Lisez! icon: Search engine
La Fabrique de poupées
Karine Reignier-Guerre (traduit par)
Date de parution : 03/10/2019
Éditeurs :
Presses de la cité
En savoir plus

La Fabrique de poupées

Karine Reignier-Guerre (traduit par)
Date de parution : 03/10/2019
La liberté est une chose précieuse
Londres, 1850. L’Exposition universelle va bientôt ouvrir ses portes dans le tout nouveau Crystal Palace, et les badauds se pressent pour venir admirer cette merveille. Parmi eux, Iris, modeste employée... Londres, 1850. L’Exposition universelle va bientôt ouvrir ses portes dans le tout nouveau Crystal Palace, et les badauds se pressent pour venir admirer cette merveille. Parmi eux, Iris, modeste employée dans un magasin de poupées, à la beauté mâtinée de difformité, qui rêve de devenir artiste peintre. Et puis il... Londres, 1850. L’Exposition universelle va bientôt ouvrir ses portes dans le tout nouveau Crystal Palace, et les badauds se pressent pour venir admirer cette merveille. Parmi eux, Iris, modeste employée dans un magasin de poupées, à la beauté mâtinée de difformité, qui rêve de devenir artiste peintre. Et puis il y a Silas, taxidermiste amateur de macabre et de curiosités, désireux d’y exposer ses créatures. Ces deux-là se croisent, et leurs destins en seront à jamais bouleversés. Iris accepte bientôt de poser pour Louis Frost, un jeune peintre préraphaélite. Avec lui, le champ des possibles s’élargit, et le modèle, avide de liberté, découvre peu à peu l’art et l’amour. Mais c’est compter sans Silas, qui rôde non loin de là, tapi dans l’ombre, et n’a qu’une idée : faire sienne celle qui occupe toutes ses pensées, jusqu’à l’obsession…

Campée dans un Londres à la Dickens, La Fabrique de poupées met en scène la détermination d’une femme à s’affranchir de sa condition. C’est aussi un conte cruel, raffiné et résolument moderne, au suspense maîtrisé, qui explore avec une précision chirurgicale les frontières entre l’amour, le désir et la possession.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258161603
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 364
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité
En savoir plus
EAN : 9782258161603
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 364
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

" Très rythmé avec ses chapitres courts, des atmosphères et une époque très bien restituées, des personnages intrigants et attachants (pour Silas au sens propre uniquement), le mélange réel/fiction autour des préraphaélites très habilement dosé... " 
Marie Michaud / Gibert Joseph - 86000 - 86000 Poitiers

