En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Maison du Cap

        Presses de la cité
        EAN : 9782258117679
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 460
        Format : 140 x 225 mm
        La Maison du Cap

        Collection : Terres de France
        Date de parution : 04/05/2016
        Après les Ardennes et la Provence, Françoise Bourdon explore la côte atlantique et le bassin d’Arcachon. Elle en décrit l’histoire, et l’atmosphère si particulière, à travers le destin de cinq héroïnes.
        Entre le pays du Buech (en bordure du bassin d’Arcachon), Bordeaux, le Cap Ferret. Le roman débute en 1849, avec Léonie, fille de simple résinier, puis avec sa fille Margot qui tiendra une pension de famille à Arcachon. Viendront Charlotte, passionnée de peinture et de photographie ; Dorothée, infirmière et... Entre le pays du Buech (en bordure du bassin d’Arcachon), Bordeaux, le Cap Ferret. Le roman débute en 1849, avec Léonie, fille de simple résinier, puis avec sa fille Margot qui tiendra une pension de famille à Arcachon. Viendront Charlotte, passionnée de peinture et de photographie ; Dorothée, infirmière et aviatrice, qui mènera une vie des plus aventureuses jusqu’en Afrique ; enfin Violette, née en 1921, qui participera activement à la Résistance.
        De génération en génération, ces femmes luttent à leur façon contre la misère et les préjugés. Sans peur du scandale et du qu’en-dira-t-on, certaines vont vivre des amours parfois hors norme pour l’époque. Outre ces destins passionnés, Françoise Bourdon livre un tableau captivant du bassin d’Arcachon en évoquant gestes, traditions, et histoire : l’univers des résiniers et des ostréiculteurs, l’émergence de la médecine hygiéniste, la Ville d’Hiver, l’aviation mais aussi l’atmosphère touristique et artistique.
        Au gré de ses occupants et des tourments de l’histoire, la Maison du Cap demeurera un point fixe pour toutes ces héroïnes. Tour à tour elle deviendra une pension-hôtel, un havre de création pour artistes dans une ambiance cosmopolite, mais aussi, lors de la Seconde Guerre mondiale, un lieu actif de la Résistance…
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258117679
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 460
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        20.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • artemisia02 Posté le 30 Avril 2018
          Livre très intéressant sur Le Bassin d'Arcachon et son développement de 1849 à 1947, à travers l'histoire de 5 femmes, 5 générations. Tout d'abord Leonie, l'arrière grand mère, pauvre et vivant dans une cabane près de la Teste, mariée à un pêcheur et mère de 3 enfants. Puis de sa dernière fille Margot, qui va tout faire pour fuir la misère de sa mère, puis de mère en fille. Chacune va choisir sa vie, son destin ou du moins essayer de construire sa vie selon ses choix avec les moyens dont elle dipose. Cela ne se fera pas sans sacrifice, ni déception, ni trahison mais au final elles se révéleront fortes, entieres et passionnées. Ce livre traite aussi des classes sociales à travers la bourgeoisie bordelaise qui prenait ses quartiers à Arcachon à la Ville d'Hiver ( à visiter absolument si vous passez par là, des villas magnifiques ). À la fin du 19 ème siècle, Arcachon se développe grâce à son côté ville curiste pour grands bourgeois, l'air du bassin soulageant les maladies liées aux poumons. La description du milieu bourgeois et de ses conventions laissent peu de place à l'épanouissement et à l'émancipation de la femme. Les jeunes filles... Livre très intéressant sur Le Bassin d'Arcachon et son développement de 1849 à 1947, à travers l'histoire de 5 femmes, 5 générations. Tout d'abord Leonie, l'arrière grand mère, pauvre et vivant dans une cabane près de la Teste, mariée à un pêcheur et mère de 3 enfants. Puis de sa dernière fille Margot, qui va tout faire pour fuir la misère de sa mère, puis de mère en fille. Chacune va choisir sa vie, son destin ou du moins essayer de construire sa vie selon ses choix avec