Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258194403
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 225 mm

Gailland, père et fils

Collection : Terres de France
Date de parution : 06/05/2021
Tout l’amour d’un père pour son fils à la jeunesse foudroyée à la suite d’un accident de voiture. Entre Savoie et Bretagne, un roman bouleversant sur le puissant lien filial.
Chaque jour, sous les yeux de Chris, se déploie la beauté immuable de la chaîne des Aravis.
Un matin qu’il observe ses montagnes à la longue-vue, la vision d’un corps suspendu au-dessus du vide le renvoie brutalement à son passé.
Juillet 1990. Ils étaient six copains qui fêtaient à Chamonix la fin...
Chaque jour, sous les yeux de Chris, se déploie la beauté immuable de la chaîne des Aravis.
Un matin qu’il observe ses montagnes à la longue-vue, la vision d’un corps suspendu au-dessus du vide le renvoie brutalement à son passé.
Juillet 1990. Ils étaient six copains qui fêtaient à Chamonix la fin de leur année d’études. La conduite folle dans les lacets. L’accident. Lui seul touché de plein fouet. Des jambes devenues inertes, inutiles, une vie atomisée…
C’est son père qui, dans un flot d’amour, accompagne le rescapé, tente de lui reconstruire pierre par pierre sa jeunesse perdue. Mais il ne peut s’empêcher de penser aux amis de son fils unique qui l’ont rayé de leur existence. Cette vie pleine de promesses à laquelle Chris avait droit lui aussi, n’est-ce pas eux qui la lui ont volée ?
Entre Savoie et Bretagne, un suspense poignant sur la puissance du lien filial.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258194403
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« l’histoire d’un amour filial puissant, qui reste tissé entre deux régions magnifiques que sont la Bretagne et Haute-Savoie. Le tout est ébranlé par les secrets et les mystères. Ou quand un drame peut en cacher un autre. »
Courrier picard

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • AUDRIT Posté le 17 Septembre 2021
    Un ouvrage qui met en exergue l'Amour filial et aborde sans retenue le handicap. L'Amour démesuré d'un père meurtri qui va vouer sa vie à aider son fils à se reconstruire. Ce fils unique, qui suite à un horrible accident de voiture à l'issue d'une soirée bien arrosée, est paralysé à vie et a perdu la mémoire. Ils étaient 6 dans la voiture, ce soir-là, une jeunesse inconsciente qui ne voit pas le danger, tous indemnes, sauf Chris assis à l'arrière du véhicule, la manivelle du cric plantée dans sa colonne vertébrale, des parents effondrés. Un père, Michel Gailland, qui toute sa vie va lutter avec sa conscience, c'est par l'écriture sur des petits carnets qu'il va s'exprimer, une thérapie pour maîtriser ses émotions. Des années passées à hésiter, entre reproches ou fatalité, entre haine ou pardon. Il va devoir choisir entre sérénité et sagesse ou colère et vengeance. Il a une seule obsession, il lui faut retrouver les copains, qui depuis ce jour néfaste, ont fini par ne plus se manifester ; forcément le handicap, une réalité qui dérange ! N'ont-ils pas volé la jeunesse de son fils ? Que sont-ils devenus ? Il se fixe un objectif, il doit... Un ouvrage qui met en exergue l'Amour filial et aborde sans retenue le handicap. L'Amour démesuré d'un père meurtri qui va vouer sa vie à aider son fils à se reconstruire. Ce fils unique, qui suite à un horrible accident de voiture à l'issue d'une soirée bien arrosée, est paralysé à vie et a perdu la mémoire. Ils étaient 6 dans la voiture, ce soir-là, une jeunesse inconsciente qui ne voit pas le danger, tous indemnes, sauf Chris assis à l'arrière du véhicule, la manivelle du cric plantée dans sa colonne vertébrale, des parents effondrés. Un père, Michel Gailland, qui toute sa vie va lutter avec sa conscience, c'est par l'écriture sur des petits carnets qu'il va s'exprimer, une thérapie pour maîtriser ses émotions. Des années passées à hésiter, entre reproches ou fatalité, entre haine ou pardon. Il va devoir choisir entre sérénité et sagesse ou colère et vengeance. Il a une seule obsession, il lui faut retrouver les copains, qui depuis ce jour néfaste, ont fini par ne plus se manifester ; forcément le handicap, une réalité qui dérange ! N'ont-ils pas volé la jeunesse de son fils ? Que sont-ils devenus ? Il se fixe un objectif, il doit les retrouver un à un, peu importe le lieu, quitte à déménager. C'est de Savoie vers la Bretagne avec un saut en Ardèche que Michel Gailland part à leur recherche, le tout sans en informer femme et fils. Un ouvrage plein d'intrigues où à des années d'intervalle, un inspecteur de police, persévérant et patient, reprend d'anciennes affaires de morts classées accidentelles. Quel est le lien entre celles-ci ? Tous étaient passagers de la voiture cette fameuse nuit ! Intrigue assurée ! Merci à l'auteur, Gérard Glatt qui a eu la gentillesse de m'envoyer son livre Editions Presses de la Cité - Terres de France
    Lire la suite
    En lire moins
  • ChroniqueuseLecture Posté le 8 Juillet 2021
    L'histoire d'une vie gâchée par un banal accident à l'aube d'une vie pleine de promesses et celle d'un couple père/fils unis encore plus fort par ce dernier. La question est de savoir à quel point?Jusqu'où irait-on par amour filial?Tout est sous tendu par cette interrogation dont nous ne sommes pas certains qu'il soit bon de connaitre la réponse...
