Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259263993
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 154 x 240 mm

Munich

Natalie Zimmermann (traduit par)
Date de parution : 08/11/2018
Septembre 1938. Hitler est prêt à déclarer la guerre. Le premier ministre du Royaume-Uni, Chamberlain, fera tout pour conserver la paix. Tout se jouera dans une ville : Munich.
Tandis que l’avion de Chamberlain survole la manche, Hitler quitte le sud de Berlin en train. Tous deux se dirigent vers Munich.
De leur côté, deux jeunes hommes entament le même voyage : Hugh Legat, secrétaire privé de Chamberlain, et Paul Hartmann, diplomate allemand et membre de la résistance au nazisme....
Tandis que l’avion de Chamberlain survole la manche, Hitler quitte le sud de Berlin en train. Tous deux se dirigent vers Munich.
De leur côté, deux jeunes hommes entament le même voyage : Hugh Legat, secrétaire privé de Chamberlain, et Paul Hartmann, diplomate allemand et membre de la résistance au nazisme. Amis durant leurs études à Oxford, avant qu’Hitler n’arrive au pouvoir, ils ne se sont pas vus depuis leur dernier voyage à Munich, six ans plus tôt.
Alors que le destin de l’Europe est en train de se jouer, leurs chemins se croisent à nouveau.
Quand les enjeux sont si grands, qui êtes-vous prêt à trahir ? Vos amis, votre famille, votre pays, ou votre conscience ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259263993
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 154 x 240 mm
Plon
En savoir plus

Ils en parlent

« Harris est un grand écrivain, et un maître dans l’art de raconter des histoires. »

 
Express (London)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • philmeyer1979 Posté le 27 Août 2021
    Ce livre n’est ni un thrilleur, ni un polar … et pourtant il y règne une ambiance digne d’un roman d’espionnage. La politique et les arrangements y tiennent une place importante. Le cadre européen des accords de Munich est bien rendu ; et l’auteur procède à une alternance dans la construction des chapitres : un pour être du côté des anglais l’autre pour être du côté des allemands. Il n’y a par contre que très peu d’actions. Le récit se centrant essentiellement sur les négociations entre les délégations.
  • Phoenicia Posté le 17 Octobre 2020
    Encore un très bon moment avec une histoire signée Robert Harris. Le pari est risqué : l'histoire est autour d'une guerre imminente à cause du conflit des Sudètes. L'Angleterre essaye de passer un accord pour maintenir une paix, illusoire, mais néanmoins voulu, même à court terme. Aussi, Robert Harris, avec son exactitude historique, nous plonge-t-il dans cet univers politique, diplomatique, plein de faux-semblants, de trahisons. On connait tous la fin, inéluctable, de ce récit. Aussi est-il imprégné d'un certain défaitisme, pessimisme. Malgré cela, l'auteur parvient à créer une certaine tension tout en nous plongeant dans une histoire du passé vraisemblable. L'histoire offre un point de vue alterné entre deux anciens amis, tous deux politiciens : Hugh Legat, secrétaire au ministère, en contact donc avec Chamberlain et Paul von Hartmann,, travaillant au ministère étrangère allemand, farouchement opposé à Hitler. L'intrigue est bien, une certaine tension est là mais je ltrouve un chouïa en dessous des autres en terme d'actions, de rebondissements. le sujet ne s'y prête peut-être pas. La qualité historique reste de rigueur. [masquer] Personnellement, je ne trouve pas l'histoire de Leyna indispensable. L'histoire pourrait tout aussi bien se dérouler sans cet écho du passé... [/masquer] Challenge Trivial Reading 8 Challenge A travers l'histoire... Encore un très bon moment avec une histoire signée Robert Harris. Le pari est risqué : l'histoire est autour d'une guerre imminente à cause du conflit des Sudètes. L'Angleterre essaye de passer un accord pour maintenir une paix, illusoire, mais néanmoins voulu, même à court terme. Aussi, Robert Harris, avec son exactitude historique, nous plonge-t-il dans cet univers politique, diplomatique, plein de faux-semblants, de trahisons. On connait tous la fin, inéluctable, de ce récit. Aussi est-il imprégné d'un certain défaitisme, pessimisme. Malgré cela, l'auteur parvient à créer une certaine tension tout en nous plongeant dans une histoire du passé vraisemblable. L'histoire offre un point de vue alterné entre deux anciens amis, tous deux politiciens : Hugh Legat, secrétaire au ministère, en contact donc avec Chamberlain et Paul von Hartmann,, travaillant au ministère étrangère allemand, farouchement opposé à Hitler. L'intrigue est bien, une certaine tension est là mais je ltrouve un chouïa en dessous des autres en terme d'actions, de rebondissements. le sujet ne s'y prête peut-être pas. La qualité historique reste de rigueur. [masquer] Personnellement, je ne trouve pas l'histoire de Leyna indispensable. L'histoire pourrait tout aussi bien se dérouler sans cet écho du passé... [/masquer] Challenge Trivial Reading 8 Challenge A travers l'histoire 2020 Challenge Mauvais Genres 2020
    Lire la suite
    En lire moins
  • Scopa Posté le 19 Avril 2020
    Munich est un grand livre au multiples qualités. D'abord, il offre une représentation réaliste des faits historiques. On y rencontre d'illustres protagonistes, que Robert Harris personnifie avec justesse, loin des clichés habituels en les retraçant dans leur contexte. Les échanges entre ces personnages, souvent orgueilleux, donnent un certain nombre d’indices sur les évènements qui vont arriver ensuite. On est donc au cœur des prises de position, prémices du futur drame mondial. À cet égard, le Britannique Neville Chamberlain, premier ministre pacifiste est réhabilité . Robert Harris nous offre une aventure passionnante où l’Histoire prend forme sous nos yeux, puisse ses leçons durablement nous servir.
  • CeciBonDeLire Posté le 27 Septembre 2019
    Robert Harris reconnaît une certaine fascination pour la Seconde Guerre Mondiale et particulièrement pour les quelques jours pendant lesquels tout l'avenir de l'Europe (et du Monde) s'est joué : la rencontre entre les différents chefs d'état qui a abouti à la signature des Accords de Munich. "-La conférence du Munich, marmonna-t-il, est une locomotive qu'on ne pourras pas arrêter. Je pense qu'il est inutile ne serait-ce que d'essayer.' Ce que Robert Harris fait à merveille, c'est mêler Histoire et roman.... il peut même étirer ce mélange subtil jusqu'à l'uchronie comme dans le fabuleux Fatherland. Mais ici, avec Munich, il se contente de créer quelques personnages fictifs (mais le sont-ils vraiment ?) qui formeront un groupe secret qui aura pour but ultime de stopper Hitler dans sa progression en mettant fin à ses jours. Ce roman se déroule sur seulement 4 jours. Toutefois, l'intensité des enjeux sont tels qu'à chaque page, le lecteur, plongé entièrement dans ce moment historique capital, ne peut que retenir son souffle. Il faut dire que tous les éléments d'un thriller palpitant sont réunis puisque les switches sont possibles à tout moment : Hitler va-t-il lancer l'assaut sur l'Europe ? Va-t-il renoncer à son projet ? Signera-t-il les Accords de Munich ? La conspiration parviendra-t-elle à... Robert Harris reconnaît une certaine fascination pour la Seconde Guerre Mondiale et particulièrement pour les quelques jours pendant lesquels tout l'avenir de l'Europe (et du Monde) s'est joué : la