Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221135037
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 1 x 197 mm

Calico Joe

Abel GERSCHENFELD (Traducteur)
Collection : Best-sellers
Date de parution : 07/11/2013

Que s'est-il passé en 1973, durant le match de baseball qui opposa les Mets de New York à une petite équipe de l'Arkansas dont le joueur vedette, «Calico» Joe, venait de pulvériser tous les records ? Pourquoi le rêve de milliers d'Américains s'est-il brisé net ?
Trente ans plus tard, Paul...

Que s'est-il passé en 1973, durant le match de baseball qui opposa les Mets de New York à une petite équipe de l'Arkansas dont le joueur vedette, «Calico» Joe, venait de pulvériser tous les records ? Pourquoi le rêve de milliers d'Américains s'est-il brisé net ?
Trente ans plus tard, Paul Tracey tente de se remémorer le plus grand traumatisme de son existence. Ce jour-là, âgé de onze ans, il était dans les gradins, et c'est son père, Warren, qui affrontait à la batte le jeune «Calico» Joe, lanceur prodige. Choisir entre son idole et son propre père : il ne pouvait y avoir pire dilemme. Pourtant ni lui ni personne n'aurait pu prévoir la tournure tragique des événements qui ont suivi.
À l'annonce de la maladie de Warren, Paul décide qu'il est temps pour eux deux d'affronter enfin la vérité. Et d'aller rechercher dans la petite ville de Calico la possibilité d'une rédemption.
Incisif et poignant, un roman très personnel de John Grisham sur les liens entre père et fils, le sens de l'honneur et la force du pardon.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221135037
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 1 x 197 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Antoinemarchand Posté le 8 Septembre 2020
    Résumé: Au début des années 70, Warren Tracey, lanceur de baseball professionnel, a connu sa brève heure de gloire dans la célèbre équipe des Mets de New-York. Arrogant et sournois,il ne porte pas grand attention à sa famille. À la même période, Joe Castle, un joueur de 22 ans qui vient d’une ligue mineure et sans expérience dans la ligue fait des débuts fulgurants avec les Cubs de Chicago. Lors du premier match opposant ces deux joueurs, Warren atteint Joe à la tête avec la balle. Après des mois d’hospitalisationà cause de l’attaque Joe s’est retrouvé handicapé et aveugle d’un oeil, ce qui mit fin à sa carrière. Âgé de onze ans, Paul, dont Joe était l’idole, a été témoin du lancer déloyal de son père. Depuis ce jour, il ne lui a plus inspiré que du dégoût. Paul s’est éloigné de lui, au point de ne plus le voir que tous les dix ans. Cependant, en 2003, Warren est atteint d’un cancer en phase terminale. La mort annoncée de ce père détestable le pousse soudain à assouvir un besoin de réparation qui l’habite depuis plus de trois décennies. Joe vit désormais à Calico, sa ville natale, en Arkansas. Sans... Résumé: Au début des années 70, Warren Tracey, lanceur de baseball professionnel, a connu sa brève heure de gloire dans la célèbre équipe des Mets de New-York. Arrogant et sournois,il ne porte pas grand attention à sa famille. À la même période, Joe Castle, un joueur de 22 ans qui vient d’une ligue mineure et sans expérience dans la ligue fait des débuts fulgurants avec les Cubs de Chicago. Lors du premier match opposant ces deux joueurs, Warren atteint Joe à la tête avec la balle. Après des mois d’hospitalisationà cause de l’attaque Joe s’est retrouvé handicapé et aveugle d’un oeil, ce qui mit fin à sa carrière. Âgé de onze ans, Paul, dont Joe était l’idole, a été témoin du lancer déloyal de son père. Depuis ce jour, il ne lui a plus inspiré que du dégoût. Paul s’est éloigné de lui, au point de ne plus le voir que tous les dix ans. Cependant, en 2003, Warren est atteint d’un cancer en phase terminale. La mort annoncée de ce père détestable le pousse soudain à assouvir un besoin de réparation qui l’habite depuis plus de trois décennies. Joe vit désormais à Calico, sa ville natale, en Arkansas. Sans savoir ce qu’est devenu ce malheureux, Paul rêve que Warren lui rend visite pour lui demander pardon. Mais comment s’y prendre pour qu’une fois, au moins, avant de disparaître, son père reconnaisse un de ses torts et tente de se racheter ? Appréciation: Un roman qui fait du bien au coeur. Malgré sa courte longueur, 220 pages, ce livre ressort de grandes morales sur les choix qu’on fait dans la vie et leur répercussion. John Grisham démontre qu’il n’est jamais trop tard pour s’excuser. « On peut changer le passé mais on peut essayer de réparer le futur.» Habituellement auteur de roman policier, John Grisham a sû écrire d’une main de maître ce roman de rédemption! Avec sa touche sportive, ce livre conviendra autant aux filles qu’aux garçons. Cette oeuvre plaira à tous les amateurs de courts romans où le protagnoniste tente de récuperer quelque chose qui lui a été enlevé!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Antoinemarchand Posté le 8 Septembre 2020
