Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258194694
Façonnage normé : BROCHE
Format : 140 x 225 mm

Aurore

Date de parution : 18/02/2021
Portrait d’une femme d’aujourd’hui, infirmière, la presque quarantaine, dans les Pyrénées, touchée en plein cœur par la requête d’un vieil homme souffrant d’Alzheimer. Un roman juste qui puise dans l’air du temps ses thèmes humanistes : la solidarité des cœurs, la nécessaire interaction des générations...
 
Soigner, veiller, sourire, prodiguer les mots et les gestes qui réconfortent, être là tout simplement… Aurore sait combien son travail d’infirmière à domicile, aussi routinier et difficile soit-il, agit comme un baume pour ses patients. Et contre le désert affectif de sa vie. Aurore élève seule Nils, ado, et s’est... Soigner, veiller, sourire, prodiguer les mots et les gestes qui réconfortent, être là tout simplement… Aurore sait combien son travail d’infirmière à domicile, aussi routinier et difficile soit-il, agit comme un baume pour ses patients. Et contre le désert affectif de sa vie. Aurore élève seule Nils, ado, et s’est reconstruite au fil des ans dans ce petit village. En enfouissant le drame qui a atomisé sa vie d’avant et en se protégeant des jeux de l’amour. Même si son charme ne laisse pas indifférent le déroutant docteur Verdier…
Un jour, Aurore découvre une petite annonce : « Vieil homme ne voulant pas finir sa vie seul ou en maison de retraite cherche personne ou famille qui voudrait l’adopter. » Car Noël est inconsolable depuis la mort de son épouse. Souvent il va se recueillir sur sa tombe qu’il orne de petites violettes en origami et convoque ses souvenirs lumineux mais de plus en plus épars.
Autour de Nils, Aurore et le vieil homme vont nouer un profond lien filial et s’ouvrir à de nouveaux lendemains. Et si Noël n’attend plus guère des jours, Aurore a encore beaucoup à accomplir. Pour elle seule désormais et non plus pour les autres ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258194694
Façonnage normé : BROCHE
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Un beau roman qui tire des larmes et des sourires, un roman qui touche et émeut, un roman qui apporte un peu de lumière dans l'hiver... En bref, une belle histoire aux thèmes terriblement actuels ! »
Bernadette de Labarthe / Librairie La Procure Rouen

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • VELGHE Posté le 13 Octobre 2021
    #xNaN;"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences." Françoise Dolto#xNaN; #x1f338;Quand Aurore perd son mari dans un incendie, elle décide de s'installer dans les Hautes-Pyrénées avec son fils Nils. Les journées d'Aurore sont rythmées par les visites à domicile de ses patients. Aurore est une infirmière au grand coeur qui amène un peu de soleil dans le quotidien morose des personnes âgées. Un jour où elle découvre sous un abribus une annonce qui l'interpelle : "Vieil homme ne voulant pas finir sa vie seul ou en maison de retraite cherche personne ou famille qui voudrait l'adopter. " Cette annonce est rédigée par Noël, un vieux monsieur malade qui risque d'être placé en EHPAD. Seulement Noël a beaucoup trop de souvenirs dans sa maison qu'il a partagé avec sa défunte épouse, d'où son annonce d'adoption, seule solution pour lui éviter de quitter sa demeure. Intriguée mais surtout touchée par l'annonce de son patient, Aurore décide de s'installer chez Noël avec Nils... Un roman qui n'a pas été un coup de coeur pour moi. Néanmoins, le fond de l'histoire est très touchante par l'humanité qui s'en dégage. J'ai eu beaucoup de tendresse pour Noël,... #xNaN;"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences." Françoise Dolto#xNaN; #x1f338;Quand Aurore perd son mari dans un incendie, elle décide de s'installer dans les Hautes-Pyrénées avec son fils Nils. Les journées d'Aurore sont rythmées par les visites à domicile de ses patients. Aurore est une infirmière au grand coeur qui amène un peu de soleil dans le quotidien morose des personnes âgées. Un jour où elle découvre sous un abribus une annonce qui l'interpelle : "Vieil homme ne voulant pas finir sa vie seul ou en maison de retraite cherche personne ou famille qui voudrait l'adopter. " Cette annonce est rédigée par Noël, un vieux monsieur malade qui risque d'être placé en EHPAD. Seulement Noël a beaucoup trop de souvenirs dans sa maison qu'il a partagé avec sa défunte épouse, d'où son annonce d'adoption, seule solution pour lui éviter de quitter sa demeure. Intriguée mais surtout touchée par l'annonce de son patient, Aurore décide de s'installer chez Noël avec Nils... Un roman qui n'a pas été un coup de coeur pour moi. Néanmoins, le fond de l'histoire est très touchante par l'humanité qui s'en dégage. J'ai eu beaucoup de tendresse pour Noël, si touchant à exécuter des petits bouquets de violettes en origami pour les déposer sur la tombe de son épouse. Cependant, j'ai trouvé l'histoire un peu trop longue même si le roman en lui même est court. Trop détaillé pour ma part...#x1f338; RÉSUMÉ : #x1f4d6; Soigner, veiller, sourire, prodiguer les mots et les gestes qui réconfortent, être là tout simplement... Aurore sait combien son travail d'infirmière à domicile, aussi routinier et difficile soit-il, agit comme un baume pour ses patients. Et contre le désert affectif de sa vie. Aurore élève seule Nils, ado, et s'est reconstruite au fil des ans dans ce petit village. En enfouissant le drame qui a atomisé sa vie d'avant et en se protégeant des jeux de l'amour. Même si son charme ne laisse pas indifférent le déroutant docteur Verdier... Un jour, Aurore découvre une petite annonce : " Vieil homme ne voulant pas finir sa vie seul ou en maison de retraite cherche personne ou famille qui voudrait l'adopter. " Car Noël est inconsolable depuis la mort de son épouse. Souvent il va se recueillir sur sa tombe qu'il orne de petites violettes en origami et convoque ses souvenirs lumineux mais de plus en plus épars. Autour de Nils, Aurore et le vieil homme vont nouer un profond lien filial et s'ouvrir à de nouveaux lendemains. Et si Noël n'attend plus guère des jours, Aurore a encore beaucoup à accomplir. Pour elle seule désormais et non plus pour les autres ? Portrait d'une femme d'aujourd'hui, infirmière, la presque quarantaine, dans les Pyrénées, touchée en plein cœur par la requête d'un vieil homme souffrant d'Alzheimer. Un roman juste qui puise dans l'air du temps ses thèmes humanistes : la solidarité des cœurs, la nécessaire interaction des générations...#x1f4d6;
    Lire la suite
    En lire moins
  • MamieAgnes Posté le 26 Septembre 2021
    Touchant et émouvant      Aurore est infirmière libérale dans une vallée des Pyrénées. Ses patients sont des personnes âgées. Aurore est douce et attentionnée mais surtout elle aime ses patients. Afin d'éviter à l'un d'eux d'aller en Ephad, elle s'installe chez lui avec son fils adolescent. Cette parenthèse est donnant-donnant, chacun d'eux va mûrir et surtout Aurore va reprendre confiance en elle et en la vie. Le roman est riche en émotions et en tendresse. Même s'il n'est pas pour moi un coup de coeur littéraire, il a su me toucher.
  • qmike549 Posté le 20 Août 2021
    Certains pensent que la vieillesse est une notion noble qui permet aux séniors de se sentir respecter du commun des mortels….Il est vrai que nos anciens connaissent beaucoup de monde…vu leur grand âge…certains connaissent d'ailleurs plus de personnes enterrées dans les cimetières que de vivants dans leur village….L'auteur Bertrand Touzet propose aux lecteurs de suite une rencontre entre deux générations…un récit magnifique sur le temps qui passe….. « Aurore » est un endroit : La vallée des Pyrénées….l'exode rurale a fait des vallées…le paradis des portes closes….et des résidences secondaires !... « Aurore » est Madame Campos : le cancer du sein gagne de jour en jour du terrain…Madame Campos s'éteint….Bonjour…Mme Campos…. Comment a va aujourd'hui ?...Plutôt fatiguée…..Au début les enfants ont fait…disons…l'effort de visiter leur mère….mais comme chacun le sait…la maladie fait peur, isole, détruit les liens familiaux et sociaux... « Aurore » est Georges : L'alcool et le tabac ont obstrué….les artères de Georges…et…en tombant…il s'est fait une fracture ouverte du tibia….Aurore et d'autres s'attellent pour sauver cette jambe…Georges n'est pas un Saint….il a déjà essayé d'embrasser Aurore…de la bloquer contre la porte pour l'empêcher de s'en aller…. « Aurore » est professionnelle de santé : Aurore infirmière libérale d'une quarantaine d'année….fait... Certains pensent que la vieillesse est une notion noble qui permet aux séniors de se sentir respecter du commun des mortels….Il est vrai que nos anciens connaissent beaucoup de monde…vu leur grand âge…certains connaissent d'ailleurs plus de personnes enterrées dans les cimetières que de vivants dans leur village….L'auteur Bertrand Touzet propose aux lecteurs de suite une rencontre entre deux générations…un récit magnifique sur le temps qui passe….. « Aurore » est un endroit : La vallée des Pyrénées….l'exode rurale a fait des vallées…le paradis des portes closes….et des résidences secondaires !... « Aurore » est Madame Campos : le cancer du sein gagne de jour en jour du terrain…Madame Campos s'éteint….Bonjour…Mme Campos…. Comment a va aujourd'hui ?...Plutôt fatiguée…..Au début les enfants ont fait…disons…l'effort de visiter leur mère….mais comme chacun le sait…la maladie fait peur, isole, détruit les liens familiaux et sociaux... « Aurore » est Georges : L'alcool et le tabac ont obstrué….les artères de Georges…et…en tombant…il s'est fait une fracture ouverte du tibia….Aurore et d'autres s'attellent pour sauver cette jambe…Georges n'est pas un Saint….il a déjà essayé d'embrasser Aurore…de la bloquer contre la porte pour l'empêcher de s'en aller…. « Aurore » est professionnelle de santé : Aurore infirmière libérale d'une quarantaine d'année….fait partie de ces êtres dévoués aux autres….que l'on imagine dépourvus….de vie intime !....Ces êtres sont l'on admire se persuadant que l'on ne pourrait pas faire leur boulot !...Je sais….nous manquons souvent de courage ! « Aurore » est le fils de l'infirmière : Nils ouvre la portière…Tout c'est bien passé aujourd'hui mon chéri ? …Oui !...Tous les enfants d'aujourd'hui sont limités en réponse…soit oui…soit non….Avec ça…nous sommes renseigné et rassuré !....nous avons des ados normaux !....normaux ici se traduit par inertes ! « Aurore » est adultère : Deux corps lovés…l'un contre l'autre dans un lit…oui bon !...quoi de plus normal !...le capitaine des pompiers n'ose pas demander…mais….il comprend le désarroi…Aurore est sensée être dans la chambre à coucher…..Or c'est une autre que son mari tient enlacée….En ces temps anxiogènes….Il faut vivre de détendre un peu !....sauf qu'après suit l'amertume de l'épouse trompée….Comment a-t-il pu lui faire ça ?... « Aurore » est Docteur Verdier : Ce Docteur taciturne lunatique pourrait être le fils ou mieux…presque...le petit-fils …de nombreux habitants de ce petit village…Vous avez quel âge Docteur Verdier ? Quarante-trois ans ! Pourquoi? Oh comme ça !.... « Aurore » est annonce » Maman…tu as la petite annonce accrochée sur l'abribus ?....Viel homme ne voulant pas finir seul cherche personne ou famille qui voudrait l'adopter !...Le numéro de téléphone en base de page…interpelle Aurore….elle vérifie…oui…j'en étais sûr…c'est le numéro de Noël Potier !.... « Aurore » est rapprochement : Aurore s'approche du médecin….ça va?...OK. JJe suis désolé pour hier soir au téléphone…ce n'était pas le jour…non….je t'assure…je suis désolé…Oui…Appelle moi désormais Maxime… c'est mieux…et…et…tu peux aussi me tutoyer !...Et ben ! Il en a fallu du temps pour la glace se brise entre-eux !.... « Aurore « est décision : J'ai eu un retour du service d'aide à domicile….Il faut absolument faire quelque chose pour Mr Potier….ça devient compliqué. Et comment on fait ça….Il faut lui trouver une nouvelle femme ! Qu'est-ce que tu racontes ?...Je vais habiter avec lui dit Aurore !...Quoi ?...et ton fils ?...Maxime devient avec moi…Il est courant ?...Et Mr Potier ?...Tu lui as demandé son avis ?...Pas encore !.... « Aurore » est Alzheimer : Tu sais…la jeune infirmière...que j'ai vu aujourd'hui ?...Aurore….oui ….celle qui a bien veillé sur toi…oui je me souviens…c'était avant que tu sois ici…au cimetière !