Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258195455
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 544
Format : 150 x 210 mm

Mamba Point Blues

Date de parution : 26/08/2021
Rentrée littéraire 2021

Des tranchées d’Argonne à Monrovia en passant par Dakar, New York et Paris, une fresque romanesque puissante qui court d’une guerre mondiale à l’autre, rythmée par les accents vibrants du jazz.

 
1918. Percussionniste virtuose à l’école des djembés de Gorée, Jules, interprète du régiment de Noirs américains sur le front de cette France ravagée qu’il ne connaît qu’à travers Maupassant, vit à l’aube de l’armistice un amour éphémère avec l’épouse d’une « gueule cassée ». Ce souvenir indélébile l’accompagnera après la... 1918. Percussionniste virtuose à l’école des djembés de Gorée, Jules, interprète du régiment de Noirs américains sur le front de cette France ravagée qu’il ne connaît qu’à travers Maupassant, vit à l’aube de l’armistice un amour éphémère avec l’épouse d’une « gueule cassée ». Ce souvenir indélébile l’accompagnera après la guerre dans son long périple à travers l’Amérique bouillonnante des Années folles, quand il rejoint le jazz-band de ses anciens compagnons de guerre, en tournée dans le Sud raciste, puis triomphe au célèbre Cotton Club de New York.

Sa vie croise celle de Joséphine Baker qui l’emmène, avec sa Revue nègre, à Paris où l’amitié qu’il scelle avec l’écrivain-espion Graham Greene les entraîne dans une périlleuse expédition en Afrique. Ils iront jusqu’à Monrovia, capitale du Liberia, sur les traces de Julius Washington, l’arrière-grand-père de Jules, premier grand reporter photographe noir américain. Alors que de nouveau une guerre s’annonce, Jules s’installe à Mamba Point, dans la maison de Julius, l’homme qui a tenté de révéler la véritable histoire de ce pays : celle de ces esclaves affranchis envoyés en Afrique pour bâtir une nation libre. Un rêve devenu cauchemar.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258195455
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 544
Format : 150 x 210 mm

Ils en parlent

« Un roman vibrant de musique et d'espoir. »
Air France Madame

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Chouette48 Posté le 4 Décembre 2021
    Quel plaisir de lire ce livre... Le rythme transpire dès les premiers mots malgré un contexte historique sombre qui nous mène de la première à la seconde guerre mondiale en passant par l'esclavage, la segrégation, les 3k, la creation complexe du Libéria. Mais bizarrement, ce toman garde un ton optimiste, sur fond de romance impossible et de rencontres musicales. Bravo.
  • anais_selva Posté le 24 Novembre 2021
    Dès sa sortie en août dernier, Mamba Point Blues avait capté mon attention. Attirée par les thèmes abordés et la toile de fonds historique, j'ai été très heureuse de le recevoir dans le cadre d'une Masse critique. Un grand merci donc aux équipes de Babelio et des Presses de la Cité! Après Liberia qui contait l'histoire de Julius Washington, Mamba Point Blues suit les péripéties de son descendant Jules Canot. Comment décrire ce deuxième volet ? Je parlerais de véritable "roman documentaire". En deux mots : une histoire dense mais passionnante. En effet, on ressent la plume du journaliste tant le récit est bien documenté. Les repères géographiques et historiques foisonnent de précision. Quelques chapitres ont été nécessaires pour m'habituer au style très fourni de l'auteur : des phrases longues, des descriptions détaillées accompagnées de nombreuses dates. Mais loin d'être une lecture laborieuse, ce fut le temps nécessaire pour apprécier, savourer et digérer cette belle lecture. Dundumba, dundumba...Amérique, Europe et Afrique...quel voyage au rythme des percussions de Jules! Grâce à une plume immersive, je l'ai vu évoluer de ses combats en compagnie des Hellfighters à sa fin de vie à Dartmouth. Mamba Point Blues fut aussi l'occasion d'en apprendre plus sur le... Dès sa sortie en août dernier, Mamba Point Blues avait capté mon attention. Attirée par les thèmes abordés et la toile de fonds historique, j'ai été très heureuse de le recevoir dans le cadre d'une Masse critique. Un grand merci donc aux équipes de Babelio et des Presses de la Cité! Après Liberia qui contait l'histoire de Julius Washington, Mamba Point Blues suit les péripéties de son descendant Jules Canot. Comment décrire ce deuxième volet ? Je parlerais de véritable "roman documentaire". En deux mots : une histoire dense mais passionnante. En effet, on ressent la plume du journaliste tant le récit est bien documenté. Les repères géographiques et historiques foisonnent de précision. Quelques chapitres ont été nécessaires pour m'habituer au style très fourni de l'auteur : des phrases longues, des descriptions détaillées accompagnées de nombreuses dates. Mais loin d'être une lecture laborieuse, ce fut le temps nécessaire pour apprécier, savourer et digérer cette belle lecture. Dundumba, dundumba...Amérique, Europe et Afrique...quel voyage au rythme des percussions de Jules! Grâce à une plume immersive, je l'ai vu évoluer de ses combats en compagnie des Hellfighters à sa fin de vie à Dartmouth. Mamba Point Blues fut aussi l'occasion d'en apprendre plus sur le retour des esclaves américains au Liberia. S'adapter à un pays et des coutumes qui ne sont plus le leurs ne se fera pas sans abus, corruption et violence. Christophe Naigeon aborde la question identitaire, le retour aux sources et la reconstruction avec beaucoup de finesse et d'objectivité. Saison II d'une saga familiale hors norme, Mamba Point Blues fut une lecture plaisante et très enrichissante!
    Lire la suite
    En lire moins
  • MAPATOU Posté le 14 Novembre 2021
    Christophe Naigeon fait partie de la Sélection des Talents Cultura 2021, catégorie Roman. Il a été grand reporter et documentariste en Afrique pendant 25 ans. Son connaissance et son expertise de ce continent donnent à son premier roman de la consistance, de l’épaisseur (et je ne parle pas des 536 pages du livre ! ). La quatrième de couverture dit : « Des tranchées d’Argonne à Monrovia en passant par Dakar, New York et Paris, une fresque romanesque puissante qui court d’une guerre mondiale à l’autre, rythmée par les accents vibrants du jazz ». Oui, mais pas que ! En suivant la vie du personnage principal, Jules Canot, percussionniste de génie, sénégalais ayant combattu dans les tranchées en Alsace en 1918, j’ai appris plein de choses : que des esclaves affranchis étaient partis des Etats-Unis pour aller s’installer en Afrique et créer un nouveau pays : le Liberia que le gouvernement des Etats-Unis ont décidé d’y empêcher l’installation de trop d’Afro-américains car il y avait un intérêt économique colossal : le caoutchouc. Monsieur Firestone a donc fait abattre des quantités d’arbres pour les remplacer par des milliers d’hévéas. que les Afro-américains installés au Liberia se sont très mal conduits et comportés envers les autochtones » Bien... Christophe Naigeon fait partie de la Sélection des Talents Cultura 2021, catégorie Roman. Il a été grand reporter et documentariste en Afrique pendant 25 ans. Son connaissance et son expertise de ce continent donnent à son premier roman de la consistance, de l’épaisseur (et je ne parle pas des 536 pages du livre ! ). La quatrième de couverture dit : « Des tranchées d’Argonne à Monrovia en passant par Dakar, New York et Paris, une fresque romanesque puissante qui court d’une guerre mondiale à l’autre, rythmée par les accents vibrants du jazz ». Oui, mais pas que ! En suivant la vie du personnage principal, Jules Canot, percussionniste de génie, sénégalais ayant combattu dans les tranchées en Alsace en 1918, j’ai appris plein de choses : que des esclaves affranchis étaient partis des Etats-Unis pour aller s’installer en Afrique et créer un nouveau pays : le Liberia que le gouvernement des Etats-Unis ont décidé d’y empêcher l’installation de trop d’Afro-américains car il y avait un intérêt économique colossal : le caoutchouc. Monsieur Firestone a donc fait abattre des quantités d’arbres pour les remplacer par des milliers d’hévéas. que les Afro-américains installés au Liberia se sont très mal conduits et comportés envers les autochtones » Bien sûr , je ne crois pas que ce pays qui porte comme une indélébile marque de mensonge le si joli nom de Liberté va soudain devenir un havre de fraternité et de tolérance pour tous les Noirs qui s’y trouvent, descendants des colons venus d’Amérique ou peuples autochtones. (…) Ils tuent maintenant ces intrus, ces usurpateurs, mais c’est il y a cent cinquante huit ans qu’ils auraient dû les rejeter à la mer, ne jamais les laisser fouler la terre africaine. Ils ne savaient pas que ces pauvres types, malades, rendus idiots par l’esclavage, effarés de ce qu’ils découvraient de leur « Terre promise » allaient devenir leurs tyrans. » Au fil de l’histoire, Jules croise beaucoup de monde : Joséphine Baker, Graham Greene et bien d’autres, retrouve une branche de sa famille dans le Maine. Pas de temps mort dans ce roman passionnant que je vous invite à découvrir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ichirin-No-Hana Posté le 24 Octobre 2021
