En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Love Murder

        Presses de la cité
        EAN : 9782258114869
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 400
        Format : 140 x 225 mm
        Love Murder

        Laurent PHILIBERT-CAILLAT (Traducteur)
        Collection : Sang d'Encre
        Date de parution : 05/10/2017
        « Souviens-toi de son visage. C’est le dernier que tu verras. »
        Une nymphe à la beauté inquiétante, Katherine Glass, patiente dans le couloir de la mort pour avoir torturé puis assassiné une dizaine de femmes. Mais son partenaire dans le crime, l’Homme au masque, court toujours… Et six ans après les meurtres, il recommence à tuer. Valerie Hart, l’inspectrice à qui... Une nymphe à la beauté inquiétante, Katherine Glass, patiente dans le couloir de la mort pour avoir torturé puis assassiné une dizaine de femmes. Mais son partenaire dans le crime, l’Homme au masque, court toujours… Et six ans après les meurtres, il recommence à tuer. Valerie Hart, l’inspectrice à qui l’on doit l’arrestation de Katherine, est décidée à enfin clore le chapitre. Pour parvenir à ses fins, elle est même prête à rendre visite à la vénéneuse détenue – cette femme qui éveille en elle des pulsions dangereuses et semble lire dans l’intimité de son couple.
        Avec cette nouvelle enquête de Valerie Hart, intrépide femme flic et fumeuse impénitente, Saul Black renouvelle son tour de force : emporter le lecteur dans une course-poursuite qui mêle humour, intelligence, suspense et tourments de l’âme.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258114869
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 400
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        22.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Hides Posté le 25 Février 2018
          Les femmes serials killers sont peu nombreuses mais elles existent. Si certaines études mettent en avant qu’elles sont moins brutales, moins sadiques que les tueurs en série. Soit disant plus prudents, précises et méthodiques lorsqu’elles commettent leurs crimes… Katherine Glass, la nymphe à la beauté inquiétante de Saul Black est l’exception qui confirme la règle. L’inspecteur Valérie Hart pourra même en témoigner. Il y a une règle dont Katherine Glass ne déroge pas, c’est son rôle de « suiveuse ». En effet, lors de ses crimes, elle a agi en duo… Alors que cette dernière patiente dans le couloir de la mort, son partenaire L’homme au masque se remet à tuer… C’est sur cette trame originale et peu commune que s’ouvre la nouvelle aventure de Valérie Hart : Love Murder ! Ce fut une agréable surprise tant sur le jeu machiavélique que sur la relation malsaine que nous livre Saul Black. L’auteur nous invite à découvrir une histoire bien sombre où les victimes sont brutalement assassinées, délivrant aussi un message personnel à Valérie Hart. Une intrigue qui se retrouve être vraiment intéressante et prenante, nous invitant dans un jeu dès plus énigmatique mais surtout macabre. La machination est lancée ! Le jeu, l’effet... Les femmes serials killers sont peu nombreuses mais elles existent. Si certaines études mettent en avant qu’elles sont moins brutales, moins sadiques que les tueurs en série. Soit disant plus prudents, précises et méthodiques lorsqu’elles commettent leurs crimes… Katherine Glass, la nymphe à la beauté inquiétante de Saul Black est l’exception qui confirme la règle. L’inspecteur Valérie Hart pourra même en témoigner. Il y a une règle dont Katherine Glass ne déroge pas, c’est son rôle de « suiveuse ». En effet, lors de ses crimes, elle a agi en duo… Alors que cette dernière patiente dans le couloir de la mort, son partenaire L’homme au masque se remet à tuer… C’est sur cette trame originale et peu commune que s’ouvre la nouvelle aventure de Valérie Hart : Love Murder ! Ce fut une agréable surprise tant sur le jeu machiavélique que sur la relation malsaine que nous livre Saul Black. L’auteur nous invite à découvrir une histoire bien sombre où les victimes sont brutalement assassinées, délivrant aussi un message personnel à Valérie Hart. Une intrigue qui se retrouve être vraiment intéressante et prenante, nous invitant dans un jeu dès plus énigmatique mais surtout macabre. La machination est lancée ! Le jeu, l’effet contre la montre fonctionne très bien ! Malgré une enquête assez classique sur le fond, l’action est omniprésente, le style de l’auteur est implacable. Tu veux absolument découvrir l’issu de ce funeste jeu. Cela fait de Love Murder un récit rythmé et captivant ! Terriblement addictif ! Même si j’ai adoré la relation malsaine à la « Hannibal Lecter » entre Valérie et Katherine. On attend même avec une certaine impatience, éprouvant même un petit plaisir coupable à chaque rencontre. Mais il faut avouer malgré le travail psychologique, le charme, la beauté et l’intelligence de Katherine, elle n’arrive pas à la cheville de monsieur Lecter. Elle pourrait même passer pour une pâle imitation, un peu fade. Il m’a manqué ce petit côté machiavélique, un peu exacerbé voir sournois, digne du grand maître de la manipulation. L’homme au masque attire non seulement l’inspectrice mais aussi son le lecteur dans un jeu macabre, machiavélique et complexe. Avec Love Murder, on est tenu en haleine jusqu’à la toute dernière page tant la machination est implacable.