  • hcdahlem Posté le 22 Juin 2021
    Un drame peut en cacher d’autres Un accident de la route en juillet 1990 va entraîner la paralysie de Chris. Les cinq autres passagers sont indemnes. Un drame qui permet à Gérard Glatt de nous offrir l’un de ses plus beaux romans, explorant le lien filial dans une quête digne d’un Maigret. Nous sommes dans les Alpes, au pied des Aravis, dans cette région qu'affectionne Gérard Glatt. Le roman s'ouvre sur les jeunes années de Chris qui vit là avec ses parents, son père encadreur et sa mère infirmière. Ce sont les années de collège et de lycée, les années où il faut commencer à envisager une vie professionnelle et à s'imaginer un avenir. Ce sont aussi les années où l'on sort avec les copains, où l'on commence à s'intéresser aux filles. Mais pour Chris tout s’arrête la nuit du 3 au 4 juillet 1990. Le véhicule dans lequel il a pris place avec cinq autres personnes est réduit en quelques secondes à un amas de tôles desquels les jeunes vont s'extirper un à un. Sauf Chris. La manivelle du cric a été projetée dans son dos et s'est enfoncée dans sa colonne vertébrale, le paralysant à vie. La violence du choc lui... Un drame peut en cacher d’autres Un accident de la route en juillet 1990 va entraîner la paralysie de Chris. Les cinq autres passagers sont indemnes. Un drame qui permet à Gérard Glatt de nous offrir l’un de ses plus beaux romans, explorant le lien filial dans une quête digne d’un Maigret. Nous sommes dans les Alpes, au pied des Aravis, dans cette région qu'affectionne Gérard Glatt. Le roman s'ouvre sur les jeunes années de Chris qui vit là avec ses parents, son père encadreur et sa mère infirmière. Ce sont les années de collège et de lycée, les années où il faut commencer à envisager une vie professionnelle et à s'imaginer un avenir. Ce sont aussi les années où l'on sort avec les copains, où l'on commence à s'intéresser aux filles. Mais pour Chris tout s’arrête la nuit du 3 au 4 juillet 1990. Le véhicule dans lequel il a pris place avec cinq autres personnes est réduit en quelques secondes à un amas de tôles desquels les jeunes vont s'extirper un à un. Sauf Chris. La manivelle du cric a été projetée dans son dos et s'est enfoncée dans sa colonne vertébrale, le paralysant à vie. La violence du choc lui a aussi fait perdre la mémoire. Son père s'investit alors énormément, pour le veiller, lui donner «de son temps, de son âme, pour lui réorganiser une mémoire, une mémoire véritable, pour que les bribes éparses de son existence, pareilles à un éparpillement d'éclats de verre, retrouvent plus ou moins la place qui était la leur». En sortant de l'hôpital, il comprend toutefois que sa vie est liée à celle de ses parents, qu'il est désormais une personne dépendante. Une petite lumière va toutefois s'allumer en 1993 lorsque, répondant à une petite annonce, il va décrocher un travail de correcteur pour une maison d'édition bretonne. D'autres éditeurs viendront s'ajouter plus tard à ce premier employeur, lui permettant de gagner sa vie. Et de s'installer où bon lui semble avec son ordinateur. S'il ne peut plus courir la montagne avec ses amis qui n’ont du reste plus jamais donné signe de vie, il ne se lasse pas du somptueux décor qu'il contemple tous les jours depuis son balcon où son père lui a installé une longue-vue. Un télescope au bout duquel il croit bien voir un homme suspendu dans le vide... Très vite les gendarmes vont confirmer la macabre découverte et très vite, il vont découvrir son identité. Il s'agit de Tantz, l'un des passagers de la voiture dans laquelle se trouvait Chris au moment de l’accident. Un destin tragique qui va réveiller des souvenirs, mais aussi des soupçons. Car il pourrait s’agir d'un homicide et non d’un accident. De quoi intriguer Martin