Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265116368
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 528
Format : 140 x 210 mm

Femme sur écoute

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 13/04/2017
Manon est strip-teaseuse et escort girl dans le quartier du Triangle d’or à Paris. Elle vit avec sa sœur, étudiante en philo, et le bébé qu’elle a eu avec Bison, incarcéré en préventive pour un braquage raté. Manon ne mène qu’une bataille, celle de son avenir. Le plan : racheter... Manon est strip-teaseuse et escort girl dans le quartier du Triangle d’or à Paris. Elle vit avec sa sœur, étudiante en philo, et le bébé qu’elle a eu avec Bison, incarcéré en préventive pour un braquage raté. Manon ne mène qu’une bataille, celle de son avenir. Le plan : racheter une boutique sur les Champs-Élysées et par la même occasion, sa respectabilité. Mais ça, c’était avant qu’on pirate sa vie.

Pôle judiciaire des Batignolles. Les enquêteurs de la brigade criminelle, tout juste délogés du légendaire 36 quai des Orfèvres pour un nouveau cadre aseptisé, s’escriment à comprendre pourquoi chacune des enquêtes en cours fuite dans la presse. Compostel et Kaminski sont à la tête d’une jeune garde, qu’a récemment rejointe Lola Rivière. Absences répétées, justifications aux motifs évasifs… La réputation de l’experte en cybercriminalité n’est pas brillante. Compostel a malgré tout décidé de lui accorder sa confiance en lui remettant pour dissection l’ordinateur de son fils, suicidé trois ans plus tôt.


Sexe, politique, sécurité… Et des morts sans connexions apparentes. Au plus près du réel, en s’appuyant sur le système des écoutes téléphoniques, Hervé Jourdain bâtit une intrigue à l’architecture saisissante, doublée d’un portrait (à l’acide) de son époque.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265116368
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 528
Format : 140 x 210 mm
Fleuve éditions

Ils en parlent

« [...] avec Femme sur écoute, le capitaine Hervé Jourdain, ancien de la prestigieuse Crim’, signe un nouveau polar trépidant. », L’EXPRESS

