Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258115651
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 624
Format : 140 x 225 mm

La Prisonnière du temps

Anne-Sylvie HOMASSEL (Traducteur)
Date de parution : 04/04/2019
« Mon vrai nom, personne ne s’en souvient. La vérité à propos de cet été-là, personne ne la connaît »
À l’été 1862, un groupe de jeunes peintres proches des Préraphaélites, menés par le talentueux Edward Radcliffe, s’installe au Birchwood Manor, sur les rives de la Tamise. Là, inspiré par sa muse, la sulfureuse Lily avec qui il vit une passion ravageuse, Edward peint des toiles qui marqueront l’histoire de... À l’été 1862, un groupe de jeunes peintres proches des Préraphaélites, menés par le talentueux Edward Radcliffe, s’installe au Birchwood Manor, sur les rives de la Tamise. Là, inspiré par sa muse, la sulfureuse Lily avec qui il vit une passion ravageuse, Edward peint des toiles qui marqueront l’histoire de l’art. Mais à la fin de sa retraite, une femme a été tuée, une autre a disparu, un inestimable diamant a été dérobé, et la vie d’Edward Radcliffe est brisée.
Plus d’un siècle plus tard, Elodie Winslow, jeune archiviste à Londres fiancée à un golden-boy qui l’ennuie, découvre dans une vieille sacoche deux objets sans lien apparent : le portrait sépia d’une femme à la beauté saisissante en tenue victorienne, et un cahier de croquis contenant le dessin d’une demeure au bord de l’eau. Pourquoi le Birchwood Manor semble-t-il si familier à Elodie ? L’inconnue de la photo pourra-t-elle enfin livrer tous ses secrets ? Et si, en l’entraînant sur les traces d’une passion d’un autre siècle, son enquête l’aidait à percer le mystère de ses propres origines et à enfin mener la vie qu’elle désire ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258115651
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 624
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité

Ils en parlent

« Dans son dernier livre, la romancière australienne nous entraîne dans une Angleterre victorienne baignée de rêves lumineux et de réalités étouffantes. »
La Croix

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • loeilnoir Posté le 14 Mars 2020
    La plume prolixe de Kate Morton nous entraîne avec délectation dans un voyage temporel très maîtrisé : le récit couvre plus d’un siècle et demi et alterne les différentes époques avec une facilité déconcertante. Au prix d’un petit effort de concentration, le lecteur évitera de se perdre dans les couloirs temps et suivra le déroulement du récit comme s’il descendait tranquillement le cours de la Tamise si présente en toile de fond de ce roman. « La Prisonnière du Temps » est une histoire complexe qui se déploie donc sur un siècle et demi, de 1862 à 2017 en Angleterre. Aux extrémités de cette fresque, nous suivons deux héroïnes lumineuses et bien campées dont les destins vont finalement se rejoindre. Une jeune archiviste, Elodie Winslow ancre ce roman dans notre XXIème siècle. Délaissant les préparatifs d’un mariage pour lequel elle n’a plus de conviction, Elodie préfère se consacrer à deux objets retrouvés dans une sacoche : le portrait fascinant d’une jeune femme en tenue victorienne, et un croquis contenant le dessin d’une propriété qui lui semble étrangement familière. Convaincue que cette demeure est liée à son propre passé, elle n’aura de cesse de vouloir découvrir l’origine de ces deux objets. En 1862, la... La plume prolixe de Kate Morton nous entraîne avec délectation dans un voyage temporel très maîtrisé : le récit couvre plus d’un siècle et demi et alterne les différentes époques avec une facilité déconcertante. Au prix d’un petit effort de concentration, le lecteur évitera de se perdre dans les couloirs temps et suivra le déroulement du récit comme s’il descendait tranquillement le cours de la Tamise si présente en toile de fond de ce roman. « La Prisonnière du Temps » est une histoire complexe qui se déploie donc sur un siècle et demi, de 1862 à 2017 en Angleterre. Aux extrémités de cette fresque, nous suivons deux héroïnes lumineuses et bien campées dont les destins vont finalement se rejoindre. Une jeune archiviste, Elodie Winslow ancre ce roman dans notre XXIème siècle. Délaissant les préparatifs d’un mariage pour lequel elle n’a plus de conviction, Elodie préfère se consacrer à deux objets retrouvés dans une sacoche : le portrait fascinant d’une jeune femme en tenue victorienne, et un croquis contenant le dessin d’une propriété qui lui semble étrangement familière. Convaincue que cette demeure est liée à son propre passé, elle n’aura de cesse de vouloir découvrir l’origine de ces deux objets. En 1862, la muse et maîtresse d’un jeune artiste déjà reconnu nommé Edward Radcliffe, une jeune femme connu sous le nom de Lily Millington possède une beauté fulgurante qui ne laisse personne indifférent, mais dont le lourd passé lui impose de taire sa véritable identité. Edward l’invite en compagnie d’ un groupe de jeunes artistes prometteurs à passer un été dans sa propriété familiale de Birchwood Manor, une demeure isolée, logée sur les bords de la Tamise. Mais « comme personne ne s’intéresse aux étés sereins et joyeux qui finissent comme ils ont commencé« , Kate Morton va imaginer pour cette jeune femme un destin des plus sombres. C’est à partir des portraits de ces deux héroïnes que Kate Morton déroule son intrigue, remontant le temps avec une pléiade de personnages, certains secondaires et d’autres qui accaparent le devant de la scène et dont les destins sont méticuleusement décortiqués. Leurs trajectoires, comme les multiples pièces d’un puzzle sont imbriquées les unes dans les autres et forment une boucle qui se referme à la fin du récit. Divers thèmes délicats sont traités d’une façon subtile et douce comme le décès d’un proche et le temps qui passe de façon inéluctable. Cette lecture inhabituelle fut pour moi une belle découverte, j’ai apprécié me plonger dans cette fresque historique autour d’un lieu envoûtant comme je les aime.
    Lire la suite
    En lire moins
  • petitepom Posté le 14 Février 2020
    Quel belle intrigue et surtout si bien mené. Je dois dire qu' à certains moments, j'étais un peu perdue, entre les personnages et ou les situer dans le temps, mais tout fini par s'éclaircir avec la dernière partie.
  • Sevlipp Posté le 7 Février 2020
    Kate Morton est parfois comparée à Daphnée du Maurier ; nous retrouvons effectivement dans ce roman une atmosphère identique, feutrée, mystérieuse et intemporelle. Nous sommes en 2017, Elodie retrouve dans une vieille sacoche, une photo sépia d'une femme inconnue et magnifique. Elle va enquêter pour savoir qui est cette femme. Nous voila partis en 1862. Le roman alterne entre les périodes (1862, 1882, 1899, 1928, 1940, 1999) et les personnages. Les sauts sont incessants et la femme mystérieuse, maintenant fantôme, esprit bienveillant, observe tout cela et, parfois, donne un coup de pouce au destin. Franchement ce roman est passionnant et addictif. 620 pages qui se lisent d'une traite.
  • VIVIE95 Posté le 12 Janvier 2020
    Un pavé de 600 pages à lire, ouah !. Cela va être difficile, me suis dis-je. Aux 150 premières, j'ai bien cru abandonner tant j'étais embrouillée par ces retours en arrière, en avant, tous ces personnages divers… et puis on rentre dans le style de Kate Morton, on s'adapte ( j'ai dû prendre des notes en réalité pour ne pas m'embrouiller) et au fil de l'eau , on est bien dans cette lecture et on a hâte d'y retourner. Je l'ai lu en plusieurs jours et terminé à 3 h du matin, je voulais tellement savoir la fin de cette intrigue.
  • pascalinedebrabant Posté le 11 Décembre 2019
    Que dire à part que j’ai été embarquée une fois de plus par KATE MORTON… Ce que j’ai en plus beaucoup apprécié dans ce roman c’est qu’elle a su ce renouveler. On garde les mêmes excellentes bases…une demeure somptueuse…un jardin féérique, une rivière hypnotique…une histoire qui traverse les siècles…Mais cette fois ci elle nous a ajouté ce petit truc en plus, qui moi, m’a littéralement enchanté.Je vous laisse découvrir cette belle surprise. Si vous voulez effectuer un voyage à travers le temps…il suffit de vous posez dans votre endroit préféré et vous laissez porter…Prenez le temps, ce livre mérite qu’on se pose pour lui, personnellement je l’ai lu en vacances c’était juste PARFAIT…comme d’habitude avec Kate Morton. L’immersion est totale, pour les amoureux des descriptions, vous n’en manquerez pas …des paysages, aux mœurs sociales du 19 ème siècle, aux tenues des personnages, à la politique, des conditions de vie des enfants des rues à celles des grandes demeures londoniennes . A cela , vous rajoutez des personnages tellement attachants, complexes…un creve coeur de les quitter. BREF…UNE FOIS DE PLUS KATE MORTON M’A OFFERT UN MERVEILLEUX VOYAGE DANS LE TEMPS ET DANS L’ESPACE…ELLE FAIT DE VOUS SA PRISONNIÈRE DE SON UNIVERS ET VOUS NE VOULEZ... Que dire à part que j’ai été embarquée une fois de plus par KATE MORTON… Ce que j’ai en plus beaucoup apprécié dans ce roman c’est qu’elle a su ce renouveler. On garde les mêmes excellentes bases…une demeure somptueuse…un jardin féérique, une rivière hypnotique…une histoire qui traverse les siècles…Mais cette fois ci elle nous a ajouté ce petit truc en plus, qui moi, m’a littéralement enchanté.Je vous laisse découvrir cette belle surprise. Si vous voulez effectuer un voyage à travers le temps…il suffit de vous posez dans votre endroit préféré et vous laissez porter…Prenez le temps, ce livre mérite qu’on se pose pour lui, personnellement je l’ai lu en vacances c’était juste PARFAIT…comme d’habitude avec Kate Morton. L’immersion est totale, pour les amoureux des descriptions, vous n’en manquerez pas …des paysages, aux mœurs sociales du 19 ème siècle, aux tenues des personnages, à la politique, des conditions de vie des enfants des rues à celles des grandes demeures londoniennes . A cela , vous rajoutez des personnages tellement attachants, complexes…un creve coeur de les quitter. BREF…UNE FOIS DE PLUS KATE MORTON M’A OFFERT UN MERVEILLEUX VOYAGE DANS LE TEMPS ET DANS L’ESPACE…ELLE FAIT DE VOUS SA PRISONNIÈRE DE SON UNIVERS ET VOUS NE VOULEZ SURTOUT PAS EN SORTIR !!
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !