Lisez! icon: Search engine

Les Casseurs d'os

Fleuve éditions
EAN : 9782265117327
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 210 mm
Les Casseurs d'os

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 12/04/2018
Tour à tour explosif, hilarant ou cruel, Les Casseurs d'os, c'est un regard lucide braqué sur le monde et la tourmente à venir.
« Une vraie réussite. » Alexandre Carreca, Decitre Chambéry, Bepolar
« Un polar politique, une fable crédible et effrayante, à découvrir pour comprendre les ressorts occultes des sordides manœuvres des puissances financières... » Librairie Ecriture, Chabeuil

Bohème, parc naturel du Diable. Le corps d'une historienne est retrouvé au coeur de la vallée. Quelques kilomètres plus loin,...
« Une vraie réussite. » Alexandre Carreca, Decitre Chambéry, Bepolar
« Un polar politique, une fable crédible et effrayante, à découvrir pour comprendre les ressorts occultes des sordides manœuvres des puissances financières... » Librairie Ecriture, Chabeuil

Bohème, parc naturel du Diable. Le corps d'une historienne est retrouvé au coeur de la vallée. Quelques kilomètres plus loin, la dépouille de son assistant est remontée des eaux troubles d'un lac. Le pays, petit par sa taille, grand par ses aspirations, vit des heures sombres.
Pour l'enquête, il va falloir s'en remettre à la caractérielle Élodie Fasel et au peu orthodoxe Eugène Young, qu'on ne connaissait que de (mauvaise) réputation il y a quelque temps encore.
Ce double meurtre, particulièrement sauvage, survient au moment où un scandale impliquant un ministre promet de bouleverser l'échiquier politique. Le lanceur d'alerte n'est autre qu'Elias Neuman, journaliste intègre et ambitieux, homme-caméléon aussi à l'aise dans une salle de rédaction que sur la scène d'un cabaret.
Comment, au coeur de l'idyllique Bohème, des crimes d'une telle violence ont-ils pu être commis ? Quelles réalités cache un territoire où liberté et égalité sont plus que de douces utopies ? Ce qu'on dit est-il vrai ? Là où les dernières neiges tardent à fondre, les loups seraient de retour.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265117327
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 210 mm

Ils en parlent

« Ce livre est la conquête d’un espace de liberté » Catherine Fruchon-Toussaint, RFI