    Résumé: Au début des années 70, Warren Tracey, lanceur de baseball professionnel, a connu sa brève heure de gloire dans la célèbre équipe des Mets de New-York. Arrogant et sournois,il ne porte pas grand attention à sa famille. À la même période, Joe Castle, un joueur de 22 ans qui vient d’une ligue mineure et sans expérience dans la ligue fait des débuts fulgurants avec les Cubs de Chicago. Lors du premier match opposant ces deux joueurs, Warren atteint Joe à la tête avec la balle. Après des mois d’hospitalisationà cause de l’attaque Joe s’est retrouvé handicapé et aveugle d’un oeil, ce qui mit fin à sa carrière. Âgé de onze ans, Paul, dont Joe était l’idole, a été témoin du lancer déloyal de son père. Depuis ce jour, il ne lui a plus inspiré que du dégoût. Paul s’est éloigné de lui, au point de ne plus le voir que tous les dix ans. Cependant, en 2003, Warren est atteint d’un cancer en phase terminale. La mort annoncée de ce père détestable le pousse soudain à assouvir un besoin de réparation qui l’habite depuis plus de trois décennies. Joe vit désormais à Calico, sa ville natale, en Arkansas. Sans... Résumé: Au début des années 70, Warren Tracey, lanceur de baseball professionnel, a connu sa brève heure de gloire dans la célèbre équipe des Mets de New-York. Arrogant et sournois,il ne porte pas grand attention à sa famille. À la même période, Joe Castle, un joueur de 22 ans qui vient d’une ligue mineure et sans expérience dans la ligue fait des débuts fulgurants avec les Cubs de Chicago. Lors du premier match opposant ces deux joueurs, Warren atteint Joe à la tête avec la balle. Après des mois d’hospitalisationà cause de l’attaque Joe s’est retrouvé handicapé et aveugle d’un oeil, ce qui mit fin à sa carrière. Âgé de onze ans, Paul, dont Joe était l’idole, a été témoin du lancer déloyal de son père. Depuis ce jour, il ne lui a plus inspiré que du dégoût. Paul s’est éloigné de lui, au point de ne plus le voir que tous les dix ans. Cependant, en 2003, Warren est atteint d’un cancer en phase terminale. La mort annoncée de ce père détestable le pousse soudain à assouvir un besoin de réparation qui l’habite depuis plus de trois décennies. Joe vit désormais à Calico, sa ville natale, en Arkansas. Sans savoir ce qu’est devenu ce malheureux, Paul rêve que Warren lui rend visite pour lui demander pardon. Mais comment s’y prendre pour qu’une fois, au moins, avant de disparaître, son père reconnaisse un de ses torts et tente de se racheter ? Appréciation: Un roman qui fait du bien au coeur. Malgré sa courte longueur, 220 pages, ce livre ressort de grandes morales sur les choix qu’on fait dans la vie et leur répercussion. John Grisham démontre qu’il n’est jamais trop tard pour s’excuser. « On peut changer le passé mais on peut essayer de réparer le futur.» Habituellement auteur de roman policier, John Grisham a sû écrire d’une main de maître ce roman de rédemption! Avec sa touche sportive, ce livre conviendra autant aux filles qu’aux garçons. Cette oeuvre plaira à tous les amateurs de courts romans où le protagnoniste tente de récuperer quelque chose qui lui a été enlevé!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Antoinemarchand Posté le 8 Septembre 2020
    Résumé: Au début des années 70, Warren Tracey, lanceur de baseball professionnel, a connu sa brève heure de gloire dans la célèbre équipe des Mets de New-York. Arrogant et sournois,il ne porte pas grand attention à sa famille. À la même période, Joe Castle, un joueur de 22 ans qui vient d’une ligue mineure et sans expérience dans la ligue fait des débuts fulgurants avec les Cubs de Chicago. Lors du premier match opposant ces deux joueurs, Warren atteint Joe à la tête avec la balle. Après des mois d’hospitalisationà cause de l’attaque Joe s’est retrouvé handicapé et aveugle d’un oeil, ce qui mit fin à sa carrière. Âgé de onze ans, Paul, dont Joe était l’idole, a été témoin du lancer déloyal de son père. Depuis ce jour, il ne lui a plus inspiré que du dégoût. Paul s’est éloigné de lui, au point de ne plus le voir que tous les dix ans. Cependant, en 2003, Warren est atteint d’un cancer en phase terminale. La mort annoncée de ce père détestable le pousse soudain à assouvir un besoin de réparation qui l’habite depuis plus de trois décennies. Joe vit désormais à Calico, sa ville natale, en Arkansas. Sans... Résumé: Au début des années 70, Warren Tracey, lanceur de baseball professionnel, a connu sa brève heure de gloire dans la célèbre équipe des Mets de New-York. Arrogant et sournois,il ne porte pas grand attention à sa famille. À la même période, Joe Castle, un joueur de 22 ans qui vient d’une ligue mineure et sans expérience dans la ligue fait des débuts fulgurants avec les Cubs de Chicago. Lors du premier match opposant ces deux joueurs, Warren atteint Joe à la tête avec la balle. Après des mois d’hospitalisationà cause de l’attaque Joe s’est retrouvé handicapé et aveugle d’un oeil, ce qui mit fin à sa carrière. Âgé de onze ans, Paul, dont Joe était l’idole, a été témoin du lancer déloyal de son père. Depuis ce jour, il ne lui a plus inspiré que du dégoût. Paul s’est éloigné de lui, au point de ne plus le voir que tous les dix ans. Cependant, en 2003, Warren est atteint d’un cancer en phase terminale. La mort annoncée de ce père détestable le pousse soudain à assouvir un besoin de réparation qui l’habite depuis plus de trois décennies. Joe vit désormais à Calico, sa ville natale, en Arkansas. Sans savoir ce qu’est devenu ce malheureux, Paul rêve que Warren lui rend visite pour lui demander pardon. Mais comment s’y prendre pour qu’une fois, au moins, avant de disparaître, son père reconnaisse un de ses torts et tente de se racheter ? Appréciation: Un roman qui fait du bien au coeur. Malgré sa courte longueur, 220 pages, ce livre ressort de grandes morales sur les choix qu’on fait dans la vie et leur répercussion. John Grisham démontre qu’il n’est jamais trop tard pour s’excuser. « On peut changer le passé mais on peut essayer de réparer le futur.» Habituellement auteur de roman policier, John Grisham a sû écrire d’une main de maître ce roman de rédemption! Avec sa touche sportive, ce livre conviendra autant aux filles qu’aux garçons. Cette oeuvre plaira à tous les amateurs de courts romans où le protagnoniste tente de récuperer quelque chose qui lui a été enlevé!
    Lire la suite
    En lire moins
  • alexandrebertin Posté le 26 Mai 2020
    John Grisham livre un (court) roman sur une histoire de rédemption. Paul est le fils d'un joueur moyen qui évolue en ligue majeure de baseball (au New York Mets au moment du drame). Lanceur de son état, Warren Tracey, a la réputation de franc tireur dans le monde du baseball. Sa spécialité ? Dégommer, souvent au nom de l'équipe, un batteur qui se présente à lui précédé d'une réputation. Peu importe l'adversaire, Warren va chercher à lui faire payer sa morgue. Jusqu'au jour où se présente, face à lui, un phénomène, le jeune rookie (traduit par "bleu" dans le livre) Joe Castle, un gamin originaire de l'Arkansas qui enchaine les records dignes des plus grands joueurs de l'histoire. Après un premier affront (le jeune Joe frappant un HomeRun sur la première balle de Warren), Tracey le punit en lui lançant une balle rapide qui vient le heurter à la tête assommant l'effronté et scellant définitivement une carrière aussi brillante qu'éphémère. On se retrouve 30 ans plus tard, suivant le narrateur Paul Tracey qui n'a plus réellement de contact avec un père qui l'a délaissé et qui a mené une vie dissolue. Paul apprend que celui-ci est en phase terminale d'un cancer... John Grisham livre un (court) roman sur une histoire de rédemption. Paul est le fils d'un joueur moyen qui évolue en ligue majeure de baseball (au New York Mets au moment du drame). Lanceur de son état, Warren Tracey, a la réputation de franc tireur dans le monde du baseball. Sa spécialité ? Dégommer, souvent au nom de l'équipe, un batteur qui se présente à lui précédé d'une réputation. Peu importe l'adversaire, Warren va chercher à lui faire payer sa morgue. Jusqu'au jour où se présente, face à lui, un phénomène, le jeune rookie (traduit par "bleu" dans le livre) Joe Castle, un gamin originaire de l'Arkansas qui enchaine les records dignes des plus grands joueurs de l'histoire. Après un premier affront (le jeune Joe frappant un HomeRun sur la première balle de Warren), Tracey le punit en lui lançant une balle rapide qui vient le heurter à la tête assommant l'effronté et scellant définitivement une carrière aussi brillante qu'éphémère. On se retrouve 30 ans plus tard, suivant le narrateur Paul Tracey qui n'a plus réellement de contact avec un père qui l'a délaissé et qui a mené une vie dissolue. Paul apprend que celui-ci est en phase terminale d'un cancer et n'a plus qu'un objectif : réussir à ce que son père demande le pardon à Joe Castle pour le mal qui lui a fait. Le lecteur accompagne Paul dans sa mission. Le récit est composé de chapitre au temps présent et de chapitre flashback qui nous renvoie 30 ans auparavant au moment du drame et de ces conséquences. John Grisham réussit le pari d'écrire un roman sur le baseball et d'en peindre un portrait dur, celui du baseball des années 70, beaucoup moins aseptisé que celui d'aujourd'hui. La première partie du roman est une pure merveille, notamment les descriptions des matchs où Grisham utilise tous les ingrédients du thriller pour faire monter la sauce. On est en réel empathie pour Paul qui semble être un chic type. La seconde partie est plus attendue, plus convenue. On retrouve là les ingrédients de l'Amérique protestante : la quête de rédemption qui aboutit à un final couru d'avance. On aurait apprécié un peu plus de subtilité dans cette deuxième partie du livre, un développement un peu plus complexe de l'intrigue.
    Lire la suite
    En lire moins
  • alexandrebertin Posté le 26 Mai 2020
    John Grisham livre un (court) roman sur une histoire de rédemption. Paul est le fils d'un joueur moyen qui évolue en ligue majeure de baseball (au New York Mets au moment du drame). Lanceur de son état, Warren Tracey, a la réputation de franc tireur dans le monde du baseball. Sa spécialité ? Dégommer, souvent au nom de l'équipe, un batteur qui se présente à lui précédé d'une réputation. Peu importe l'adversaire, Warren va chercher à lui faire payer sa morgue. Jusqu'au jour où se présente, face à lui, un phénomène, le jeune rookie (traduit par "bleu" dans le livre) Joe Castle, un gamin originaire de l'Arkansas qui enchaine les records dignes des plus grands joueurs de l'histoire. Après un premier affront (le jeune Joe frappant un HomeRun sur la première balle de Warren), Tracey le punit en lui lançant une balle rapide qui vient le heurter à la tête assommant l'effronté et scellant définitivement une carrière aussi brillante qu'éphémère. On se retrouve 30 ans plus tard, suivant le narrateur Paul Tracey qui n'a plus réellement de contact avec un père qui l'a délaissé et qui a mené une vie dissolue. Paul apprend que celui-ci est en phase terminale d'un cancer... John Grisham livre un (court) roman sur une histoire de rédemption. Paul est le fils d'un joueur moyen qui évolue en ligue majeure de baseball (au New York Mets au moment du drame). Lanceur de son état, Warren Tracey, a la réputation de franc tireur dans le monde du baseball. Sa spécialité ? Dégommer, souvent au nom de l'équipe, un batteur qui se présente à lui précédé d'une réputation. Peu importe l'adversaire, Warren va chercher à lui faire payer sa morgue. Jusqu'au jour où se présente, face à lui, un phénomène, le jeune rookie (traduit par "bleu" dans le livre) Joe Castle, un gamin originaire de l'Arkansas qui enchaine les records dignes des plus grands joueurs de l'histoire. Après un premier affront (le jeune Joe frappant un HomeRun sur la première balle de Warren), Tracey le punit en lui lançant une balle rapide qui vient le heurter à la tête assommant l'effronté et scellant définitivement une carrière aussi brillante qu'éphémère. On se retrouve 30 ans plus tard, suivant le narrateur Paul Tracey qui n'a plus réellement de contact avec un père qui l'a délaissé et qui a mené une vie dissolue. Paul apprend que celui-ci est en phase terminale d'un cancer et n'a plus qu'un objectif : réussir à ce que son père demande le pardon à Joe Castle pour le mal qui lui a fait. Le lecteur accompagne Paul dans sa mission. Le récit est composé de chapitre au temps présent et de chapitre flashback qui nous renvoie 30 ans auparavant au moment du drame et de ces conséquences. John Grisham réussit le pari d'écrire un roman sur le baseball et d'en peindre un portrait dur, celui du baseball des années 70, beaucoup moins aseptisé que celui d'aujourd'hui. La première partie du roman est une pure merveille, notamment les descriptions des matchs où Grisham utilise tous les ingrédients du thriller pour faire monter la sauce. On est en réel empathie pour Paul qui semble être un chic type. La seconde partie est plus attendue, plus convenue. On retrouve là les ingrédients de l'Amérique protestante : la quête de rédemption qui aboutit à un final couru d'avance. On aurait apprécié un peu plus de subtilité dans cette deuxième partie du livre, un développement un peu plus complexe de l'intrigue.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.