Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749164472
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 125 x 183 mm

Les Enquêtes d'Hannah Swensen 2 : Meurtres et charlotte aux fraises

Florianne VIDAL (Traducteur)
Date de parution : 01/04/2021
Plus de six millions d’exemplaires vendus dans le monde. Après Meurtres et pépites de chocolat, le phénomène Hannah Swensen frappe de nouveau.
Hannah est de retour ! Incapable de fonctionner sans café et toujours en proie à ses passions dévorantes pour son chat et pour le chocolat, la jeune femme s’apprête à participer au concours du meilleur pâtissier de la ville. C’est l’occasion, elle en est certaine, d’offrir une très bonne publicité à... Hannah est de retour ! Incapable de fonctionner sans café et toujours en proie à ses passions dévorantes pour son chat et pour le chocolat, la jeune femme s’apprête à participer au concours du meilleur pâtissier de la ville. C’est l’occasion, elle en est certaine, d’offrir une très bonne publicité à sa boutique de cookies.

Mais la fête est vite gâchée : Boyd Watson, entraîneur de l’équipe de basket du lycée, est retrouvé mort, le visage enfoncé dans la charlotte aux fraises de notre pauvre Hannah.

Les premiers soupçons se tournent vers Danielle, la femme de Boyd, victime de maltraitance. Bien décidée à prouver l’innocence de cette dernière, Hannah décide de s’en mêler, malgré les avertissements de son « prétendant », le policier Mike Kingston. Mais ce genre d’enquêtes, apparemment, Hannah y a pris goût !

Rebondissements incessants, personnages délicieux et recettes fatales… Les amateurs de surprises et de sucreries vont se régaler !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749164472
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 125 x 183 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Capucine214 Posté le 2 Septembre 2021
    Voici le deuxième tome des aventures des sœurs Swensen. Ici, nous sommes en plein concours du meilleur pâtissier. Rien que ça ! Et voilà qu'au milieu de toute cette joie, Boyd Watson, coach de l'équipe de basket, se fait défoncer la tête à coup de marteau. Est ce du à ses réflexions sur les réalisations et les participantes du concours, ou est ce autre chose ? Dans le cosy murder ou le cosy mystery ou, à la française, le "polar douillet"(expression que j'ai trouvé dans le magazine LIRE et que j'adore), tout est doux. Le meurtre est sanglant mais nous ne croulons pas sous l'hémoglobine. En effet l'enquête manque de relief, de punch, mais là n'est pas le principal dans ce genre de lecture. Ce qui fait l'attrait des Agatha Raisin, Amish Mcbeth, les détectives du Yorkshire, Rose et Léonard et autres, c'est l'ambiance : des intrigues désuètes, un ton léger, un rythme paisible, des histoires criminelles inoffensives sans violence. Une héroïne malicieuse qui met son nez partout, qui n'a pas froid aux yeux et qui est plus maligne que la police. Les assassins ne sont pas des tueurs en série, c'est monsieur ou madame tout le monde, qui un jour,... Voici le deuxième tome des aventures des sœurs Swensen. Ici, nous sommes en plein concours du meilleur pâtissier. Rien que ça ! Et voilà qu'au milieu de toute cette joie, Boyd Watson, coach de l'équipe de basket, se fait défoncer la tête à coup de marteau. Est ce du à ses réflexions sur les réalisations et les participantes du concours, ou est ce autre chose ? Dans le cosy murder ou le cosy mystery ou, à la française, le "polar douillet"(expression que j'ai trouvé dans le magazine LIRE et que j'adore), tout est doux. Le meurtre est sanglant mais nous ne croulons pas sous l'hémoglobine. En effet l'enquête manque de relief, de punch, mais là n'est pas le principal dans ce genre de lecture. Ce qui fait l'attrait des Agatha Raisin, Amish Mcbeth, les détectives du Yorkshire, Rose et Léonard et autres, c'est l'ambiance : des intrigues désuètes, un ton léger, un rythme paisible, des histoires criminelles inoffensives sans violence. Une héroïne malicieuse qui met son nez partout, qui n'a pas froid aux yeux et qui est plus maligne que la police. Les assassins ne sont pas des tueurs en série, c'est monsieur ou madame tout le monde, qui un jour, pète un plomb. Les intrigues se déroulent à la campagne, dans des coins tranquilles où tout le monde se connait et s'épie sans en avoir l'air. L'atmosphère est légère, débonnaire, l'humour y est omniprésent. On se retrouve dans des lieux chaleureux, au coin du feu ou dans un magasin super douillet où l'on aimerait y passer ses journées au calme en prenant le temps de savourer biscuits et thé. On prend le temps de voir évoluer les personnages au fil des tomes. Et pourtant, malgré cette ambiance cosy, des sujets graves sont abordés : chantage, dopage, violence conjugale. Alors, effectivement, ce n'est pas de la grande lecture. Mais en ces temps troublés, incertains ou tout va toujours plus vite, prendre juste le temps de lire un polar douillet fait du bien. Un peu de douceur dans ce monde de brutes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • aalietseslectures Posté le 27 Août 2021
    «  Si manger du chocolat au petit déjeuner était obligatoire, songea-t-elle en mastiquant, il y aurait moins de gens grincheux le matin. » Ayant adoré le premier tome, j’avais hâte de lire le deuxième. Nous suivons à nouveau les enquêtes d’Hannah Swensen avec les habitants de Lake Eden. Ils assistent tous au concours du meilleur pâtissier, lorsque Boyd Waston est retrouvé mort et tous les soupçons se portent sur son épouse Daniele qui est victime de violence conjugale. Hannah va mener l’enquête avec sa soeur Andrea pour prouver l’innocence de Daniele. Mais bien sur, ce serait trop beau s’il n’y avait qu’un seul meurtre. Nous retrouvons le même univers que dans le premier volet : des meurtres, une enquête et de délicieux cookies, qui me font grandement envie à chaque fois que je lis ce cosy-mystery. Une ambiance gourmande avec des enquêtes succulentes, que demander de mieux. J’ai adoré ce duo entre soeurs, Andrea est drôle, ce qui met ce petit côté pétillant au roman. L’intrigue est maintenu jusqu’à la fin. J’ai été encore sous le choc en découvrant le meurtrier, je ne m’y attendais pas une seule seconde. Ce que j’ai adoré aussi c’est ce côté vintage : il n’y a... «  Si manger du chocolat au petit déjeuner était obligatoire, songea-t-elle en mastiquant, il y aurait moins de gens grincheux le matin. » Ayant adoré le premier tome, j’avais hâte de lire le deuxième. Nous suivons à nouveau les enquêtes d’Hannah Swensen avec les habitants de Lake Eden. Ils assistent tous au concours du meilleur pâtissier, lorsque Boyd Waston est retrouvé mort et tous les soupçons se portent sur son épouse Daniele qui est victime de violence conjugale. Hannah va mener l’enquête avec sa soeur Andrea pour prouver l’innocence de Daniele. Mais bien sur, ce serait trop beau s’il n’y avait qu’un seul meurtre. Nous retrouvons le même univers que dans le premier volet : des meurtres, une enquête et de délicieux cookies, qui me font grandement envie à chaque fois que je lis ce cosy-mystery. Une ambiance gourmande avec des enquêtes succulentes, que demander de mieux. J’ai adoré ce duo entre soeurs, Andrea est drôle, ce qui met ce petit côté pétillant au roman. L’intrigue est maintenu jusqu’à la fin. J’ai été encore sous le choc en découvrant le meurtrier, je ne m’y attendais pas une seule seconde. Ce que j’ai adoré aussi c’est ce côté vintage : il n’y a pas de téléphone portable, les photos sont en numériques et il faut un magnétoscope pour enregistrer les passages à la tété. J’ai l’impression de retourner en enfance quelques instants. Un cosy-mystery que j’aime beaucoup, j’ai hâte de lire les suivants !
    Lire la suite
    En lire moins
  • danielehorellou Posté le 26 Août 2021
    C’est toujours un plaisir de lire cette série qui est pleine d’humour et les personnages sont très attachants, les enquetes sont suivies avec plaisir Les cookies d’Hannah donnent l’eau à la bouche et très plaisant les recettes misent à la fin de chaque chapitre. En attente de lire le prochain tome ...
  • aurore73 Posté le 24 Août 2021
    Un mort avec la tête coincée dans une charlotte aux fraises. Quel début de concours assez epique pour une petite ville. Hannah est de retour dans le monde des enquêtes en eaux troubles. Des rebondissements, des entrées par effraction, des gâteaux quoi de mieux pour un bon été. Vivement le prochain tome.
  • Livriotte Posté le 13 Août 2021
    #x1f4ad; Coup de cœur inattendu pour ce deuxième tome qui poursuit avec brio les aventures d’Hannah Swensen. Ayant beaucoup aimé le premier volet, je savais que j’allais apprécier ce second tome mais il le surpasse brillamment. Si dans le premier tome, l’histoire et les personnages se mettent en place, ici on démarre dans le vif du sujet. On est content de retrouver les personnages, la téméraire Hannah et sa fidèle acolyte Andrea et Moshe #x1f431;, le glouton ! Dès les premières pages je me suis sentie, « comme à la maison », j’avais l’impression de retrouver une veille bande d’ami.e.s avec laquelle j’allais vivre de nouvelles aventures. Si vous connaissez mes goûts, vous savez que l’atmosphère qui se dégage d’un roman est ô combien importante et que j’aime les ambiances gourmandes. Ajoutez à cela une succulente enquête et le tour est joué. Comme à mon habitude de piètre enquêtrice, #x1f575; Hannah a déjoué les pièges et percé à jour les énigmes avant moi, ce qui ne fut pas pour me déplaire. Avec cette saga je me découvre un réel enthousiasme pour les cosy-mystery, il faudrait vraiment que j’en lise plus souvent. #x1f929;

les contenus multimédias

Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Focus
    le cherche midi éditeur

    Les enquêtes d'Hannah Swensen : de succulents « cosy mysteries » à dévorer sans tarder

    Totalement inédits chez nous, les « cosy mysteries » signés Joanne Fluke se glissent enfin sur les étagères des librairies françaises. Des enquêtes menées de main de maître par l’attachante Hannah Swensen, une pâtissière pas tout à fait comme les autres, où se rencontrent fous rires et frissons. Coup de projecteur sur les deux savoureux premiers tomes parus au cherche midi.

    Lire l'article