En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Bleu Gentiane

        Presses de la cité
        EAN : 9782258116061
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 368
        Format : 140 x 225 mm
        Bleu Gentiane

        Collection : Terres de France
        Date de parution : 22/01/2015
        Après la mort tragique de son époux, contrebandier à ses heures, Gentiane doit faire face, seule ou presque : la vaste ferme à diriger, et ces lettres étranges qu’elle reçoit…
        Qui se cache derrière ces messages sibyllins ? Et à quelle fin ? 
        Une nouvelle plume féminine dans Terres de France.

         
         
        Fin XIXe en Franche-Comté. Clovis, propriétaire fermier aisé, est à ses heures «bricottier», petit contrebandier. Cette nuit-là, il a tenté un coup risqué : une cordée de trois avec du bétail vivant sur le dos sur les fameuses « échelles de la mort ». Surprise par deux douaniers, la cordée... Fin XIXe en Franche-Comté. Clovis, propriétaire fermier aisé, est à ses heures «bricottier», petit contrebandier. Cette nuit-là, il a tenté un coup risqué : une cordée de trois avec du bétail vivant sur le dos sur les fameuses « échelles de la mort ». Surprise par deux douaniers, la cordée s’écrase au pied de la falaise… Gentiane, sa veuve, doit désormais porter sur ses épaules la responsabilité d’une vaste ferme, aidée seulement par la douce et chenue Mamélie. L’arrivée de Gildas, paysan expérimenté, est saluée avec enthousiasme par l’aïeule. Beaucoup moins par Gentiane : il fut son premier fiancé, éconduit, et il pratique lui aussi la contrebande.
        Pourtant cette présence masculine lui devient indispensable. D’autant que des lettres anonymes inquiétantes lui parviennent, accompagnées de bouquets de gentiane déposés sur le rebord de la fenêtre…
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258116061
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 368
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        20.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • rugi Posté le 2 Janvier 2018
          Bon roman du terroir. L'auteure nous raconte l'histoire de Gentiane veuve de Clovis qui a perdu la vie lors d'une tentative de contrebande en Franche Comté. Les personnages sont attachants. La description des paysages est vraiment très bien faite. Je recommande vivement...
        • brinvilliers Posté le 4 Mai 2016
          Gentiane se retrouve seule avec son fils et la grand-mère de son mari lorsque celui décède. Clovis est mort alors qu'il faisait de la contrebande. L'action se passe en pays Franc Comtois limitrophe à la Suisse. Les produits sont chers et rares, alors beaucoup trafiquent. La vie est dure depuis que Gentiane est seule dans la ferme, elle est belle et attire beaucoup d'hommes même ceux qui sont mariés. Elle commence à recevoir des lettres anonymes et prend peur. Son frère Numa qui fait partit des gardes traquant les contrebandiers, enquête. Gildas, premier amour de Gentiane réapparaît. Gentiane est partagée, sa peur ne doit pas lui faire prendre une décision qu'elle regretterait. Elle décide d'embaucher Gildas pour l'aider à la ferme. Numa ne le voit pas d'un bon oeil, Gildas est contrebandier. Mais il va découvrir un sombre secret sur Clovis qu'il ne pourra dire à sa soeur. L'auteur nous retrace cette vie dure dans la petite Sibérie, avec toute l'entraide et la contrebande de l'époque. Un bon roman sur une femme qui cherche à survivre dans un monde d'homme.
        • FannyNetherfieldPark Posté le 14 Mars 2015
          Je lis très peu de romans du terroir. C’est surement une erreur puisqu’ils permettent souvent de faire connaitre une région de France ainsi que sa culture propre. Ce roman nous offre une belle plongée dans la campagne franc-comtoise du XIXe siècle. Les us-et coutumes de cette région nous sont dévoilés avec détails. L’est aussi la façon de vivre qui change en fonction des saisons. L’hiver on se retrouve autour du foyer et l’été les travaux des champs battent leur plein. La tradition des gabelous (ces personnes qui traverse la frontière vers la Suisse à leurs risques et périls pour rapporter des denrées en toute illégalité) est le point central mais aussi le point de départ du récit. L’intrigue est plutôt intéressante dans l’ensemble même si elle manque tout de même de rythme et tire un peu en longueur. La chute est, quant à elle, prévisible. Mais le message qu’elle transmet est beau et donne un sens à l’histoire. La réaction de Gentiane face à la réception de lettres menaçantes d’un anonyme est assez crédible. Elle est inquiète et reste sur ses gardes. C’est une héroïne forte qui se bat contre les revers de la vie malgré l’omniprésence de la douleur. Elle... Je lis très peu de romans du terroir. C’est surement une erreur puisqu’ils permettent souvent de faire connaitre une région de France ainsi que sa culture propre. Ce roman nous offre une belle plongée dans la campagne franc-comtoise du XIXe siècle. Les us-et coutumes de cette région nous sont dévoilés avec détails. L’est aussi la façon de vivre qui change en fonction des saisons. L’hiver on se retrouve autour du foyer et l’été les travaux des champs battent leur plein. La tradition des gabelous (ces personnes qui traverse la frontière vers la Suisse à leurs risques et périls pour rapporter des denrées en toute illégalité) est le point central mais aussi le point de départ du récit. L’intrigue est plutôt intéressante dans l’ensemble même si elle manque tout de même de rythme et tire un peu en longueur. La chute est, quant à elle, prévisible. Mais le message qu’elle transmet est beau et donne un sens à l’histoire. La réaction de Gentiane face à la réception de lettres menaçantes d’un anonyme est assez crédible. Elle est inquiète et reste sur ses gardes. C’est une héroïne forte qui se bat contre les revers de la vie malgré l’omniprésence de la douleur. Elle est dans une période de transition et cherche sa place dans sa nouvelle vie. Les personnages secondaires ne sont pas en reste. J’ai beaucoup aimé la grand-mère Amélie. Il s’agit d’une personnalité bienveillante. Malgré une intrigue prévisible et classique, j’ai passé un bon moment avec ce roman. J’ai apprécié les personnages, d’en apprendre davantage sur les habitudes des franc-comtois du XIXe siècle ainsi que les messages que délivre cette histoire. Dans la même collection, Jeanne des falaises m’attend. J’ai hâte de m’y mettre !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Naboo Posté le 26 Février 2015
          Merci à Babelio pour ce roman reçu dans le cadre de l'opération "Masse critique". Ce n'est pas un coup de coeur mais j'ai bien aimé ce roman. Il m'a fait découvrir une région et une époque avec ses contrebandiers qui jouent au chat et à la souris avec les douaniers. J'ignorais les entraves à la liberté du commerce de l'époque qui poussaient les hommes à la "bricotte". Quant aux personnages, je rejoins un précédent lecteur, c'est la personnalité de Mamélie qui touche le plus, on voudrait tous une grand-mère comme elle. Côté négatif, je regrette le(s) dénouement(s) qui tombe(nt) un peu comme un cheveu sur la soupe et qui arrange(nt) un peu trop bien les choses.
        • Marcelline Posté le 23 Février 2015
          Un nouveau "roman de terroir" que j'ai lu avec beaucoup de plaisir... Tous les ingrédients habituels à ce genre littéraire sont ici réunis: une histoire de famille, une héroïne qui doit se battre contre l'adversité et la plongée dans un territoire rural à une époque plus ou moins éloignée. Cependant, pour moi, l'originalité de celui-ci, et le bon souvenir que j'en garderai, sera liée au personnage de la belle-mère: à la fois son caractère, ses réflexions pleines de bon sens sur la vie et la vieillesse et ses relations avec sa belle-fille, Gentiane. Nous sommes dans ce roman très loin des clichés que l'on peut avoir sur ces liens parfois délicats entretenus entre les belles-mères et les "pièces rapportées"... et cela fait beaucoup de bien! Pour ce qui est de l'histoire, j'ai aimé découvrir le monde des contrebandiers en Franche-Comté, à la frontière entre la France et la Suisse; les rivalités douaniers-"bricottiers" y sont bien décrites. Un grand merci à Babélio et aux Presses de la Cité pour l'envoi de ce livre qui m'a beaucoup plu!

        Ils en parlent

        "Une héroïne attachante dont le destin se noue entre les gabelous et les « bricottiers » (petits braconniers), dans ce pays rude hanté par la légende de la Vouivre."
        L'Est-Eclair
        Toute l'actualité de la collection Terres de France
        Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.