Gagne, un commissaire à l'ancienne, sorte de Maigret qui sait que deux et deux font quatre et qui sait additionner des faits divers. Ainsi, celui qui a eu lieu dans les Alpes et celui qui a eu lieu au pied des remparts de Saint-Malo pourraient bien être liés. Car la seconde victime se trouvait aussi dans la voiture accidentée. Et comme par hasard le mort breton correspond à la période où la famille Gailland s'était installée tout à côté de Cancale. Une période bretonne, une parenthèse pour essayer de construire autre chose. S’il y a du Simenon dans Gailland, père et fils, c’est à la fois par son atmosphère et par le mystère à résoudre, mais surtout par l'analyse psychologique des personnages. Ce père taiseux qui préfère confier sa vérité à des carnets que de répondre aux interrogations de son fils. Ce commissaire qui préfère interroger les acteurs plutôt que les indices, qui fait confiance à ses intuitions. Et ce jeune homme qui cherche à retrouver son passé et soulager son père. Construit avec dextérité, ce roman joue avec la chronologie et avec les acteurs tout autant qu’avec le lecteur. Un lecteur qui va lui aussi se laisser happer par cette histoire qui place la filiation au cœur du récit, retrouvant ainsi l’un des thèmes de prédilection de l’auteur de Retour à Belle Etoile, Les Sœurs Ferrandon, Et le ciel se refuse à pleurer… ou encore de L’Enfant des Soldanelles. Après la parenthèse autobiographique de Tête de paille, revoici le romancier au meilleur de sa forme !
    Lire la suite
    En lire moins
  • AudreyT Posté le 8 Juin 2021
    **** Au milieu des montagnes, sous un ciel bleu et sans nuage, vivent Chris et ses parents. Ils sont heureux. Une vie simple, un quotidien tranquille, la vie semble leur offrir la joie et la chaleur d'une famille unie. Mais un petit matin de 1990, sur une route sinueuse, alors qu'il rentrait de soirée avec ses amis, Chris est victime d'un accident de la route. Il perd l'usage de ses jambes et il vivra désormais assis dans un fauteuil roulant. Les 6 jours qu'il passera dans le coma seront pour son père le commencement d'une longue route, un cheminement tortueux vers la vie d'après… Gérard Glatt est un auteur qui écrit toujours avec beaucoup d'humanité. Son dernier roman ne fait pas exception. On y découvre des personnages attachants, meurtris et courageux. Mais chacun à sa manière est aussi attaché à un passé qu'il faudrait pouvoir dépasser pour avancer. Ce roman est une lumineuse ode à l'amour d'un père pour son fils. Aux sacrifices, aux actes, aux rêves qu'un père peut nourrir pour cet enfant chéri. Construit avec beaucoup de mystères et de secrets, l'histoire de Michel et Chris s'éclaire au fil des pages. Et c'est un amour infini qui finalement nous éblouit. Ce... **** Au milieu des montagnes, sous un ciel bleu et sans nuage, vivent Chris et ses parents. Ils sont heureux. Une vie simple, un quotidien tranquille, la vie semble leur offrir la joie et la chaleur d'une famille unie. Mais un petit matin de 1990, sur une route sinueuse, alors qu'il rentrait de soirée avec ses amis, Chris est victime d'un accident de la route. Il perd l'usage de ses jambes et il vivra désormais assis dans un fauteuil roulant. Les 6 jours qu'il passera dans le coma seront pour son père le commencement d'une longue route, un cheminement tortueux vers la vie d'après… Gérard Glatt est un auteur qui écrit toujours avec beaucoup d'humanité. Son dernier roman ne fait pas exception. On y découvre des personnages attachants, meurtris et courageux. Mais chacun à sa manière est aussi attaché à un passé qu'il faudrait pouvoir dépasser pour avancer. Ce roman est une lumineuse ode à l'amour d'un père pour son fils. Aux sacrifices, aux actes, aux rêves qu'un père peut nourrir pour cet enfant chéri. Construit avec beaucoup de mystères et de secrets, l'histoire de Michel et Chris s'éclaire au fil des pages. Et c'est un amour infini qui finalement nous éblouit. Ce roman est aussi une très belle histoire de pardon. Celui qu'on cherche, celui qu'on refuse et celui qui guérit. Lorsque la vie semble injuste et sournoise, retrouver la sérénité auprès de ceux qui vous avaient abandonné est un trésor… Merci à NetGalley et aux Éditions Presse de la Cité pour leur confiance…
    Lire la suite
    En lire moins
  • MAMIEJAUNE Posté le 5 Juin 2021
    Mon avis Je remercie les Editions PRESSES DE LA CITE et en particulier Marie-Jeanne de m'avoir permis de lire, en service de presse, « Gailland, père et fils », roman de Gérard GLATT, auteur dont j'ai lu tous les ouvrages tant j'aime sa plume fluide et précise. Gérard GLATT nous fait voyager entre Haute-Savoie et Bretagne. Nous sommes en 2018 et nous découvrons Chris, la cinquantaine qui, dans son fauteuil roulant, regarde avec ses jumelles la chaîne des Aravis, montagne Haut-Savoyarde. Il aperçoit alors le corps sans vie d'un homme.. Mais qui est-il ? Les souvenirs de l'accident de voiture dont il fut victime en juillet 1990 après une soirée arrosée entre amis, lui reviennent. Ses amis ont eu la chance de ne pas avoir de séquelles mais Chris a perdu l'usage de ses jambes. L'auteur nous conte le combat du père de Chris qui ne pouvant accepter que son fils ne puisse remarcher sans que justice soit faite, entreprend des recherches pour retrouver les six amis qui ont lâchement abandonné son fils après l'accident. Gérard GLATT nous offre un magnifique roman sur le lien filial. Comme à son habitude, il décrit à merveille les paysages de Haute-Savoie et de Bretagne, régions qu'il connaît fort bien.... Mon avis Je remercie les Editions PRESSES DE LA CITE et en particulier Marie-Jeanne de m'avoir permis de lire, en service de presse, « Gailland, père et fils », roman de Gérard GLATT, auteur dont j'ai lu tous les ouvrages tant j'aime sa plume fluide et précise. Gérard GLATT nous fait voyager entre Haute-Savoie et Bretagne. Nous sommes en 2018 et nous découvrons Chris, la cinquantaine qui, dans son fauteuil roulant, regarde avec ses jumelles la chaîne des Aravis, montagne Haut-Savoyarde. Il aperçoit alors le corps sans vie d'un homme.. Mais qui est-il ? Les souvenirs de l'accident de voiture dont il fut victime en juillet 1990 après une soirée arrosée entre amis, lui reviennent. Ses amis ont eu la chance de ne pas avoir de séquelles mais Chris a perdu l'usage de ses jambes. L'auteur nous conte le combat du père de Chris qui ne pouvant accepter que son fils ne puisse remarcher sans que justice soit faite, entreprend des recherches pour retrouver les six amis qui ont lâchement abandonné son fils après l'accident. Gérard GLATT nous offre un magnifique roman sur le lien filial. Comme à son habitude, il décrit à merveille les paysages de Haute-Savoie et de Bretagne, régions qu'il connaît fort bien. Il en est de même pour les protagonistes de son roman qu'il sait rendre authentiques. J'ai beaucoup aimé Odile, la douce maman de Chris. L'intrigue est intéressante et le suspense bien mené tient vraiment le lecteur en haleine. Certains pans mystérieux se dévoilent tout doucement à la lecture des carnets écrits par Gailland père lorsque son fils était à l'hôpital. Gérard GLATT aborde avec brio divers thèmes tels que l'amour filial, le désir de vengeance, le pardon, le handicap, les secrets.. J'ai ADORE cet ouvrage bouleversant, un peu noir certes mais tellement émouvant que je l'ai lu d'une traite et refermé à regret. Un très bon moment de lecture que je recommande aux amateurs du genre. Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/ Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.