Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782382922309
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 135 x 215 mm
Nouveauté
La gauche réfractaire
Date de parution : 17/03/2022
Éditeurs :
Bouquins
Nouveauté

La gauche réfractaire

,

Date de parution : 17/03/2022
Éric Naulleau et Michel Onfray sont deux hommes de gauche qu’une prétendue gauche n’aime pas. Ils ne souscrivent ni au marché qui fait la loi ni au fouet qui s’y... Éric Naulleau et Michel Onfray sont deux hommes de gauche qu’une prétendue gauche n’aime pas. Ils ne souscrivent ni au marché qui fait la loi ni au fouet qui s’y substituerait.
Ils ne pensent pas que la gauche ait pour fonction de diluer la Nation dans une Europe libérale travaillant à...
Éric Naulleau et Michel Onfray sont deux hommes de gauche qu’une prétendue gauche n’aime pas. Ils ne souscrivent ni au marché qui fait la loi ni au fouet qui s’y substituerait.
Ils ne pensent pas que la gauche ait pour fonction de diluer la Nation dans une Europe libérale travaillant à l’Empire, ni que le wokisme, la cancel culture, l’islamo-gauchisme, la location d’utérus et la vente d’enfants constituent l’horizon indépassable de la gauche contemporaine.
L’un et l’autre ne font leur deuil ni du peuple old school, ni de l’École républicaine, ni du régalien, ni du service public, ni de l’intérêt général, ni des humanités, ni de la culture classique.
Leur échange exerce un droit d’inventaire pour ranimer un héritage dont Proudhon et Jaurès n’auraient pas à rougir. Un quelque chose qui se nomme socialisme et qui n’a rien à voir avec le marxisme.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782382922309
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bougnadour Posté le 2 Avril 2022
    Michel Onfray et Eric Naulleau ont décidé de s’envoyer des courriers et ce n’est pas pour parler de leurs dernières vacances. Ils partagent d’être mis à l’écart de leur famille d’origine : la gauche libertaire pour l’un, la gauche sociale-démocrate pour l’autre, en tout cas si j’ai bien saisi les nuances. Ce qu’ils ont en commun c’est un universalisme de gauche, un soutien sans faille aux classes populaires, à la laïcité et aux valeurs traditionnelles de la République, en particulier l’éducation. Pour eux tous ces domaines ont été abandonnés par ce qu’ils appellent la gôche et qui correspond à la définition Terra Nova c’est-à-dire le désintérêt pour ce peuple de France trop bas de plafond, avide de jambon beurre et beaujolais et l’amour pour l’immigré de préférence noir musulman, les minorités sexuelles et autres marginaux. Ainsi qu'une foi aveugle dans le progressisme. Ces choix qui expliquent simplement le niveau électoral du parti socialiste. Ils partagent aussi une tâche indélébile pour la gôche, à savoir une certaine proximité avec E.Zemmour qui vaut d'être excommunié immédiatement. Si Naulleau revendique son amitié pour Zemmour assortie de bien des oppositions à ces idées, Onfray n’admet que des constats communs avec le journaliste Zemmour et se démarque... Michel Onfray et Eric Naulleau ont décidé de s’envoyer des courriers et ce n’est pas pour parler de leurs dernières vacances. Ils partagent d’être mis à l’écart de leur famille d’origine : la gauche libertaire pour l’un, la gauche sociale-démocrate pour l’autre, en tout cas si j’ai bien saisi les nuances. Ce qu’ils ont en commun c’est un universalisme de gauche, un soutien sans faille aux classes populaires, à la laïcité et aux valeurs traditionnelles de la République, en particulier l’éducation. Pour eux tous ces domaines ont été abandonnés par ce qu’ils appellent la gôche et qui correspond à la définition Terra Nova c’est-à-dire le désintérêt pour ce peuple de France trop bas de plafond, avide de jambon beurre et beaujolais et l’amour pour l’immigré de préférence noir musulman, les minorités sexuelles et autres marginaux. Ainsi qu'une foi aveugle dans le progressisme. Ces choix qui expliquent simplement le niveau électoral du parti socialiste. Ils partagent aussi une tâche indélébile pour la gôche, à savoir une certaine proximité avec E.Zemmour qui vaut d'être excommunié immédiatement. Si Naulleau revendique son amitié pour Zemmour assortie de bien des oppositions à ces idées, Onfray n’admet que des constats communs avec le journaliste Zemmour et se démarque totalement du candidat Zemmour. Sur la forme l’échange épistolaire n’est pas très emballant, si les lettres se répondent il reste un effet de monologues croisés. Sur le fond ils tapent souvent juste, sur l’escroquerie Mitterrand, la gangrène des intellectuels lèches-bottes de toutes les marginalités, l’islamo-gauchisme, la PMA, l’égalitarisme par le bas de l’éducation nationale. A noter deux passages tristement savoureux : les affaires Battisti et Traoré qui illustrent le naufrage d’une gauche aveugle et/ou clientéliste. Les deux rédacteurs sont moins convaincants sur l’Europe, l'écologie et surtout sur une orientation, une direction à suivre pour sortir de l’impasse dans laquelle est engagée le pays. Difficile de dire quel candidat à la présidentielle répond à leur attente et c’est surement le grand problème du moment pour la gauche humaniste. Au passage on peut regretter certaines invectives, les moqueries de Onfray sur JF Kahn ne sont pas à son honneur, il y a suffisamment de raisons de se moquer de ce qu’il dit sans s’en prendre lourdement à ses postillons. Livre utile de dénonciation, un de plus, par deux hommes honnêtes qui se retrouvent bien seuls dans le paysage, en le refermant il ne reste qu’une inconnue : que faire ?
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés