Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749140308
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 210
Format : 165 x 200 mm

Les Pensées

illustrées par Cabu

,

Jacques PESSIS (Préface)
Collection : Les Pensées
Date de parution : 22/01/2015
1975-2015 : 40 ans de la disparition de Pierre Dac
Pierre Dac et Cabu sont nés à Châlons-en-Champagne, à plusieurs dizaines d’années d’écart mais à seulement quelques centaines de mètres de distance.
 
Le roi des loufoques est resté jusqu’à l’âge de 3 ans dans une ville qui s’appelait alors Châlons-sur-Marne et que, origines juives obligent, il voulait faire rebaptiser Chalom-sur-Marne. Le père...
Pierre Dac et Cabu sont nés à Châlons-en-Champagne, à plusieurs dizaines d’années d’écart mais à seulement quelques centaines de mètres de distance.
 
Le roi des loufoques est resté jusqu’à l’âge de 3 ans dans une ville qui s’appelait alors Châlons-sur-Marne et que, origines juives obligent, il voulait faire rebaptiser Chalom-sur-Marne. Le père du Grand Duduche et du Beauf y a grandi et commencé sa vie professionnelle dans le journal local. Pendant ses jeunes années, il a nourri son humour naissant en dévorant des numéros de L’Os à moelle conservés dans le grenier familial.
 
Ils ne se sont rencontrés qu’une seule fois, en 1969, à Paris. Aujourd’hui, les voici à nouveau réunis à travers Les Pensées du maître 63, devenues des classiques, illustrées par des dessins de Cabu en noir et blanc mais résolument hauts en couleur. Pour le meilleur, mais surtout pour le rire.


 
Anti-préface de Louis Leprince-Ringuet
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749140308
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 210
Format : 165 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Stephbegala Posté le 24 Avril 2020
    Les pensées de Pierre Dac.......Certaines ont vieilli dans leurs verves,d’autres sont devenues de ses classiques .On feuillette ce livre avec plaisir et l’on rit assez souvent et cela dit ,en ces temps moroses,on ne demande que cela à un livre. Se détendre et s’évader un peu du quotidien,même par l’absurde .Qu’importe le flacon,pourvu que l’on ai l’ivresse........ PS: la décence m’interdit de signaler qu’ à la suite d’une citation aussi préfabriquée que celle que j’ai utilisé ,Dac embellissait celle ci d’un poil aux..... que la morale ambiante et la bienséance m’empêche de divulguer en ces lignes.Complétera qui voudra......
  • lehibook Posté le 14 Mars 2020
    Ben oui , certaines de ces pensées ont un peu vieilli parfois , mais tout de même il faut rendre hommage à ce bienfaiteur de l’humanité et de nos zygomatiques pour tant de moment de franche rigolade.A la radio avec ses feuilletons délirants (Nicolas le Roidec , vendeur d’enclumes à la sauvette ) , les numéros avec Francis Blanche ( le sâr , les tatovages , « il peut le faire !) . Oui ,je sais c’est comme ma pomme , ça date mais le rire n’a pas d’âge.
  • Pachy Posté le 17 Février 2015
    Que dire ? Rien à ajouter. De grands hommes dans leur art respectif mais qui se complètent l'un par ses pensées, Pierre Dac, l'autre par son coup de crayon, Cabu Réalisé avant son assassinat, the show must go on comme la liberté de parole.
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !