Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782749155692
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 200 mm
Amuse-bouche
Date de parution : 11/05/2017
Éditeurs :
Cherche midi

Amuse-bouche

Date de parution : 11/05/2017
Une comédie enlevée, élégante et salutaire
Julien, conseiller des Affaires étrangères, beau gosse ambitieux, vit une histoire avec Pauline, une superbe assistante parlementaire. Un soir, il lui écrit un sexto particulièrement cru qu’il envoie par erreur... Julien, conseiller des Affaires étrangères, beau gosse ambitieux, vit une histoire avec Pauline, une superbe assistante parlementaire. Un soir, il lui écrit un sexto particulièrement cru qu’il envoie par erreur à Philippe Rigaud, diplomate chevronné à deux ans de la retraite. Une boulette qui fait l’effet d’une bombe dans le... Julien, conseiller des Affaires étrangères, beau gosse ambitieux, vit une histoire avec Pauline, une superbe assistante parlementaire. Un soir, il lui écrit un sexto particulièrement cru qu’il envoie par erreur à Philippe Rigaud, diplomate chevronné à deux ans de la retraite. Une boulette qui fait l’effet d’une bombe dans le quotidien ronronnant du couple Rigaud. Dans celui, surtout, de Marie-Ange, la très sage épouse de Philippe qui, décidée à enquêter sur les infidélités de son mari, est loin d’imaginer ce qu’elle s’apprête à découvrir...
 
Farce contemporaine, vaudeville sondant les secrets d’un homme marié, satire sociale égratignant le Quai d’Orsay et une certaine bourgeoisie parisienne, Amuse-bouche est une comédie élégante et salutaire qui se délecte de nos petits travers comme de nos gros mensonges avec un bonheur égal.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749155692
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 200 mm

Ils en parlent

"cette farce croque les travers du milieu bourgeois avec délice."
Avantages

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • moussk12 Posté le 18 Janvier 2022
    Quipropos et vaudeville m'ont souvent fait sourire dans ce livre qui se lit d'une traite. Satire piquante du Ministère des Affaires Etrangères où adultères et scandales côtoient bêtise et désillusion. Comme des pions sur un échiquier, les fonctionnaires sont envoyés à des postes, ou bien attractifs de par leur situation géographique et des avantages qu'ils procurent, ou bien déprimants parce qu'au bout du monde, pays pauvres ou politiquement instables. Quand les trous sur la carte mondiale sont bouchés, le fonctionnaire restant erre parmi les couloirs sans autre perspective que d'avoir son salaire. Ayant travaillé dix ans aux Affaires Etrangères, l'auteur a dû en voir des vertes et des pas mûres et je suis certaine que certaines scènes ou personnages l'ont inspiré pour ce livre. J'ai particulièrement apprécié la secrétaire, Melle Grouix, palme d'or de l'incompétence. Je pourrais dire que si tous les employés et hauts fonctionnaires font si peu de cas de leur travail, comme dans ce livre, ça craint ! Mais comme je me suis quand même bien amusée, je dirais que c'est une lecture plaisante, sans prise de tête, idéale entre deux lectures plus sérieuses.
  • yann72000 Posté le 18 Août 2020
    un roman d'été sans prétention, bien écrit, une histoire un peu tordue mais tout ça donne un bouquin agréable à lire.
  • ladesiderienne Posté le 16 Mars 2020
    En cette période extrêmement morose, ce livre a été une véritable bouffée d'oxygène. J'ai découvert Stéphane Carlier grâce à des amies sur Babelio. Les citations postées m'ayant mis l’eau à la bouche, je m'étais promise de partir à la recherche de ce titre. Chose faite grâce à la richesse du fond de la médiathèque communale et aucun regret ! Stéphane Carlier a un talent énorme pour croquer ses contemporains. Les portraits de ses personnages sont peut-être peu avantageux à leur égard mais ils sont totalement savoureux. Au cours de cette lecture, mon odorat a été autant sollicité que ma vision. Nous voilà donc propulsés grâce à lui, au sein même du Ministère des Affaires Étrangères, là où, pour obtenir l'affectation désirée, il vaut mieux avoir d'excellents appuis. Grosse bévue pour le beau et jeune Julien qui vise un poste très demandé à New York ! En effet, il envoie, par erreur bien sûr, un sexto chaud bouillant destinée à sa petite amie, à Philippe Rigaud, un diplomate à deux doigts de la retraite et accessoirement seule personne apte à faire évoluer favorablement son dossier. Message très explicite qui sera par hasard intercepté par Marie-Ange, la femme très BCBG... En cette période extrêmement morose, ce livre a été une véritable bouffée d'oxygène. J'ai découvert Stéphane Carlier grâce à des amies sur Babelio. Les citations postées m'ayant mis l’eau à la bouche, je m'étais promise de partir à la recherche de ce titre. Chose faite grâce à la richesse du fond de la médiathèque communale et aucun regret ! Stéphane Carlier a un talent énorme pour croquer ses contemporains. Les portraits de ses personnages sont peut-être peu avantageux à leur égard mais ils sont totalement savoureux. Au cours de cette lecture, mon odorat a été autant sollicité que ma vision. Nous voilà donc propulsés grâce à lui, au sein même du Ministère des Affaires Étrangères, là où, pour obtenir l'affectation désirée, il vaut mieux avoir d'excellents appuis. Grosse bévue pour le beau et jeune Julien qui vise un poste très demandé à New York ! En effet, il envoie, par erreur bien sûr, un sexto chaud bouillant destinée à sa petite amie, à Philippe Rigaud, un diplomate à deux doigts de la retraite et accessoirement seule personne apte à faire évoluer favorablement son dossier. Message très explicite qui sera par hasard intercepté par Marie-Ange, la femme très BCBG de Philippe, de quoi évidemment remettre en question la vie d'épouse modèle qu'elle menait jusqu'à présent. J'ai vécu cette lecture comme si j'étais au spectacle, un bon théâtre de boulevard plein de quiproquos, de ménage à trois et de portes dérobées. Pourtant, démarré sous le signe de la "gaudriole", ce roman gagne en profondeur au fil des pages et amène le lecteur à s'interroger sur le sens de la vie. Un excellent moment auquel j'accorde un 16/20.
    Lire la suite
    En lire moins
  • TristanPichard Posté le 3 Septembre 2019
    Amuse bouche porte bien son nom... Un petit quelque chose qui croque sous la dent, s'avale sans y penser en sirotant un verre. Bref, ce qu'il faut pour passer un agréable moment. Intrigue menée tambour battant, l'auteur aligne les situations cocasses en les poussant jusqu'à ce que le bouchon de champagne manque de faire voler en éclat la vraisemblance. Le ton se fait mordant, le regard ironique, on se surprend à dévorer les pages, à sourire et même à rire tout seul. Sans prétention autre que d'amuser, Carlier accomplit amplement sa mission. Dévorer d'une bouchée, presque par hasard, la lecture d'Amuse bouche entre dans la catégorie des petits plaisirs que la vie vous offre sans prévenir...
  • Ladybirdy Posté le 1 Août 2019
    Il y a des amuse-bouches et tant d’autres choses à faire avec une bouche. Un bain de bouche par exemple, ronfler, bailler, souffler dans des bulles de savon, un selfie grimaçant, un bisou volé, une couche de rouge à lèvres, qu’imaginez-vous d’autres ?! Oui oui, osons pousser la perversion et les fantasmes pour une partie de franche rigolade. Julien est employé aux Affaires Étrangères et en couple avec Pauline. Lors d’une énième journée harassante au travail, il se laisse aller à un échange coquin avec sa petite amie. Une phrase très coquine, hot à souhait devait arriver sur le portable de Pauline mais arrivera sur celui de son boss, Philippe Rigaud. Imaginez la gêne, la confusion et les conséquences que cinq mots brûlants peuvent déclencher quand ils atterrissent chez votre boss... J’adorerais vous dévoiler cette phrase qui va résonner tout le long du roman mais je vous laisse le plaisir de la découvrir ou de la deviner... (... ma bouche) Le pire reste pourtant à venir quand l’épouse de Rigaud, Marie-Ange découvre cet SMS et part dans une paranoïa sans précédent. Satire sociale autour d’un couple de quinquagénaire imbriquant mensonges sur mensonges, petits et grands secrets sans oublier une réalité souvent... Il y a des amuse-bouches et tant d’autres choses à faire avec une bouche. Un bain de bouche par exemple, ronfler, bailler, souffler dans des bulles de savon, un selfie grimaçant, un bisou volé, une couche de rouge à lèvres, qu’imaginez-vous d’autres ?! Oui oui, osons pousser la perversion et les fantasmes pour une partie de franche rigolade. Julien est employé aux Affaires Étrangères et en couple avec Pauline. Lors d’une énième journée harassante au travail, il se laisse aller à un échange coquin avec sa petite amie. Une phrase très coquine, hot à souhait devait arriver sur le portable de Pauline mais arrivera sur celui de son boss, Philippe Rigaud. Imaginez la gêne, la confusion et les conséquences que cinq mots brûlants peuvent déclencher quand ils atterrissent chez votre boss... J’adorerais vous dévoiler cette phrase qui va résonner tout le long du roman mais je vous laisse le plaisir de la découvrir ou de la deviner... (... ma bouche) Le pire reste pourtant à venir quand l’épouse de Rigaud, Marie-Ange découvre cet SMS et part dans une paranoïa sans précédent. Satire sociale autour d’un couple de quinquagénaire imbriquant mensonges sur mensonges, petits et grands secrets sans oublier une réalité souvent désopilante du monde du travail. Ah la pauvre Sabrine Le Guix qui n’a vraiment rien d’une employée modèle avec ce fichu R dans son prénom. On suit au départ les deux protagonistes, Julien et Philippe pour perdre par la suite Julien, ce que j’ai trouvé dommage car l’auteur s’embarque dans un matoufet de péripéties policières axées sur le couple parisien entouré de personnages aux prénoms loufoques comme Puput et Capuche. J’aurai aimé suivre en parallèle Julien et Philippe mais cet sms coquin n’est que l’allumette grillée pour voir flamber une vie conjugale. Ça aide de le savoir pour éviter d’être déçu. La première partie m’a beaucoup plu, ça égratigne le genre humain drôlement bien puis ça part un peu en sucette, dommage. Stéphane Carlier, si vous ne connaissez pas et que vous désirez vous détendre, foncez, piochez sans hésiter sur Les gens sont les gens, son meilleur opus à mon humble avis.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rater aucune actualité du Cherche Midi
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !