Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265118027
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 140 x 210 mm

L'Erreur

Héloïse ESQUIÉ (Traducteur)
Collection : Fleuve noir
Date de parution : 10/01/2019
« Vous allez être prêt à tout pour savoir comment se termine cette histoire sombre et perturbante. » The Sun

« Un premier roman habile et angoissant. » ICI PARIS

« Glaçant. » La Voix du Nord
Le pire est arrivé. Mais personne ne vous croit.

Sasha a toujours voulu un bébé.
Sa grossesse se déroule à merveille, jusqu’au jour où elle se retrouve à l’hôpital pour subir une césarienne d’urgence. À son réveil, elle demande à voir son enfant. Alors qu’elle s’attend à vivre un moment magique, Sasha...
Le pire est arrivé. Mais personne ne vous croit.

Sasha a toujours voulu un bébé.
Sa grossesse se déroule à merveille, jusqu’au jour où elle se retrouve à l’hôpital pour subir une césarienne d’urgence. À son réveil, elle demande à voir son enfant. Alors qu’elle s’attend à vivre un moment magique, Sasha plonge dans un cauchemar bien réel. Le nourrisson qu’on
lui amène n’est pas le sien.
La jeune mère n’a aucun doute, même si personne ne la croit. Ni les infirmières qui évitent ses questions, ni son mari qui essaie de la convaincre, ni sa meilleure amie, appelée au secours.
Pour tous, Sasha souffre d'un stress lié aux circonstances de la naissance. Mais ce serait oublier combien l’instinct d’une mère est profondément ancré en elle, en dépit des apparences.
Si le bébé devant elle n’est pas le sien, où est passé son enfant ? Et qui a pu faire cette erreur ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265118027
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 140 x 210 mm

Ils en parlent

« Une nouvelle voix originale et courageuse. »
Australian Women’s Weekly

« [L’Erreur] interroge profondément le côté sombre de la maternité en questionnant aussi bien l’état d’esprit de la narratrice, que la crédibilité des médecins ou encore la capacité du lecteur à distinguer le vrai du faux. »
The Guardian UK

« Vous allez être prêt à tout pour savoir comment se termine cette histoire sombre et perturbante. »
The Sun

« Un talent naturel d’auteur de thriller. »
The Herald Sun UK

« Émouvant, particulièrement juste et crédible – une mention spéciale pour les scènes médicales… – L’erreur est un roman où l’illusion et le mensonge règnent en maître. Jouissif. » L'actualitté

« Un très bon thriller psychologique. À lire sans hésitation ! » Les lectures d'Anne Sophie

« Inutile de vous dire que ces 360 pages sont porteuses d’une charge émotionnelle énorme, intense, qui ne retombe jamais. Susi Fox étant elle même médecin, les sujets abordés (...) sont traités au plus près de la réalité. À tel point qu’on se fait balader, qu’on ne sait jamais qui croire dans cette histoire et la fin arrive et vous cueille complètement par surprise. Du grand art ! Une autrice (encore une) que je suivrai attentivement. L'erreur est son premier roman, quel coup de maître ! » Book en stock

« Un énorme coup de coeur » Myl&unelectures

« Ce roman va vous glacer le sang jusqu'à que ayez découvert la vérité. » Lire et sortir

« L'auteure, médecin légiste en Australie, signe un premier roman habile et angoissant. » ICI PARIS

« Avec ce thriller sans tueur, Susi Fox parvient à nous bousculer et nous égarer presque autant que son héroïne. Glaçant. » La Voix du Nord

« Un premier roman au scénario habile et angoissant. » Spectacles

« L'auteure nous livre ici le pire cauchemar de toute jeune maman. » Trends in Riviera
 
Presse
"A travers ce premier thriller palpitant, l'auteure rend compte avec un réalisme déconcertant de l'ambiguïté du sentiment maternel, des angoisses que peut provoquer une naissance et finalement de la grande beauté de ce lien indéfectible. Un formidable suspense psychologique jusqu'à la fin, SAISISSANT!"
Librairie Montbarbon

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LapassiondeVivie Posté le 5 Septembre 2021
    J'ai adoré! En plus d'être un sujet sensible émotionnellement, personne ne souhaite vivre une situation post-accouchement de ce genre. Intrigue bien construite qui maintient notre intérêt du début à la fin. Très réussi pour un premier roman! Je vous le recommande.
  • annemariesomers990 Posté le 30 Août 2021
    Cette histoire me met mal à l'aise, sujet assez délicat. L'angoisse de toutes mères de laisser son enfant seul. Mais pourtant cela existe réellement. Lecture agréable, écriture fluide, chapître court. L'auteur nous emmène au fil des pages, bien aimé mais sans plus. La fin est assez surprenante je trouve je ne m'attendais pas du tout à cela.
  • book-en-stock Posté le 11 Juillet 2021
    C'est l'avis de @Saiwhisper qui m'a donné envie de lire ce roman et je ne le regrette pas du tout! L'histoire m'a "habitée" pendant deux jours, je ne pouvais plus le lacher! J'ai vraiment aimé l'écriture de Susi Fox qui décortique la psychologie de son personnage principale, Sasha, en nous projetant directement dans ses pensées puisque le récit est à la première personne. Quelques chapitres donnant la parole à Mark, son époux, permet de connaitre des éléments supplémentaires de l'intrigue. Les personnages sont rugueux, ont un passé douloureux mais le dénouement prouve que ce n'est pas irrémédiabe et que l'on peut malgré tout vivre sa vie heureux. Les fautes des parents ne rejaillissent pas forcément sur l'enfant devenu adulte, chacun se construit et fait ses choix. J'ai également beaucoup aimé la description et la mise en avant de l'instinct maternel plus fort que tout. Cette histoire est assez sordide au final et hélas pas impossible... Toutefois l'auteure donne un touche d'espoir et d'optimisme par dessus ce tableau noirci. Un excellent premier roman. Une auteure australienne que j'aurai plaisir à suivre!!!
  • Saiwhisper Posté le 8 Juillet 2021
    Sur un groupe de lecture Facebook, un membre a partagé l’un de ses derniers coups de cœur : « L’erreur ». Curieuse, j’ai eu envie de découvrir ce thriller psychologique se déroulant dans une maternité. Dans celui-ci, on va suivre Sasha et Mark dont le bébé est né prématurément. Comme si les jeunes parents ne s’inquiétaient pas assez, voilà qu’un nouveau problème survient : la mère est persuadée que cet enfant dans la couveuse n’est pas le sien. Malgré les dires de son époux et ceux de l’équipe médicale, Sasha campe sur ses positions. On la dupe ! Quelqu’un a forcément échangé son bambin avec celui-ci… Pourquoi ? Où est-il ? Qui a agi ainsi ? Aux côtés de ces deux narrateurs troubles, on va tenter de connaître le fin mot de l’histoire. Tout va se dérouler en huis-clos. On ne quittera jamais le bâtiment médical, tandis que la majeure partie du récit va avoir lieu dans l’unité mère/enfant où tous les prématurés sont jalousement surveillés par les employés et par quelques parents… Comment enquêter et agir sous les yeux de tous ? Le début de ce roman m’a fait forte impression. J’étais scotchée par les pensées de cette maman à... Sur un groupe de lecture Facebook, un membre a partagé l’un de ses derniers coups de cœur : « L’erreur ». Curieuse, j’ai eu envie de découvrir ce thriller psychologique se déroulant dans une maternité. Dans celui-ci, on va suivre Sasha et Mark dont le bébé est né prématurément. Comme si les jeunes parents ne s’inquiétaient pas assez, voilà qu’un nouveau problème survient : la mère est persuadée que cet enfant dans la couveuse n’est pas le sien. Malgré les dires de son époux et ceux de l’équipe médicale, Sasha campe sur ses positions. On la dupe ! Quelqu’un a forcément échangé son bambin avec celui-ci… Pourquoi ? Où est-il ? Qui a agi ainsi ? Aux côtés de ces deux narrateurs troubles, on va tenter de connaître le fin mot de l’histoire. Tout va se dérouler en huis-clos. On ne quittera jamais le bâtiment médical, tandis que la majeure partie du récit va avoir lieu dans l’unité mère/enfant où tous les prématurés sont jalousement surveillés par les employés et par quelques parents… Comment enquêter et agir sous les yeux de tous ? Le début de ce roman m’a fait forte impression. J’étais scotchée par les pensées de cette maman à l’égard de son nourrisson. Avec force, dégoût, regret et peine, elle va cracher son mal-être avec une hostilité déroutante. Susi Fox ne rend pas la maternité belle : elle montre plutôt l’envers du décor… Celui des problèmes de fertilité, de la culpabilité, des FIV, des tensions et crises conjugales, des fausses-couches, des grossesses compliquées, des accouchements imprévus, des bébés prémas, des césariennes qui laissent des séquelles, de la douleur physique, de la dépression post-partum, des réactions des proches, de la mort infantile, du comportement particulier de certains soignants, de la fatigue, des doutes qui assaillent les parents quel que soit l’âge de leur bambin… Tout cet ensemble noir et sensible ne laisse pas le lecteur indifférent ! En tant que jeune mère, j’ai été très touchée par ces nombreuses thématiques. Hélas, mon intérêt et mon émoi n’ont pas suffi à me faire apprécier l’ouvrage dans son ensemble. Rapidement, j’ai