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • moonaholic 05/01/2023
    Ce livre est complètement fou, rempli de suspense, de surprise. Je ne m'attendais absolument pas à ça mais wow j'en suis complètement retournée. Le personnage d'Iris est le plus passionnant à mes yeux, une héroïne qui décide de prendre sa vie en main mais garde sans cesse en tête les convenances. On la voit évoluée au fur et à mesure du roman, et devenir une femme indépendante et pleine d'amour. Et il y a Silas et wow, mais quelle claque. Lisez ce livre.
  • Nympha 12/12/2022
    J’ai eu beaucoup de mal avec le début de ce livre… Tout d’abord à cause des activités macabres du taxidermiste (coeurs sensibles: s’abstenir de lire ce livre!) mais surtout pour son univers très, voire trop, sombre! Mais on se laisse prendre par l’histoire grâce aux caractères particuliers des personnages: Silas est mentalement dérangé, Louis est mystérieux, Albie est un petit garçon à l’espoir constant d’un meilleur lendemain, Rose est blessée et Iris est un oiseau dans une cage qui a besoin de liberté afin de découvrir le monde et ses capacités… L’histoire est très bien ficelée et l’intrigue se porte autant sur la relation entre les personnages que sur le destin de chacun! On finit par s’y plonger et avoir l’envie pressante de connaitre le dénouement. L’ambiance oppressante ressentie à la lecture de ce livre est très réaliste avec les faits et n’est plus si dérangeante que ca sur le long terme… C’est, au final, un très bon livre pour les coeurs pas trop sensibles!
  • Jodyane 18/10/2022
    Londres 1850. Rose et Iris deux jumelles travaillent dans une vieille échoppe. Elles peignent à longueur de journée des poupées qui y sont vendus. Rose a le visage défiguré par la vérole, Iris peint le soir en cachette et rêve de quitter cet endroit minable. Albie, ce gamin vit seul avec sa sœur. Il arrive à s'en sortir en fabriquant quelques vêtements pour les poupées qu'il revend à la boutique et en fournissant des cadavres d'animaux à un taxidermiste. Silas, le taxidermiste est étrange il aime nettoyer les squelettes d'animaux. Son rêve exposé ses créatures. Un jour, leur chemin va se rencontrer Silas, va croiser le regard d'Iris et va avoir une véritable passion pour cette femme, jusqu'à l'obsession.... C'est un roman pour lequel j'ai eu un énorme coup de cœur. J'ai adoré l' ambiance. Je me suis régalée de me retrouver à Londres à l'époque victorienne. C'est à la fois captivant, frissonnant et passionnant. Tous les personnages sont intéressants et bien construits. Iris, le personnage principal est captivante et courageuse, elle se bat pour ses passions et sa liberté. Albie est très attachant. Silas, personnage très bizarre j'ai quand même réussi à avoir de la peine pour lui... C'est un roman d'ambiance, d'obsession. Il n'est pas effrayant...... Londres 1850. Rose et Iris deux jumelles travaillent dans une vieille échoppe. Elles peignent à longueur de journée des poupées qui y sont vendus. Rose a le visage défiguré par la vérole, Iris peint le soir en cachette et rêve de quitter cet endroit minable. Albie, ce gamin vit seul avec sa sœur. Il arrive à s'en sortir en fabriquant quelques vêtements pour les poupées qu'il revend à la boutique et en fournissant des cadavres d'animaux à un taxidermiste. Silas, le taxidermiste est étrange il aime nettoyer les squelettes d'animaux. Son rêve exposé ses créatures. Un jour, leur chemin va se rencontrer Silas, va croiser le regard d'Iris et va avoir une véritable passion pour cette femme, jusqu'à l'obsession.... C'est un roman pour lequel j'ai eu un énorme coup de cœur. J'ai adoré l' ambiance. Je me suis régalée de me retrouver à Londres à l'époque victorienne. C'est à la fois captivant, frissonnant et passionnant. Tous les personnages sont intéressants et bien construits. Iris, le personnage principal est captivante et courageuse, elle se bat pour ses passions et sa liberté. Albie est très attachant. Silas, personnage très bizarre j'ai quand même réussi à avoir de la peine pour lui... C'est un roman d'ambiance, d'obsession. Il n'est pas effrayant... Il est brillant, un petit bijou que j'ai eu du mal à quitter. Top envie de les retrouver.. De découvrir d'autres romans du même style.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Takalirsa 16/10/2022
    C’est pour le thème des poupées que j’ai choisi ce roman mais en réalité il en parle assez peu puisque l’héroïne quitte rapidement la boutique où elle travaille à les confectionner. L’époque victorienne est bien reconstituée et la psychologie des personnages finement développée. J’ai aimé la relation entre les jumelles dans laquelle la souffrance se mêle à la complicité. Iris a un léger handicap, une déformation de la clavicule, mais c’est une femme séduisante. Rose est défigurée depuis que son fiancé lui a refilé la petite vérole avant de l’abandonner. Elle sait qu’à la différence de sa sœur, elle ne trouvera jamais l’amour. Iris est une ambitieuse. Elle qui a toujours peint en cachette la nuit va s’épanouir aux côtés de Louis qui l’entraîne dans le monde des artistes préraphaélites, alors très contestés. Et puis il y a Silas le torturé qui rêve de devenir célèbre grâce à ses animaux empaillés. Le taxidermiste s’entiche d’Iris et plus l’histoire avance, plus il se transforme en psychopathe, ce qui crée un certain suspens, le lecteur pressentant un drame à venir. J’ai également beaucoup aimé le petit Albie, sorte de gavroche londonien qui survit de petits boulots afin de se payer un dentier (il... C’est pour le thème des poupées que j’ai choisi ce roman mais en réalité il en parle assez peu puisque l’héroïne quitte rapidement la boutique où elle travaille à les confectionner. L’époque victorienne est bien reconstituée et la psychologie des personnages finement développée. J’ai aimé la relation entre les jumelles dans laquelle la souffrance se mêle à la complicité. Iris a un léger handicap, une déformation de la clavicule, mais c’est une femme séduisante. Rose est défigurée depuis que son fiancé lui a refilé la petite vérole avant de l’abandonner. Elle sait qu’à la différence de sa sœur, elle ne trouvera jamais l’amour. Iris est une ambitieuse. Elle qui a toujours peint en cachette la nuit va s’épanouir aux côtés de Louis qui l’entraîne dans le monde des artistes préraphaélites, alors très contestés. Et puis il y a Silas le torturé qui rêve de devenir célèbre grâce à ses animaux empaillés. Le taxidermiste s’entiche d’Iris et plus l’histoire avance, plus il se transforme en psychopathe, ce qui crée un certain suspens, le lecteur pressentant un drame à venir. J’ai également beaucoup aimé le petit Albie, sorte de gavroche londonien qui survit de petits boulots afin de se payer un dentier (il n’a plus qu’une dent) et de sortir sa sœur de la prostitution. Ce gamin des rues est très attachant. En dehors de ça c’est un roman de facture classique sans surprise dont la lecture m’a un peu ennuyée...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sansan83300 19/07/2022
    direction Londres du XIXe à la rencontre de Rose et Iris qui travaillent dans un magasins de poupées, Silas taxidermiste et Louis Frost peintre préraphaélite. La ville est en effervescence à l'approche de l'exposition universelle et le destin de nos personnages va s'en trouver bouleversé. . Dans une ambiance glauque, d'émancipation féminine, de jalousie, et de romance , nous allons découvrir comment nos personnages principaux vont se rencontrer et entremêler leur destin. Iris qui rêve de devenir peintre, ce qui pour une femme de l'époque est presque un rêve inaccessible. Rose sa jumelle aigrie par la difformité due à la contraction de la vérole n'aura de cesse que de faire culpabiliser sa sœur qu'elle rend responsable de ses malheurs. Silas notre taxidermiste obsédé par son rêve d'amitié qui l'emportera jusque dans les tréfonds de son âme noire. Louis et Albie seront des soleils dans cette histoire au plan machiavélique. . J'ai eu énormément de mal à rentrer dans le livre il m'a fallu deux tiers pour comprendre ce qui se cachait derrière ce roman. J'ai persévéré et je ne suis pas déçue car une fois tout mis en place, j'ai compris le message du livre : " La liberté est une chose précieuse... direction Londres du XIXe à la rencontre de Rose et Iris qui travaillent dans un magasins de poupées, Silas taxidermiste et Louis Frost peintre préraphaélite. La ville est en effervescence à l'approche de l'exposition universelle et le destin de nos personnages va s'en trouver bouleversé. . Dans une ambiance glauque, d'émancipation féminine, de jalousie, et de romance , nous allons découvrir comment nos personnages principaux vont se rencontrer et entremêler leur destin. Iris qui rêve de devenir peintre, ce qui pour une femme de l'époque est presque un rêve inaccessible. Rose sa jumelle aigrie par la difformité due à la contraction de la vérole n'aura de cesse que de faire culpabiliser sa sœur qu'elle rend responsable de ses malheurs. Silas notre taxidermiste obsédé par son rêve d'amitié qui l'emportera jusque dans les tréfonds de son âme noire. Louis et Albie seront des soleils dans cette histoire au plan machiavélique. . J'ai eu énormément de mal à rentrer dans le livre il m'a fallu deux tiers pour comprendre ce qui se cachait derrière ce roman. J'ai persévéré et je ne suis pas déçue car une fois tout mis en place, j'ai compris le message du livre : " La liberté est une chose précieuse " et les 200 dernières pages ont défilé à toute allure. Il faut aimé ces romans d'ambiance et de cabinet de curiosité où les choses vont lentement, j'ai toujours du mal avec le contemplatif et je n'ai accroché lorsque tout s'accélère. . L'ambiance, les mœurs, les mentalités tout est magnifiquement bien travaillé, on est en immersion totale. C'est un décor parfait pour ce genre d'intrigues grâce à la plume de @elizabethmacneal. Coup de cœur pour cette sublime couverture des @pressesdelacite .
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Interview
    Lisez

    Le Noël des auteurs : 5 questions délicieusement festives à Elizabeth Macneal

    Tout au long du mois de décembre, Lisez interroge les auteurs sur leur rapport à Noël. Elizabeth Macneal vient de publier La Fabrique de poupées aux Presses de la Cité, un roman victorien aux accents de thriller. Pour cette jeune autrice britannique, Noël est synonyme de littérature et de chansons désuètes.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    50 romans incontournables à offrir ce Noël

    Des romans primés, des thrillers entêtants, des auteurs stars, des étoiles montantes, des héros inoubliables... Dans notre hotte, il y a des histoires pour tous les goûts et toutes les envies. Découvrez vite notre sélection de 50 romans incontournables à offrir ce Noël.

    Lire l'article