Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259264075
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 154 x 240 mm

La République des Pirates

Les Aventures de Yann Kervadec, marin breton

Date de parution : 14/02/2019
La République des Pirates nous entraîne au début du XVIIIe siècle, de Carnac aux côtes du Venezuela en passant par les Antilles, dans le sillage des grands romans d’aventure de Daniel Defoe et Robert Louis Stevenson, guidée par le marin breton Yann Kervadec et son drôle d’équipage.
Providence, Nassau, les Antilles… Yann Kervadec et son drôle d’équipage débarquent au beau milieu de cette République des Pirates. Une île régie par les « gens de fortune » qui y appliquent leurs règles égalitaires mais sanglantes, entre abordages, rhum, duels et partages de butins.
Barbe Noire, Jack Calico Rackam, Charles...
Providence, Nassau, les Antilles… Yann Kervadec et son drôle d’équipage débarquent au beau milieu de cette République des Pirates. Une île régie par les « gens de fortune » qui y appliquent leurs règles égalitaires mais sanglantes, entre abordages, rhum, duels et partages de butins.
Barbe Noire, Jack Calico Rackam, Charles Vane et leurs hommes règnent en maîtres sous la menace d’une Angleterre qui veut leur reprendre son bien. Yann deviendra, malgré lui, l’un d’entre eux. Aidé par deux farouches femmes pirates travesties en hommes, d’un acolyte irlandais maître artifi cier et médecin, shakespearien quand il a bu, et d’un géant noir tenancier du Jolly, taverne et maison close, il va se lancer dans la course. Contre la marine anglaise, malgré l’Espagnol, pour la survie de la communauté des « hommes libres »… et pour les yeux doux de Médeline qu’il a arrachée aux esclavagistes. Sous l’étrave de son navire : le trésor de Morgan, l’amour, les combats, la puissante magie africaine des esclaves, les ouragans et une famille de « gueux des mers » qu’il mènera au bout du monde et d’eux-mêmes.
Une lutte à frères et à sang.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259264075
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 154 x 240 mm
Plon
En savoir plus

Ils en parlent

« Solidement documenté, écrit avec vivacité, La République des pirates se lit sous toutes allures. »
Thierry Gandillot / Les Échos

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sbooky_witch Posté le 14 Octobre 2021
    Yann Kervadec, notre cher pirate malgré lui, est doté d'un instinct fougueux. il a en horreur l'injustice et son grand cœur le met toujours dans des positions peu favorable à sa survie. Il est accompagné d'un équipage hétéroclite. Médeline, au fort tempérament, est prête à tout sans jamais rien lâcher. Abiola, oncle de Médeline et tenancier d'un estaminet, arbore une carrure de géant très dissuasive pour ses opposants. Finn, cet irlandais amateur d'expériences explosives et médecin de bord est un fils de bonne famille. Il aime réciter du Shakespeare. C'est vraiment mon personnage préféré! La jatte, ce batave bon vivant toujours accroché à son cruchon, est prêt à sacrifier ses réserves de rhum pour sauver ses amis Vous croiserez aussi de nombreux pirates bien connus, tel qu'Ann Bonny, Charles Vane, Edward Teach ou John Rackham. Un roman qui peine au démarrage mais une fois que le navire était lancé, je n'ai pu le lâcher! J'ai été complétement embarquée sur le flots avec cet incroyable équipage! Un roman qui change et dont l'univers est vraiment sympa! Pour tous les amateurs de piraterie et d'aventure, n'hésitez pas et partez à l'abordage de ce roman [masquer]Yann Kervadec est un jeune orphelin élevé par un prêtre en Bretagne. Ce dernier... Yann Kervadec, notre cher pirate malgré lui, est doté d'un instinct fougueux. il a en horreur l'injustice et son grand cœur le met toujours dans des positions peu favorable à sa survie. Il est accompagné d'un équipage hétéroclite. Médeline, au fort tempérament, est prête à tout sans jamais rien lâcher. Abiola, oncle de Médeline et tenancier d'un estaminet, arbore une carrure de géant très dissuasive pour ses opposants. Finn, cet irlandais amateur d'expériences explosives et médecin de bord est un fils de bonne famille. Il aime réciter du Shakespeare. C'est vraiment mon personnage préféré! La jatte, ce batave bon vivant toujours accroché à son cruchon, est prêt à sacrifier ses réserves de rhum pour sauver ses amis Vous croiserez aussi de nombreux pirates bien connus, tel qu'Ann Bonny, Charles Vane, Edward Teach ou John Rackham. Un roman qui peine au démarrage mais une fois que le navire était lancé, je n'ai pu le lâcher! J'ai été complétement embarquée sur le flots avec cet incroyable équipage! Un roman qui change et dont l'univers est vraiment sympa! Pour tous les amateurs de piraterie et d'aventure, n'hésitez pas et partez à l'abordage de ce roman [masquer]Yann Kervadec est un jeune orphelin élevé par un prêtre en Bretagne. Ce dernier décide de l'envoyer affronter la vie à bord d'un bateau négrier. Il sera conduit dans les îles caraïbes où il rencontrera Médeline, jeune et belle métisse pour laquelle il se damnera. Ils devront fuir et seront embrigadés aux côtés de Barbe-Noire. Débarqués sur l'île de Nassau, s'en suivra moultes aventures pour notre héro. Dans une période d'incertitude où une lutte se fait pour le pouvoir sur une île sans règles, Yann devra choisir ses alliés. Mais la peur gronde avec l'arrivée de la compagnie des Indes qui offre une grâce royale, ce qui augmentera les dissensions à Nassau. Entre duels, chasse au trésor, fourberie, piraterie, moulte tonneaux de rhum et transporteur de courrier, ce jeune pirate ne rêve que de rejoindre sa Bretagne natale qui lui manque tant![/masquer]
    Lire la suite
    En lire moins
  • lasorcieredesmots Posté le 12 Septembre 2021
    je vais chercher avec impatience à me procurer le tome 2 et le tome 3, parce que j’ai vraiment beaucoup apprécié cette histoire, qui nous plonge dans le monde de la piraterie qui est en plein bouleversement, avec la chute de Providence et la chasse aux pirates par le royaume d’Angleterre. On se retrouve alors plongé dans un monde qui touche à sa fin, et qui doit trouver le moyen de renaître de ses cendres, avec en plus des pays européens, si loin, qui tirent les ficelles du monde. On a aussi tout l’aspect sur l’esclavage qui est très intéressant à suivre, avec l’aspect politique de la région. Le récit est porté par un personnage principal qui est attachant, et par d’autres personnages secondaires qui sont eux aussi très plaisants à découvrir. On a le droit aux pirates connus, sans qu’ils ne soient non plus trop présents. La plume est fluide et le roman se lit très bien. C’est une très belle découverte que je ne peux que vous conseiller, c’est un très bon début de trilogie et on a envie de savoir la suite, car on termine sur une certain suspens.
  • Bennybooks Posté le 30 Mai 2021
    Pour la petite histoire, j’ai découvert ce livre dans une librairie lors d’un weekend à St-Malo. Je ne voulais pas repartir de la cité corsaire sans un livre parlant de piraterie donc mon cher et tendre m’a offert ce livre et je l’en remercie. Nous suivons les aventures de Yann Kervadec, jeune breton, qui s’embarque dans la marine. Il va finalement très vite se retrouver enrôlé dans la piraterie. A travers les aventures de notre héros, l’auteur nous raconte la fin de l’Age d’Or de la piraterie. Le roman est très documenté sur cette période qui suit l’après guerre de Succession d’Espagne. On découvre les enjeux politiques et l’envie des pays de mettre fin à l’ère de la piraterie en leur offrant un état de grâce, qui pour certains sent le piège à plein nez. On retrouve tous les ingrédients d’un roman de piraterie : des batailles navales, une chasse au trésor, des complots, mais aussi du rhum, des femmes… Les péripéties s’enchaînent presque sans temps mort pour finir sur une fin que j’ai adoré. Digne des meilleures séries télévisées. Les personnages sont le grand point fort de ce roman. Yann va évoluer au milieu d’un panel de personnages historiques tels que Edward... Pour la petite histoire, j’ai découvert ce livre dans une librairie lors d’un weekend à St-Malo. Je ne voulais pas repartir de la cité corsaire sans un livre parlant de piraterie donc mon cher et tendre m’a offert ce livre et je l’en remercie. Nous suivons les aventures de Yann Kervadec, jeune breton, qui s’embarque dans la marine. Il va finalement très vite se retrouver enrôlé dans la piraterie. A travers les aventures de notre héros, l’auteur nous raconte la fin de l’Age d’Or de la piraterie. Le roman est très documenté sur cette période qui suit l’après guerre de Succession d’Espagne. On découvre les enjeux politiques et l’envie des pays de mettre fin à l’ère de la piraterie en leur offrant un état de grâce, qui pour certains sent le piège à plein nez. On retrouve tous les ingrédients d’un roman de piraterie : des batailles navales, une chasse au trésor, des complots, mais aussi du rhum, des femmes… Les péripéties s’enchaînent presque sans temps mort pour finir sur une fin que j’ai adoré. Digne des meilleures séries télévisées. Les personnages sont le grand point fort de ce roman. Yann va évoluer au milieu d’un panel de personnages historiques tels que Edward Teach (Barbe Noire), John Rackham, Anne Bonny ou Mary Read pour ne citer qu’eux. Pareil, un gros travail de documentation a été fait afin d’essayer de retranscrire au mieux le caractère de chacun dans le roman. Tantôt sympathiques, tantôt terribles, on arrive toujours à justifier leur mode de vie. Après tout, les pirates ne faisaient qu’essayer de survivre et de se venger d’hommes ou de pays qui les avaient abandonné. Au final, les pirates ne sont que des révolutionnaires qui ne font qu’appliquer leurs idéaux. Le style de l’auteur nous permet vraiment de vivre intensément les aventures de nos héros. On rit, on a peur mais on se prend surtout au jeu et on en redemande. L’envie de devenir un pirate est finalement assez communicatif. Parfois, je me voyais sur le bateau de Yann et vivre vraiment ses aventures. Jean-Marie Quéméner offre vraiment un roman d’aventure addictif qui vous fera voyager et vous donnera envie de vous plonger dans la suite des aventures de Yann Kervadec : L’écume des lames qui est sorti aux éditions Plon le 06/02/2020.
    Lire la suite
    En lire moins
  • brochardclip Posté le 28 Mai 2021
    En ces temps de confinement, il est bon de prendre le large et de s'évader. Senteurs de rhum, de canne à sucre mais aussi odeurs suffocantes des bateaux négriers. Opposition des destins d'un côté l'esclavage de l'autre la Liberté. Joli clin d'oeil également en fin de livre avec la rencontre de Voltaire, Liberté quand tu nous tiens.
  • HorizonMJ Posté le 19 Mars 2021
    Un bon livre pour prendre littéralement le large. On prend rapidement part, et activement, à l'aventure. On n'est pas complètement dépaysé (sans doute la gourmandise pour les récits d'aventure, difficile de se surprendre) mais c'est bien ficelé, fluide et le plus important, on voyage ! ... un bon bol d'air de Carnac à Providence.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…