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • clarmac Posté le 7 Septembre 2020
    Hervé Jourdain, nous happe immédiatement. C'est vif, dynamique, autant l'écriture que le déroulé de l'histoire. J'ai aimé la mise en situation, le nouveau 36 et son contexte politique. Je me suis attachée à Manon et Lola, toutes les deux aussi fortes que fragiles. J'ai vraiment passé un bon moment de lecture. Lecture suivante....
  • Melcleon Posté le 16 Mai 2020
    La femme qu'évoque le titre, Manon, exerce deux métiers tirant parti de son anatomie : danseuse, genre pole dance, dans une boîte de nuit parisienne et prostituée de luxe à l'occasion. Elle envisage de se marier avec le père de son bébé, dont elle n'a pas vraiment le temps de s'occuper : c'est sa soeur, étudiante, qui s'en charge bien qu'elle déteste le père, actuellement sous les verrous mais qui avait reconnu l'enfant en premier ; sa récente conversion à l'islam l'avait déterminé à prénommer son fils Jihad... En réalité, l'héroïne de ce roman n'est pas vraiment Manon (qui, d'ailleurs, s'éclipse avant l'épilogue) mais plutôt Lola, une jeune policière experte en informatique que la maladie chronique rare dont elle souffre n'empêche pas de s'investir totalement dans son travail. Plus généralement, les héros de l'histoire ce sont les membres d'un groupe de la brigade criminelle de Paris, le "36", rue du Bastion dans le nouveau quartier des Batignolles depuis 2017 et non plus quai des Orfèvres. Ancien locataire de la "Maison", l'auteur connaît comme sa poche les lieux, les procédures, maîtrise le langage des flics et des voyous ; il a approché différents types de policiers, a participé à des enquêtes de divers... La femme qu'évoque le titre, Manon, exerce deux métiers tirant parti de son anatomie : danseuse, genre pole dance, dans une boîte de nuit parisienne et prostituée de luxe à l'occasion. Elle envisage de se marier avec le père de son bébé, dont elle n'a pas vraiment le temps de s'occuper : c'est sa soeur, étudiante, qui s'en charge bien qu'elle déteste le père, actuellement sous les verrous mais qui avait reconnu l'enfant en premier ; sa récente conversion à l'islam l'avait déterminé à prénommer son fils Jihad... En réalité, l'héroïne de ce roman n'est pas vraiment Manon (qui, d'ailleurs, s'éclipse avant l'épilogue) mais plutôt Lola, une jeune policière experte en informatique que la maladie chronique rare dont elle souffre n'empêche pas de s'investir totalement dans son travail. Plus généralement, les héros de l'histoire ce sont les membres d'un groupe de la brigade criminelle de Paris, le "36", rue du Bastion dans le nouveau quartier des Batignolles depuis 2017 et non plus quai des Orfèvres. Ancien locataire de la "Maison", l'auteur connaît comme sa poche les lieux, les procédures, maîtrise le langage des flics et des voyous ; il a approché différents types de policiers, a participé à des enquêtes de divers genres. Découle de cette expérience un polar touffu, entremêlant les investigations, brouillant les pistes, cumulant les thématiques, à la fois intemporelles (les incontournables mobiles) et actuelles : radicalisation islamique et son corollaire (non exclusif) la domination masculine, privatisation de services antérieurement publics, collusion entre industriels et politiques, paradis fiscaux...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sydola Posté le 2 Janvier 2020
    Manon, stripteaseuse et escort, rêve de respectabilité. Elle souhaite quitter le monde de la nuit et s'acheter une boutique de lingerie fine. Malgré elle, mais aussi en raison de ses mauvaises fréquentations, elle se retrouve embarquée dans des histoires qui pourraient la conduire à la case prison. Lola, experte en cybercriminalité, intègre une équipe du nouveau 36 et va enquêter sur les histoires où trempe Manon et en parallèle en toute discrétion sur une affaire à la demande du grand patron. Ce polar plutôt bien ficelé, nous emmène là vous l'on s'y attend le moins avec des rebondissements parfois surprenants parfois évidents. Même si certains personnages sont de vraies têtes à claques (et j'espère qu'ils ne sont que dans l'univers de la fiction), ils ne gênent pas la lecture de ce roman. Lecture qui laisse néanmoins une sensation désagréable, on se pose quelques questions quant à ce qui peut se passer dans la réalité surtout si on tient compte de la profession de l'auteur. On en vient à s'interroger sur la capacité de la police à agir pour le bien de tous..
  • Boom Posté le 16 Septembre 2019
    ... La dynamique de l'histoire est prenante, on se prend au jeu en dévorant chapitre après chapitre pour connaître le dénouement final. Mais il faut bien toute son attention pour comprendre les subtilités et les liens entre chaque protagoniste et cela ne m'a pas été aisé de tout suivre convenablement. J'ai relu plusieurs fois les explications finales pour bien tout comprendre et connaître le fin mot qui était bien ficelé et tout a fait vraisemblable. Un peu moins de crêpage de chignon aurait été le bienvenu même si cela reste un excellent ouvrage policier qui m'a emporté loin dans son univers sanglant ! Bref, si vous êtes fan du genre ou que vous désirez passer un bon moment livresque entre course poursuite et hémoglobine, je ne peux que vous recommander de découvrir cette enquête ! Vous allez voir comme le monde peut parfois, voire même souvent, être tout petit...
  • Cassy Posté le 7 Septembre 2019
    Femme sur écoute est l’histoire de Manon Legendre, strip-teaseuse et escort-girl qui rêve d’un avenir meilleur. Parallèlement, nous rencontrons Lola Rivière, spécialiste en cybercriminalité qui doit se battre pour se faire accepter au 36 quai des Orfèvres. Si au départ, nous avons l’impression de suivre deux histoires bien distinctes, il n’en est rien. J’ai été captivée par un panel de personnages très développés et par une histoire policière bien ficelée. Hervé Jourdain nous offre une enquête complexe et détaillée comme je les aime. Un excellent roman policier !
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.