Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258162921
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 225 mm

Les sœurs Van Apfel ont disparu

Sylvie Schneiter (traduit par)
Date de parution : 28/05/2020
« Nous perdîmes les trois sœurs cet été-là. Nous les laissâmes se volatiliser telles les paroles d’une chanson que l’on a presque oubliée et, lorsque l’une d’elles nous revint, ce ne fut pas celle que nous tentions de retrouver. »

Été 1992, dans une lointaine banlieue de Sydney, en lisière du bush. Un été caniculaire durant lequel une puanteur infecte se dégage du lit de la rivière. Un été que Tikka, onze ans et deux mois, n’a jamais oublié : celui où les soeurs Van Apfel ont disparu.
Les trois filles...

Été 1992, dans une lointaine banlieue de Sydney, en lisière du bush. Un été caniculaire durant lequel une puanteur infecte se dégage du lit de la rivière. Un été que Tikka, onze ans et deux mois, n’a jamais oublié : celui où les soeurs Van Apfel ont disparu.
Les trois filles du pasteur — Hannah, l’aînée, Cordelia, la fantasque, somnambule à ses heures, et la petite Ruth avec son bec-de-lièvre — profitent de l’entracte du spectacle de l’école pour se faire la belle et s’évanouir dans la nature. Le corps de la plus jeune sera retrouvé coincé entre deux rochers…
Vingt ans plus tard, Tikka retourne chez ses parents pour prendre soin de sa grande soeur, malade. Un séjour qui sera l’occasion d’affronter avec elle les fantômes qui les hantent. Leurs amies se sont-elles enfuies pour échapper au joug de leur père ou ont-elles été victimes d’un prédateur ? Y a-t-il la moindre chance pour qu’Hannah et Cordelia soient aujourd’hui toujours en vie ?

Entre désir de liberté et rêves étouffés, un texte qui capture avec justesse, humour et intensité l’essence même de l’adolescence. Et s’il y est question du spleen des soeurs Van Apfel, ce roman résonne aussi des rires de ses héroïnes et se dévore comme un page-turner.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258162921
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"Felicity McLean nous offre un premier ouvrage envoûtant, à la croisée du thriller et du roman d’apprentissage. Son écriture évocatrice redessine les méandres de la mémoire de sa narratrice pour en exhumer autant de brûlantes questions. Un livre qui, contrairement à ses héroïnes, ne disparaîtra pas sans laisser de traces."
Madame Figaro

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • aurore_fleury Posté le 23 Août 2021
    L'intrigue du roman nous plonge dans l'Australie du début des années 90 à travers les yeux de Tikka. J'ai aimé la construction du roman qui s'articule autour de la vision de Tikka enfant et sa vision d'adulte 20 ans après les faits. La première nous plonge directement dans l'action, à travers les yeux d'une enfant en pleine évolution qui est à fois naïve et perspicace. Elle perçoit des choses, des comportements dont elle n'arrive pas à percer totalement le sens ou la portée. Cela c'est le travail et le rôle de sa version adulte qui avec le recul et la maturité prend conscience de la gravité de certains actes, mais aussi de l'hypocrisie des personnes qui étaient adultes lorsque les sœurs Van Apfel ont disparu. Le contexte de canicule rajoute à l'ambiance étouffante et pesante du récit. Felicity MacLean aborde ici les violences familiales, la facilité du voisinage à commérer et paradoxalement à taire certains faits pendant l'enquête policière. Elle met en avant la cruauté des relations entre enfants mais aussi leur étonnante perspicacité, leur manière de sentir que les adultes leur cache des choses. Elle décrit aussi très bien le sentiment de culpabilité et la difficulté à tourner la... L'intrigue du roman nous plonge dans l'Australie du début des années 90 à travers les yeux de Tikka. J'ai aimé la construction du roman qui s'articule autour de la vision de Tikka enfant et sa vision d'adulte 20 ans après les faits. La première nous plonge directement dans l'action, à travers les yeux d'une enfant en pleine évolution qui est à fois naïve et perspicace. Elle perçoit des choses, des comportements dont elle n'arrive pas à percer totalement le sens ou la portée. Cela c'est le travail et le rôle de sa version adulte qui avec le recul et la maturité prend conscience de la gravité de certains actes, mais aussi de l'hypocrisie des personnes qui étaient adultes lorsque les sœurs Van Apfel ont disparu. Le contexte de canicule rajoute à l'ambiance étouffante et pesante du récit. Felicity MacLean aborde ici les violences familiales, la facilité du voisinage à commérer et paradoxalement à taire certains faits pendant l'enquête policière. Elle met en avant la cruauté des relations entre enfants mais aussi leur étonnante perspicacité, leur manière de sentir que les adultes leur cache des choses. Elle décrit aussi très bien le sentiment de culpabilité et la difficulté à tourner la page après une disparation lorsque l'on ne sait pas comment les choses se terminent. C'est un roman que j'ai apprécié, qui est encore très présent dans mon esprit et dans lequel j'ai retrouvé un peu le climat dérangeant de Virgin Suicides.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lenou78 Posté le 31 Juillet 2021
    Déçue par ce roman, que je trouve quelque peu fouillis. On arrive au terme de l'histoire avec la sensation d'un récit inachevé. Certes l'histoire est celle de la disparition des sœurs Van Apfel restée inexpliqué, racontée par ses amies de l'époque, et ce que cet évènement a eu comme répercussion sur leur vie, leurs ressentis. Toutefois, mis à part la culpabilité qui y est clairement exprimée, on parvient à la fin de l'histoire, sans pouvoir expliquer les causes de cette disparition. Le lien entre cette disparition et ce que ses amies en ont fait, et ce qu'elles deviennent est flou, et j'avais pour ma part hâte de finir cette histoire que j'ai trouvée longue, et sans attraits.
  • lemurmuredesameslivres Posté le 5 Juillet 2021
    « C'était Cordie, toujours Cordie. Jamais Hannah ni Ruth. Cordie était celle qui revenait. Qui apparaissait puis s'évaporait sous mes yeux. » Lors de l'été 1992, trois soeurs disparaissent, en bordure du bush australien. Vingt ans plus tard, Tikka, leur amie d'enfance, est toujours obsédée par ce drame et tourmentée par une certaine culpabilité. Tikka est la narratrice de cette histoire, et avec elle nous naviguons entre passé et présent. Elle partage avec nous ses souvenirs et ses ressentis d'enfant, mais sa position d'adulte apporte une lumière nouvelle sur les évènements passés. Elle va se remémorer le comportement taiseux des adultes à l'époque. le rôle que chacun a joué, ou n'a pas joué. Pourquoi son entourage ne semble-t-il pas véritablement concerné par cette tragédie ? Petite fille intelligente, Tikka voit les cachotteries, les secrets auxquels elle ne peut prendre part, observe les attitudes de chacun. Son oeil avisé nous amène à développer nos propres soupçons et questionnements. Famille, voisins, professeurs, tout le monde y passe. Des trois soeurs, c'est pour Cordie que Tikka éprouvait une véritable fascination. Cordie, « la fille du milieu », celle qui « qui faisait la loi ». Cordie, si charismatique et si agaçante. Légèrement manipulatrice, elle m'a... « C'était Cordie, toujours Cordie. Jamais Hannah ni Ruth. Cordie était celle qui revenait. Qui apparaissait puis s'évaporait sous mes yeux. » Lors de l'été 1992, trois soeurs disparaissent, en bordure du bush australien. Vingt ans plus tard, Tikka, leur amie d'enfance, est toujours obsédée par ce drame et tourmentée par une certaine culpabilité. Tikka est la narratrice de cette histoire, et avec elle nous naviguons entre passé et présent. Elle partage avec nous ses souvenirs et ses ressentis d'enfant, mais sa position d'adulte apporte une lumière nouvelle sur les évènements passés. Elle va se remémorer le comportement taiseux des adultes à l'époque. le rôle que chacun a joué, ou n'a pas joué. Pourquoi son entourage ne semble-t-il pas véritablement concerné par cette tragédie ? Petite fille intelligente, Tikka voit les cachotteries, les secrets auxquels elle ne peut prendre part, observe les attitudes de chacun. Son oeil avisé nous amène à développer nos propres soupçons et questionnements. Famille, voisins, professeurs, tout le monde y passe. Des trois soeurs, c'est pour Cordie que Tikka éprouvait une véritable fascination. Cordie, « la fille du milieu », celle qui « qui faisait la loi ». Cordie, si charismatique et si agaçante. Légèrement manipulatrice, elle m'a rappelé un autre personnage de roman, Lila, dans « L'amie prodigieuse ». Felicity McLean nous offre avant tout une atmosphère pesante, à l'image de cet été caniculaire. Nous ressentons cette langueur dans le rythme et la tension qui s'en dégage. Le traitement du sujet et le personnage de Tikka, m'ont évoqué Treize, un excellent roman d'Aurore Bègue, dont je vous conseille la lecture. Les soeurs van Apfel ont disparu est un roman que j'ai beaucoup apprécié, notamment pour son ambiance. L'intérêt réside dans le regard de Tikka, à la fois naïf et perspicace, plus que dans le dénouement de l'intrigue.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Myreadbooks Posté le 31 Mai 2021
    Je tiens à remercier les éditions Presses de la Cité et le site Netgalley de m'avoir permis de lire ce livre, j'adore la plume de l'auteure si fluide, captivante. Tout commence en été en 1992 où il fait une de ces chaleurs caniculaires, qu'à la rivière il y à une odeur infecte, en banlieue de Sydney. On y retrouve la jeune Tikka d'onze ans qui ce souvient très bien cet été là que les sœurs Van Apfel ont disparus. Ce sont les trois filles du pasteur, Hannah, Cordelia et Ruth qui pendant l'entracte du spectacle en profite pour se faire la malle. Sauf que le corps de l'une, la plus jeune, est retrouvé plus tard coincé entre deux rocher. Vingt ans après Tikka retourne auprès de ses parents pour s'occuper de sa sœur malade. Elle va se demander ce que sont devenus les deux autres? Est ce le père qui est derrière tout cela ou l’œuvre d'un prédateur? Un livre lu d'une traite tellement j'ai de suite accroché à l'histoire si émouvante à certains passages, captivante, addictive, prenante, remplie d'intrigues, de suspens et de rebondissements avec des personnages très attachants. Hâte de découvrir d'autres livres de cette auteure.
  • Waterlyly Posté le 24 Mars 2021
    Hannah, Cordelia et Ruth sont les sœurs Van Apfel. Un jour, les trois filles disparaissent. Leurs deux amies, Laura et Tikka, sont bouleversées. Quelques années plus tard, Tikka revient sur les lieux de son enfance. Elle va ainsi retracer le parcours des sœurs Van Apfel afin d’en savoir plus sur leur disparition. Je ressors conquise par ce roman profond, dans lequel tout est amené finement. Pourtant, je dois bien avouer qu’au début, j’ai eu quelque peu de mal à rentrer dans l’histoire. Une fois que cela a été chose faite, je me suis intéressée de plus en plus à cette histoire. Il faut dire que la force de roman réside avant tout dans ses personnages, qui sont remarquablement esquissés et d’une grande profondeur. Toute l’intrigue va tourner autour d’eux et l’auteure va prendre le temps de camper son décor et les liens qui les unissent. Ce n’est pas la disparition des filles et le mystère qui englobe cet événement qui primera dans ce récit. C’est plutôt l’atmosphère pesante qui sera au premier plan. La tension montera peu à peu et il devient très difficile d’arrêter sa lecture. J’ai beaucoup apprécié les descriptions des paysages qui rendent à la perfection cette ambiance pesante. L’auteure a... Hannah, Cordelia et Ruth sont les sœurs Van Apfel. Un jour, les trois filles disparaissent. Leurs deux amies, Laura et Tikka, sont bouleversées. Quelques années plus tard, Tikka revient sur les lieux de son enfance. Elle va ainsi retracer le parcours des sœurs Van Apfel afin d’en savoir plus sur leur disparition. Je ressors conquise par ce roman profond, dans lequel tout est amené finement. Pourtant, je dois bien avouer qu’au début, j’ai eu quelque peu de mal à rentrer dans l’histoire. Une fois que cela a été chose faite, je me suis intéressée de plus en plus à cette histoire. Il faut dire que la force de roman réside avant tout dans ses personnages, qui sont remarquablement esquissés et d’une grande profondeur. Toute l’intrigue va tourner autour d’eux et l’auteure va prendre le temps de camper son décor et les liens qui les unissent. Ce n’est pas la disparition des filles et le mystère qui englobe cet événement qui primera dans ce récit. C’est plutôt l’atmosphère pesante qui sera au premier plan. La tension montera peu à peu et il devient très difficile d’arrêter sa lecture. J’ai beaucoup apprécié les descriptions des paysages qui rendent à la perfection cette ambiance pesante. L’auteure a un vrai talent pour retenir l’attention de son lecteur. La plume est réaliste et très fluide. J’ai beaucoup aimé le schéma narratif, alternant les passages au présent et ceux au passé. J’ai trouvé cela très judicieux, apportant ainsi une grande perspective au récit. Les chapitres sont de taille moyenne. Un très bon roman qui prend le temps de dérouler une intrigue au suspense très présent. Je ressors conquise de cette lecture. À découvrir sans hésiter.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Lectures estivales : 30 romans pour s'évader

    Les vacances se profilent à l'horizon. L'occasion de faire un peu de place dans votre valise pour les livres qui accompagneront vos pérégrinations. De Françoise Bourdin à Danielle Steel en passant par Michel Bussi, découvrez notre sélection de romans à dévorer tout au long de la belle saison.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Fêtes des mères : 20 romans passionnants à lui offrir

    La fête des mères, c'est dimanche 7 juin ! Et si vous profitiez de cette occasion pour lui offrir un livre et étancher sa soif de lecture ? De Françoise Bourdin à Danielle Steel en passant par Douglas Kennedy, focus sur 20 romans passionnants qui devraient plaire à votre chère maman.

    Lire l'article