Lisez! icon: Search engine
La discrétion
Date de parution : 27/08/2020
Éditeurs :
Plon

La discrétion

Date de parution : 27/08/2020
Rentrée littéraire 2020
« Ses enfants, eux, ils savent qui elle est, et ils exigent que le monde entier le sache aussi. »
Yamina est née dans un cri. À Msirda, en Algérie colonisée.
À peine adolescente, elle a brandi le drapeau de la Liberté.
Quarante ans plus tard, à Aubervilliers, elle vit dans la discrétion.
Pour cette mère, n’est-ce pas une autre façon de résister ?
Mais la colère, même réprimée, se transmet l’air de rien.
 
EAN : 9782259282444
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 135 x 210 mm
EAN : 9782259282444
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 135 x 210 mm

Ils en parlent

« Ce récit est un bel hommage aux mères. Faiza Guene parle avec justesse de la retenue et de la bienveillance que Yamina a envers les autres. […]
Ce livre est vraiment beau, d'une belle sensibilité et subtil. »
Librairies Les Accents

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • AnneLilit 14/02/2024
    Un récit de vie émouvant et interpellant. Nous suivons la vie de Yamina qui a connu la guerre d’Algérie, qui a connu ce choc culturel que bien des personnes connaissent encore, qui vit dans la discrétion. Mais nous suivons également son mari et ses enfants qui, chacun à leur façon, nous parle de cette femme qui les unit. Chaque personnage donne sa version de la vie en France en tant que personnes à la double culture. Chaque personnage parle alors de son évolution et de son expérience. L’auteure aborde avec une plume délicate l’identité culturelle, l’identité humaine, l’héritage familial, les liens du sang, le racisme mais aussi l’ouverture aux autres et au monde. C’est un livre que chacun devrait découvrir car il ne laisse pas indifférent et nous ouvre l’esprit !
  • frandj 14/02/2024
    Ce livre de la talentueuse Faïza Guène (née en 1985) est une courte saga d'une famille maghrébine immigrée en France. Tout le roman est construit sur des aller-retour entre le présent (2019-2020) et le passé (à partir de 1949). Il est centré sur Yamina, née en Algérie alors française, puis poussée à partir au Maroc en raison de la guerre, enfin suivant son mari ouvrier en France. De ce mariage, elle a eu trois filles et un garçon, nés ici, chacun ayant sa propre personnalité. La discrétion, c'est bien ce qui caractérise Yamina, une femme courageuse, résiliente, extrêmement attachée à ses enfants, conservatrice et croyante. Mais ce n'est pas une caricature et on sent très bien la tendresse de l'auteure pour ce personnage. Mais le plus important, pour le lecteur que je suis, c'est de pénétrer dans une famille "beure", qui est à la fois attachée à la culture maghrébine et définitivement implantée en France; les filles de Yamina se considèrent indiscutablement Françaises, malgré le regard suspicieux ou méprisant de certains autres Français. Par la voix de ses personnages, Faïza Guène dénonce le racisme d'aujourd'hui, mais aussi le colonialisme d'hier. Il me semble que, sur ce point, la prise de position est ici plus nette que dans "Un homme ça ne pleure pas" que j'avais lu antérieurement. Cependant, il n'y a pas de volonté de polémiquer âprement sur ces sujets difficiles. Le présent roman se lit vite et agréablement. Ce n'est pas de la grande littérature, bien sûr, mais il donne un aperçu instructif sur la condition des "beurs". Ce livre de la talentueuse Faïza Guène (née en 1985) est une courte saga d'une famille maghrébine immigrée en France. Tout le roman est construit sur des aller-retour entre le présent (2019-2020) et le passé (à partir de 1949). Il est centré sur Yamina, née en Algérie alors française, puis poussée à partir au Maroc en raison de la guerre, enfin suivant son mari ouvrier en France. De ce mariage, elle a eu trois filles et un garçon, nés ici, chacun ayant sa propre personnalité. La discrétion, c'est bien ce qui caractérise Yamina, une femme courageuse, résiliente, extrêmement attachée à ses enfants, conservatrice et croyante. Mais ce n'est pas une caricature et on sent très bien la tendresse de l'auteure pour ce personnage. Mais le plus important, pour le lecteur que je suis, c'est de pénétrer dans une famille "beure", qui est à la fois attachée à la culture maghrébine et définitivement implantée en France; les filles de Yamina se considèrent indiscutablement Françaises, malgré le regard suspicieux ou méprisant de certains autres Français. Par la voix de ses personnages, Faïza Guène dénonce le racisme d'aujourd'hui, mais aussi le colonialisme d'hier. Il me semble que, sur ce point, la prise de...
    Lire la suite
    En lire moins
  • TiboLexie 01/10/2023
    La discrétion narre les multiples trajectoires des membres d'une famille, entre pays d'origine (Algérie) et terre d'accueil (France). Si Yamina, la mère compose "discrètement" avec les codes pour la réussite de ses enfants, Imane l'une d'eux détonne par son refus de certaines réalités; son rapport aux hommes ou à la liberté d'expression par exemple. On se doute bien qu'elle ne sera pas discrète, comme sa mère. Mais Peut-être que l'essentiel pour Yamina (et son époux) est ailleurs : trouver sa place, pas celle rêvée, celle de ses enfants. Récit optimiste et réaliste.
  • correzien 03/08/2023
    📚 L'histoire suit Yamina, née en Algérie colonisée et qui, depuis son mariage, vit à Aubervilliers avec son mari, ses trois filles et son fils. 🖊️ La construction du récit est intéressante : une double temporalité suit la vie de Yamina ; une ligne du temps de son enfance qui l'emmène jusqu'à la France et une qui la montre avec ses enfants déjà adultes. 🖊️ L'autrice aime ses personnages, c'est une évidence ; elle nous donne envie de les aimer à notre tour. Son texte montre à voir les sentiments de Yamina et surtout ceux de ses enfants, nés en France, porteurs de colères, chacun les vivant à sa façon. J'ai beaucoup aimé la pluralité des regards sur leur "statut" de déracinés. 🤩 Un texte intéressant, empreint d'humanité. J'ai vraiment adoré les cinquante dernières pages du roman, elles m'ont touché, vraiment.
  • Dirtysoichi 12/07/2023
    C’est le premier roman de Faïza Guène que je lis et j’ai adoré ! La plume de l’autrice est très agréable et ses propos sont justes et poignants Faïza dépeint très bien la colère et le sentiment d’injustice que peut ressentir notre génération face aux discriminations et au racisme. A travers le personnage de Yamina, le récit rend hommage aux personnes qui immigrent dans un autre pays et qui ressentent le besoin de justifier leur présence ou d’être discrets car ils ne se sentent pas légitimes d’être là où ils sont. Il est facile de s’identifier aux personnages, aux situations et aux réflexions des protagonistes. Le seul défaut que j’ai pu relever et que j’ai pu retrouver également dans certaines critiques est qu’il compliqué de faire la différence entre les trois filles de Yamina et Brahim… néanmoins les personnages restent très drôles et attachants !
Inscrivez-vous à la newsletter Plon
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Un livre pour Noël : 50 romans incontournables à déposer au pied du sapin

    Riches en suspense, émouvants, drôles, portés par des personnages puissants... Voici une sélection de 50 romans incontournables qui ont mérité leur place au pied du sapin. Autant d'idées cadeaux qui feront plaisir à tous les types de lecteurs qui vous entourent.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Rentrée littéraire 2020 : partez à la découverte de nos romans français

    Plus que jamais, la rentrée littéraire 2020 est l'occasion de célébrer ensemble le plaisir de la lecture. Côté domaine français, nos éditeurs ont retenu 20 romans, autant de pépites qui invitent à l'évasion et au questionnement. Auteurs confirmés et primo romanciers se croisent et se rejoignent pour vous raconter des histoires singulières et inoubliables. Bonne(s) découverte(s) !

    Lire l'article