Lisez! icon: Search engine
Le Cottage aux oiseaux
Emmanuelle Tardif (traduit par)
Date de parution : 23/01/2020
Éditeurs :
Presses de la cité

Le Cottage aux oiseaux

Emmanuelle Tardif (traduit par)
Date de parution : 23/01/2020
La vie romancée d'une pionnière de l'étude du comportement animal
À quarante ans, Len Howard, musicienne britannique, décide d’abandonner des amours compliquées et le confort de sa vie londonienne pour se retirer dans la campagne anglaise et se consacrer à son autre... À quarante ans, Len Howard, musicienne britannique, décide d’abandonner des amours compliquées et le confort de sa vie londonienne pour se retirer dans la campagne anglaise et se consacrer à son autre passion : les oiseaux. Après avoir emménagé dans un petit cottage du Sussex, elle écrit deux livres à succès dans... À quarante ans, Len Howard, musicienne britannique, décide d’abandonner des amours compliquées et le confort de sa vie londonienne pour se retirer dans la campagne anglaise et se consacrer à son autre passion : les oiseaux. Après avoir emménagé dans un petit cottage du Sussex, elle écrit deux livres à succès dans les années 1950, et surprend le monde entier par l'originalité et la pertinence de ses observations sur les mésanges, rouges-gorges et autres volatiles qui entrent et sortent à leur gré par ses fenêtres.

Cet émouvant roman retrace l’histoire d'une femme libre qui a fait acte de résistance et choisi une vie en communion avec la nature. Un portrait inspiré d'une pionnière de l'étude du comportement animal, dont les travaux ont influencé nombre de scientifiques.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258150607
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 140 x 225 mm
EAN : 9782258150607
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"Le roman d'une femme passionnée, en quête de merveilleux."
ELLE
"Eva Meijer relate avec passion la vie poétique d’une femme (littéralement) ravitaillée par les
corbeaux. De quoi siffler d’admiration."
Madame Figaro
"Un récit foisonnant et instructif, une vraie bouffée d'air."
Ouest France