    Reçu dans le cadre d'une Masse Critique, je remercie les éditions Les Presses de la Cité et Babelio pour l'envoi de roman. 1918, Jules Canot est interprète auprès du régiment de volontaires noirs des États-Unis, venus aider pour la libération de la France. Né au Sénégal, Jules et les membres du régiment ont, en plus de combattre sur une terre inconnue, comme point commun l'amour de la musique. Christophe Naigeon va nous faire voyager en Europe, en Amérique et en Afrique. Nous partons à la rencontre d'une immense palette de personnage dont des emblématiques comme, entre autres, la magnifique Joséphine Backer. Mamba Point Blue est un roman très fort en émotion. À travers le destin de Jules Canot et de Diane, l'auteur traite de nombreuses thématiques comme le racisme, le traitement des personnes noires pendant les deux guerres mondiales, l'engagement et les revendications des personnes noires et des femmes. Le roman est parfaitement écrit et est rempli de rebondissements. Jules Canot et Diane sont des protagonistes très intéressants à suivre. Plein d'humanité, nos personnages découvrent l'Histoire de leurs familles et de leurs peuples. Le récit est passionnant et est ultra documenté. Mamba Point Blues est une très belle rencontre avec l'Histoire... Reçu dans le cadre d'une Masse Critique, je remercie les éditions Les Presses de la Cité et Babelio pour l'envoi de roman. 1918, Jules Canot est interprète auprès du régiment de volontaires noirs des États-Unis, venus aider pour la libération de la France. Né au Sénégal, Jules et les membres du régiment ont, en plus de combattre sur une terre inconnue, comme point commun l'amour de la musique. Christophe Naigeon va nous faire voyager en Europe, en Amérique et en Afrique. Nous partons à la rencontre d'une immense palette de personnage dont des emblématiques comme, entre autres, la magnifique Joséphine Backer. Mamba Point Blue est un roman très fort en émotion. À travers le destin de Jules Canot et de Diane, l'auteur traite de nombreuses thématiques comme le racisme, le traitement des personnes noires pendant les deux guerres mondiales, l'engagement et les revendications des personnes noires et des femmes. Le roman est parfaitement écrit et est rempli de rebondissements. Jules Canot et Diane sont des protagonistes très intéressants à suivre. Plein d'humanité, nos personnages découvrent l'Histoire de leurs familles et de leurs peuples. Le récit est passionnant et est ultra documenté. Mamba Point Blues est une très belle rencontre avec l'Histoire teintée de musique rythmée et de personnages attachants ! À lire !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Marilou09 Posté le 11 Octobre 2021
    Jules Canot est un jeune sénégalais, que l'on rencontre alors qu'il est gravement blessé dans les tranchées de l'est de la France. Son incroyable destin va le mener à travers les États-Unis, en Afrique, à Paris. Il va être tour à tour, soldat, musicien, consul et va rencontrer artistes marquants de son époque (Duke Ellington, Joséphine Baker), hommes politiques et autres. Pourtant, Jules est un homme simple qui ne cherche qu'à vivre heureux en faisant la musique qu'il aime; il n'a pas forcément d'ambition démesurée, mais la vie va faire qu'il va avoir ce destin extraordinaire. Il est très attachant, dès le début, on le rencontre un peu timide, ne se laissant vraiment aller que lorsqu'il est derrière ses tambours. Au fur et à mesure, à travers l'histoire de ses ancêtres, on va le découvrir intelligent, porteur de valeurs telles que la liberté individuelle, l'honnêteté. Il va s'adapter tout en gardant ses valeurs dans une Amérique où être noir dans les années 1920-1930 n'est pas de tout repos: lui va continuer à essayer de faire la musique qu'il aime et que paradoxalement, les blancs aiment aussi. C'est ce qui va lui permettre d'être un peu épargné. C'est assez difficile de parler... Jules Canot est un jeune sénégalais, que l'on rencontre alors qu'il est gravement blessé dans les tranchées de l'est de la France. Son incroyable destin va le mener à travers les États-Unis, en Afrique, à Paris. Il va être tour à tour, soldat, musicien, consul et va rencontrer artistes marquants de son époque (Duke Ellington, Joséphine Baker), hommes politiques et autres. Pourtant, Jules est un homme simple qui ne cherche qu'à vivre heureux en faisant la musique qu'il aime; il n'a pas forcément d'ambition démesurée, mais la vie va faire qu'il va avoir ce destin extraordinaire. Il est très attachant, dès le début, on le rencontre un peu timide, ne se laissant vraiment aller que lorsqu'il est derrière ses tambours. Au fur et à mesure, à travers l'histoire de ses ancêtres, on va le découvrir intelligent, porteur de valeurs telles que la liberté individuelle, l'honnêteté. Il va s'adapter tout en gardant ses valeurs dans une Amérique où être noir dans les années 1920-1930 n'est pas de tout repos: lui va continuer à essayer de faire la musique qu'il aime et que paradoxalement, les blancs aiment aussi. C'est ce qui va lui permettre d'être un peu épargné. C'est assez difficile de parler de ce livre très dense: il y est question de la place des Noirs aux États-Unis, des guerres mondiales, de l'esclavage, de la décolonisation. Il aborde d'ailleurs un aspect plus que méconnu: la "recolonisation organisée" du Libéria par des Afro-américains qui s'est révélée être un fiasco, les esclaves d'hier devenant les tyrans de demain. Bref, c'est un livre que j'ai trouvé magnifique, très précis historiquement et qui nous donne à voir des choses inhabituelles, des pans de l'histoire plus que méconnus.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !