En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Les Casseurs d'os

        Fleuve éditions
        EAN : 9782265117327
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 304
        Format : 140 x 210 mm
        Les Casseurs d'os

        Collection : Fleuve noir
        Date de parution : 12/04/2018
        Tour à tour explosif, hilarant ou cruel, Les Casseurs d'os, c'est un regard lucide braqué sur le monde et la tourmente à venir.
        « Une vraie réussite. » Alexandre Carreca, Decitre Chambéry, Bepolar
        « Un polar politique, une fable crédible et effrayante, à découvrir pour comprendre les ressorts occultes des sordides manœuvres des puissances financières... » Librairie Ecriture, Chabeuil

        Bohème, parc naturel du Diable. Le corps d'une historienne est retrouvé au coeur de la vallée. Quelques kilomètres plus loin,...
        « Une vraie réussite. » Alexandre Carreca, Decitre Chambéry, Bepolar
        « Un polar politique, une fable crédible et effrayante, à découvrir pour comprendre les ressorts occultes des sordides manœuvres des puissances financières... » Librairie Ecriture, Chabeuil

        Bohème, parc naturel du Diable. Le corps d'une historienne est retrouvé au coeur de la vallée. Quelques kilomètres plus loin, la dépouille de son assistant est remontée des eaux troubles d'un lac. Le pays, petit par sa taille, grand par ses aspirations, vit des heures sombres.
        Pour l'enquête, il va falloir s'en remettre à la caractérielle Élodie Fasel et au peu orthodoxe Eugène Young, qu'on ne connaissait que de (mauvaise) réputation il y a quelque temps encore.
        Ce double meurtre, particulièrement sauvage, survient au moment où un scandale impliquant un ministre promet de bouleverser l'échiquier politique. Le lanceur d'alerte n'est autre qu'Elias Neuman, journaliste intègre et ambitieux, homme-caméléon aussi à l'aise dans une salle de rédaction que sur la scène d'un cabaret.
        Comment, au coeur de l'idyllique Bohème, des crimes d'une telle violence ont-ils pu être commis ? Quelles réalités cache un territoire où liberté et égalité sont plus que de douces utopies ? Ce qu'on dit est-il vrai ? Là où les dernières neiges tardent à fondre, les loups seraient de retour.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782265117327
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 304
        Format : 140 x 210 mm
        Fleuve éditions
        19.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • moijelisetvous Posté le 8 Septembre 2018
          A l'édition 2018, des Quais du Polar, j'ai croisé un OLNI: Sébastien Meier, un véritable Objet Littéraire Non Identifié. Apercu en "garçonne", à la murder party, ma curiosité était piquée mais sans plus et son livre "Les Casseurs d'os" arrive entre mes mains... Surprenant, troublant, redoutablement efficace, des tas de qualificatifs me viennent à l'esprit. Déroutant au tout début, la géographie, l'Histoire de ce pays imaginaire La bohème où l'action se situe mais rapidement et délicieusement l'intrigue, les personnages se posent et c'est une belle surprise. Emporté par ce personnage fantasque d'Elias Neumann, journaliste lanceur d'alertes, jouant habilement avec l'ambivalence, on est emporté dans un polar efficace par son scénario et son contexte. Une réussite bluffante, inattendue pour ma part. On part en Bohème ( où vole le majestueux Gypaete) une région quasi idyllique mais qui s'apprête à basculer, suite à la révélation d'un scandale de corruption. Deux meurtres atroces vont en même temps précipiter Elias, Eugène Young et Elodie Fasel dans une enquête noyautée par des intérêts qui les dépassent: argent, politique, pouvoir le triptyque diablement redoutable... C'est bourré d'anecdotes:une pensée particulière pour Maman Labitch, fan d'Étienne Daho, c'est cocasse, moderne, drôle et si sombre en même temps. Merci Sébastien Meier, une vraie découverte... A l'édition 2018, des Quais du Polar, j'ai croisé un OLNI: Sébastien Meier, un véritable Objet Littéraire Non Identifié. Apercu en "garçonne", à la murder party, ma curiosité était piquée mais sans plus et son livre "Les Casseurs d'os" arrive entre mes mains... Surprenant, troublant, redoutablement efficace, des tas de qualificatifs me viennent à l'esprit. Déroutant au tout début, la géographie, l'Histoire de ce pays imaginaire La bohème où l'action se situe mais rapidement et délicieusement l'intrigue, les personnages se posent et c'est une belle surprise. Emporté par ce personnage fantasque d'Elias Neumann, journaliste lanceur d'alertes, jouant habilement avec l'ambivalence, on est emporté dans un polar efficace par son scénario et son contexte. Une réussite bluffante, inattendue pour ma part. On part en Bohème ( où vole le majestueux Gypaete) une région quasi idyllique mais qui s'apprête à basculer, suite à la révélation d'un scandale de corruption. Deux meurtres atroces vont en même temps précipiter Elias, Eugène Young et Elodie Fasel dans une enquête noyautée par des intérêts qui les dépassent: argent, politique, pouvoir le triptyque diablement redoutable... C'est bourré d'anecdotes:une pensée particulière pour Maman Labitch, fan d'Étienne Daho, c'est cocasse, moderne, drôle et si sombre en même temps. Merci Sébastien Meier, une vraie découverte et le sentiment finalement que ce livre n'estpas un OLNI...
          Lire la suite
          En lire moins
        • lilli_de Posté le 6 Mai 2018
          Bien
        • Linou26 Posté le 29 Avril 2018
          Je ressors mitigée de ma lecture des Casseurs d'Os. Intéressant, amenant à la réflexion, ce thriller a pourtant quelques longueurs et me laisse sur une fin décevante... La Bohême ! Etat européen indépendant, il y règne la paix, la solidarité et la tolérance... jusqu'au jour où un scandale politique éclate, par le biais d'Elias - journaliste transsexuel. Les événements s’enchaînent et la découverte de 2 corps va plonger Elodie Fasel - flique à la vie remplie d'excès - sur les traces d'une machination politique qui pourrait bien remettre l'idée même de la Bohême en question... Sébastien Meier nous propose une réflexion sur nos sociétés actuelles - le revenu universel, la tolérance de la société (mariage gay, transsexuel...), la mondialisation, les multinationales, ... Intéressants, les personnages apportent une vraie profondeur à l'ouvrage. Tous vivent leur vie sans complexe mais avec leurs complexités ! L'intrigue est passionnante mais finalement il y a de nombreux passages qui ne la font pas avancer et régulièrement, on s'en éloigne... c'est assez dommage car j'aurai aimé que celle-ci soit plus développée... et la fin m'a laissé sur ma faim... Un bon roman noir politico-économique à découvrir...
        • Riz-Deux-ZzZ Posté le 21 Avril 2018
          En bref, un roman policier aux premiers abords basique mais qui sort finalement de l'ordinaire grâce à un modèle social qui donne à réfléchir. L'enquête politique est intéressante, Sébastien Meier arrive à tenir le lecteur sur la longueur malgré un personnage qui reste toujours un peu en marge de l'intrigue principale et qui n'a pas réussi à me convaincre totalement.
        • Manika Posté le 12 Avril 2018
          Un roman aux personnages originaux que l'on croisent rarement dans les romans : la population LGBT. ça n'apporte pas grand chose à l'histoire si ce n'est un peu d'excentricité. Les fils comme souvent sont des blessées de la vie, la mère de l'un d'eux mérite vraiment le détour et apporte un peu de légèreté au ramona malgré ses airs grognons. Un peu de difficulté avec le style, parfois brouillon mais surtout avec la traduction et ce "Ielles" que j'ai eu du mal à comprendre au début. ça entrave un peu la lecture. Pour le reste l'histoire est assez originale, pour faire élire un certain parti d'extrême droite, coup bas, machination, manipulation allant jusqu'au crimes assez violents d'ailleurs. Un roman agréable qui nous fait découvrir la Bohème.

        Ils en parlent

        « Ce livre est la conquête d’un espace de liberté » Catherine Fruchon-Toussaint, RFI

        « Une intrigue très contemporaine. » François  Angelier, Mauvais genre

         
        Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
        Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com