Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259228145
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 500
Format : 154 x 240 mm

Le loup et le lion

Date de parution : 26/02/2015
En 1588, le jeune Gabriel de Lespéron est plongé dans les violentes intrigues qui secouent la France partagée entre les loups – le roi Henri III et son cercle – et les lions – le duc de Guise et la Ligue catholique – alors que la couronne menace de passer au protestant Henri de Navarre. Un roman initiatique palpitant doublé d’une leçon sur le pouvoir.
1588. La couronne d’Henri III vacille et avec elle le royaume de France : le prochain roi pourrait être un protestant, Henri de Navarre. Le duc de Guise, à la tête de la Ligue catholique, lutte contre cette perspective qui lui est insupportable et espère éviter qu’une nouvelle guerre civile... 1588. La couronne d’Henri III vacille et avec elle le royaume de France : le prochain roi pourrait être un protestant, Henri de Navarre. Le duc de Guise, à la tête de la Ligue catholique, lutte contre cette perspective qui lui est insupportable et espère éviter qu’une nouvelle guerre civile embrase villes et campagnes. La reine mère, Catherine de Médicis, tente quant à elle de protéger à la fois son fils et le royaume en s’appuyant sur l’influent mage Côme Ruggieri. C’est sans compter avec l’étrange Naussac, un mystérieux aventurier dont l’emprise semble sans limite.
En ces temps troublés, le jeune hobereau auvergnat Gabriel de Lespéron n’a qu’un rêve: quitter le domaine familial et rejoindre la capitale pour prendre part à l’aventure de la France. Le hasard le met sur la route des enfants du duc de Guise, Marie et François, auxquels il sauve la vie. Devenu maître d’armes de François, familier de la famille de Guise, Gabriel est propulsé, dans Paris en ébullition, au cœur des jeux de pouvoir.
Négociations secrètes, complots, trahisons, enlèvements et assassinats: Gabriel est mêlé, de plus près qu’il n’avait osé en rêver, à l’histoire de France en marche. Forcé de faire des choix entre ses aspirations et ses fidélités, il en apprendra autant sur lui-même que sur le pouvoir.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259228145
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 500
Format : 154 x 240 mm

Ils en parlent

"L'ensemble est un excellent roman de cape et d'épée. Le roman n'a absolument pas la lourdeur de ces essais historiques avec bas de page et érudition étalée, bien aucontraire. Denis Lépée conte l'histoire à hauteur d'homme. Il n'écrit pas. Il filme."
Mohammed Aïssaoui / Le Figaro Littéraire
"Avec un sens du dialogue et une trame haletante, l'auteur nous plonge dans un Paris en ébullition, au coeur des jeux de pouvoir, alors que la couronne d'Henri III vacille. Captivant."
Nina Sorel / Historia

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • JLDragon Posté le 18 Avril 2015
    « Le Loup et le Lion » est un roman au style contemporain mais qui se se passe à une époque révolue. Alors oui, je sais c'est assez perturbant et ça m'a franchement perturbé car j'ai apprécié la teneur du roman, son intrigue bien ficelée mais le petit hic, c'est que j'ai eu beaucoup de mal à me croire à l'époque d'Henri III. Je pense que c'est en raison de deux choses : d'une part le style est très moderne donc, et d'autre part les descriptions ne sont pas suffisamment fournies de sorte qu'on n'a pas l'impression d'être au XVIème siècle. Je n'ai pas eu l'image « carte postale » qui s'est insérée au fin fond de mon crâne si vous comprenez ce que je veux dire... Et non pour moi, il ne suffit pas te dire qu'on est en 1587 pour que j'imagine que j'y suis... Mais ce n'est pas si grave car en fin de compte ce n'est pas l'intérêt premier du roman qui n'est pas un roman historique soi-disant au passage ! Bon un peu quand même... Mais pourquoi dis-je que ce n'est pas vraiment un roman historique ? Car l'auteur invente des personnages qui n'ont pas existé et prend beaucoup de liberté... « Le Loup et le Lion » est un roman au style contemporain mais qui se se passe à une époque révolue. Alors oui, je sais c'est assez perturbant et ça m'a franchement perturbé car j'ai apprécié la teneur du roman, son intrigue bien ficelée mais le petit hic, c'est que j'ai eu beaucoup de mal à me croire à l'époque d'Henri III. Je pense que c'est en raison de deux choses : d'une part le style est très moderne donc, et d'autre part les descriptions ne sont pas suffisamment fournies de sorte qu'on n'a pas l'impression d'être au XVIème siècle. Je n'ai pas eu l'image « carte postale » qui s'est insérée au fin fond de mon crâne si vous comprenez ce que je veux dire... Et non pour moi, il ne suffit pas te dire qu'on est en 1587 pour que j'imagine que j'y suis... Mais ce n'est pas si grave car en fin de compte ce n'est pas l'intérêt premier du roman qui n'est pas un roman historique soi-disant au passage ! Bon un peu quand même... Mais pourquoi dis-je que ce n'est pas vraiment un roman historique ? Car l'auteur invente des personnages qui n'ont pas existé et prend beaucoup de liberté avec l'histoire elle-même . Personnellement, ça ne m'a pas dérangé (mais cela ne m'a pas aidé en ce qui concerne la non-impression que j'étais en 1587). Non, non, l'intérêt premier de l'auteur, c'est de nous conter les arcanes de pouvoirs avec les machinations, les complots et tout ce qui va avec. En définitif, oui, on peut considérer que ce roman est une sorte de polar ! Et l'impression est d'autant plus forte lorsqu'on a beaucoup du mal à s'imaginer en 1587 (j'insiste un peu trop là, hein ?). Au-delà, le style est assez fluide (quelques phrases alambiquées relevées) et l'auteur a une plume soignée. Concentrons-nous maintenant sur l'intrigue qui est très bien ficelée. Elle peut paraître simple au premier abord, mais Denis Lépée a très bien étudié son sujet et le fil conducteur ne souffre d'aucune incohérence (si on oublie bien sûr les personnages inventés et les libertés prises avec l'histoire). Je me suis régalé sur les premières et dernières pages. Entre deux, j'avoue que quelques passages ont pour moi manqué de rythme. J'ai un peu décroché par moment... Dommage ! Par exemple, j'ai trouvé l'histoire d'amour présente dans le roman un peu molle, on n'est dans la tiédeur niveau sentiment et dans la retenue surtout. Oui, ça manque un peu de passion. Les personnages pour finir manquent un chouïa de profondeur. On ne s'attache pas forcément à eux... Mais vraiment l'intérêt premier du livre se situe dans l'intrigue, si vous aimez les jeux ou les machinations qui tournent du pouvoir, les complots et les combats de capes et d'épées, alors ce roman est fait pour vous ! Une lecture intéressante !
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…