Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258115651
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 624
Format : 140 x 225 mm

La Prisonnière du temps

Anne-Sylvie HOMASSEL (Traducteur)
Date de parution : 04/04/2019
« Mon vrai nom, personne ne s’en souvient. La vérité à propos de cet été-là, personne ne la connaît »
À l’été 1862, un groupe de jeunes peintres proches des Préraphaélites, menés par le talentueux Edward Radcliffe, s’installe au Birchwood Manor, sur les rives de la Tamise. Là, inspiré par sa muse, la sulfureuse Lily avec qui il vit une passion ravageuse, Edward peint des toiles qui marqueront l’histoire de... À l’été 1862, un groupe de jeunes peintres proches des Préraphaélites, menés par le talentueux Edward Radcliffe, s’installe au Birchwood Manor, sur les rives de la Tamise. Là, inspiré par sa muse, la sulfureuse Lily avec qui il vit une passion ravageuse, Edward peint des toiles qui marqueront l’histoire de l’art. Mais à la fin de sa retraite, une femme a été tuée, une autre a disparu, un inestimable diamant a été dérobé, et la vie d’Edward Radcliffe est brisée.
Plus d’un siècle plus tard, Elodie Winslow, jeune archiviste à Londres fiancée à un golden-boy qui l’ennuie, découvre dans une vieille sacoche deux objets sans lien apparent : le portrait sépia d’une femme à la beauté saisissante en tenue victorienne, et un cahier de croquis contenant le dessin d’une demeure au bord de l’eau. Pourquoi le Birchwood Manor semble-t-il si familier à Elodie ? L’inconnue de la photo pourra-t-elle enfin livrer tous ses secrets ? Et si, en l’entraînant sur les traces d’une passion d’un autre siècle, son enquête l’aidait à percer le mystère de ses propres origines et à enfin mener la vie qu’elle désire ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258115651
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 624
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Dans son dernier livre, la romancière australienne nous entraîne dans une Angleterre victorienne baignée de rêves lumineux et de réalités étouffantes. »
La Croix

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ssstella Posté le 13 Juillet 2021
    Un roman choral qui déroule son histoire entre deux époques, 1862 et 2017, et deux lieux, Londres et un manoir proche de la Tamise dans la campagne anglaise. Avec de nombreux personnages… un peintre préraphaélite et ses amis artistes ou modèles, une jeune archiviste, une musicienne, une voleuse, une mystérieuse femme, une noyée, une autre assassinée, etc. etc., et d'innombrable détails… sur les rues Londres, sur l'architecture d'hier et d'aujourd'hui… et sur des objets comme...un carnet de croquis, des tableaux, une vieille photographie et un gros diamant perdu. Un peu historique, un peu fantastique, avec des mystères et des secrets, une passion et un deuil, voilà donc un roman dense et je dirais, parfois un peu confus. Alors que les divers évènements sont assez longuement développés (624 pages), les finalités de quelques destins se terminent abruptement et laissent même quelques interrogations. Mais dans l'ensemble, j'ai passé un agréable moment avec cette lecture… et j'ai été particulièrement sensible à la très jolie couverture.
  • ssstella Posté le 13 Juillet 2021
    Un roman choral qui déroule son histoire entre deux époques, 1862 et 2017, et deux lieux, Londres et un manoir proche de la Tamise dans la campagne anglaise. Avec de nombreux personnages… un peintre préraphaélite et ses amis artistes ou modèles, une jeune archiviste, une musicienne, une voleuse, une mystérieuse femme, une noyée, une autre assassinée, etc. etc., et d'innombrable détails… sur les rues Londres, sur l'architecture d'hier et d'aujourd'hui… et sur des objets comme...un carnet de croquis, des tableaux, une vieille photographie et un gros diamant perdu. Un peu historique, un peu fantastique, avec des mystères et des secrets, une passion et un deuil, voilà donc un roman dense et je dirais, parfois un peu confus. Alors que les divers évènements sont assez longuement développés (624 pages), les finalités de quelques destins se terminent abruptement et laissent même quelques interrogations. Mais dans l'ensemble, j'ai passé un agréable moment avec cette lecture… et j'ai été particulièrement sensible à la très jolie couverture.
  • ssstella Posté le 13 Juillet 2021
    Un roman choral qui déroule son histoire entre deux époques, 1862 et 2017, et deux lieux, Londres et un manoir proche de la Tamise dans la campagne anglaise. Avec de nombreux personnages… un peintre préraphaélite et ses amis artistes ou modèles, une jeune archiviste, une musicienne, une voleuse, une mystérieuse femme, une noyée, une autre assassinée, etc. etc., et d'innombrable détails… sur les rues Londres, sur l'architecture d'hier et d'aujourd'hui… et sur des objets comme...un carnet de croquis, des tableaux, une vieille photographie et un gros diamant perdu. Un peu historique, un peu fantastique, avec des mystères et des secrets, une passion et un deuil, voilà donc un roman dense et je dirais, parfois un peu confus. Alors que les divers évènements sont assez longuement développés (624 pages), les finalités de quelques destins se terminent abruptement et laissent même quelques interrogations. Mais dans l'ensemble, j'ai passé un agréable moment avec cette lecture… et j'ai été particulièrement sensible à la très jolie couverture.
  • Rhapsodie Posté le 11 Juillet 2021
    Un roman original, riche dans ses thématiques et sous plusieurs aspects mais qui ne me convainquit pas assez pour un coup de coeur : Première impression : j'ai eu très peur de la déception, du sentiment de désillusion quand l'écriture simple ne nous plaît pas, quand on craint le livre un peu trop commercial. Certes, je n'ai pas apprécié ma lecture pour la plume de l'auteur, que j'ai jugé un peu trop simple et sans beauté particulière, elle ne m'a pas captivée. Deuxième impression, au fil de ma lecture, j'accroche tout de même à l'intrigue principale où s'entremêle rapidement plusieurs sous-intrigues. Un peu à la manière d'un roman policier, on accroche, on a envie de savoir, et on tourne les pages. Ce qui m'a plus fait accrocher, c'est l'aspect fantastique, les parties où c'est le fantôme de Lucie qui parle. Sinon, le début qui tourne autour de Elodie ne m'a pas captivée, j'ai trouvé les personnes pas assez réalistes ni intéressants. J'ai vite compris où l'auteur voulait en venir et je n'ai pas trouvé Elodie particulièrement charismatique. Le nombre de personnages mêlé au nombre d'allers-retours dans le temps à différentes périodes m'a demandé un peu de concentration (alors que j'étais... Un roman original, riche dans ses thématiques et sous plusieurs aspects mais qui ne me convainquit pas assez pour un coup de coeur : Première impression : j'ai eu très peur de la déception, du sentiment de désillusion quand l'écriture simple ne nous plaît pas, quand on craint le livre un peu trop commercial. Certes, je n'ai pas apprécié ma lecture pour la plume de l'auteur, que j'ai jugé un peu trop simple et sans beauté particulière, elle ne m'a pas captivée. Deuxième impression, au fil de ma lecture, j'accroche tout de même à l'intrigue principale où s'entremêle rapidement plusieurs sous-intrigues. Un peu à la manière d'un roman policier, on accroche, on a envie de savoir, et on tourne les pages. Ce qui m'a plus fait accrocher, c'est l'aspect fantastique, les parties où c'est le fantôme de Lucie qui parle. Sinon, le début qui tourne autour de Elodie ne m'a pas captivée, j'ai trouvé les personnes pas assez réalistes ni intéressants. J'ai vite compris où l'auteur voulait en venir et je n'ai pas trouvé Elodie particulièrement charismatique. Le nombre de personnages mêlé au nombre d'allers-retours dans le temps à différentes périodes m'a demandé un peu de concentration (alors que j'étais en vacances et ne l'étais assurément pas) et m'a paru assez lourd. Par contre, j'ai plutôt accroché avec certains personnages où l'émotion était plus présente : la petite Ada qui vient d'Inde pour qui j'ai éprouvé plus d'empathie, par exemple. Ma deuxième impression a tenu tout le long du roman, à savoir que c'est le côté fantastique du roman qui m'a tenu en haleine. D'autre part, malgré quelques lourdeurs parfois et une écriture assez simpliste, le roman est assez riche dans sa pluralité de thèmes : fantastique, policier, le voyage, la notion d'absence et de passé (souvenirs, quête du passé, poids de l'histoire), la quête de savoir et de vérité, l'art... Je suis donc un peu mitigée quant à mon appréciation mais le roman me paraît beau dans son ensemble, intéressant et original dans sa forme.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Rhapsodie Posté le 11 Juillet 2021
    Un roman original, riche dans ses thématiques et sous plusieurs aspects mais qui ne me convainquit pas assez pour un coup de coeur : Première impression : j'ai eu très peur de la déception, du sentiment de désillusion quand l'écriture simple ne nous plaît pas, quand on craint le livre un peu trop commercial. Certes, je n'ai pas apprécié ma lecture pour la plume de l'auteur, que j'ai jugé un peu trop simple et sans beauté particulière, elle ne m'a pas captivée. Deuxième impression, au fil de ma lecture, j'accroche tout de même à l'intrigue principale où s'entremêle rapidement plusieurs sous-intrigues. Un peu à la manière d'un roman policier, on accroche, on a envie de savoir, et on tourne les pages. Ce qui m'a plus fait accrocher, c'est l'aspect fantastique, les parties où c'est le fantôme de Lucie qui parle. Sinon, le début qui tourne autour de Elodie ne m'a pas captivée, j'ai trouvé les personnes pas assez réalistes ni intéressants. J'ai vite compris où l'auteur voulait en venir et je n'ai pas trouvé Elodie particulièrement charismatique. Le nombre de personnages mêlé au nombre d'allers-retours dans le temps à différentes périodes m'a demandé un peu de concentration (alors que j'étais... Un roman original, riche dans ses thématiques et sous plusieurs aspects mais qui ne me convainquit pas assez pour un coup de coeur : Première impression : j'ai eu très peur de la déception, du sentiment de désillusion quand l'écriture simple ne nous plaît pas, quand on craint le livre un peu trop commercial. Certes, je n'ai pas apprécié ma lecture pour la plume de l'auteur, que j'ai jugé un peu trop simple et sans beauté particulière, elle ne m'a pas captivée. Deuxième impression, au fil de ma lecture, j'accroche tout de même à l'intrigue principale où s'entremêle rapidement plusieurs sous-intrigues. Un peu à la manière d'un roman policier, on accroche, on a envie de savoir, et on tourne les pages. Ce qui m'a plus fait accrocher, c'est l'aspect fantastique, les parties où c'est le fantôme de Lucie qui parle. Sinon, le début qui tourne autour de Elodie ne m'a pas captivée, j'ai trouvé les personnes pas assez réalistes ni intéressants. J'ai vite compris où l'auteur voulait en venir et je n'ai pas trouvé Elodie particulièrement charismatique. Le nombre de personnages mêlé au nombre d'allers-retours dans le temps à différentes périodes m'a demandé un peu de concentration (alors que j'étais en vacances et ne l'étais assurément pas) et m'a paru assez lourd. Par contre, j'ai plutôt accroché avec certains personnages où l'émotion était plus présente : la petite Ada qui vient d'Inde pour qui j'ai éprouvé plus d'empathie, par exemple. Ma deuxième impression a tenu tout le long du roman, à savoir que c'est le côté fantastique du roman qui m'a tenu en haleine. D'autre part, malgré quelques lourdeurs parfois et une écriture assez simpliste, le roman est assez riche dans sa pluralité de thèmes : fantastique, policier, le voyage, la notion d'absence et de passé (souvenirs, quête du passé, poids de l'histoire), la quête de savoir et de vérité, l'art... Je suis donc un peu mitigée quant à mon appréciation mais le roman me paraît beau dans son ensemble, intéressant et original dans sa forme.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !