RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'Île des absents

            Presses de la cité
            EAN : 9782258136915
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 240
            Format : 140 x 225 mm
            L'Île des absents

            Laurence MENNERICH (Traducteur)
            Date de parution : 07/06/2018
            Rester à la surface des souvenirs, ou tomber dans l'abîme
            On l’appelle le Cauchemar. C’est un lac à l’eau noire et stagnante, quelque part en Suède, dont la légende raconte qu’il est maudit. Au milieu du Cauchemar, il y a un îlot. Sur cet îlot, Alex et la petite Smilla vont faire une promenade, tandis que Greta les attend dans... On l’appelle le Cauchemar. C’est un lac à l’eau noire et stagnante, quelque part en Suède, dont la légende raconte qu’il est maudit. Au milieu du Cauchemar, il y a un îlot. Sur cet îlot, Alex et la petite Smilla vont faire une promenade, tandis que Greta les attend dans la barque amarrée au rivage, puis s’endort. À son réveil, la nuit tombe et seuls retentissent au loin les cris lugubres des oiseaux aquatiques. L’homme et la fillette ont disparu. De retour dans le cottage que la petite famille occupe au village, Greta fouille chaque pièce et tente en vain de joindre Alex. En proie à la panique, elle décide de se rendre au commissariat. Seulement, sur place, un policier lui annonce qu’elle n’est pas mariée et n’a jamais eu d’enfants. Qui sont Alex et Smilla ?

            Plébiscité par la critique et le public à sa parution en Suède, le thriller de Caroline Eriksson fait mugir les forêts du Nord et étourdit le lecteur à grand renfort de twists et de montée d’adrénaline. Mais c’est surtout la finesse de la construction psychologique et la réflexion documentée sur les traumas de l’enfance qui font de L’Île des absents un incontournable du genre.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258136915
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 240
            Format : 140 x 225 mm
            Presses de la cité
            19.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            "Caroline Eriksson fait mugir les forêts du Nord et étourdit le lecteur à grand renfort de montée d'adrénaline. Un suspense sans temps mort parfaitement maîtrisé. Une héroïne perturbante et perturbée. Une atmosphère qu'on n'est pas près d'oublier. Bref un incontournable du genre écrit tout en finesse qui analyse les traumas de l'enfance."
            Sylvie Lecoules / Le Tarn Libre
            "Un vrai thriller psychologique que vous ne lâcherez pas."
            Var Matin
            "L'auteur brouille savamment les pistes avec une héroïne fragile au passé trouble. Un roman abouti qui se laisse dévorer."
            Carolivre

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • RomansNoirsEtPlus Posté le 6 Décembre 2018
              En cet fin d’été , Greta , Alex et leur fille Smilla sont dans un bateau sur ce lac surnommé "Cauchemar " en direction d’une petite île . Débarqués sur l’îlot le père et la fille disparaissent. Qui reste t il ? Greta , complètement désemparée , dont ces disparitions vont faire vaciller un peu plus un esprit déjà touché psychologiquement. Incapable de les retrouver elle va progressivement plonger dans un brouillard duquel une conscience précise d’actes sensés a du mal à émerger . Qui va vraiment pouvoir l’aider à se sortir de cette situation inextricable ? Sa mère ? La police locale ? Une psychologue ? Le voisin du cottage d’à coté ? Bien difficile d’y voir clair et de prendre la meilleure décision quand de douloureux souvenirs se mélangent à un présent chaotique. L’auteur suédoise nous propose un huit clos psychologique où le le lecteur tente de suivre le parcours sinueux des actes et de la pensée du personnage principal , Greta . Le huit clos est également géographique: le récit se déroule dans ce petit village , Marhem , constitué de nombreuses maisons secondaires au bord d’un lac . Cet endroit quasi désert en... En cet fin d’été , Greta , Alex et leur fille Smilla sont dans un bateau sur ce lac surnommé "Cauchemar " en direction d’une petite île . Débarqués sur l’îlot le père et la fille disparaissent. Qui reste t il ? Greta , complètement désemparée , dont ces disparitions vont faire vaciller un peu plus un esprit déjà touché psychologiquement. Incapable de les retrouver elle va progressivement plonger dans un brouillard duquel une conscience précise d’actes sensés a du mal à émerger . Qui va vraiment pouvoir l’aider à se sortir de cette situation inextricable ? Sa mère ? La police locale ? Une psychologue ? Le voisin du cottage d’à coté ? Bien difficile d’y voir clair et de prendre la meilleure décision quand de douloureux souvenirs se mélangent à un présent chaotique. L’auteur suédoise nous propose un huit clos psychologique où le le lecteur tente de suivre le parcours sinueux des actes et de la pensée du personnage principal , Greta . Le huit clos est également géographique: le récit se déroule dans ce petit village , Marhem , constitué de nombreuses maisons secondaires au bord d’un lac . Cet endroit quasi désert en cette fin de saison ajoute une dose d’angoisse supplémentaire à l’histoire et accentue encore la détresse de Greta dont on découvre peu à peu les lourds secrets familiaux . Et comme souvent le passé a tendance à se répéter.... Si vous êtes amateur d’actions et d’hémoglobine passez votre chemin . Par contre si vous aimez les romans noirs psychologiques, "L’île des absents " est fait pour vous .
              Lire la suite
              En lire moins
            • Riz-Deux-ZzZ Posté le 1 Décembre 2018
              En bref, un thriller psychologique qui n'a pas réussi à m'embarquer. L'auteure développe un personnage féminin perturbé qui laisse libre cours à ses pensées totalement désorganisées et il est compliqué de s'y retrouver. Le développement de l'intrigue laisse très vite place à des questions et des doutes prévisibles et déjà vus de nombreuses fois... J'ai fini par décrocher et lire sans vraiment m'intéresser à ce qui arrive à Alex malgré le fait qu'il y ait des pistes de réflexion très intéressantes sur les souvenirs et la sélection cognitive.
            • lysiane31770 Posté le 14 Octobre 2018
              Je remercie NetGalley et les Editions de la Presse de la Cité de m'avoir permis de lire .ce thriller qui ma plu moyennement. L'auteur a su bien donner le ton a ses personnages L' histoire se passe dans une petite ile de la Suède.On va suivre une femme Gréta,qui est dépressive depuis sa tendre enfance. J'ai trouvé le début de ce livre un peu brouillon. L'auteur part dans tous les sens et heureusement l'auteur viens à son intrigue principale. J'ai trouvé cette histoire bien triste et déroutante. Cette femme a été trompé par son entourage toute sa vie. Elle va découvrir la vérité sur la mort de son père par sa mère. Je n ais pas trop adhéré à se thriller,il ma beaucoup déçu
            • coquinnette1974 Posté le 17 Août 2018
              L'île des absents de Caroline Eriksson m'a été envoyé par net galley et Les Presses De La Cité que je remercie chaleureusement. Aussitôt téléchargé, aussitôt lu :) On l'appelle le Cauchemar. C'est un lac à l'eau noire et stagnante, quelque part en Suède, dont la légende raconte qu'il est maudit. Au milieu du Cauchemar, il y a un îlot. Sur cet îlot, Alex et la petite Smilla vont faire une promenade, tandis que Greta les attend dans la barque amarrée au rivage, puis s'endort. À son réveil, la nuit tombe et seuls retentissent au loin les cris lugubres des oiseaux aquatiques. L'homme et la fillette ont disparu... Je n'en dirais pas plus, je trouve que le résumé officiel en dit trop, beaucoup trop à mon gout ! Je ne suis pas du tout amatrice des romans écrits par les écrivain(e)s suédois. En général je suis hermétique à cette littérature mais là, j'ai pris une claque ! Caroline Eriksson nous balade de la première à la dernière page dans un thriller psychologique noir, très noir même, mais bien construit. Alors que j'ai l'habitude de lire des romans de ce genre et donc d'anticiper assez facilement certaines choses, là je n'avais rien vu venir. J'ai... L'île des absents de Caroline Eriksson m'a été envoyé par net galley et Les Presses De La Cité que je remercie chaleureusement. Aussitôt téléchargé, aussitôt lu :) On l'appelle le Cauchemar. C'est un lac à l'eau noire et stagnante, quelque part en Suède, dont la légende raconte qu'il est maudit. Au milieu du Cauchemar, il y a un îlot. Sur cet îlot, Alex et la petite Smilla vont faire une promenade, tandis que Greta les attend dans la barque amarrée au rivage, puis s'endort. À son réveil, la nuit tombe et seuls retentissent au loin les cris lugubres des oiseaux aquatiques. L'homme et la fillette ont disparu... Je n'en dirais pas plus, je trouve que le résumé officiel en dit trop, beaucoup trop à mon gout ! Je ne suis pas du tout amatrice des romans écrits par les écrivain(e)s suédois. En général je suis hermétique à cette littérature mais là, j'ai pris une claque ! Caroline Eriksson nous balade de la première à la dernière page dans un thriller psychologique noir, très noir même, mais bien construit. Alors que j'ai l'habitude de lire des romans de ce genre et donc d'anticiper assez facilement certaines choses, là je n'avais rien vu venir. J'ai plongé dans le Cauchemar avec Greta, et j'ai eu du mal à faire surface. C'est un bon roman, remplit de surprises, de non-dits découverts peu à peu et j'ai trouvé ça pas mal du tout. Toutefois je n'ai pas eu de coup de cœur, car ce roman m'a mis un peu mal à l'aise par moment. Je pense qu'il est un peu trop noir pour moi, et comme l'auteure nous emmène dans tous les sens je me suis quelquefois perdue. Je mets quatre étoiles à L'île des absents, et je vous invite à le découvrir vous aussi.
              Lire la suite
              En lire moins
            • NatachaEN Posté le 14 Août 2018
              Le Cauchemar... Quel drôle de non pour un lac ! Avec un nom pareil les touristes ne doivent pas affluer ! Pourtant c'est la que Greta, Alex et Smilla vont partir ! Une famille ? Rien est moins sur ! Un drame va faire tout chavirer, car Alex et Smilla vont disparaître ! Nous allons donc suivre Greta qui va tout faire pour les retrouver. Elle va parcourir l'îlot de long en large, pour finir par aller au commissariat et là on apprend une sacrée nouvelle ! Greta est elle dépressive ? Folle ? Aurait elle commis l'irréparable ? C'est un thriller psychologique bien sympathique ! J'ai beaucoup aimé suivre cette femme, les tourments de sa vie passé et de sa vie présente. Des trahisons, des secrets... Tout est là pour passer un bon moment, ce poser des questions et les révélations arrive à quelques pages de la fin. Ce qui fait que tout s'éclaire qu'au bout et ça c'est génial car en attendant toute solution est possible ! Un très bon premier livre, une auteure que je vais donc suivre !
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.