          Lire la suite
          En lire moins
        • manue14 Posté le 21 Janvier 2018
          L’histoire est vraiment prenante et intéressante. Les enquêteurs doivent retrouver un homme qui était en duo avec une meurtrière qui est derrière les barreaux depuis de nombreuses années. Si cette femme ne peut plus faire de mal ce n’est pas le cas de l’homme qui décide de continuer à tuer après des années sans se manifester. Si les idées sont bien exploitées j’ai malheureusement trouvé cela frustrant de ne pas avoir de retour en arrière pour découvrir le couple lorsqu’ils tuaient ensemble. Je pense que des flash-back auraient pu être une bonne idée et nous auraient permis d’en savoir plus sur eux et sur leur relation. En ce qui concerne les descriptions elles sont présentes mais sans alourdir le texte, il y en a juste ce qu’il faut. Un petit peu plus de détails concernant certaines émotions ou réactions des protagonistes auraient pu être un plus mais cela n’empêche pas que l’on arrive facilement à s’imaginer les différentes situations. J’ai beaucoup apprécié par contre le fait que Saul Black alterne les points de vue entre deux des enquêteurs, ceux du tueur et ceux de la femme déjà emprisonnée. Ce dernier point de vue aurait pu aussi être plus approfondi. J’aurais par exemple voulu découvrir... L’histoire est vraiment prenante et intéressante. Les enquêteurs doivent retrouver un homme qui était en duo avec une meurtrière qui est derrière les barreaux depuis de nombreuses années. Si cette femme ne peut plus faire de mal ce n’est pas le cas de l’homme qui décide de continuer à tuer après des années sans se manifester. Si les idées sont bien exploitées j’ai malheureusement trouvé cela frustrant de ne pas avoir de retour en arrière pour découvrir le couple lorsqu’ils tuaient ensemble. Je pense que des flash-back auraient pu être une bonne idée et nous auraient permis d’en savoir plus sur eux et sur leur relation. En ce qui concerne les descriptions elles sont présentes mais sans alourdir le texte, il y en a juste ce qu’il faut. Un petit peu plus de détails concernant certaines émotions ou réactions des protagonistes auraient pu être un plus mais cela n’empêche pas que l’on arrive facilement à s’imaginer les différentes situations. J’ai beaucoup apprécié par contre le fait que Saul Black alterne les points de vue entre deux des enquêteurs, ceux du tueur et ceux de la femme déjà emprisonnée. Ce dernier point de vue aurait pu aussi être plus approfondi. J’aurais par exemple voulu découvrir les recherches que la tueuse fait pour découvrir certaines choses. Les points de vue sont clairement indiqués sous la forme de chapitres, ce qui fait qu’on ne peut pas se tromper dans les personnages et leurs rôles, c’est une bonne chose ! La découverte du meurtrier est surprenante, on ne se doute pas de son identité tant qu’elle n’est pas révélée, ce qui selon moi fait que c’est un très bon thriller !! Le suspense est présent jusqu’au bout ! J’ai beaucoup apprécié l’épilogue, il est vraiment digne de ce roman et nous donne envie de lire d’autres livres de cet auteur. Ce dernier nous tient en haleine jusqu’à sa dernière phrase ! Si Saul Black fait une suite je la lirai avec grand plaisir ! En résumé, si vous aimez les thrillers avec un fond d’enquête policière ce roman est fait pour vous !
          Lire la suite
          En lire moins
        • ROUMANOFFBE Posté le 16 Janvier 2018
          Deuxième volume et suite des enquêtes de Valerie Hart à lire impérativement dans l'ordre sinon le lecteur rate une bonne partie du passif des protagonistes. L'auteur est doué pour nous plonger dans un stress parfois sanglant qui ne laisse aucune place à la vie paisible. La trahison est au RDV, le piège se referme puisque la toile a été intelligemment tissée. Vivement le troisième volume, j'ai hâte de lire la suite. Définitivement, Saul Black entre dans ma catégorie d'auteurs à suivre.
        • fangtasia Posté le 5 Décembre 2017
          « Love murder » est un thriller divertissant qui ne renouvèlera pas le genre, mais qui est fascinant à lire rien que pour la relation entre Valérie et Katherine.
        • angelita.manchado Posté le 25 Novembre 2017
          Avis Love Murder de Soul Black C’est mon deuxième roman de cet auteur et nous retrouvons, donc, Valerie. J’ai mis du temps à le lire, trop de temps. Cela m’a empêché de l’apprécier à sa juste mesure et de ne pas trouver un le rythme adéquat de tout bon thriller. Le contexte extérieur ne s’y prêtait peut-être pas. Mais je lirai à nouveau Love Murder et sûrement avec beaucoup plus de plaisir. La lecture s’est accélérée, pour moi, lorsque j’ai compris qui était un personnage, soit à un peu plus de la moitié du roman. Valerie a fait condamner et emprisonner une très belle femme, Katherine. Mais il manque son binôme. En effet, Katherine et un homme dont elle ne connaissait pas le nom ont assassiné plusieurs femmes après avoir joué avec elles, après de nombreux sévices sexuels. Mais voilà que cela recommence, d’autres femmes vont mourir, des messages vont parvenir à Valerie et à ses équipes. Elle sera obligée de les décoder afin de sauver les futures victimes. Mais tout tourne autour de Valerie qui est la principale concernée. Malgré elle, elle fera appel à Katherine. Ce sera un jeu du chat et de la souris. Katherine a un énorme pouvoir... Avis Love Murder de Soul Black C’est mon deuxième roman de cet auteur et nous retrouvons, donc, Valerie. J’ai mis du temps à le lire, trop de temps. Cela m’a empêché de l’apprécier à sa juste mesure et de ne pas trouver un le rythme adéquat de tout bon thriller. Le contexte extérieur ne s’y prêtait peut-être pas. Mais je lirai à nouveau Love Murder et sûrement avec beaucoup plus de plaisir. La lecture s’est accélérée, pour moi, lorsque j’ai compris qui était un personnage, soit à un peu plus de la moitié du roman. Valerie a fait condamner et emprisonner une très belle femme, Katherine. Mais il manque son binôme. En effet, Katherine et un homme dont elle ne connaissait pas le nom ont assassiné plusieurs femmes après avoir joué avec elles, après de nombreux sévices sexuels. Mais voilà que cela recommence, d’autres femmes vont mourir, des messages vont parvenir à Valerie et à ses équipes. Elle sera obligée de les décoder afin de sauver les futures victimes. Mais tout tourne autour de Valerie qui est la principale concernée. Malgré elle, elle fera appel à Katherine. Ce sera un jeu du chat et de la souris. Katherine a un énorme pouvoir d’attraction, de séduction. La prison a un peu altéré tout ça mais cette femme retrouve très vite son emprise. En six ans, toutefois, elle baisse un peu le voile. Valerie arrive à reconnaître certains signes. Mais l’emprise est là. Même si Valerie a grandi, en six ans, elle n’est plus la même femme. Katherine s’en rend très vite compte. Les deux femmes se comprennent très bien. Katherine est perspicace, instruite, cultivé. Elle fascine. Face à elle, les autres sont vulnérables. Même Valerie car Katherine va lui distiller, petit à petit, des informations qui feront que Valerie s’interrogera forcément. Je sens Valerie happée par Katherine, elle subit son pouvoir. D’ailleurs, pourquoi accède-t-elle à toutes ses demandes ? Même au nom de l’amour ! Personne n’en sortira indemne. Valerie veut réussir sa vie de couple. Elle est profondément amoureuse. Elle veut concrétiser. Elle veut faire un enfant. Mais elle a peur. Son métier fait qu’elle s’interroge. Que sa mère, sa soeur ou encore son amoureux acceptent son travail, sa dangerosité, elle ne veut pas faire subir ça à un enfant. Elle sera une mère louve comme elle est louve avec ceux qui lui sont chers, car Valerie, de part son travail, éprouve énormément de culpabilité par son manque de présence. Mais Valerie est un flic, un inspecteur de la criminelle. Elle voue sa vie à mettre en prison ceux qui font du mal aux autres. Soul Black nous offre un roman très psychologique. Outre les tortures physiques subies, le lecteur assiste à de nombreuses tortures mentales, de ces femmes qui sont enlevées. Elles passent par toutes les phases et savent qu’elles vont mourir. Elles s’interrogent sur ce qu’elles vont subir, sur ce qu’a été leur vie. Certaines, même, vont résister et faire plus que résister. Mais à quel prix ? Attraction, Répulsion, Intimité, Manipulation ? Quel est le mot qui doit être choisi pour qualifier Love Murder ? Deux sont pour moi les plus importants. Trouverez-vous lesquels ? Saul Black manipule son lecteur également. Et ça, j’adore. Même lorsqu’il y a torture, les éléments alentour sont expliqués, sont lumineux. Mais on retrouve une atmosphère très vite propice à ce qui se passe, de la noirceur, des ténèbres. Le compte à rebours est lancé, tout s’accélère. La fin vaut-elle le détour ? Je vous laisse juger. Je remercie les Editions Presses de la Cité pour Love Murder. Résumé Love Murder de Soul Black En 2009, Valerie Hart assiste au procès de Katherine Glass qui a torturé et tué, six femmes, avec un complice. Katherine est condamnée à mort. Six ans plus tard, Nick est prêt à épouser Valerie. Lors d’un week-end, il va la demander en mariage.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        " Love Murder est un thriller époustouflant de Saul Black, dont on avait adoré Leçons d'un tueur."
        Midi Libre
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com