RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'école du Bien et du Mal - tome 01

            Pocket jeunesse
            EAN : 9782266249560
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 480
            Format : 140 x 225 mm
            L'école du Bien et du Mal - tome 01

            Leslie BOITELLE-TESSIER (Traducteur)
            Collection : L'école du bien et du mal
            Date de parution : 07/05/2015
            Prenez des gentils, des méchants, un ou deux princes charmants, mélangez, inversez tous les rôles et vous obtiendrez un conte de fées revisité, drôle, rythmé, qui vous rendra heureux pour toujours !
            Kidnappées par une sombre nuit d’orage, Sophie et Agatha intègrent l’École du Bien et du Mal… Un lieu très spécial, où l’on forme les personnages de contes de fées. Pantoufles de verre et chevelure blonde, Sophie est sûre de devenir princesse. Tandis qu’Agatha, cynique et solitaire, toute de noir vêtue,... Kidnappées par une sombre nuit d’orage, Sophie et Agatha intègrent l’École du Bien et du Mal… Un lieu très spécial, où l’on forme les personnages de contes de fées. Pantoufles de verre et chevelure blonde, Sophie est sûre de devenir princesse. Tandis qu’Agatha, cynique et solitaire, toute de noir vêtue, se voit déjà en sorcière. Pourtant, rien ne se passe comme prévu… Et si l’erreur de casting révélait leur vraie nature ?
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266249560
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 480
            Format : 140 x 225 mm
            Pocket jeunesse
            17.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • KingdomOfWords Posté le 13 Octobre 2018
              Depuis deux cents ans, des kidnappings étranges se produisent tous les quatre ans dans le village de Gavaldon. A chaque fois deux enfants sont enlevés. L’un bon, l’autre mauvais. Cette fois c’est le tour de Sophie et Agatha, deux meilleures amies, qui sont sur le point de découvrir ce qui est arrivé aux enfants enlevés. Ils sont envoyés à l’école du Bien et du Mal qui forment les héros et les méchants des contes de fées. Sophie a toujours rêvée d’être enlevée pour entrer dans cette école et devenir une princesse de contes de fées. Elle porte des robes roses, des chaussures en verre, fait des bonnes actions… Tout ce qui pourrait lui permettre d’entrer dans l’école du Bien. A l’opposé, Agatha, déteste la compagnie des gens et vit seule au fond des bois avec sa mère. Ce qui en fait une candidate parfaite pour l’école du Mal. Seulement une fois arrivée là-bas, les deux filles découvrent que leurs destins ont été changés puisque c’est Sophie qui se retrouve à l’école du Mal et Agatha à l’école du Bien. Mais si cet échange n’était pas une erreur et que ce n’était que le premier indice pour découvrir qui elles sont... Depuis deux cents ans, des kidnappings étranges se produisent tous les quatre ans dans le village de Gavaldon. A chaque fois deux enfants sont enlevés. L’un bon, l’autre mauvais. Cette fois c’est le tour de Sophie et Agatha, deux meilleures amies, qui sont sur le point de découvrir ce qui est arrivé aux enfants enlevés. Ils sont envoyés à l’école du Bien et du Mal qui forment les héros et les méchants des contes de fées. Sophie a toujours rêvée d’être enlevée pour entrer dans cette école et devenir une princesse de contes de fées. Elle porte des robes roses, des chaussures en verre, fait des bonnes actions… Tout ce qui pourrait lui permettre d’entrer dans l’école du Bien. A l’opposé, Agatha, déteste la compagnie des gens et vit seule au fond des bois avec sa mère. Ce qui en fait une candidate parfaite pour l’école du Mal. Seulement une fois arrivée là-bas, les deux filles découvrent que leurs destins ont été changés puisque c’est Sophie qui se retrouve à l’école du Mal et Agatha à l’école du Bien. Mais si cet échange n’était pas une erreur et que ce n’était que le premier indice pour découvrir qui elles sont vraiment? J’avais vu ce livre à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux et cela fait un moment qu’il traînait dans ma PAL. Finalement je me suis plongée dedans et j’avoue ne pas avoir été déçue même si j’ai eu énormément de mal à rentrer dans l’histoire. Et cela est dû en grande partie au personnage de Sophie que j’ai trouvé absolument insupportable dans les premiers chapitres. Heureusement les choses