa propre vie comme la relation parent-enfant qui est le fil conducteur de ce roman. La mère du héros est fantasque et a une sacrée bougeotte... Richard Yates possède un don pour développer la psychologie de ses personnages. Il décortique leurs états d’âme comme personne tout en les rendant très accessibles. Nous sentons le poids du passé, d’une enfance difficile, d’une certaine éducation qui écrase les épaules de Robert, notre héros. Lorsqu’il devient un homme, il ne vit finalement que pour être reconnu et réussir à réaliser des actions notamment comme soldat durant la seconde guerre mondiale. C’est là que nous retrouvons la marque de l’éducation que sa mère lui a prodigué puisqu’elle aussi n’a de cesse de rechercher la reconnaissance de son talent artistique. Richard Yates a mis en place une construction en trois parties : le présent, un flashback où l’on découvre l’enfance de Robert Prentice puis un retour au présent. Cette façon de faire donne tout son relief au roman puisqu’elle nous permet de comprendre comment Robert est devenu l’homme qu’il est. Grâce à Titine du blog Plaisirs à cultiver, j’ai appris que cette histoire comportait une part d’autobiographie. En effet, l’auteur a inséré plusieurs clins d’œil à sa propre vie comme la relation parent-enfant qui est le fil conducteur de ce roman. La mère du héros est fantasque et a une sacrée bougeotte à l’image de la mère de l’écrivain. Comment un enfant peut se construire avec un modèle comme celui-ci ? Quelle personne peut-il devenir une fois adulte? Le contexte historique de la seconde guerre mondiale et des soldats américains débarqués dans l’est de la France afin de faire reculer l’armée allemande est bien retranscrit. Richard Yates a d’ailleurs lui-même connu le front et nous fait partager son expérience via son personnage principal. Il développe de nombreuses descriptions de formations et de stratégies militaires. Ces passages peuvent paraitre un peu difficiles à appréhender. Pour ma part, ils ne m’ont pas gêné. Voilà un roman que j’ai pris plaisir à lire. J’ai retrouvé tous ce qui fait de Richard Yates un auteur à part et fascinant. À quand le prochain et notamment La fenêtre panoramique qu’on me conseille souvent.
          Lire la suite
          En lire moins
        Lisez! La newsletter qui vous inspire !
        Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.