RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Bleue

            Presses de la cité
            EAN : 9782258152717
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 360
            Format : 140 x 225 mm
            Bleue

            MARINA HEIDE (Traducteur)
            Date de parution : 09/05/2019
            Après le succès d’Une histoire des abeilles, le retour de la romancière norvégienne qui fait rimer littérature et écologie.
            Norvège, 2017. Depuis son plus jeune âge, Signe a fait passer l’écologie avant tout. Ainsi a-t-elle préféré renoncer à Magnus, dont elle ne partageait pas les idées. Aujourd’hui, elle vit sur un bateau amarré dans un fjord, au plus près de l’eau.  Et c’est pour sauver l’eau qu’elle décide à... Norvège, 2017. Depuis son plus jeune âge, Signe a fait passer l’écologie avant tout. Ainsi a-t-elle préféré renoncer à Magnus, dont elle ne partageait pas les idées. Aujourd’hui, elle vit sur un bateau amarré dans un fjord, au plus près de l’eau.  Et c’est pour sauver l’eau qu’elle décide à soixante-sept ans d’entreprendre un dernier périple en mer, lorsqu’elle apprend qu’une opération commerciale, autorisée jadis par Magnus, menace son glacier natal. L’heure est venue pour Signe d’affronter son grand amour perdu. Pour cela, elle doit prendre la direction du sud de la France…
            France, 2041. La guerre de l’eau bat son plein. Avec Lou, sa fille aînée, David a fui les Pyrénées ravagées par la sécheresse pour retrouver sa femme et leur bébé, dont il a été séparé. Mais les réfugiés climatiques sont bloqués à la frontière, et les ressources commencent à manquer. Un jour, à des kilomètres de la côte, David et Lou trouvent un voilier au beau milieu d’un champ desséché : le bateau de Signe…
            Une intrigue sophistiquée et palpitante, au service d’une fable dystopique plus nécessaire que jamais.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258152717
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 360
            Format : 140 x 225 mm

            Ils en parlent

            "Une écriture très cinématographique et très efficace qui vaut le détour."
            La Voix du Nord

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • LeaneBelaqua Posté le 8 Juillet 2019
              Il y a des romans qui mettent des claques. Bleue est de ceux-là. Il est dans la lignée d'Une histoire des abeilles. D'ailleurs, j'en ressors exactement dans le même état d'esprit.  Bleue, c'est une histoire de l'eau. D'un côté, il y a Signe, à notre époque, qui lutte contre la catastrophe qui s'annonce, contre son ex qui semble vouloir détruire leur terre. Et de l'autre, il y a David, et sa fille Lou, qui vivent en 2041 à une époque où l'eau est devenue une denrée extrêmement rare. Signe cherche à sauver son fjord, David veut retrouver sa femme et son fils. Leurs quêtes ont en commun cet élément essentiel à la vie qui est l'eau.  Encore une fois, j'ai trouvé les personnages dans l'ensemble trop faciles. J'ai eu beaucoup de mal à m'accrocher à Signe. David a eu plus de facilité à m'emporter avec lui, peut-être parce que sa quête nous rapproche du dénouement, et de l'espoir ou du désespoir - non, je ne vous dévoilerai rien ! - et parce qu'il a Lou avec lui, figure enfantine qui essaie de trouver sa place dans ce monde incompréhensible. Cependant, Maja Lunde a réussi à me maintenir dans son univers dystopique, qui ne l'est... Il y a des romans qui mettent des claques. Bleue est de ceux-là. Il est dans la lignée d'Une histoire des abeilles. D'ailleurs, j'en ressors exactement dans le même état d'esprit.  Bleue, c'est une histoire de l'eau. D'un côté, il y a Signe, à notre époque, qui lutte contre la catastrophe qui s'annonce, contre son ex qui semble vouloir détruire leur terre. Et de l'autre, il y a David, et sa fille Lou, qui vivent en 2041 à une époque où l'eau est devenue une denrée extrêmement rare. Signe cherche à sauver son fjord, David veut retrouver sa femme et son fils. Leurs quêtes ont en commun cet élément essentiel à la vie qui est l'eau.  Encore une fois, j'ai trouvé les personnages dans l'ensemble trop faciles. J'ai eu beaucoup de mal à m'accrocher à Signe. David a eu plus de facilité à m'emporter avec lui, peut-être parce que sa quête nous rapproche du dénouement, et de l'espoir ou du désespoir - non, je ne vous dévoilerai rien ! - et parce qu'il a Lou avec lui, figure enfantine qui essaie de trouver sa place dans ce monde incompréhensible. Cependant, Maja Lunde a réussi à me maintenir dans son univers dystopique, qui ne l'est pas tant que ça.  Mais ce qui compte dans ce roman, ce ne sont pas les personnages. Ce sont plutôt les thèmes abordés. L'écologie est au centre de cette histoire, et le problème de l'eau, et du réchauffement climatique de manière plus générale, est plus d'actualité que jamais. On ne ressort par indemne de ce roman. Des tas de questions se posent, pour les personnages comme pour nous. Que va devenir notre planète ? Que va devenir la planète de ce monde dystopique ? Pourquoi est-ce qu'on laisse le monde courir à sa perte au nom du profit ? En bref, pourquoi est-ce que l'humain préfère l'argent au bien-être de ses semblables et de son avenir ?  Honnêtement, ce roman a selon moi des défauts, notamment au niveau du rythme que j'ai trouvé un peu lent, mais il a le mérite de faire réfléchir en profondeur.  Conclusion : #9829;#9829;#9829;#9829; Même si les personnages ont peiné à m'intéresser, l'histoire est très prenante. Les réflexions de l'autrice sont intéressantes et poussent à se remettre en question. C'est une dystopie assez effrayante par son réalisme. A lire absolument ! 
              Lire la suite
              En lire moins
            • LeaneBelaqua Posté le 8 Juillet 2019
              Il y a des romans qui mettent des claques. Bleue est de ceux-là. Il est dans la lignée d'Une histoire des abeilles. D'ailleurs, j'en ressors exactement dans le même état d'esprit.  Bleue, c'est une histoire de l'eau. D'un côté, il y a Signe, à notre époque, qui lutte contre la catastrophe qui s'annonce, contre son ex qui semble vouloir détruire leur terre. Et de l'autre, il y a David, et sa fille Lou, qui vivent en 2041 à une époque où l'eau est devenue une denrée extrêmement rare. Signe cherche à sauver son fjord, David veut retrouver sa femme et son fils. Leurs quêtes ont en commun cet élément essentiel à la vie qui est l'eau.  Encore une fois, j'ai trouvé les personnages dans l'ensemble trop faciles. J'ai eu beaucoup de mal à m'accrocher à Signe. David a eu plus de facilité à m'emporter avec lui, peut-être parce que sa quête nous rapproche du dénouement, et de l'espoir ou du désespoir - non, je ne vous dévoilerai rien ! - et parce qu'il a Lou avec lui, figure enfantine qui essaie de trouver sa place dans ce monde incompréhensible. Cependant, Maja Lunde a réussi à me maintenir dans son univers dystopique, qui ne l'est... Il y a des romans qui mettent des claques. Bleue est de ceux-là. Il est dans la lignée d'Une histoire des abeilles. D'ailleurs, j'en ressors exactement dans le même état d'esprit.  Bleue, c'est une histoire de l'eau. D'un côté, il y a Signe, à notre époque, qui lutte contre la catastrophe qui s'annonce, contre son ex qui semble vouloir détruire leur terre. Et de l'autre, il y a David, et sa fille Lou, qui vivent en 2041 à une époque où l'eau est devenue une denrée extrêmement rare. Signe cherche à sauver son fjord, David veut retrouver sa femme et son fils. Leurs quêtes ont en commun cet élément essentiel à la vie qui est l'eau.  Encore une fois, j'ai trouvé les personnages dans l'ensemble trop faciles. J'ai eu beaucoup de mal à m'accrocher à Signe. David a eu plus de facilité à m'emporter avec lui, peut-être parce que sa quête nous rapproche du dénouement, et de l'espoir ou du désespoir - non, je ne vous dévoilerai rien ! - et parce qu'il a Lou avec lui, figure enfantine qui essaie de trouver sa place dans ce monde incompréhensible. Cependant, Maja Lunde a réussi à me maintenir dans son univers dystopique, qui ne l'est pas tant que ça.  Mais ce qui compte dans ce roman, ce ne sont pas les personnages. Ce sont plutôt les thèmes abordés. L'écologie est au centre de cette histoire, et le problème de l'eau, et du réchauffement climatique de manière plus générale, est plus d'actualité que jamais. On ne ressort par indemne de ce roman. Des tas de questions se posent, pour les personnages comme pour nous. Que va devenir notre planète ? Que va devenir la planète de ce monde dystopique ? Pourquoi est-ce qu'on laisse le monde courir à sa perte au nom du profit ? En bref, pourquoi est-ce que l'humain préfère l'argent au bien-être de ses semblables et de son avenir ?  Honnêtement, ce roman a selon moi des défauts, notamment au niveau du rythme que j'ai trouvé un peu lent, mais il a le mérite de faire réfléchir en profondeur.  Conclusion : #9829;#9829;#9829;#9829; Même si les personnages ont peiné à m'intéresser, l'histoire est très prenante. Les réflexions de l'autrice sont intéressantes et poussent à se remettre en question. C'est une dystopie assez effrayante par son réalisme. A lire absolument ! 
              Lire la suite
              En lire moins
            • samsam92200 Posté le 3 Juillet 2019
              J'ai lu la terrible histoire de Signe, David et Lou pendant cette horrible semaine de canicule Comment être plus synchro ?! Ce livre fait peur, sérieusement peur. Il est terriblement bien écrit et surtout il nous dépeint un avenir qui semble malheureusement bien parti pour être notre réalité d'ici très peu de temps. L'écriture de Maya Lunde est aussi forte que subtile. Quand elle nous parle de Signe elle est directe, dans l'action et dans la force. Quand elle nous raconte l'histoire de David et de Lou elle est dans une autre forme de violence, assez subtile, dans l'angoisse et dans la crainte. La crainte d'un avenir que ce père et sa fille n'auront peut être pas.. L'angoisse monte et on se demande si nous pouvons éviter cette catastrophe. En lisant ce livre je me suis demandé comment je pouvais faire pour réduire mon intacte sur la nature, Comment je pouvais préserver cette Terre qui s'épuise seconde après seconde. Bleue est prenant, intense et sans doute prédicateur.
            • samsam92200 Posté le 3 Juillet 2019
              J'ai lu la terrible histoire de Signe, David et Lou pendant cette horrible semaine de canicule Comment être plus synchro ?! Ce livre fait peur, sérieusement peur. Il est terriblement bien écrit et surtout il nous dépeint un avenir qui semble malheureusement bien parti pour être notre réalité d'ici très peu de temps. L'écriture de Maya Lunde est aussi forte que subtile. Quand elle nous parle de Signe elle est directe, dans l'action et dans la force. Quand elle nous raconte l'histoire de David et de Lou elle est dans une autre forme de violence, assez subtile, dans l'angoisse et dans la crainte. La crainte d'un avenir que ce père et sa fille n'auront peut être pas.. L'angoisse monte et on se demande si nous pouvons éviter cette catastrophe. En lisant ce livre je me suis demandé comment je pouvais faire pour réduire mon intacte sur la nature, Comment je pouvais préserver cette Terre qui s'épuise seconde après seconde. Bleue est prenant, intense et sans doute prédicateur.
            • isabelleisapure Posté le 30 Juin 2019
              Je referme ce livre alors que la température dans la plupart des villes françaises flirte avec les 40°. Quatre départements du sud du pays sont en « alerte rouge canicule ». Du jamais vu depuis que les relevés météo existent. Cette chaleur insupportable nous fait prendre conscience de la chance que nous avons d’avoir accès à l’eau. C’est justement le thème de Maja Lunde qui dans son dernier ouvrage « Bleue » rend un Bel hommage à l’eau, à sa beauté et à son importance vitale dans nos vies. L’auteure illustre son propos à travers deux histoires et deux époques. 2017 : Lorsqu’elle découvre que « son » glacier est en danger, mis à mal pour des fins purement mercantiles, Signe, activiste Norvégienne prend la mer pour faire entendre raison à Magnus, son ancien amour, responsable du désastre qui s’annonce. 2041 : La catastrophe a fini par arriver. Le manque d’eau fait fuir les habitants d’Argeles. Comme des dizaines de personnes, David accompagné de sa fillette prend la route en espérant rejoindre un camp de transit et retrouver sa femme et son fils dont il a été séparé. Avec des chapitres alternés l’auteure nous incite à prendre conscience des dégâts que risquent de causer la... Je referme ce livre alors que la température dans la plupart des villes françaises flirte avec les 40°. Quatre départements du sud du pays sont en « alerte rouge canicule ». Du jamais vu depuis que les relevés météo existent. Cette chaleur insupportable nous fait prendre conscience de la chance que nous avons d’avoir accès à l’eau. C’est justement le thème de Maja Lunde qui dans son dernier ouvrage « Bleue » rend un Bel hommage à l’eau, à sa beauté et à son importance vitale dans nos vies. L’auteure illustre son propos à travers deux histoires et deux époques. 2017 : Lorsqu’elle découvre que « son » glacier est en danger, mis à mal pour des fins purement mercantiles, Signe, activiste Norvégienne prend la mer pour faire entendre raison à Magnus, son ancien amour, responsable du désastre qui s’annonce. 2041 : La catastrophe a fini par arriver. Le manque d’eau fait fuir les habitants d’Argeles. Comme des dizaines de personnes, David accompagné de sa fillette prend la route en espérant rejoindre un camp de transit et retrouver sa femme et son fils dont il a été séparé. Avec des chapitres alternés l’auteure nous incite à prendre conscience des dégâts que risquent de causer la désinvolture de notre société et des conséquences à courts termes. J’ai n’ai pas vraiment aimé ce roman malgré l’écriture particulièrement visuelle de la description des fjords norvégiens qui réussit à nous plonger dans un univers grandiose. Je n’ai pas compris l’utilité des deux histoires d’amour qui viennent alourdir le récit et ne m’ont pas parues d’un grand intérêt. Même si j’ai enregistré le message de l’auteure, je crains d’oublier très vite son roman. Merci à NetGallet et aux Editions Presses de la Cité. #Bleue #NetGalleyFrance
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.