Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782258196292
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 150 x 210 mm
Les Orchidées rouges de Shanghai (nouvelle édition)
Date de parution : 08/07/2021
Éditeurs :
Presses de la cité

Les Orchidées rouges de Shanghai (nouvelle édition)

Date de parution : 08/07/2021
Sangmi est la fille d’une période noire et tragique de son pays, la Corée.
En 1937, elle n’a que quatorze ans quand, sur le chemin de l’école, elle est enlevée par des soldats japonais. Le Japon, dans une soif d’expansion, embrase alors toute l’Asie. Sangmi est enrôlée... En 1937, elle n’a que quatorze ans quand, sur le chemin de l’école, elle est enlevée par des soldats japonais. Le Japon, dans une soif d’expansion, embrase alors toute l’Asie. Sangmi est enrôlée de force dans une unité de femmes dites « de réconfort », reléguée au rang d’esclave sexuelle, dans l’enfer des maisons closes... En 1937, elle n’a que quatorze ans quand, sur le chemin de l’école, elle est enlevée par des soldats japonais. Le Japon, dans une soif d’expansion, embrase alors toute l’Asie. Sangmi est enrôlée de force dans une unité de femmes dites « de réconfort », reléguée au rang d’esclave sexuelle, dans l’enfer des maisons closes de l’armée impériale. Arrachée aux siens, à sa culture, à sa terre, la jeune fille résiste à son terrible sort par la force de son caractère et par l’espoir secret de retrouver un jour ce père inconnu, un Français, que sa mère a renié. Au terme d’une terrible épopée qui la conduira de Séoul à Shanghai, de Singapour à Hiroshima, elle rencontrera l’amour, la passion et la loyauté.
Les Orchidées rouges de Shanghai est un chant d’amour, empreint de parfums et de couleurs mêlés, à la mémoire de ces femmes de réconfort, ces oubliées de l’Histoire. D’après une histoire vraie.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258196292
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 150 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sanguine Posté le 11 Décembre 2021
    Je suis dans ma période livres historiques, je ne sais pas si c'est parce que la période est troublée mais je n'aurai envie de lire que ce genre d'histoires. Ici, nous allons partir en Asie et j'ai découvert tout un pan d'histoire que je ne connaissais pas du tout. Un immense merci aux Editions Presses de la Cité auprès de qui je m'excuse d'avoir autant trainé pour rendre ce billet mais cette lecture méritait d'être digérée. En 1937, Sangmi a quatorze ans lorsque son destin bascule à la sortie de l'école. Enlevée par des soldats japonais, elle est embarquée avec des dizaines d'autres Coréennes à destination de la Mandchourie. Enrôlée de force dans l'unité des "femmes de réconfort", elle connaîtra l'enfer des maisons closes que l'armée nippone a installées dans l'Asie à feu et à sang. Une force de caractère hors du commun, l'espoir de retrouver la trace d'un père français inconnu et une merveilleuse et impossible passion pour un officier japonais permettent à Sangmi de résister à son terrible sort. De Séoul à Shanghaï, de Singapour à Hiroshima, le destin bouleversant d'une femme à travers la tourmente de la conquête japonaise de l'Asie. Je ne vais pas faire de mystère, cette... Je suis dans ma période livres historiques, je ne sais pas si c'est parce que la période est troublée mais je n'aurai envie de lire que ce genre d'histoires. Ici, nous allons partir en Asie et j'ai découvert tout un pan d'histoire que je ne connaissais pas du tout. Un immense merci aux Editions Presses de la Cité auprès de qui je m'excuse d'avoir autant trainé pour rendre ce billet mais cette lecture méritait d'être digérée. En 1937, Sangmi a quatorze ans lorsque son destin bascule à la sortie de l'école. Enlevée par des soldats japonais, elle est embarquée avec des dizaines d'autres Coréennes à destination de la Mandchourie. Enrôlée de force dans l'unité des "femmes de réconfort", elle connaîtra l'enfer des maisons closes que l'armée nippone a installées dans l'Asie à feu et à sang. Une force de caractère hors du commun, l'espoir de retrouver la trace d'un père français inconnu et une merveilleuse et impossible passion pour un officier japonais permettent à Sangmi de résister à son terrible sort. De Séoul à Shanghaï, de Singapour à Hiroshima, le destin bouleversant d'une femme à travers la tourmente de la conquête japonaise de l'Asie. Je ne vais pas faire de mystère, cette lecture est un véritable coup de coeur pour moi. A commencer par sa couverture que je trouve d'une élégance parfaite. Cette photo est tellement belle, cette femme a l'air si gracieuse. Je suis tombée en amour avec cette couverture. Mais bien entendu, ça ne fait pas du tout. Qu'en est-il du livre en lui même me direz vous ? Il est sublime ! Il va vous transporter, il va vous émouvoir, il va vous toucher et sans aucun doute vous révolter. Ce livre, c'est l'histoire de Sangmi, une jeune coréenne insouciante et qui va se retrouver embarquée dans la tourmente de la guerre malgré elle. Ce livre n'est pas un témoignage à proprement parler, mais plutôt une fiction basée sur plusieurs témoignages recueillis par l'auteure. Nous allons suivre la jeune fille pendant de longues années et nous allons être témoins du calvaire qu'elle va vivre. Je me suis beaucoup attachée à Sangmi (difficile de ne pas l'être) et j'ai aimé la suivre tout au long de sa difficile vie. Les personnages secondaires sont bien décrits, le texte est pointu. La plume de l'auteure est agréable à lire malgré les horreurs auxquelles Sangmi va être confrontée. J'ai eu la nausée à de nombreux passages, certains m'ont tellement écoeurée que j'ai dû poser mon livre pour digérer un peu tout ça. Je n'étais pas spécialement attirée par la culture japonaise ou ce pays en général et je dois dire que là, je suis bien refroidie ! Leurs exactions pendant la guerre sont juste monstrueuses. Mais ce livre, c'est aussi un hymne à la vie. Malgré les épreuves, notre héroïne va toujours se relever et se montrer encore plus forte qu'elle ne l'est déjà. C'est un personnage que je n'oublierai sans doute jamais tellement son destin m'a émue et marquée. C'est un livre que je vais conseiller à tout le monde, que je vais offrir pour le faire découvrir. C'est sans doute une des plus belles lectures que j'aurai eu cette année, malgré un sujet extrêmement difficile et brutal. Ce livre est un bijou qui doit être lu ...
