En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        L'Aviatrice

        Presses de la cité
        EAN : 9782258118492
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 400
        Format : 140 x 225 mm
        L'Aviatrice

        Isabelle CHAPMAN (Traducteur)
        Date de parution : 01/10/2015
        Les ailes du désir
        Beryl Markham a deux ans lorsque sa famille s'installe au Kenya en 1904. Très vite abandonnée par sa mère, elle est élevée par son père – entraîneur de chevaux de course – et par les natifs de la tribu Kipsigi, qui vivent sur les terres paternelles. Cette éducation non-conventionnelle pour... Beryl Markham a deux ans lorsque sa famille s'installe au Kenya en 1904. Très vite abandonnée par sa mère, elle est élevée par son père – entraîneur de chevaux de course – et par les natifs de la tribu Kipsigi, qui vivent sur les terres paternelles. Cette éducation non-conventionnelle pour quelqu’un de son rang fait d’elle une jeune femme audacieuse et farouche, qui voue un amour sans bornes à la nature sauvage et se moque de la bienséance. De mariages ratés en liaisons contrariées – elle tombe éperdument amoureuse de Denys Finch Hatton, l’amant de l’auteure Karen Blixen –, Beryl va peu à peu s’imposer comme l’une des femmes les plus singulières de son temps. Elle sera la première aviatrice à accomplir un vol transatlantique en solitaire d'est en ouest... 

