Lisez! icon: Search engine
Kurokawa
EAN : 9782368529997
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 128 x 182 mm

Demon Slave - T2

,

Pierre GINER (Traducteur)
Date de parution : 08/04/2021
Quand le scénariste de Red Eyes Sword donne le pouvoir aux femmes et enchaîne son héros !
Yûki Wakura, lycéen, s’est perdu dans le Monde de Mato où il a été sauvé par Kyôka Uzen, commandant du 7e escadron antidémons. Celle-ci en a fait son esclave et le concierge de son Quartier Général.
Le 7e escadron a rencontré « Unicorne » le démon qui a anéanti le village...
Yûki Wakura, lycéen, s’est perdu dans le Monde de Mato où il a été sauvé par Kyôka Uzen, commandant du 7e escadron antidémons. Celle-ci en a fait son esclave et le concierge de son Quartier Général.
Le 7e escadron a rencontré « Unicorne » le démon qui a anéanti le village de Kyôka, alors qu’ils étaient en train de détruire un nid de démons Shûki. Mais Yûki est surtout intrigué par la personne qui chevauche « Unicorne » et qui semble lui rappeler quelqu’un…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782368529997
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 128 x 182 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • enairolf Posté le 23 Septembre 2021
    J’avais beaucoup aimé le premier tome et j’avais hâte de retrouver les personnages dans ce second tome. J’ai beaucoup aimé cette suite. Il ya toujours du fan service qui peut mettre mal à l’oie sur le moment. Lorsque l’on tourne une page et qu’o ose retrouve avec une paire de seins en gros plans, il faut bien l’avouer, c’est quelque peu déroutant. Mais bon, on s’y fait très vite au final. Dans ce second tome, le 7ème escadron rencontre Unicorne le démon qui a anéanti le village de Kyôka. Elle veut clairement prendre sa revanche et est prête à en découdre avec lui. Mais un détail chiffonné Yûki. En effet, une personne chevauche Unicorne. Et cette personne ne semble pas être étrangère à Yûki… On en découvre un peu plus sur les personnages dans ce tome. On découvre par exemple la soeur de Himari, on apprend qu’il y a une grosse rivalité entre les deux soeurs. Elles vont d’ailleurs lancer les matchs inter-escadrons. Himari va donc essayer d’entrainer Yûki pour pouvoir battre sa soeur. La fin nous promet une suite palpitante. On sent qu’il va se passer quelque chose d’important et que l’action sera au rendez vous. J’ai très... J’avais beaucoup aimé le premier tome et j’avais hâte de retrouver les personnages dans ce second tome. J’ai beaucoup aimé cette suite. Il ya toujours du fan service qui peut mettre mal à l’oie sur le moment. Lorsque l’on tourne une page et qu’o ose retrouve avec une paire de seins en gros plans, il faut bien l’avouer, c’est quelque peu déroutant. Mais bon, on s’y fait très vite au final. Dans ce second tome, le 7ème escadron rencontre Unicorne le démon qui a anéanti le village de Kyôka. Elle veut clairement prendre sa revanche et est prête à en découdre avec lui. Mais un détail chiffonné Yûki. En effet, une personne chevauche Unicorne. Et cette personne ne semble pas être étrangère à Yûki… On en découvre un peu plus sur les personnages dans ce tome. On découvre par exemple la soeur de Himari, on apprend qu’il y a une grosse rivalité entre les deux soeurs. Elles vont d’ailleurs lancer les matchs inter-escadrons. Himari va donc essayer d’entrainer Yûki pour pouvoir battre sa soeur. La fin nous promet une suite palpitante. On sent qu’il va se passer quelque chose d’important et que l’action sera au rendez vous. J’ai très hâte de découvrir le troisième tome. J’aime beaucoup cette série, le fait qu’il y ai de l’action mais en même temps beaucoup d’humour, je suis vraiment fan de ce mélange!
    Lire la suite
    En lire moins
  • hellrick Posté le 17 Septembre 2021
    Deuxième volet pour ce manga d’Urban Fantasy sexy. L’intrigue est à présent bien en place : un Tokyo alternatif dans lequel des jeunes femmes ont acquis des super-pouvoirs en ingérant un fruit bizarre, la « pêche ». Cela permet aux demoiselles de se rassembler en unité de guerrières afin de combattre des démons… Kyôke, cheffe d’un escadron anti-démon, va donc faire de Yuki, un jeune garçon, son esclave pour qu’il l’aide à combattre les forces du mal. En échange, Yuki peut demander à la jeune fille des faveurs et comme, bien sûr (sinon ça ne serait pas drôle), Yuki est un obsédé sexuel complet… Ce nouveau tome se lit très vite : bien rythmé, on y retrouve le même univers fantasy, cette fois davantage développé avec de nouveaux avancements de l’intrigue qui ouvre l’histoire générale. Les rebondissements sont nombreux et, bien sûr, l’aventure se conclut sur un nouveau cliffhanger efficace. L’auteur admet avoir placé davantage de « fan service » dans ce nouveau volume, autrement dit le lecteur a droit à davantage de filles nues, de postures sexy et de scènes gentiment érotiques. Mais tout cela reste léger et traité dans la bonne humeur, façon comédie de lycée teintée de soumission... Deuxième volet pour ce manga d’Urban Fantasy sexy. L’intrigue est à présent bien en place : un Tokyo alternatif dans lequel des jeunes femmes ont acquis des super-pouvoirs en ingérant un fruit bizarre, la « pêche ». Cela permet aux demoiselles de se rassembler en unité de guerrières afin de combattre des démons… Kyôke, cheffe d’un escadron anti-démon, va donc faire de Yuki, un jeune garçon, son esclave pour qu’il l’aide à combattre les forces du mal. En échange, Yuki peut demander à la jeune fille des faveurs et comme, bien sûr (sinon ça ne serait pas drôle), Yuki est un obsédé sexuel complet… Ce nouveau tome se lit très vite : bien rythmé, on y retrouve le même univers fantasy, cette fois davantage développé avec de nouveaux avancements de l’intrigue qui ouvre l’histoire générale. Les rebondissements sont nombreux et, bien sûr, l’aventure se conclut sur un nouveau cliffhanger efficace. L’auteur admet avoir placé davantage de « fan service » dans ce nouveau volume, autrement dit le lecteur a droit à davantage de filles nues, de postures sexy et de scènes gentiment érotiques. Mais tout cela reste léger et traité dans la bonne humeur, façon comédie de lycée teintée de soumission / domination / SM. Les scènes d’action, de leur côté, sont nombreuses et énergiques, bien servies par des dessins de bonne qualité, à l’image de ce manga dans son ensemble. Il est clair que nous ne sommes pas devant un chef d’œuvre impérissable mais plutôt face à un divertissement rondement mené et calibré pour les grands ados (et ceux qui le sont restés). De la magie, des démons, des gros monstres, des batailles homériques et des filles joyeusement dévêtues à la moindre occasion…L’assurance d’une bonne lecture détente, sans plus ni moins mais, parfois, cela suffit pour passer un bon moment.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sachan Posté le 22 Avril 2021
    Après un début prometteur haut en couleurs et plein de suspens, j'avais hâte de lire la suite de "Demon Slave" et Takahiro n'y va pas avec le dos de la cuillère, il donne tout ce qu'il a pour nous en mettre plein les yeux, notamment grâce au très beau coup de crayon de Yohei Takemura. On commence donc sur des chapeaux de roues avec un combat bien rythmé qui oppose le septième escadrons aux shukis, mais des trouble-fête font leur apparition, des être mystérieux qui semblent être lié à Koka et Yuki. Mais ils n'ont pas le temps de se reposer après cette opposition car le sixième escadron leur rend visite après les révélations sur l'évolution des shukis qu'ils ont fait au QG et lance un duel à Koka et son équipe. Yuki se rapproche d'Azuma cette fois-ci, on découvre son incroyable don qui consiste à copier celui des autres personnes et font d'elle la nouvelle maîtresse du jeune homme. Ce nouveau duo fait beaucoup plus nekketsu, plus classique, avec une volonté de se renforcer grâce à des entraînements et leur volonté de devenir des héros. Malgré le grand nombre de scènes de fan service avec plus de ecchi que dans le tome... Après un début prometteur haut en couleurs et plein de suspens, j'avais hâte de lire la suite de "Demon Slave" et Takahiro n'y va pas avec le dos de la cuillère, il donne tout ce qu'il a pour nous en mettre plein les yeux, notamment grâce au très beau coup de crayon de Yohei Takemura. On commence donc sur des chapeaux de roues avec un combat bien rythmé qui oppose le septième escadrons aux shukis, mais des trouble-fête font leur apparition, des être mystérieux qui semblent être lié à Koka et Yuki. Mais ils n'ont pas le temps de se reposer après cette opposition car le sixième escadron leur rend visite après les révélations sur l'évolution des shukis qu'ils ont fait au QG et lance un duel à Koka et son équipe. Yuki se rapproche d'Azuma cette fois-ci, on découvre son incroyable don qui consiste à copier celui des autres personnes et font d'elle la nouvelle maîtresse du jeune homme. Ce nouveau duo fait beaucoup plus nekketsu, plus classique, avec une volonté de se renforcer grâce à des entraînements et leur volonté de devenir des héros. Malgré le grand nombre de scènes de fan service avec plus de ecchi que dans le tome précédent, ce tome est en quelque sorte plus calme, léger, avec une volonté de se concentrer sur l'aspect familial de l'escadron et les problèmes familiaux des membres. Yuki qui recherche sa sœur, Azuma qui cherche à faire la fierté de son clan et qui souhaite vaincre sa sœur, Nei qui semble voir un grand frère en Yuki. Ce second opus se lit très facilement et pourtant on apprend énormément de choses sur les différents membres de l'escadron et l'anomalie des êtres vivants dans le Matô. On conclut sur un énorme cliffhanger une fois de plus qui nous donne que plus envie de lire la suite.
    Lire la suite
    En lire moins
Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.