se sont arrangées lorsque l’on commence à découvrir cette fameuse école du Bien et du Mal. L’univers est très intéressant et je trouve l’idée que les personnages de contes soient formés à tenir tel ou tel rôle plutôt drôle et originale. Il y a tout les clichés possibles et imaginables des contes de fées avec les princesses qui parlent aux animaux, les bals, les princes, les sorcières… Mais il ne faut pas se fier aux apparences car les gentils ne sont pas toujours aussi bons qu’ils ne le paraissent et il en va de même pour les méchants. C’est d’ailleurs ce que vont découvrir Sophie et Agatha durant leur séjour. Et au fil du temps, elles vont faire de nombreuses découvertes, qui n’apparaissent pas dans les livres de contes et qui ne sont pas toujours rassurantes. Et puis il y a ce mystère qui plâne autour du Directeur de l’école. Personne ne sait qui il est ou à quoi il ressemble… Et c’est ce que les filles vont devoir découvrir pour percer les mystères qui entourent cet école, les amenant ainsi à briser les clichés, les codes et les règles établies. Et c’est ce que j’ai préféré dans ce livre. Le fait qu’il casse les stéréotypes et qu’il montre qu’il ne faut pas se fier aux apparences. On s’en rend notamment compte par le biais de Sophie et Agatha mais aussi à travers les autres élèves qu’elles vont rencontrer comme Tedros, le prince adulé par toutes les filles de l’école du Bien ou Hesther, la sorcière crainte par les élèves de l’école du Mal… Je trouve cela vraiment sympa de casser les clichés des contes de fées (qui m’ont d’ailleurs toujours agacée quand j’étais petite) et de mettre en avant des personnages féminins avec du tempérament. Je recommande donc ce livre à ce qui veulent quelque chose qui sorte des sentiers battus et qui aime les ambiances à la Harry Potter, avec une école de magie, des mystères… Cependant il faut faire attention car ce livre est indiqué pour des lecteurs âgés de huit ans ou plus, seulement je pense qu’il faut prendre en considération la sensibilité de l’enfant car certaines scènes sont assez violentes et peuvent choquer des enfants facilement impressionnables. Je pense bientôt me mettre à la suite, d’autant plus que la fin offre un cliffhanger assez surprenant et que j’ai envie de savoir ce qu’il va arriver à Sophie et Agatha après tous les événements de ce premier tome…
              Lire la suite
              En lire moins
            • RoseGranger Posté le 9 Juillet 2018
              Un super livre sur les princesses et les sorcières qui montre que l'apparence peut être trompeuse.
            • LaGeekosophe Posté le 15 Février 2018
              J'avais envie de lire une réécriture de conte de fées. La couverture comme le résumé de l'Ecole du Bien et du Mal m'avaient plu. L'histoire semblait classique mais pouvait donner de belles choses. Qu'en est-il ? J'ai acheté ce livre en VO je l'ai globalement apprécié. Il s'agit d'un détournement des contes traditionnels qui présupposent que les personnages de conte, antagonistes comme princes ou princesses. L'auteur a ainsi envoyé Sophie, la belle petite blonde, dans l'école du Mal, alors qu'elle rêvait de devenir une princesse et de se marier. Agatha, cynique et solitaire avec son look gothique est donc envoyée à l'école du Bien. Le premier attrait du livre est que l'auteur maîtrise très bien son sujet. Il ré-utilise le vernis Disney (jolies princesses, méchants laids) en le mélangeant avec la violence sordide des contes originels. Ainsi, l'Ecole n'hésite pas à transformer les étudiants les moins performants en animaux et créatures aux services des meilleurs, leur offrant un destin horrible. Il se moque ouvertement des clichés en créant des règles absurdes. Si une Princesse n'est pas invitée par un Prince, elle meurt. Tout bêtement. Un Prince sans compagne reçoit juste une mauvaise note. Les personnages sont très réussis. Agatha notamment, avec... J'avais envie de lire une réécriture de conte de fées. La couverture comme le résumé de l'Ecole du Bien et du Mal m'avaient plu. L'histoire semblait classique mais pouvait donner de belles choses. Qu'en est-il ? J'ai acheté ce livre en VO je l'ai globalement apprécié. Il s'agit d'un détournement des contes traditionnels qui présupposent que les personnages de conte, antagonistes comme princes ou princesses. L'auteur a ainsi envoyé Sophie, la belle petite blonde, dans