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • TourDeBabelle 23/03/2024
    Le récit se construit autour de la vie singulière et oubliée d'une musicienne, devenue pionnière de l'ethologie des oiseaux. Une évocation de son enfance permet de comprendre la genèse de cet attrait pour les oiseaux. On suit sa formation de violoniste et son entrée dans un orchestre classique à Londres, jusqu'au jour où elle tourne le dos à cette vie pour s'installer dans une maison de campagne isolée. Les oiseaux y sont les d'autant plus les bienvenus qu'elle commence à observer et noter leurs comportements avec précision, inventant les méthodes expérimentales de l'ethologie. Ce livre trop peu lu nous offre un beau portrait de femme indépendante et un peu excentrique, comme la découverte d'une scientifique méconnue.
  • Rhapsodie 17/03/2024
    Une douce lecture qui offre un regard frais en cette période de printemps naissant sur les oiseaux, leur vie, leur intimité, leur langage... Un récit émouvant d'une femme du milieu du XXe siècle vouée à devenir violoniste, qui change de voie radicalement pour vivre en autarcie dans une cabane dans la forêt, pour étudier de près les oiseaux, comme une véritable ornithologue. Nous apprenons quelques éléments sur la vie des mésanges charbonnières notamment, sans pour autant aller bien loin dans les détails, la recherche scientifique, cela reste tout de même romancé. Un style d'écriture léger, facile à lire, divertissant. Il m'aurait fallu un peu plus de profondeur, de détails dans la psychologie des personnages, un petit plus dans la plume de l'auteur, pour que ce soit un coup de coeur.
  • hmurgia 26/05/2023
    Len Howard, violoniste pendant 20 ans dans un orchestre londonien a passé les 35 dernières années de sa vie seule dans un cottage isolé, avec pour colocataires des dizaines d’oiseaux qu’elle étudiait. Ses articles et ses livres portant sur l’étude des comportements des mésanges par exemple ont connu un certain succès, mais elle aura vécu ses dernières années incomprise, et comme on l’apprend dans la postface, peu considérée. Les aller-retours entre les différentes époques historiques, les nombreux noms d’oiseaux, d’amis, de frères et sœurs, et le caractère radical et donc agaçant du personnage principal m’ont un peu lassée, et j’avoue avoir lu un peu plus en diagonale passées les 200 premières pages…
  • amelie_et_ses_lectures 13/07/2022
    Ce roman est inspiré d’une histoire vraie, celle de Len Howard, pionnière de l’étude ornithologique. Ce roman alterne entre 2 périodes de temps au fil des chapitres : d’un côté l’enfance puis la jeunesse londonienne de L. Howard et de l’autre la seconde partie de sa vie et ses observations sur les oiseaux de son jardin. En effet, à quarante ans L.Howard quitte Londres et son travail de violoncelliste dans un orchestre pour se consacrer à sa passion depuis l’enfance, l’étude des oiseaux et en particulier des mésanges. Elle vit dans un petit cottage, aux fenêtres constamment ouvertes pour laisser entrer les oiseaux. Elle va écrire de nombreux articles et livres qui révolutionnent la manière d’envisager le mode de vie et l’intelligence des oiseaux. Malgré la pertinence de ses observations, elle sera souvent moquée car elle n’avait aucun bagage scientifique. Comme tant d’autres l’histoire la presque effacée et on en sait aujourd’hui assez peu sur la vie de cette femme. C’est pourquoi une partie du récit est fictionnelle. J’avais repéré ce roman au fil de mes pérégrinations sur bookstagram et offert à mon amoureuse passionnée de nature et d’oiseaux à Noël dernier. Bien sûr j’ai eu moi aussi envie de le lire ! Au début, j’ai eu un peu de mal à comprendre les liens entre les personnages, car on entre directement dans le quotidien de la famille sans que les personnages ne soient vraiment introduits. Cela m’a déstabilisé mais j’ai tout de même poursuivi ma lecture. Globalement, ma première impression est restée la même sur l’ensemble du roman. J’ai beaucoup apprécié les passages sur la seconde partie de la vie de la protagoniste ainsi que ceux consacrés aux oiseaux de son jardin mais je me suis ennuyée sur les autres chapitres plus prosaïques autour de la vie quotidienne de l’héroïne à Londres.Ce roman est inspiré d’une histoire vraie, celle de Len Howard, pionnière de l’étude ornithologique. Ce roman alterne entre 2 périodes de temps au fil des chapitres : d’un côté l’enfance puis la jeunesse londonienne de L. Howard et de l’autre la seconde partie de sa vie et ses observations sur les oiseaux de son jardin. En effet, à quarante ans L.Howard quitte Londres et son travail de violoncelliste dans un orchestre pour se consacrer à sa passion depuis l’enfance, l’étude des oiseaux et en particulier des mésanges. Elle vit dans un petit cottage, aux fenêtres constamment ouvertes pour laisser entrer les oiseaux. Elle va écrire de nombreux articles et livres qui révolutionnent la manière d’envisager le mode de vie et l’intelligence des oiseaux. Malgré la pertinence de ses observations, elle sera souvent moquée car elle n’avait aucun bagage scientifique. Comme tant d’autres l’histoire la presque effacée et on en sait aujourd’hui assez peu sur la vie de cette femme. C’est pourquoi une partie du récit est fictionnelle. J’avais repéré ce roman au fil de mes pérégrinations sur bookstagram et offert à mon amoureuse passionnée de nature et d’oiseaux à Noël dernier. Bien sûr j’ai eu moi aussi envie de le lire ! Au début, j’ai...
    Lire la suite
    En lire moins
  • PoussinM 21/06/2022
    Ce livre mêle des éléments biographiques et de fiction de la vie de Len Howard, ornithologue oubliée. Issue d’une famille anglaise, elle part à Londres pour entrer au Conservatoire. A quarante ans, elle quitte tout pour vivre dans un petit cottage et se consacrer aux oiseaux. Elle vit alors très simplement, dans sa maison de campagne aux fenêtres ouvertes pour laisser les mésanges entrer. Elle écrira des livres et de nombreux articles sur ses observations ornithologiques. Souvent moquée parce qu’elle n’avait aucun bagage scientifique puis oubliée de l’histoire, ce livre nous permet d’en savoir un peu plus sur cette femme qui a consacré sa vie aux oiseaux, tissant des liens intimes avec eux.
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.