les moyens dont elle dipose. Cela ne se fera pas sans sacrifice, ni déception, ni trahison mais au final elles se révéleront fortes, entieres et passionnées. Ce livre traite aussi des classes sociales à travers la bourgeoisie bordelaise qui prenait ses quartiers à Arcachon à la Ville d'Hiver ( à visiter absolument si vous passez par là, des villas magnifiques ). À la fin du 19 ème siècle, Arcachon se développe grâce à son côté ville curiste pour grands bourgeois, l'air du bassin soulageant les maladies liées aux poumons. La description du milieu bourgeois et de ses conventions laissent peu de place à l'épanouissement et à l'émancipation de la femme. Les jeunes filles pensaient que seul le mariage pouvait leur permettre de s'élever socialement et de se libérer, la déception de leur vie maritale n'en est que plus cruelle. J'ai découvert aussi d'anciens métiers, comme par exemple les bas rouges, appelés ainsi à cause des traces rouges sur les jambes, dues à des morsures de sangsues, que les personnes récupèrent en marchant dans les marais, puis ils les revendent aux apothicaires. S'agissant de ma région, c'est donc avec plaisir que j'ai vécu l'expansion du Bassin d'Arcachon, que ce soit par la mer, le chemin de fer, la route, le développement des villes se situant autour du bassin. Je deambulais avec les héroïnes dans Arcachon et sur la côte Noroit. Par contre, le casino mauresque, près de la Ville d'Hiver, n'existe plus, il a été détruit par un incendie en 1977 hélas, mais il reste le parc.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Rosie43 Posté le 29 Janvier 2018
          Joli tableau du bassin d'Arcachon, à travers le destin de ses héroïnes, de 1849 à 1947, Léonie, Margot, Charlotte, Dorothée, et Violette, de fortes personnalités, qui nous font découvrir la vie rude de cette époque ( surtout Léonie, ramasseuse de sangsues ). Très beau roman.
        • Cacha Posté le 14 Janvier 2018
          Ce roman représente à mes yeux aussi bien l'histoire d'une lignée de femmes courageuses et indépendantes qu'une description du bassin d'Arcachon à usage touristique et qu'une chronique mondaine de cette micro-région de la fin du XIXème siècle à celle du XXème.
        • liliej56 Posté le 29 Juin 2017
          Une très jolie lecture que je termine à l'instant. L'histoire d'une femme et de sa descendance, de l'amour, de la guerre, de la haine, de l'attente, beaucoup d'attente, de la triste un peu, mais de la joie aussi. Un livre qui se lit bien, qui ne m'a pas ennuyé une seconde, je suis triste de quitter toutes ces femmes qui ont faite cette histoire ... Tout en partant d'une vilaine phrase proféré par une mauvaise mère, elles ont sur au fur et à mesure, à leurs façons chacunes , briser le cou du sort........... Lisez-le pour les amateurs du genre .
        • sld09 Posté le 28 Juin 2017
          L'histoire m'a beaucoup plu, mais pas la façon dont l'auteur l'a racontée...Françoise Bourdon nous dresse le portraits de femmes de tempérament qui, de génération en génération, chacune à leur façon, luttent pour défendre leur bonheur et ce qui leur est le plus cher (position sociale, amour, profession, art, famille...).Autre "personnage" d'importance dans le roman : Arcachon et sa Ville d'Hiver (un quartier que j'avais découvert dans le roman de Dominique Bona, La Ville d'Hiver), que l'on voit évoluer sur un siècle.Par contre, j'ai trouvé que l'auteur n'accordait pas à ses héroïnes le temps que chacune méritait. Décrire l'histoire d'une famille sur 100 ans, à travers cinq générations de femmes, en seulement cinq cent pages, cela ne permet que de survoler rapidement les années, de traiter superficiellement les événements, si bien que le récit a fini par me paraître un peu répétitif.C'est vraiment dommage car l'idée de départ était excellente...

        Ils en parlent

        "Un roman passionnant et émouvant à découvrir sans attendre !"
        Les Chroniques de Madoka
        Toute l'actualité de la collection Terres de France
        Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com