Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265118508
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 140 x 210 mm

Les Sales Gosses

Date de parution : 09/05/2019
"Un premier roman qui pétille" Bernard Babkine, Marie France

"Un délicieux premier roman" VSD

"Une cure de bonne humeur." La Quotidien du Médecin

"Un premier roman réussi qui offre un vent de fraîcheur et beaucoup d’humour." Liseuse Hypefertile

Jeanne a été placée en maison de retraite par ses enfants. Et le pire, c’est que...
"Un premier roman qui pétille" Bernard Babkine, Marie France

"Un délicieux premier roman" VSD

"Une cure de bonne humeur." La Quotidien du Médecin

"Un premier roman réussi qui offre un vent de fraîcheur et beaucoup d’humour." Liseuse Hypefertile

Jeanne a été placée en maison de retraite par ses enfants. Et le pire, c’est que chacun se renvoie la balle pour déterminer qui a été à l’initiative de cette mascarade.
Elle a beau avoir 81 ans, une ribambelle de petits-enfants et des tonnes de carnets noircis au fil du temps, preuves de son (très) long passage sur Terre, elle n’a pas dit son dernier mot. Son plan : simuler la démence et les rendre tous dingues.
Sauf que, ce lieu dans lequel elle ne voyait qu’hostilité va lui révéler bien des surprises…
En prenant part, d’abord sur la pointe des pieds, puis avec une ardeur qu’on ne lui connaissait pas, aux rendez-vous mensuels d’une clique de pensionnaires plus agités qu’une colonie de vacances, Jeanne va réveiller des pans de sa personnalité qu’elle pensait à jamais enfouis : la curiosité, l’espoir… et surtout : l’audace. Qu’on se le dise : au « jeu des regrets » de l'avant-dernier vendredi du mois, rien n’est jamais perdu.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265118508
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 140 x 210 mm
Fleuve éditions

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cathy_lit Posté le 13 Mars 2020
    Bonjour; un retour de lecture ce matin d'un livre gai, plein de bonne humeur, d'humour, léger en apparence mais qui aborde, à mon avis de grandes questions : le placement en maison de retraite, l'âge empêche t il d'aimer, la notion de temps qu'il reste. Dans ces jours de cloisonnement je vous conseille vivement ce livre. J'ai passé un excellent moment et en plus l'auteur que j'ai eu la chance de rencontrer à Brive est adorable. Je vous parle du premier roman " les sales gosses" de Charlye Ménétrier McGrath. Quatrième de couv.Jeanne a été placée en maison de retraite par ses enfants. Et le pire, c'est que chacun se renvoie la balle pour déterminer qui a été à l'initiative de cette mascarade. Elle a beau avoir 81 ans, une ribambelle de petits-enfants et des tonnes de carnets noircis au fil du temps, preuves de son (très) long passage sur Terre, elle n'a pas dit son dernier mot. Son plan : simuler la démence et les rendre tous dingues. Sauf que, ce lieu dans lequel elle ne voyait qu'hostilité va lui révéler bien des surprises... En prenant part, d'abord sur la pointe des pieds, puis avec une ardeur qu'on ne lui connaissait pas,... Bonjour; un retour de lecture ce matin d'un livre gai, plein de bonne humeur, d'humour, léger en apparence mais qui aborde, à mon avis de grandes questions : le placement en maison de retraite, l'âge empêche t il d'aimer, la notion de temps qu'il reste. Dans ces jours de cloisonnement je vous conseille vivement ce livre. J'ai passé un excellent moment et en plus l'auteur que j'ai eu la chance de rencontrer à Brive est adorable. Je vous parle du premier roman " les sales gosses" de Charlye Ménétrier McGrath. Quatrième de couv.Jeanne a été placée en maison de retraite par ses enfants. Et le pire, c'est que chacun se renvoie la balle pour déterminer qui a été à l'initiative de cette mascarade. Elle a beau avoir 81 ans, une ribambelle de petits-enfants et des tonnes de carnets noircis au fil du temps, preuves de son (très) long passage sur Terre, elle n'a pas dit son dernier mot. Son plan : simuler la démence et les rendre tous dingues. Sauf que, ce lieu dans lequel elle ne voyait qu'hostilité va lui révéler bien des surprises... En prenant part, d'abord sur la pointe des pieds, puis avec une ardeur qu'on ne lui connaissait pas, aux rendez-vous mensuels d'une clique de pensionnaires plus agités qu'une colonie de vacances, Jeanne va réveiller des pans de sa personnalité qu'elle pensait à jamais enfouis : la curiosité, l'espoir... et surtout : l'audace. Qu'on se le dise : au " jeu des regrets " de l'avant-dernier vendredi du mois, rien n'est jamais perdu.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Selket Posté le 24 Février 2020
    dans la même lignée que les livres d'aurélie Valognes. Nous voici plongés dans les aventures d'octogénaires placés en maison de retraite mais qui ont la joie de vivre. Sympa.
  • sayv Posté le 23 Février 2020
    Je l'ai pris par hazard à la biblio, car je dis souvent ça à mes enfants pour rigoler, et pour le coup j'ai bien ri....très rafraîchissant, permet de voir la vieillesse sous un autre angle. Voir que nos parents aussi peuvent avoir des regrets, et qu'il faut mordre la vie à pleine dent.... j'ai vraiment passé un bon moment.
  • Descollinesdepapier Posté le 22 Février 2020
    Jeanne, grand-mère et arrière-grand-mère comblée, se retrouve en maison de retraite et s'aperçoit que ses 5 enfants ont signé son entrée derrière son dos. Elle décide alors de jouer la démence sénile pour leur faire payer cela. Mais la maison de retraite se révèle plus agréable que prévu, grâce à une joyeuse bande de résidents, qui parlent fort et qui rient à tout va, bien décidés à l'inclure dans leur petit groupe et à lui faire revivre une deuxième jeunesse.#8291;#8291; #8291;#8291;#8291; Ce roman a été un très bon moment de lecture. J'ai adoré la partie où Jeanne fait tourner sa famille en bourrique : très drôle ! J'ai apprécié ces sympathiques octogénaires, à la bonne humeur et à l'optimisme à toute épreuve. Chaque membre du groupe a une personnalité qui le rend attachant. J'ai aussi aimé en apprendre davantage sur le passé et les secrets insoupçonnés de chacun. C'est une jolie lecture cocooning, qui fait du bien au moral.#8291;#8291;
  • mariebn Posté le 18 Février 2020
    Livre agréable au fil des pages , drôles, mignon j'espère que l'auteure ne va pas en rester là et nous écrire d'autres romans ; Merci
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    10 romans tout doux pour réchauffer les froides soirées d'hiver

    Halte à la déprime, et si on profitait plutôt de l'hiver pour se plonger dans des lectures savoureuses et réconfortantes ? Du dernier livre de Danielle Steel aux Sales Gosses de Charlye Ménétrier McGrath, découvrez notre sélection de 10 romans à dévorer naturellement pelotonné au fond de son lit ou de son canapé.

    Lire l'article