    Lire la suite
    En lire moins
  • cballatore Posté le 21 Août 2021
    J’ai beaucoup aimé ce livre dont la trame s’est tissée grâce aux nombreux témoignages que l’autrice a recueillis auprès de ces femmes dont la vie a été volée quand elles étaient très jeunes par les autorités japonaises. Ces adolescentes vierges pour la plupart basculent brutalement dans le cauchemar des viols à répétition, l’enfer des maisons closes, la violence des hommes. Ces filles tiennent le coup on ne sait comment, survivent, s’entraident. Sangmi, l’héroïne de cette terrible histoire, est très attachante. Le lecteur l’accompagne dans cette macabre épopée qui la conduit de Séoul à Shanghai, de Singapour à Hiroshima. Le style de l’autrice est très agréable. Elle mêle habilement la beauté des paysages, les odeurs, les sons, et le cauchemar éveillé que vivent ces jeunes filles. Un bon roman sur les femmes de réconfort, ces victimes injustement oubliées par l’Histoire.
  • Matooss Posté le 19 Août 2021
    Les orchidées rouges de Shanghaï de Juliette Morillot raconte l'histoire d'une jeune Coréenne arrachée de son pays alors qu'elle n'était qu'une jeune adolescente. Nous sommes en 1937 et le Japon rêve d'étendre son Empire. Sangmi / Naomi devient ce qu'on appelle "une femme de réconfort" - euphémisme d'esclave sexuelle au service de l'armée japonaise. Ce livre m'a permis de découvrir un pan de l'Histoire que je ne connaissais pas et le fait que l'auteure base son récit sur des témoignages m'a bouleversé. J'ai apprécié les descriptions des paysages, des villes, des jardins qui amènent une poésie dans l'atrocité du récit. Au fur et à mesure du livre, je me demandais si une telle vie a réellement été vécue, tellement l'héroïne accumule ses rencontres avec le désespoir. A tel point que j'ai été perdue et ai soupçonné l'auteure de vouloir nous expliquer l'expansion japonaise aux travers des yeux d'une jeune fille. Malgré tout, j'ai apprécié ce livre très bien écrit.
  • JustineLitteravores Posté le 16 Août 2021
    C'est une lecture assez difficile car elle retrace la vie d'une "chosen bbi" ou "vagin corréen" pendant la seconde guerre mondiale. C'est une lecture en demi-teinte pour moi car j'ai dévoré les trois premières parties et j'ai eu beaucoup plus de mal sur les deux dernières que j'ai trouvé parfois redondante et trop cyclique, mais réaliste et à l'image de la vie humaine. Cependant je pense que c'est un livre à mettre dans toutes les mains car il permet d'avoir une vision moins occidentale de la guerre et de ses conséquences. Juliette Morillot a une plume très poétique malgré la noirceur du texte c'est parfois reposant, parfois dérangeant. Et je sors de cette lecture chamboulée et marquée sans pouvoir pour autant dire si j'ai aimé ce livre ou si j'ai juste aimé en apprendre plus sur l'histoire. Il a de très bon côté et d'autres que j'ai moins apprécié mais je sais déjà qu'il me marquera longtemps et qu'il aura contribué au fait que j'ai moins apprécié mes lectures suivantes. J'ai rédigé un avis beaucoup plus complet sur mon blog qui sera publié le 25 Août 2021.
  • Mil3N Posté le 15 Juillet 2021
    J’ai découvert avec plaisir cette semaine Juliette Morillot et ce roman de 2001 grâce à une récente réédition aux presse de la cité. Pavé idéal d’été, lecture à la fois fluide et intense, le travail de recherche de l’auteur offre un témoignage réel romancé criant de vérité sur l’histoire de ces « femmes de réconfort » souvent oubliées dans nos cours d’histoire. Harponnée dès les premiers chapitres, je me suis engouffrée dans le destin cruel et implacable de Sangmi/Naomi, des couleurs et des senteurs de la Corée jusqu’à la noirceur moite des camps de concentration du japon. La soif de survie, l’honneur, l’amour, les horreurs de la guerre, la place des femmes, le devoir de mémoire, tant de thèmes menés de front et tambour battant sous une plume précise et pourtant romanesque. Un livre dur, émouvant, passionnant, à lire.
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.