        Avec pour décors les paysages majestueux de l'Afrique du début du XXe siècle, Paula McLain nous livre l'histoire d'une femme hors du commun qui n'aspire qu'à être libre.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258118492
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 400
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Guillaume72 Posté le 3 Avril 2018
          Ce roman est intéressant à plus d'un titre. C'est tout d'abord une biographie romancée d'un personnage qui a croisé les grands héros de la ferme africaine, portée à l'écran sous le titre d'Out of Africa. Les fans de l'un ou de l'autre retrouverons donc avec grand plaisir ces personnages de légende qui ont connu le Kenya à l'époque des grands safaris. Je dois dire que je compte parmi ceux là et que ce retour vers cette histoire sous un autre regard m'a tout simplement charmé. C'est ensuite l'histoire singulière d'une femme avec du caractère , qui a fait des choix de vie lion d'être simples et des rencontres tout aussi complexes. Bref, je recommande pour l'histoire et le contexte ce roman. Après bien entendu, malgré ses qualités littéraires, Paula McLain n'est pas Karen Blixen. Elle ressemble en celà à son héroïne. L'écriture parfois a tendance d'ailleurs à vouloir se rapprocher du style si caractéristique de Blixen qui comme aucune autre a su décrire les parfums et les couleurs de l'Afrique. Pour autant, je ne peux pas dire que Paula McLain arrive de ce point de vue à la hauteur de la baronne..
        • cardabelle Posté le 17 Mars 2018
          " Avant que le Kenya soit une terre vieille de millions d'années et pourtant d'une certaine manière encore neuve, seule la plus majestueuse de nos montagnes portait ce nom . On la voyait de notre ferme à Njoro , [...] dressant au bout de l'immense plaine dorée ses pics durs aux cimes desquels les glaciers n'avaient pas complètement fondu. Derrière nous, la forêt Mau était bleue, drapée dans des écharpes de brume. " Le décor est planté , presque familier : peu à peu surgit l'ombre de "La ferme africaine " ou de " Out of Africa " et, comme par enchantement , les personnages connus apparaissent les uns après les autres : Lord et Lady Delamere , Berkeley Cole, Cockie, Bror , Karen Blixen et Denys Finch Hatton .... Beryl Markham née Clutterbuck on l' a aussi déjà croisée chez Karen : c'était Félicity . Ici, on la retrouve de 1904 à 1936 . Abandonnée par sa mère à 4 ans, c'est près de son père , de la nature et des chevaux que Beryl va puiser sa force et se construire. Si elle a trouvé une mère de substitution en... " Avant que le Kenya soit une terre vieille de millions d'années et pourtant d'une certaine manière encore neuve, seule la plus majestueuse de nos montagnes portait ce nom . On la voyait de notre ferme à Njoro , [...] dressant au bout de l'immense plaine dorée ses pics durs aux cimes desquels les glaciers n'avaient pas complètement fondu. Derrière nous, la forêt Mau était bleue, drapée dans des écharpes de brume. " Le décor est planté , presque familier : peu à peu surgit l'ombre de "La ferme africaine " ou de " Out of Africa " et, comme par enchantement , les personnages connus apparaissent les uns après les autres : Lord et Lady Delamere , Berkeley Cole, Cockie, Bror , Karen Blixen et Denys Finch Hatton .... Beryl Markham née Clutterbuck on l' a aussi déjà croisée chez Karen : c'était Félicity . Ici, on la retrouve de 1904 à 1936 . Abandonnée par sa mère à 4 ans, c'est près de son père , de la nature et des chevaux que Beryl va puiser sa force et se construire. Si elle a trouvé une mère de substitution en la personne de Lady Delamere , Lady D, la vie à la "colonie" sera toujours une épreuve mais elle restera toujours imprégnée de valeurs ancestrales acquises dans l'enfance près d'une tribu africaine . Peu à peu , s'affirme une personnalité non-conformiste, entière, libre et passionnée, énigmatique à souhait .Compliquée et rebelle. Beryl . On va donc la suivre dans le monde hippique : son domaine, sa passion . Elle devient la première femme entraîneur puis éleveur . Et, de défit en défit elle saute les obstacles, tombe, se blesse mais se relève toujours . L'aviatrice naîtra plus tard ... C'est aussi le monde de Karen Blixen et de Denys Finch Hatton . Plus le récit avance, plus il y a fusion entre les deux romans ; les deux histoires souvent n'en font plus qu'une , unies par un lien fort, intime et essentiel dans la vie de Beryl. Ces trois- là sont le coeur du récit . Tout est fait pour que l'on succombe aux charmes romanesques d'une histoire d'amour . C'est avec délice que je me suis laissée envahir par les images de "Out of Africa ", l'émotion au bord des yeux , la musique aussi revenait par bribes ...une vraie midinette ! Plus sérieusement, je pense qu'il est essentiel d'avoir en tête le livre de Karen Blixen ou le film pour bien profiter du récit ,pour bien appréhender l'atmosphère . Mais il n'y a pas que du romanesque : l'auteure à conscience de laisser poindre en filigrane les horreurs du colonialisme : terres accaparées, peuplades exploitées , nature massacrée pour le plaisir de quelques nantis . Le portrait de la colonie n'a rien de flatteur non plus et rien n'est fait pour l'enjoliver : elle est décrite comme étant un microcosme cupide et plutôt abject dans l'ensemble . Aussi, le rapport à ce petit monde européen revêt-il une grande importance dans le récit pour expliquer en partie l'aspect relationnel des personnages . Ce roman, je dirais qu'il est flamboyant . Il est bien construit, mêlant biographie , histoire et fiction. Il va emporter le lecteur dans un puissant tourbillon de passion et d'aventure . L'immersion dans le monde équestre est intéressante. révélant des connaissances pointues de l'auteure . Les précisions même très techniques ne rebutent pas le profane ; tout est mesuré dans ce livre . Même observation sur le thème de l'aviation et les descriptions de vol . Le portrait d'une jeune femme extraordinaire est particulièrement réussi ainsi que celui d'une époque, d'un pays, d'un pan de société et de personnages hors du commun . Un excellent moment de lecture.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Fab73 Posté le 24 Novembre 2017
          J'ai adoré ce livre ! La vie de notre "Aviatrice" a été vraiment palpitante, elle a été une féministe avant l'heure. Quel courage et quel force de caractère ! De plus nous sommes immergé au Keynia : en lisant le livre, nous avons l'impression d'y être ! Un livre que toutes les femmes devraient lire !
        • karined1 Posté le 8 Novembre 2017
          Paula McLain raconte une vie romancée de Beryl Markham. Beryl a deux ans lorsque sa famille s'installe au Kenya en 1904, sa mère repart en Europe 2 ans plus tard. Elevée par un homme, elle a bcp de difficulté à se comporter en jeune femme de l'époque et son désir d'indépendance prévaut. Un beau roman agréable à lire pour une belle histoire. De très beaux paysages agrémentent ce tableau de société ... A lire
        • persane77 Posté le 13 Octobre 2017
          J'ai adoré cette histoire et apprès cette lecture je confirme mon envie de visiter le Kenya non pas pour un safari mais pour ces grands espaces , ces animaux en liberté. Ce fut un très bon moment de lecture et en plus une histoire vraie.

        Ils en parlent

        " Cette passionnante biographie romancée décrit une autre vision de la vie africaine et brosse le portrait de deux femmes formidables qui, malgré les circonstances (un homme pour deux), se respectaient et s'appréciaient."
         
        ELLE
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.