En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Jeune Homme sous l'acacia

        Presses de la cité
        EAN : 9782258144781
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 464
        Format : 140 x 225 mm
        Le Jeune Homme sous l'acacia

        Collection : Terres de France
        Date de parution : 03/05/2018
        Tout commence dans un hameau au cœur des marais charentais au sein d’une famille d’agriculteurs aisés. La naissance tardive du benjamin, Michel, d’une beauté d’archange, va briser l’apparente harmonie des choses, des lieux, des êtres…
        Loin, loin du hameau.
        Loin.
        Là où il naîtrait à part entière.

        Cet enfant si beau, si singulier, a semé le trouble dans cette famille de propriétaires terriens. Le malheur d’être né trop tard.... Pendant son enfance, Michel, baptisé « Bel Ange » par Tante Didine, ne connaîtra l’affection, la douceur, la poésie...
        Loin, loin du hameau.
        Loin.
        Là où il naîtrait à part entière.

        Cet enfant si beau, si singulier, a semé le trouble dans cette famille de propriétaires terriens. Le malheur d’être né trop tard.... Pendant son enfance, Michel, baptisé « Bel Ange » par Tante Didine, ne connaîtra l’affection, la douceur, la poésie des choses qu’auprès d’elle ;  et le bonheur à l’ombre d’un acacia où il s’adonne à sa passion du dessin. Plus tard, il rompt avec le hameau pour suivre ses études près de La Rochelle. Un « nouveau monde ». Là, il habite chez Rose, une vieille dame adorable, éprouvée par la vie, malmenée  par son entourage. Comme Didine…  Alors Bel Ange, par son esprit rebelle, son inclination pour les plus fragiles, son insolente jeunesse, va bousculer l’ordre des choses. Et faire souffler un vent de liberté dans l’existence de celle qui est devenue sa protégée….
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258144781
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 464
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • AudreyT Posté le 18 Août 2018
          *** Michel est né au Hameau, en 1999, 20 ans après son dernier frère. Dans ce villages d'agriculteurs, à quelques villes du port de La Rochelle, ce fils arrivé bien trop tard ne reçoit de l'amour que de sa tante Ludivine, qu'il surnome affectueusement Divine Didine. Il lui doit sa survie... Ainsi qu'à ses livres, à l'école et à ses dessins. Quand il part pour suivre ses études, il va rencontrer Rose, une jeune veuve qui lui loue une chambre. Va alors changer pour lui, comme pour cette nouvelle famille, le regard qu'il porte sur la vie, sur l'amour et sur les personnes qui lui sont chères... Le jeune homme sous l'acacia est un roman de la terre. Celle où sont nos racines, celle qu'on fuit et celle qui nous adopte. Michel est un jeune homme rejeté et qui malgré l'amour inconditionnel de sa tante, a du mal à se lier, à se dévoiler. Tout semble être vengeance ou haine. Mais en rencontrant Rose, il voit comme un double et en la sauvant elle, c'est un peu de ses plaies qu'il pansent. Avec une écriture toute en douceur, en lenteur, Hortense Dufour nous entraîne sur les terres brumeuses et mystérieuses des sentiments volés... Un... *** Michel est né au Hameau, en 1999, 20 ans après son dernier frère. Dans ce villages d'agriculteurs, à quelques villes du port de La Rochelle, ce fils arrivé bien trop tard ne reçoit de l'amour que de sa tante Ludivine, qu'il surnome affectueusement Divine Didine. Il lui doit sa survie... Ainsi qu'à ses livres, à l'école et à ses dessins. Quand il part pour suivre ses études, il va rencontrer Rose, une jeune veuve qui lui loue une chambre. Va alors changer pour lui, comme pour cette nouvelle famille, le regard qu'il porte sur la vie, sur l'amour et sur les personnes qui lui sont chères... Le jeune homme sous l'acacia est un roman de la terre. Celle où sont nos racines, celle qu'on fuit et celle qui nous adopte. Michel est un jeune homme rejeté et qui malgré l'amour inconditionnel de sa tante, a du mal à se lier, à se dévoiler. Tout semble être vengeance ou haine. Mais en rencontrant Rose, il voit comme un double et en la sauvant elle, c'est un peu de ses plaies qu'il pansent. Avec une écriture toute en douceur, en lenteur, Hortense Dufour nous entraîne sur les terres brumeuses et mystérieuses des sentiments volés... Un roman qui mérite une lecture singulière et plaisante...
          Lire la suite
          En lire moins
        • Dominique84 Posté le 1 Juin 2018
          Le jeune homme sous l’acacia est une belle histoire traitée comme une fable contemporaine, une histoire où l’amour a le rôle principal, une histoire basée sur la résilience de tous ceux qui refusent leur rôle de victimes passives, de tous ceux qui ont des rêves fous, ces blessés de l’âme qui ont transformé leur souffrance en une rage de vivre. (Résumé complet sur le blog)
        • sylvaine Posté le 19 Mai 2018
          Un grand , un très grand roman ! Le jeune homme sous l'acacia d'Hortense Dufour appartient à ces romans inoubliables, gravé dans la mémoire de celui qui l'a lu.Pas question ici de roman à l'eau de rose , certes pas! Nous sommes en Saintonge, dans une région difficile à vivre , riche de ses terres marécageuses, une région qui a subi bien des péripéties liées à l'histoire, à la famine, aux tempêtes de l'Océan qui la jouxte . Bref une région où ses habitants se sont construits à la dure . Alors quand à 49 ans la pimpante Catherine Thomas accouche du "ravisé" le monde de la famille Thomas s'arrête de tourner . colère du père, désamour de la mère, ce petit dernier baptisé Michel se voit rejeté par tous . Seule sa marraine Didine se prend d'amour pour ce petit ange aux boucles blondes et au regard arc en ciel . Elle l'aime d'un amour inconditionnel , le protège , le chérit , le confie aux bons soins de la Vierge Marie et de l'Archange Saint-Michel son patron . Un monde hostile pour Michel bien vite surnommé BelAnge. Différent des autres , il trouve refuge auprès de celle qu'il appellera... Un grand , un très grand roman ! Le jeune homme sous l'acacia d'Hortense Dufour appartient à ces romans inoubliables, gravé dans la mémoire de celui qui l'a lu.Pas question ici de roman à l'eau de rose , certes pas! Nous sommes en Saintonge, dans une région difficile à vivre , riche de ses terres marécageuses, une région qui a subi bien des péripéties liées à l'histoire, à la famine, aux tempêtes de l'Océan qui la jouxte . Bref une région où ses habitants se sont construits à la dure . Alors quand à 49 ans la pimpante Catherine Thomas accouche du "ravisé" le monde de la famille Thomas s'arrête de tourner . colère du père, désamour de la mère, ce petit dernier baptisé Michel se voit rejeté par tous . Seule sa marraine Didine se prend d'amour pour ce petit ange aux boucles blondes et au regard arc en ciel . Elle l'aime d'un amour inconditionnel , le protège , le chérit , le confie aux bons soins de la Vierge Marie et de l'Archange Saint-Michel son patron . Un monde hostile pour Michel bien vite surnommé BelAnge. Différent des autres , il trouve refuge auprès de celle qu'il appellera Didine-Divine , il reste des heures assis adossé à l'acacia du chemin bleu , le crayon à la main car Bel Ange dessine .... Attente , patience, le temps n'en finit pas de s'écouler . Bel Ange n'a qu'un rêve partir , partir ... Enfin pouvoir vivre loin de tous ces gens qui l'indiffèrent . Enfin pouvoir voler tel Pégase et quitter le hameau . Quel sera son chemin? Qui rencontrera t'il sur sa route ? Réalisera t'il son rêve de gosse? Hortense Dufour signe ici un roman d'une puissance incroyable . Chaque personnage"croqué" est criant de vérité . Les mots sont durs , les paroles claquent , "chez ces gens là "de Brel trotte dans ma tête . Un magnifique roman publié Aux Presses de La Cité dans la collection Terres de France reçu via NetGalley . Je les en remercie chaleureusement .