…. Cette soignante croit que je perds la tête… Je crois qu'elle a raison…Je sens des trucs qui ne vont plus…oui…des absences…des oublis…je me souviens pourtant de certains évènements de mon enfance…je ne me souviens plus d'hier…ou de ce que j'ai fait ce matin… L'auteur Bernard Touzet rappelle avec tendresse que les maisons de retraite…sont des lieux…de petits…petits lieux…petits pas…petits soupers…petits dodos….petite vie….Lorsque l'on vieillit tout devient des petits riens… . L'auteur Bernard Touzet interroge le lecteur…qu'est-ce qui fait qu'on se raccroche à la vie…quand…tout est parti….tout a fui…tout s'est échappé…ne laissant que le spectre d'une existence ? Un immense merci à ce jeune auteur….ce masseur kinésithérapeute au Muret en Haute-Garonne…ce soignant offre aux lecteurs son premier roman plein de promesses..…un roman extrêmement touchant sur la tolérance… Un livre écrit avec passion…avec l'amour…avec le coeur…. Ce roman est un excellent moyen de se prendre compte des efforts…difficultés de la vie des soignants…tous ces invisibles qui travaillent durement…qui sont disponibles 24/24 pour aider les autres… Ces soignants tant méprisés aujourd'hui d'une façon éhontée par certains en cette période de crise après avoir été adulés en début de pandémie… J'en ai le haut-le-coeur…des envies de vomir !…
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ladoryquilit Posté le 28 Avril 2021
    À 40 ans, Aurore a son quotidien rythmé par sa tournée en tant qu'infirmière au cœur des Pyrénées. Veuve, elle élève seule son fils Nils. Lorsqu'elle tombe sur une petite annonce postée par Noel Verdier, elle n'hésite pas longtemps à y répondre et à adopter le vieil homme. Je suis tombée par hasard sur ce roman de Bertrand Touzet, n'ayant avant jamais entendu parler avant de ce titre Aurore. En lisant son résumé, j'ai su de suite que je devais donc lire ce livre. Aurore est donc le personnage principal de ce roman. On suit l'infirmière au fil des soins qu'elle apporte et on y rencontre bon nombre de ses patients dont Noël. Noël, ce veuf qui se déplace en tracteur tondeuse et qui se rend au quotidien sur la tombe de sa défunte femme, mais qui peu à peu perd la mémoire et ses facultés. Entre Aurore et lui, d'autres liens vont se tisser quand celle-ci va s'installer chez lui avec Nils afin de veiller un peu plus sur le vieil homme. L'histoire d'Aurore n'a rien d'exceptionnelle, si ce n'est qu'elle est le reflet de tant de personnes. Personnage attachant, Aurore est une femme qui nous plait tout de suite et dont... À 40 ans, Aurore a son quotidien rythmé par sa tournée en tant qu'infirmière au cœur des Pyrénées. Veuve, elle élève seule son fils Nils. Lorsqu'elle tombe sur une petite annonce postée par Noel Verdier, elle n'hésite pas longtemps à y répondre et à adopter le vieil homme. Je suis tombée par hasard sur ce roman de Bertrand Touzet, n'ayant avant jamais entendu parler avant de ce titre Aurore. En lisant son résumé, j'ai su de suite que je devais donc lire ce livre. Aurore est donc le personnage principal de ce roman. On suit l'infirmière au fil des soins qu'elle apporte et on y rencontre bon nombre de ses patients dont Noël. Noël, ce veuf qui se déplace en tracteur tondeuse et qui se rend au quotidien sur la tombe de sa défunte femme, mais qui peu à peu perd la mémoire et ses facultés. Entre Aurore et lui, d'autres liens vont se tisser quand celle-ci va s'installer chez lui avec Nils afin de veiller un peu plus sur le vieil homme. L'histoire d'Aurore n'a rien d'exceptionnelle, si ce n'est qu'elle est le reflet de tant de personnes. Personnage attachant, Aurore est une femme qui nous plait tout de suite et dont on suit le quotidien avec beaucoup de plaisir. On s'attache comme elle à ses patients et on s'inquiète pour l'un ou l'autre de sa santé. On s'attache bien entendu aussi à Noël qui pourrait être notre grand-père. Au fil des pages, on se laisse porter par la douceur de cette histoire, par la tendresse qui émane d'Aurore et par son dévouement envers ses patients. Reflet de la vie, jolie parenthèse de lecture, Aurore est un roman simple, mais qui fait du bien. Bertrand Touzet avec son écriture tendre, délicate et pleine d'empathie, nous offre quelques heures de lecture qui nous font sourire, mais nous touchent également. Une simplicité vraiment efficace. Aurore est pour moi une très belle découverte. Je me suis laissée bercer par cette histoire du début à la fin, appréciant de passer ces quelques mois aux côtés d'Aurore, mais aussi de Nils et Noël. Pourquoi n'entendons-nous pas parler plus de ce roman de Bertrand Touzet ? Je trouve ça tellement dommage... Alors un seul conseil, si vous en avez l'occasion, découvrez ce joli roman ! Aurore de Bertrand Touzet est disponible aux Editions Les Presses de la Cité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • hcdahlem Posté le 23 Avril 2021
    « Et la vie continue… » Si Bertrand Touzet n’a pas remporté le Prix Jean Anglade 2020, son éditrice a compris qu’il serait dommage de ne pas offrir ce beau roman au public. D’autant que l’actualité lui donne encore davantage de relief. Si la pandémie a servi de révélateur et placé quelques temps les infirmières libérales sur le devant de la scène, convenons qu’aujourd’hui elles ont retrouvé leur statut peu enviable de forces invisibles, même si leur métier ressemble pour beaucoup d’entre elles à un sacerdoce. On remerciera donc Bertrand Touzet d’avoir choisi pour héroïne de son premier roman Aurore, une de ces femmes qui ne ménage pas sa peine pour aider ses prochains. Et ce même si sa propre vie n’a pas été facile. Après avoir perdu son mari, elle a quitté sa région pour venir s’installer dans un village des Hautes-Pyrénées avec son fils Nils, qui ne lui rend pas la vie facile non plus. Perturbé par les événements, il se replie sur lui-même et a de la peine à s’ouvrir aux autres. Tout va changer le jour où elle découvre une annonce sous un Abribus : «Vieil homme ne voulant pas finir sa vie seul ou en maison de... « Et la vie continue… » Si Bertrand Touzet n’a pas remporté le Prix Jean Anglade 2020, son éditrice a compris qu’il serait dommage de ne pas offrir ce beau roman au public. D’autant que l’actualité lui donne encore davantage de relief. Si la pandémie a servi de révélateur et placé quelques temps les infirmières libérales sur le devant de la scène, convenons qu’aujourd’hui elles ont retrouvé leur statut peu enviable de forces invisibles, même si leur métier ressemble pour beaucoup d’entre elles à un sacerdoce. On remerciera donc Bertrand Touzet d’avoir choisi pour héroïne de son premier roman Aurore, une de ces femmes qui ne ménage pas sa peine pour aider ses prochains. Et ce même si sa propre vie n’a pas été facile. Après avoir perdu son mari, elle a quitté sa région pour venir s’installer dans un village des Hautes-Pyrénées avec son fils Nils, qui ne lui rend pas la vie facile non plus. Perturbé par les événements, il se replie sur lui-même et a de la peine à s’ouvrir aux autres. Tout va changer le jour où elle découvre une annonce sous un Abribus : «Vieil homme ne voulant pas finir sa vie seul ou en maison de retraite cherche personne ou famille qui voudrait l’adopter.» Une annonce rédigée par Noël, l’un de ses patients, qui a perdu son épouse et a beaucoup de peine à accepter sa solitude. Elle décide alors de répondre à son appel à l’aide et s’installe chez lui. Et si les premiers jours ne sont pas faciles, le trio va finir par prendre ses marques et s’apprivoiser. Avec beaucoup de sensibilité, Bertrand Touzet – dont j’ai eu le privilège de lire le manuscrit sélectionné pour le Prix Jean Anglade – décrit cette métamorphose, ces trois existences qui en se frottant l’une à l’autre vont finir par faire des étincelles. Avec patience mais aussi une belle volonté, Aurore, Noël et Nils vont montrer des qualités humaines insoupçonnées, chacun dans un registre qui lui est propre, mais que leur cohabitation va permettre de développer. Nourri de son expérience personnelle – il est kiné au Muret en Haute-Garonne – et du souvenir vivace de ses grands-pères et de sa propre enfance, le roman s’appuie sur ces petits détails qui «font vrai» et lui donne de la chair et du cœur. Très vite on se laisse entraîner derrière ce trio de plus en plus attachant. À tel point qu’on en vient à souhaiter que tout se passe bien pour eux. Reste que Bertrand Touzet parvient très bien à entretenir le suspense et gagne haut la main ses lettres de noblesse de primo-romancier.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.