l'école du Mal, alors qu'elle rêvait de devenir une princesse et de se marier. Agatha, cynique et solitaire avec son look gothique est donc envoyée à l'école du Bien. Le premier attrait du livre est que l'auteur maîtrise très bien son sujet. Il ré-utilise le vernis Disney (jolies princesses, méchants laids) en le mélangeant avec la violence sordide des contes originels. Ainsi, l'Ecole n'hésite pas à transformer les étudiants les moins performants en animaux et créatures aux services des meilleurs, leur offrant un destin horrible. Il se moque ouvertement des clichés en créant des règles absurdes. Si une Princesse n'est pas invitée par un Prince, elle meurt. Tout bêtement. Un Prince sans compagne reçoit juste une mauvaise note. Les personnages sont très réussis. Agatha notamment, avec son caractère cynique, qui se retrouve au milieu des cruches un peu niaises qui ne rêvent qu'au mariage, est particulièrement attachante. Il y a aussi son caractère profondément loyal qui en fait un personnage très réuni. Dommage qu'elle ne soit pas aussi développée que Sophie. Car Sophie joue un rôle très important. Il est plus complexe de s'attacher à elle tant son caractère égocentrique et superficiel est prégnant. Elle chouine, elle maltraite ses proches, elle est de bonne volonté mais souvent à côté de la plaque. A vrai dire, il est facile de passer à côté de son développement. Elle passe de jeune fille persuadée d'être la bonté incarnée, apprentie sorcière à contre-cœur, sorcière qui se laisse gagner par la jalousie et l'amertume etc... avec une certaine subtilité. C'est un personnage qui évolue de manière assez fluide. Le scénario est assez bien mené, avec des trouvailles et du mystère. J'aime beaucoup l'idée du stylo qui écrit seul les contes, des tableaux qui se dessinent au fil de l'histoire. Il y a cependant un problème pour moi : le livre est un peu trop long, pour un premier tome notamment. Il y a des moments où l'histoire est très confuse et on a du mal à comprendre ce qu'il se passe. Il y a beaucoup d'épreuves, d'étapes qui se succèdent et qui auraient gagné à être épurés. Le roman aurait gagné à se délester de 100 voire 150 pages pour être plus concis et éviter un long flottement au milieu de l'histoire. Ces défauts s'expliquent très certainement car il s'agit d'un premier roman pour Soman Chainani. Mais heureusement, le final est absolument extraordinaire. Un climax rempli d'action, d'émotions et de révélations. C'était vraiment très bien ficelé et très bien écrit. Grâce à cette fin, je vais me procurer les autres tomes pour découvrir la suite des aventures de Sophie et Agatha. En somme, un bon livre qui bénéficie d'une certaine créativité. Des personnages bien écrits, un univers plutôt riche et un final explosif viennent équilibrer un milieu de livre un peu longuet et une écriture un peu confuse par moments.
              Lire la suite
              En lire moins
            • mamaPotter Posté le 28 Janvier 2018
              Ce livre est très bien, sauf que des fois sa ne coincide pas très bien. Mais on comprend des fois après avoir lu quelques page en plus.
            • ouralys Posté le 24 Novembre 2017
              Deux jeunes filles, une au cheveux gras et aux yeux globuleux et l'autre aux cheveux blond et aux yeux de jade sont " kidnappé " par le Grand Maître pour être admise dans des écoles : une du BIEN, où l'on apprend a devenir une princesses et l'autre du MAL, où l'on apprend a devenir une sorcière. Pourtant, malgré les caractéristiques de l'une et de l'autre pour chaque écoles, elles ne seront pas envoyé, selon elles, dans la bonne école. Est-ce une erreur ? Un roman où les héroïnes vont apprendre la vie dans un conte. Une histoire très original de Soman Chainani.
            Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
            À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Pocket jeunesse

              Les romans jeunesse qui vont vous ramener sur les bancs d'écoles... extraordinaires

              L'école tient souvent une place prépondérante dans la littérature jeunesse. Mais attention, dans les livres, qui dit école, dit bien souvent couloirs sombres, profs étranges, élèves livrés à eux-mêmes et même secrets inavouables... Découvrez vite la sélection 100% PKJ Jeunesse spéciale "établissements scolaires pas comme les autres". 

              Lire l'article