          Lire la suite
          En lire moins
        • frconstant Posté le 18 Mai 2018
          Avec le « Le jeune homme sous l’acacia », publié aux Presses de la Cité dans la collection Terres de France, Hortense DUFOUR signe un roman social autant qu’un roman d’amour construit sur un désamour mortifère. Le personnage central est-il vraiment ce jeune homme sous l’acacia, ce Michel dit Bel Ange ? Probablement… mais sa tante Ludivine, le Père Thomas, son géniteur ou Rose, sa logeuse ont aussi chacun un rôle déterminant dans la construction ambivalente de ce jeune enfant, gamin, adolescent, adulte en devenir ? A cause de qui et grâce à qui pourra-t-il peut-être un jour, tel Pégase, s’envoler vers un ailleurs ? Le point d’appui du roman pourrait être le Temps. Ce temps nécessaire pour advenir ! Ce Temps qui, en maître, prend son temps pour permettre aux besogneux de gagner leurs terres sur le marais, de monter leurs chaumières, leurs bâtisses, leur domaine agricole. Et puis, ce même Temps, sans état d’âme, qui leur fera tout perdre sous le temps des envahisseurs, des maîtres et seigneurs, des bourrasques et tempêtes de la météo ou de la vie. Temps destructeur auquel la ruralité ne peut que se plier et attendre, avec force, rage et courage le... Avec le « Le jeune homme sous l’acacia », publié aux Presses de la Cité dans la collection Terres de France, Hortense DUFOUR signe un roman social autant qu’un roman d’amour construit sur un désamour mortifère. Le personnage central est-il vraiment ce jeune homme sous l’acacia, ce Michel dit Bel Ange ? Probablement… mais sa tante Ludivine, le Père Thomas, son géniteur ou Rose, sa logeuse ont aussi chacun un rôle déterminant dans la construction ambivalente de ce jeune enfant, gamin, adolescent, adulte en devenir ? A cause de qui et grâce à qui pourra-t-il peut-être un jour, tel Pégase, s’envoler vers un ailleurs ? Le point d’appui du roman pourrait être le Temps. Ce temps nécessaire pour advenir ! Ce Temps qui, en maître, prend son temps pour permettre aux besogneux de gagner leurs terres sur le marais, de monter leurs chaumières, leurs bâtisses, leur domaine agricole. Et puis, ce même Temps, sans état d’âme, qui leur fera tout perdre sous le temps des envahisseurs, des maîtres et seigneurs, des bourrasques et tempêtes de la météo ou de la vie. Temps destructeur auquel la ruralité ne peut que se plier et attendre, avec force, rage et courage le temps fécond où elle pourra à nouveau ne courber que le dos pour cultiver la terre et progressivement élever le hameau et la position sociale occupée en son sein. Hortense DUFOUR excelle à faire vivre les faits et gestes des habitants du Hameau, les croyances et dictons de cette population agricole, leurs paroles et, plus encore, leurs silences. Un autre ancrage est celui de la qualité des liens familiaux. Parentalité et filiation, assurées ou non, qui engendreront l’amour, la reconnaissance, l’épanouissement ou le désamour, le rejet, l’abandon, et la fuite. « Le jeune homme sous l’acacia », buvard sensible, s’imprégnera de toutes les forces de sa Tata Didine-Divine et de la négation absolue offerte par ses géniteurs. Là aussi, l’auteure sait comment conter les paroles, les regards, les pensées mêmes qui tuent ou qui sauvent. Et puis, pour assurer la stabilité de l’ensemble, il y aura le dessin, le coup de crayon de Bel Ange qui croquera chaque personnage rencontré, chaque trait de caractère, chaque pensée limpide ou sournoise. Didine-divine sera fleur, douceur, amour et don total. Rose trouvera sa place auprès d’elle. Mais, à côté de celles dont il a reconnu la bonté et le besoin d’être libérées des entraves de l’existence, c’est sans complaisance aucune qu’il croquera ses géniteurs, sa famille et tous les parasites qui gravitent autour de lui et obscurcissent l’existence. Ces hommes, ces femmes aux sentiments mesquins, sournois, assoiffés de pouvoir, trempés de fourberies, il leur donnera vie à travers ses albums de bestiaires. Autant de regards vitriolés de sa part sur l’étroitesse humaine. Une fois encore, Hortense DUFOUR maîtrise avec brio la description de ces croquis et des sentiments qu’ils traduisent. Mais la question reste posée : Dans sa manière de vivre, de dessiner, de parler ou de se taire, d’aller à la rencontre de l’autre ou de fuir, Bel Ange est-il lucide sur l’âme humaine ou assoiffé de vengeance ? Toute l’ambivalence de son personnage est là. Avec lui, sans doute, le lecteur se demandera jusqu’où il est possible de pardonner, d’aimer. L’agréable lecture de ce roman riche en réflexions, je la dois à l’organisation du Challenge NetGalley, France et à la complicité des éditions Presses de la cité. Merci à eux !
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        "Un roman qu'on n'oublie pas une fois le mot fin arrivé."
        Radio Massabielle
        "Un roman attendrissant dont l'écriture, elle aussi, charme le lecteur"
        Entreprise Magazine
        "Une histoire contemporaine bouleversée par la naissance tardive d'un enfant trop beau, trop singulier, trop rebelle, trop libre."
        La Montagne
        Toute l'actualité de la collection Terres de France
        Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com