Lisez! icon: Search engine

Le Cœur perdu des automates

Fleuve éditions
EAN : 9782265117242
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 210 mm
Le Cœur perdu des automates

Patrick IMBERT (Traducteur)
Collection : Outre Fleuve
Date de parution : 13/09/2018
Moscou, 1709. Un automate reprend vie dans un atelier, aux côtés d’une poupée à la mécanique tout aussi précise et complexe que la sienne, sa soeur. Doués de parole et d’une âme, ils ont pourtant tout oublié de leur passé. Et de la guerre qui déchire leurs semblables.
De nos jours....
Moscou, 1709. Un automate reprend vie dans un atelier, aux côtés d’une poupée à la mécanique tout aussi précise et complexe que la sienne, sa soeur. Doués de parole et d’une âme, ils ont pourtant tout oublié de leur passé. Et de la guerre qui déchire leurs semblables.
De nos jours. Fascinée par les automates, June parcourt le monde à leur recherche, brûlant de percer leur mystère. Elle possède un étrange legs de son grand-père : une sorte de coeur finement ouvragé, réceptacle, elle le sent, d’un secret intemporel et d’une histoire épique. En effet, si les automates existent depuis la nuit des temps, dissimulés parmi les hommes, le compte à rebours pour leur survie a débuté. Et c’est June qui en détient la clef.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265117242
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 210 mm
Fleuve éditions

Ils en parlent

« Les Cœurs perdus des automates, de Daniel H. Wilson, est le genre de thriller robotique qui mixe automates, Histoire et action effrénée dans une intrigue totalement originale. Imaginez que Terminator rencontre Indiana Jones dans une course folle à travers l'Histoire. Une lecture absolument jubilatoire. » Phillip Margolin

« Les Cœurs perdus des automates est mon nouveau roman historique favori. C'est comme un fantastique hybride de Highlander et Terminator, ou peut-être un croisement entre I, Robot (I. Asimov), La Machine à différences (Gibson & Sterling) avec un soupçon de Blade Runner pour faire bonne mesure. Il se lit comme un steampunk classique sous stéroïdes. En d'autres mots, c'est totalement badass et vous allez adorer. » Ernest Cline
 
Outrefleuve, la newsletter de l'imaginaire
Pour ne rien manquer de l'actualité Science-Fiction et Fantasy.