Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258099883
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 300
Format : 140 x 225 mm

Fête fatale

Danielle MICHEL-CHICH (Traducteur)
Date de parution : 18/10/2012

Connaissez-vous vraiment la personne qui partage votre vie ?

Pour les quarante ans de Marty, son mari, Samantha décide de lui préparer en secret une fête. Elle se lance alors à la recherche de ses amis d’enfance mais n'en retrouve aucun. Marty semble ne pas avoir de passé. Perturbée, Samantha se sent mal à l'aise en compagnie de son époux,...

Pour les quarante ans de Marty, son mari, Samantha décide de lui préparer en secret une fête. Elle se lance alors à la recherche de ses amis d’enfance mais n'en retrouve aucun. Marty semble ne pas avoir de passé. Perturbée, Samantha se sent mal à l'aise en compagnie de son époux, dont le comportement devient de plus en plus étrange. Quels terribles secrets essaie-t-il de cacher ? Samantha est-elle en danger? 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258099883
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 300
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité

Ils en parlent

"Angoisse, mystères, meurtres en série et personnages attachants, tous les ingrédients étaient réunis pour faire de cette Fête fatale un véritable best-seller que les amateurs du genre qui l'avaient laissé passer découvriront avec plaisir... et frissons !"

Le Dauphiné Libéré

"Le livre qui m'a donné envie de lire des polars."

Gérard Collard (librairie La Griffe noire à Saint-Maur) dans A livre ouvert, sur France Info (émission du 20 octobre 2012).

"Un suspense qui va crescendo jusqu'à l'imprévisible coup de théâtre final."

L'Echo de la Haute-Vienne

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lila11 Posté le 17 Mai 2019
    J'ai aimé l'intrigue, l'histoire avance vite, les découvertes faites tout au long du livre se tiennent, le suspens est maintenu jusqu'au bout et le final m'a laissée bouche bée. Par contre, je n'ai pas du tout aimé le style de l'auteur, que j'ai trouvé lourd, poussif. Les dialogues sonnent faux et sont remplis de clichés.
  • Lemon19 Posté le 6 Mai 2019
    Livre agréable et facile à lire, bien ficelé. Dommage cependant qu'il n'y ait pas l'effet de surprise.
  • sayv Posté le 2 Février 2019
    génial
  • ktylauney Posté le 15 Décembre 2016
    Spencer Cross-Wade, détective très british de la police new-yorkaise est impuissant face à la sixième victime d'un tueur en série qu'il n'arrive pas à coincer. Six meurtres en six ans. Depuis huit mois, Samantha, trente-cinq ans, file le parfait amour avec son époux, Marty. L'homme parfait en apparence. Le bon mari, gentil et attentionné. A l'occasion de ses quarante ans le 5 décembre Sam veut lui organiser une fête inoubliable. Au-delà de la birthday party elle veut surtout lui faire une surprise en invitant ses amis d'enfance et camarades de classe que Marty a perdu de vue. Elle ne sait pas encore qu'elle vient d'ouvrir la boîte de Pandore. Après avoir téléphoné d'abord dans l'école de journalisme renommée dont Martin a dit faire partie, point de Marty Shaw sur les listes. Samantha croit en une fâcheuse erreur et à l'incompétence de l'administration. Il en sera de même pour son université, école primaire et partout où il a étudié. Son nom ne figure nulle part. Une erreur de l'administration, passe encore, mais dans toutes les écoles ? Il faut se rendre à l'évidence : Martin Everett Shaw n'existe pas. Marty s'est inventé un passé. Pourquoi? Samantha est franchement nunuche et d'une... Spencer Cross-Wade, détective très british de la police new-yorkaise est impuissant face à la sixième victime d'un tueur en série qu'il n'arrive pas à coincer. Six meurtres en six ans. Depuis huit mois, Samantha, trente-cinq ans, file le parfait amour avec son époux, Marty. L'homme parfait en apparence. Le bon mari, gentil et attentionné. A l'occasion de ses quarante ans le 5 décembre Sam veut lui organiser une fête inoubliable. Au-delà de la birthday party elle veut surtout lui faire une surprise en invitant ses amis d'enfance et camarades de classe que Marty a perdu de vue. Elle ne sait pas encore qu'elle vient d'ouvrir la boîte de Pandore. Après avoir téléphoné d'abord dans l'école de journalisme renommée dont Martin a dit faire partie, point de Marty Shaw sur les listes. Samantha croit en une fâcheuse erreur et à l'incompétence de l'administration. Il en sera de même pour son université, école primaire et partout où il a étudié. Son nom ne figure nulle part. Une erreur de l'administration, passe encore, mais dans toutes les écoles ? Il faut se rendre à l'évidence : Martin Everett Shaw n'existe pas. Marty s'est inventé un passé. Pourquoi? Samantha est franchement nunuche et d'une naïveté affligeante. Malgré tout ce qu'elle apprend sur Marty elle lui cherche des excuses. C'est là que l'expression "l'amour est aveugle" prend tout son sens. Et pourtant elle n'est mariée à Marty que depuis peu de temps donc elle aurait dû descendre de son nuage. Sam est désorientée et décide de mener sa petite enquête tout en essayant de ne rien laisser paraître devant son mari. On la sent ensuite résignée à son sort. Maintenant vous allez me demander, mais quel lien dans cette histoire qui commence comme une romance "à la Barbara Cartland" avec l'histoire du tueur en série ? Je vous laisse le découvrir. Ne vous attendez pas à un thriller "moderne" car "Fête fatale" est sorti en France en 1986. Vous allez ressentir ce parfum des années 80 flotter dans l'air. Ça se répercute dans l'écriture et certains dialogues sont franchement "cucul la praline". Le récit n'est pas long, et même si beaucoup de lecteurs critiquent le côté prévisible je pense que William Katz a voulu son intrigue construite de cette façon. Comme un compte à rebours. On se prend au jeu en attendant la date fatidique du 5. Et c'est plutôt réussi. Même si ce n'est pas le thriller du siècle, je reste indulgente car l'intrigue est originale et prenante et j'ai passé un bon moment de lecture. Le roman mériterait une réécriture de certaines scènes en éliminant les dialogues trop "cucul". Des faiblesses qu'on oublie face au suspense, même si j'ai, pour ma part, deviné l'épilogue. Euh... Méfiez-vous quand même si votre mari se met subitement à jouer au petit train !
    Lire la suite
    En lire moins
  • simonjean Posté le 3 Décembre 2016
    Très rapidement, dès les premières pages,on se demande qui est vraiment le mari de Samantha pour qui elle est veut organiser la fête d' anniversaire .On comprend vite que la vie de la jeune épouse est en danger et que le compte à rebours est enclenché . On découvre petit à petit les motivations de "Marty" (quelle est sa véritable identité ? ) . Et on ne lâche plus ce court roman jusqu'au dénouement ... heureux ???? L' histoire devient de plus en plus angoissante jusqu'à la fameuse fête d'anniversaire .Très agréable lecture !
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.