constaté que le rythme était très très lent. Les journées se ressemblent, les actions sont vraiment minimes, les résultats tardent à parvenir, les conversations tournent en boucle, … Le manque de dynamisme ainsi que les répétitions ont eu vite fait d’user mon enthousiasme, si bien que j’ai eu la sensation d’ennui. Certes, le côté psychologique était hyper intéressant et j’avais envie de savoir comment tout cela allait se terminer hélas, cela n’a pas suffi. Je n’avais pas cet effet « thriller » qui me donnait envie de tourner les pages. Je regrette également le fait d’avoir rapidement compris l’intrigue ainsi que le rôle des personnages dès la moitié du livre. Quant à la finalité, je n’en étais pas certaine, mais je m’en doutais. C’est dommage, car cela a gâché mon plaisir. J’aurais espéré être davantage surprise. Malgré ce ressenti, le contenu de cet ouvrage est riche ! Les sujets sont légion… Et je ne vous ai même pas tout cité ! On pourrait, par exemple, mentionner la psychogénéalogie (transmission psychique et trans-générationnelle des maux de ses ancêtres, qu’ils soient psychologiques ou physiques) ! C’était un point aussi déstabilisant qu’intéressant. Quoi qu’il en soit, je comprends que « L’erreur » ai su trouver son public. C’est fort en émotions ! D’ailleurs, je pense que mon ressenti aurait été autre si je n’avais pas été gênée par le rythme ou si j’étais tombée de haut avec les révélations.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Onparlelecture Posté le 27 Juin 2021
    Un thriller psychologique qui a pour thème principal l'instinct maternel. Une question m'a travaillé tout au long du livre: Sasha est-elle en pleine psychose post natal ou a-t-on réellement interverti son bébé avec un autre ? Car notre personnage en est sur, le petit garçon qu'on lui présente après un accouchement difficile n'est pas celui qu'elle a porté. Ses doutes (comme les miens) se sont portés sur chaque personnage de ce roman, j'ai eu des soupçons sur chacun d'entre eux Ce roman a le talent de nous faire douter à chaque instant, l'auteur nous balade d'un suspect à l'autre avec habileté. Si je n'ai eu aucun mal à comprendre ce que pouvait ressentir Sasha, seule contre tous, j'ai par contre eu quelques difficultés à m'attacher à elle. Parfois ses pensées et ses actes m'ont laissés un peu mitigés... Je n'ai par contre pas du tout adhéré à Mark, son mari dont quelques chapitres lui sont réservés et où l'on fait des retours en arrière que ce soit dans sa jeunesse ou dans sa vie de couple. J'ai eu quelques fois envie de le secouer tant je l'ai trouvé mou sur plusieurs points. A côté de toute cette enquête, on suit aussi la... Un thriller psychologique qui a pour thème principal l'instinct maternel. Une question m'a travaillé tout au long du livre: Sasha est-elle en pleine psychose post natal ou a-t-on réellement interverti son bébé avec un autre ? Car notre personnage en est sur, le petit garçon qu'on lui présente après un accouchement difficile n'est pas celui qu'elle a porté. Ses doutes (comme les miens) se sont portés sur chaque personnage de ce roman, j'ai eu des soupçons sur chacun d'entre eux Ce roman a le talent de nous faire douter à chaque instant, l'auteur nous balade d'un suspect à l'autre avec habileté. Si je n'ai eu aucun mal à comprendre ce que pouvait ressentir Sasha, seule contre tous, j'ai par contre eu quelques difficultés à m'attacher à elle. Parfois ses pensées et ses actes m'ont laissés un peu mitigés... Je n'ai par contre pas du tout adhéré à Mark, son mari dont quelques chapitres lui sont réservés et où l'on fait des retours en arrière que ce soit dans sa jeunesse ou dans sa vie de couple. J'ai eu quelques fois envie de le secouer tant je l'ai trouvé mou sur plusieurs points. A côté de toute cette enquête, on suit aussi la quête de Sasha qui après avoir donné la vie, aimerait découvrir ce qui est arrivé à sa mère, disparue dans de mystérieuses circonstances lorsqu'elle était beaucoup plus jeune. Je n'ai à aucun moment deviné le dénouement qui m'a beaucoup plu, j'ai aimé le choix de Sasha, celui de l'amour. En résumé, malgré des personnages auxquels je n'ai pas forcément accroché plus que ça, j'ai passé un bon moment avec ce thriller efficace.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    Thriller domestique : 7 romans à dévorer la porte fermée à double tour

    Si les romans policiers venus du froid et les tueurs en série continuent de faire frissonner des millions de lecteurs, la tendance actuelle est plutôt au thriller domestique et ses anti-héroïnes complexes. Des femmes ordinaires, parfois mal dans leur peau, qui font face à un mal insidieux, celui qui se cache dans le salon des voisins ou qui se glisse jusque dans leur vie de famille. Découvrez notre sélection.

    Lire l'article
  • News
    Lisez

    "L'erreur" : du côté sombre de la maternité avec Susi Fox

    Dans L’erreur, son premier roman, Susi Fox dresse le portrait de Sasha, une jeune mère persuadée que le bébé qu’elle vient de mettre au monde n’est pas le sien. La romancière australienne nous a parlé de l’incapacité des femmes à se faire entendre et des tabous qui entourent la maternité.

    Lire l'article