« Une intrigue très contemporaine. » François  Angelier, Mauvais genre

 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Salix_alba Posté le 4 Février 2019
    La Bohême, région historique d’Europe centrale, parc naturel du Diable, deux corps sont retrouvés, mutilés sauvagement. S’agit-il de crimes crapuleux ou d’un laxisme gouvernemental face à une immigration non jugulée ? Entre en jeu, deux fortes personnalités, le capitaine Eugène Young actuellement en disgrâce et la capitaine Elodie Fasel en recherche d’une stabilité psychique. Pour ces deux-là, outre l’enquête, la gestion de leur vie privée s’avèrera difficile et prêtera à de sévères conflits. La découverte de ces corps va entraîner, un bouleversement politique, par un lanceur d’alerte, Elias Neuman –homme interlope et ambivalent- journaliste et acteur à ses heures dans un cabaret. Nous trouvons dans ce roman, tous les ingrédients actuels d’une société partagée entre une économie de marché et une économie plus sociale, à savoir : le rôle prépondérant des multinationales (lobbying), du système bancaire partie-prenante, des rancœurs humaines pour le pouvoir, les divisions classiques gauche/droite des partis- avec leurs services d’actions… Et si ces assassinats n’étaient que le prélude à un grand chambardement ? Permettre l’accession à la direction de ce pays d’un parti sans foi ni loi, dont le seul dogme serait…l’argent ! Une plongée réaliste dans les arcanes de la politique, des groupes de pressions internationales et, bien sûr, de... La Bohême, région historique d’Europe centrale, parc naturel du Diable, deux corps sont retrouvés, mutilés sauvagement. S’agit-il de crimes crapuleux ou d’un laxisme gouvernemental face à une immigration non jugulée ? Entre en jeu, deux fortes personnalités, le capitaine Eugène Young actuellement en disgrâce et la capitaine Elodie Fasel en recherche d’une stabilité psychique. Pour ces deux-là, outre l’enquête, la gestion de leur vie privée s’avèrera difficile et prêtera à de sévères conflits. La découverte de ces corps va entraîner, un bouleversement politique, par un lanceur d’alerte, Elias Neuman –homme interlope et ambivalent- journaliste et acteur à ses heures dans un cabaret. Nous trouvons dans ce roman, tous les ingrédients actuels d’une société partagée entre une économie de marché et une économie plus sociale, à savoir : le rôle prépondérant des multinationales (lobbying), du système bancaire partie-prenante, des rancœurs humaines pour le pouvoir, les divisions classiques gauche/droite des partis- avec leurs services d’actions… Et si ces assassinats n’étaient que le prélude à un grand chambardement ? Permettre l’accession à la direction de ce pays d’un parti sans foi ni loi, dont le seul dogme serait…l’argent ! Une plongée réaliste dans les arcanes de la politique, des groupes de pressions internationales et, bien sûr, de l’individu pris en tenailles. Car dans le domaine des manigances, des trahisons, nous ne pouvons ignorer les raffinements de cruauté dont est capable la race humaine…Tels les casseurs d’os, référence au Gypaète barbu, dont la fin justifiera toujours les moyens. Difficile de ne pas faire de liaison, pour son contexte où l’homme est un pion, avec Marc DUGAIN et son livre « L’emprise ». Nous avons eu le même plaisir de suivre cette intrigue, ces personnages parfaitement calibrés, son rythme précis et enfin, son dénouement…
    Lire la suite
    En lire moins
  • moijelisetvous Posté le 8 Septembre 2018
    A l'édition 2018, des Quais du Polar, j'ai croisé un OLNI: Sébastien Meier, un véritable Objet Littéraire Non Identifié. Apercu en "garçonne", à la murder party, ma curiosité était piquée mais sans plus et son livre "Les Casseurs d'os" arrive entre mes mains... Surprenant, troublant, redoutablement efficace, des tas de qualificatifs me viennent à l'esprit. Déroutant au tout début, la géographie, l'Histoire de ce pays imaginaire La bohème où l'action se situe mais rapidement et délicieusement l'intrigue, les personnages se posent et c'est une belle surprise. Emporté par ce personnage fantasque d'Elias Neumann, journaliste lanceur d'alertes, jouant habilement avec l'ambivalence, on est emporté dans un polar efficace par son scénario et son contexte. Une réussite bluffante, inattendue pour ma part. On part en Bohème ( où vole le majestueux Gypaete) une région quasi idyllique mais qui s'apprête à basculer, suite à la révélation d'un scandale de corruption. Deux meurtres atroces vont en même temps précipiter Elias, Eugène Young et Elodie Fasel dans une enquête noyautée par des intérêts qui les dépassent: argent, politique, pouvoir le triptyque diablement redoutable... C'est bourré d'anecdotes:une pensée particulière pour Maman Labitch, fan d'Étienne Daho, c'est cocasse, moderne, drôle et si sombre en même temps. Merci Sébastien Meier, une vraie découverte... A l'édition 2018, des Quais du Polar, j'ai croisé un OLNI: Sébastien Meier, un véritable Objet Littéraire Non Identifié. Apercu en "garçonne", à la murder party, ma curiosité était piquée mais sans plus et son livre "Les Casseurs d'os" arrive entre mes mains... Surprenant, troublant, redoutablement efficace, des tas de qualificatifs me viennent à l'esprit. Déroutant au tout début, la géographie, l'Histoire de ce pays imaginaire La bohème où l'action se situe mais rapidement et délicieusement l'intrigue, les personnages se posent et c'est une belle surprise. Emporté par ce personnage fantasque d'Elias Neumann, journaliste lanceur d'alertes, jouant habilement avec l'ambivalence, on est emporté dans un polar efficace par son scénario et son contexte. Une réussite bluffante, inattendue pour ma part. On part en Bohème ( où vole le majestueux Gypaete) une région quasi idyllique mais qui s'apprête à basculer, suite à la révélation d'un scandale de corruption. Deux meurtres atroces vont en même temps précipiter Elias, Eugène Young et Elodie Fasel dans une enquête noyautée par des intérêts qui les dépassent: argent, politique, pouvoir le triptyque diablement redoutable... C'est bourré d'anecdotes:une pensée particulière pour Maman Labitch, fan d'Étienne Daho, c'est cocasse, moderne, drôle et si sombre en même temps. Merci Sébastien Meier, une vraie découverte et le sentiment finalement que ce livre n'estpas un OLNI...
    Lire la suite
    En lire moins
  • lilli_de Posté le 6 Mai 2018
    Bien
  • Linou26 Posté le 29 Avril 2018
    Je ressors mitigée de ma lecture des Casseurs d'Os. Intéressant, amenant à la réflexion, ce thriller a pourtant quelques longueurs et me laisse sur une fin décevante... La Bohême ! Etat européen indépendant, il y règne la paix, la solidarité et la tolérance... jusqu'au jour où un scandale politique éclate, par le biais d'Elias - journaliste transsexuel. Les événements s’enchaînent et la découverte de 2 corps va plonger Elodie Fasel - flique à la vie remplie d'excès - sur les traces d'une machination politique qui pourrait bien remettre l'idée même de la Bohême en question... Sébastien Meier nous propose une réflexion sur nos sociétés actuelles - le revenu universel, la tolérance de la société (mariage gay, transsexuel...), la mondialisation, les multinationales, ... Intéressants, les personnages apportent une vraie profondeur à l'ouvrage. Tous vivent leur vie sans complexe mais avec leurs complexités ! L'intrigue est passionnante mais finalement il y a de nombreux passages qui ne la font pas avancer et régulièrement, on s'en éloigne... c'est assez dommage car j'aurai aimé que celle-ci soit plus développée... et la fin m'a laissé sur ma faim... Un bon roman noir politico-économique à découvrir...
  • Riz-Deux-ZzZ Posté le 21 Avril 2018
    En bref, un roman policier aux premiers abords basique mais qui sort finalement de l'ordinaire grâce à un modèle social qui donne à réfléchir. L'enquête politique est intéressante, Sébastien Meier arrive à tenir le lecteur sur la longueur malgré un personnage qui reste toujours un peu en marge de l'intrigue principale et qui n'a pas réussi à me convaincre totalement.
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.