Lisez! icon: Search engine
Et par le pouvoir d'un mot
Date de parution : 05/01/2023
Éditeurs :
Seghers

Et par le pouvoir d'un mot

Date de parution : 05/01/2023
Comment, dans la France occupée de 1942, un poème de résistance a-t-il pu circuler, à la barbe des censeurs de Vichy et des forces de répression ? Comment, par le pouvoir d'un mot, a-t-il réussi à rendre l'espoir à un peuple alors à genoux ?
Et par le pouvoir d'un mot raconte « Liberté » de Paul Eluard, ou l'histoire d'un poème devenu mythique : d'abord paru en revue à Alger, puis dans Poésie et Vérité 1942... Et par le pouvoir d'un mot raconte « Liberté » de Paul Eluard, ou l'histoire d'un poème devenu mythique : d'abord paru en revue à Alger, puis dans Poésie et Vérité 1942 à Paris, repris dans La France libre à Londres, largué par les avions de la Royal Air Force en 1943,... Et par le pouvoir d'un mot raconte « Liberté » de Paul Eluard, ou l'histoire d'un poème devenu mythique : d'abord paru en revue à Alger, puis dans Poésie et Vérité 1942 à Paris, repris dans La France libre à Londres, largué par les avions de la Royal Air Force en 1943, traduit et adapté en musique, il deviendra emblématique de la Résistance, et sans doute l'un des textes les plus célèbres du XXe siècle.

C'est souvent la petite histoire qui fait la grande, et, levant le voile de la légende, Xavier Donzelli revient, dans ce roman choral, sur les femmes et les hommes qui ont porté ces mots si simples, si puissants et universels qu'ils pouvaient parler à tous.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782232146121
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 153 x 240 mm
EAN : 9782232146121
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 153 x 240 mm

Ils en parlent

"C'est comme si le lecteur se trouvait au coeur de l'Histoire en train de s'écrire."
Jean-Claude Perrier / Livres Hebdo

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • DominiqueM 01/05/2024
    Xavier Donzelli, a fait un travail d’enquête fouillé, pour rassembler une documentation exhaustive (il est secrétaire de rédaction à la Revue Historia) pour nous raconter l’extraordinaire épopée d’un poème qui au départ devait être un poème d’amour adressé à sa femme Nusch. Mais qui a pris au cours de l’écriture un tout autre sens. Poème devenu mythique, symbole de la poésie engagée, des combats que tout un peuple a mené pour se libérer. Roman choral, foisonnant. X Donzelli a retissé la vie de tous les protagonistes qui ont œuvré dans la clandestinité à la diffusion de ce poème qui deviendra un hymne à la liberté. Nous redécouvrons l’extraordinaire volonté de ces combattants de l’ombre, de ces résistants, Une foultitude d’intellectuels, d’écrivains, de poètes, d’artistes peintres, de photographes, musiciens, philosophes, de futurs éditeurs, qui sont à eux tous le fondement de la vie intellectuelle et culturelle de notre XXème et XXIème siècle. La poésie comme arme de propagande, de guerre. Incroyable et pourtant si puissant. Et parce que les mots d’Eluard sont simples, que la forme anaphorique nous martèle, le poème est accessible à tous, au plus grand nombre même sous sa forme traduite, ce qui rend universelle et intemporelle la portée de celui-ci. C’est ça qui est fou. Une chaîne incroyable d’individus, engagés dans la société , chacun dans son parcours de vie particulier, et en son âme et conscience va devenir un messager impliqué , parfois au péril de sa vie pour mener à bien la diffusion de ce poème de résistance et porteur d’espoir. X Donzelli a su imbriquer au rythme de ces chapitres, ouvert par un vers du poème, toutes ces vies qui se sont croisées qui forment une magnifique chaîne d’espoir. Il arrive à restituer l’état d’esprit de l’époque. Son effervescence clandestine. J’ai aimé la manière avec laquelle X Donzelli a su introduire le romanesque dans cette fresque de l’époque en évoquant les vies, les histoires, le quotidien de chacun au moment où ils découvrent le poème, et décident d’œuvrer à sa propagation. XD redonne sa juste place au poème en le remettant dans son contexte originel. A titre très personnel j’aime de plus en plus les romans qui imbriquent les plus petites histoires à la Grande Histoire quand celle ci n’est pas galvaudée. Et ce livre m’a permis de retrouver dans ma bibliothèque le premier n°de Poètes d’aujourd’hui des Editions Seghers (ed de 1952) dont il est question dans le roman. Ma mère avait du me l’acheter lorsque j’étais jeune fille, quelques années plus tard …et puis le Fac Similé du poème illustré par Fernand Leger, plus récent. Et cet incroyable recueil réalisé pour un spectacle dont le thème était « Soifs » et au cours duquel j’ai eu le plaisir immense de dire à voix haute ce magnifique poème devant un public conquis. Ce livre a été pour moi un machine à remonter le temps… Xavier Donzelli, a fait un travail d’enquête fouillé, pour rassembler une documentation exhaustive (il est secrétaire de rédaction à la Revue Historia) pour nous raconter l’extraordinaire épopée d’un poème qui au départ devait être un poème d’amour adressé à sa femme Nusch. Mais qui a pris au cours de l’écriture un tout autre sens. Poème devenu mythique, symbole de la poésie engagée, des combats que tout un peuple a mené pour se libérer. Roman choral, foisonnant. X Donzelli a retissé la vie de tous les protagonistes qui ont œuvré dans la clandestinité à la diffusion de ce poème qui deviendra un hymne à la liberté. Nous redécouvrons l’extraordinaire volonté de ces combattants de l’ombre, de ces résistants, Une foultitude d’intellectuels, d’écrivains, de poètes, d’artistes peintres, de photographes, musiciens, philosophes, de futurs éditeurs, qui sont à eux tous le fondement de la vie intellectuelle et culturelle de notre XXème et XXIème siècle. La poésie comme arme de propagande, de guerre. Incroyable et pourtant si puissant. Et parce que les mots d’Eluard sont simples, que la forme anaphorique nous martèle, le poème est accessible à tous, au plus grand nombre même sous sa forme traduite, ce qui rend...
    Lire la suite
    En lire moins
  • mylena 30/04/2024
    Xavier Donzelli, journaliste et historien s’est lancé dans une œuvre inattendue : écrire un roman historique dont le personnage central est un poème. C’est l’histoire de la création, et surtout de la diffusion du plus célèbre poème de Paul Eluard, Liberté. Au départ le poète commence un poème d’amour, et très vite, dans le contexte étouffant du Paris occupé de 1942, il dévie de son sujet pour écrire un poème de résistance. Une fois le poème achevé, tout est loin d’être terminé, il faut encore le diffuser. C’est toute l’histoire contée dans ce livre, qui nous plonge dans les tracas des éditions clandestines et des communications entre la France occupée et la France libre. J’ai beaucoup appris, c’était passionnant de découvrir les ruses avec la censure et tous les intermédiaires, grands ou petits, grâce à qui ce poème a pris son envol, au sens propre, puisqu’il a fini par être parachuté sur la France par des avions de la Royal Air Force. C’est très enrichissant, pas toujours facile à lire, mais la plume de Xavier Donzelli est agréable, et ce roman alterne des épisodes romancés, d’autres plus documentés et des documents d’origine. Autre surprise : chaque chapitre porte pour titre un vers de ce très long poème. Un premier roman très original, une plume prometteuse.Xavier Donzelli, journaliste et historien s’est lancé dans une œuvre inattendue : écrire un roman historique dont le personnage central est un poème. C’est l’histoire de la création, et surtout de la diffusion du plus célèbre poème de Paul Eluard, Liberté. Au départ le poète commence un poème d’amour, et très vite, dans le contexte étouffant du Paris occupé de 1942, il dévie de son sujet pour écrire un poème de résistance. Une fois le poème achevé, tout est loin d’être terminé, il faut encore le diffuser. C’est toute l’histoire contée dans ce livre, qui nous plonge dans les tracas des éditions clandestines et des communications entre la France occupée et la France libre. J’ai beaucoup appris, c’était passionnant de découvrir les ruses avec la censure et tous les intermédiaires, grands ou petits, grâce à qui ce poème a pris son envol, au sens propre, puisqu’il a fini par être parachuté sur la France par des avions de la Royal Air Force. C’est très enrichissant, pas toujours facile à lire, mais la plume de Xavier Donzelli est agréable, et ce roman alterne des épisodes romancés, d’autres plus documentés et des documents d’origine. Autre surprise : chaque chapitre porte pour titre un vers...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Claire45 04/04/2024
    En journaliste et historien, Xavier Donzelli a mené l'enquête à partir d'archives et de témoignages pour raconter comment le poème Liberté a pu déjouer la censure et devenir le symbole de la Résistance. Les premières pages présentent le manuscrit d' Eluard avec sa signature, le titre et le titre original rayé, les premières strophes bien calligraphiées ( sans doute recopiées) puis les autres pleines de ratures témoignant du travail d'écriture. Une entrée bien émouvante. Commencé comme un poème d'amour pour Nusch, Eluard en fait un hymne à la liberté à reconquérir. Grâce à Max-Pol Fouchet il paraît à Alger dans la revue Fontaine puis ce sera Paris dans Poésie et Vérité 42 avant d'arriver à Londres, d'être traduit et enfin largué sur la France par la Royal Air Force. Intéressant de voir le travail des diffuseurs ( auteurs, imprimeurs, éditeurs, traducteurs, libraires, artistes ) malgré les dangers, un peu désolant par contre d'apprendre les querelles au sein du groupe surréaliste La main à la Plume. Un livre qui marque la force de la littérature en période de guerre mais qui relève me semble-t-il plus du documentaire que du roman. Je relis les poèmes d'Eluard !
  • Andiie 07/03/2023
    Au temps de l’occupation paul Eluard écrit Liberté poème qui inspirera résistants et redonnera espoir à une France meurtrie. Xavier Donzelli nous plonge au cœur du milieu surréaliste au temps de l’occupation, documenté, il retrace le parcours de ce poème : son passage à la censure, sa publication à l’étranger… Un beau roman historique très bien documenté, écrit avec une belle plume poétique, qui rend hommage aux hommes et aux femmes qui ont continué d’écrire, de peindre, de publier coûte que coûte pendant la guerre. Une seule envie après avoir refermé ce roman : me replonger dans les poèmes d’Eluard.
  • calypso 20/02/2023
    Et par le pouvoir d'un mot Je recommence ma vie Je suis né pour te connaître Pour te nommer Liberté. Ces derniers mots de « Liberté » ont toujours été pour moi parmi les plus beaux et les plus percutants de la poésie française. Il faut dire que j’aime infiniment Paul Éluard, en particulier pour ses poèmes d’amour, inspirées par les trois femmes de sa vie. Parmi elles, Nusch qui est, avec Éluard lui-même, une des protagonistes de cette page d’histoire qu’est Et par le pouvoir d’un mot. Avec ce roman foisonnant et extrêmement documenté, Xavier Donzelli retrace le parcours d’un des poèmes français les plus connus et les plus engagés, de sa création à sa diffusion. L’arrière-plan historique est dépeint par l’intermédiaire des hommes et des femmes qui nous sont présentés tour à tour. Au départ, le Paris occupé de 1942, et la composition, par Paul Éluard, d’un long poème qu’il écrit initialement pour la femme qu’il aime, Nusch, sa muse, son nom figurant d’ailleurs à la fin. Puis, le déplacement du sujet, lié au contexte historique, le poème amoureux devenant poème de circonstance, et les nombreuses réflexions liées au titre : le mot « Liberté » étant à lui seul un acte de résistance, c’est au départ « Une seule pensée » qui est envisagé. Et, au-delà du poème, d’Éluard et de Nusch, les autres héros de cette histoire, grands noms de la résistance française, passionnés, investis, indéfectibles soutiens ou partenaires plus réservés quant à la faisabilité de l’opération : Max-Pol Fouchet, Louis Parrot, Lee Miller, Roland Penrose, ou encore Vercors, le fondateur des Editions de Minuit. Le poème passe de main en main, il est publié dans le recueil clandestin Poésie et vérité 1942 – Xavier Donzelli ne manque pas de rappeler à quel point la présence de la date dans le titre est essentielle – et dans de nombreuses revues françaises et étrangères grâce à tous ceux qui ont choisi de ne pas se taire et de lutter par les mots, puis il est confié aux jeunes pilotes de la Royal Air Force, sous forme de tracts qui seront parachutés sur les maquis des résistants. Tout cela donne un roman d’une richesse incroyable sur un sujet qui reste, à ma connaissance, assez peu exploité en littérature. C’est un bel hommage rendu à Éluard, à son poème, mais également à tous ces hommes et toutes ces femmes qui ont gravité autour d’eux et ont rendu possible cet acte de résistance. Bravo à Xavier Donzelli qui signe là son premier roman. Je remercie chaleureusement Babelio et les Éditions Seghers pour cette lecture passionnante ! Et par le pouvoir d'un mot Je recommence ma vie Je suis né pour te connaître Pour te nommer Liberté. Ces derniers mots de « Liberté » ont toujours été pour moi parmi les plus beaux et les plus percutants de la poésie française. Il faut dire que j’aime infiniment Paul Éluard, en particulier pour ses poèmes d’amour, inspirées par les trois femmes de sa vie. Parmi elles, Nusch qui est, avec Éluard lui-même, une des protagonistes de cette page d’histoire qu’est Et par le pouvoir d’un mot. Avec ce roman foisonnant et extrêmement documenté, Xavier Donzelli retrace le parcours d’un des poèmes français les plus connus et les plus engagés, de sa création à sa diffusion. L’arrière-plan historique est dépeint par l’intermédiaire des hommes et des femmes qui nous sont présentés tour à tour. Au départ, le Paris occupé de 1942, et la composition, par Paul Éluard, d’un long poème qu’il écrit initialement pour la femme qu’il aime, Nusch, sa muse, son nom figurant d’ailleurs à la fin. Puis, le déplacement du sujet, lié au contexte historique, le poème amoureux devenant poème de circonstance, et les nombreuses réflexions liées au titre : le mot « Liberté » étant à lui seul un acte de...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter Seghers pour suivre les actualités de la maison.
La poésie est partout !

Lisez maintenant, tout de suite !