rencontre entre les différents chefs d'état qui a abouti à la signature des Accords de Munich. "-La conférence du Munich, marmonna-t-il, est une locomotive qu'on ne pourras pas arrêter. Je pense qu'il est inutile ne serait-ce que d'essayer.' Ce que Robert Harris fait à merveille, c'est mêler Histoire et roman.... il peut même étirer ce mélange subtil jusqu'à l'uchronie comme dans le fabuleux Fatherland. Mais ici, avec Munich, il se contente de créer quelques personnages fictifs (mais le sont-ils vraiment ?) qui formeront un groupe secret qui aura pour but ultime de stopper Hitler dans sa progression en mettant fin à ses jours. Ce roman se déroule sur seulement 4 jours. Toutefois, l'intensité des enjeux sont tels qu'à chaque page, le lecteur, plongé entièrement dans ce moment historique capital, ne peut que retenir son souffle. Il faut dire que tous les éléments d'un thriller palpitant sont réunis puisque les switches sont possibles à tout moment : Hitler va-t-il lancer l'assaut sur l'Europe ? Va-t-il renoncer à son projet ? Signera-t-il les Accords de Munich ? La conspiration parviendra-t-elle à mettre fin à ses jours ? Quel camp chacun rejoindra-t-il ? Chamberlain réussira-t-il à inverser la machine ? Quel rôle joue chacun des protagonistes ? Alors que tous les éléments historiques sont véridiques, Robert Harris réussit le tour de force de faire oublier à son lecteur qu'il lit un livre d'histoire pour le plonger dans un roman noir fascinant, qui se lit en retenant son souffle... même si l'on connaît déjà ce que va vivre l'Europe dans les années qui vont suivre. 4 jours de l'Histoire à laquelle se mêle la petite histoire et son lot d'amitié, d'amour, de manipulation et de trahison ! Un roman dense, sombre et absolument passionnant !
    Lire la suite
    En lire moins
  • ZeroJanvier79 Posté le 10 Août 2019
    J’ai découvert Robert Harris il y a plusieurs années en lisant son roman Fatherland, que j’ai d’ailleurs relu il y a tout juste un an. Il s’agissait alors d’une uchronie, un polar ayant pour cadre la ville de Berlin dans des années 1960 fictives, au sein d’une Europe dominée par l’Allemagne nazie qui aurait remporté la Seconde Guerre Mondiale. Il semble que la période nazie intéresse beaucoup Robert Harris car Munich, paru en 2018, a pour cadre la négociation des fameux accords de Munich en 1938, quand le Grande-Bretagne et la France ont abandonné leur allié tchécoslovaque et ont cédé face à l’Allemagne d’Hitler pour éviter la guerre. Le roman suit alternativement les deux délégations auxquelles l’auteur s’intéresse particulièrement : celle de l’Allemagne nazie qui reçoit à Munich, et celle de la Grande-Bretagne conduite par le premier ministre Neville Chamberlain. Les délégations de la France et de l’Italie sont bien présentes mais ne jouent qu’un rôle secondaire dans le récit proposé par Robert Harris. Au sein de ces deux délégations, nous suivons particulièrement deux jeunes diplomates : le britannique Hugh Legat et l’allemand Paul Harmann, qui ont étudié ensemble à Oxford mais ne se sont plus vus depuis six ans. Hugh est l’étoile... J’ai découvert Robert Harris il y a plusieurs années en lisant son roman Fatherland, que j’ai d’ailleurs relu il y a tout juste un an. Il s’agissait alors d’une uchronie, un polar ayant pour cadre la ville de Berlin dans des années 1960 fictives, au sein d’une Europe dominée par l’Allemagne nazie qui aurait remporté la Seconde Guerre Mondiale. Il semble que la période nazie intéresse beaucoup Robert Harris car Munich, paru en 2018, a pour cadre la négociation des fameux accords de Munich en 1938, quand le Grande-Bretagne et la France ont abandonné leur allié tchécoslovaque et ont cédé face à l’Allemagne d’Hitler pour éviter la guerre. Le roman suit alternativement les deux délégations auxquelles l’auteur s’intéresse particulièrement : celle de l’Allemagne nazie qui reçoit à Munich, et celle de la Grande-Bretagne conduite par le premier ministre Neville Chamberlain. Les délégations de la France et de l’Italie sont bien présentes mais ne jouent qu’un rôle secondaire dans le récit proposé par Robert Harris. Au sein de ces deux délégations, nous suivons particulièrement deux jeunes diplomates : le britannique Hugh Legat et l’allemand Paul Harmann, qui ont étudié ensemble à Oxford mais ne se sont plus vus depuis six ans. Hugh est l’étoile montante de la diplomatie britannique mais traverse une période difficile dans son couple. Quand à Paul, s’il travaille pour le Ministère des Affaires Etrangères allemand, il appartient clandestinement à un petit groupe de diplomates et de militaires qui désapprouvent la politique du régime nazi et veulent renverser Hitler. Le roman se déroule sur quatre jours, fin septembre 1938 au moment de la crise tchécoslovaque. Hitler menace d’envahir la Tchécoslovaquie pour récupérer les territoires des Sudètes, dont la population est majoritairement de langue allemande. Les britanniques, civils comme militaires, craignent une guerre qu’ils ne sont pas certains de gagner, et le Premier Ministre Neville Chamberlain veut jouer l’apaisement, au moins pour retarder l’échéance. C’est dans ce contexte que le récit de Robert Harris nous plonge. Le roman est bien construit et prenant. Il nous emmène dans les coulisses d’une négociation internationale tristement fameuse, puisqu’elle signait le renoncement des démocraties occidentales à faire respecter les traités et le droit international face à l’Allemagne nazie. Malgré tout, le propos de l’auteur m’a semblé plus nuancé, j’ai même senti une tentative de réhabiliter la figure de Neville Chamberlain, présenté non pas comme un pacifiste absolu mais comme un pragmatique qui voulait éviter la guerre immédiate pour permettre à la Grande-Bretagne de se préparer au mieux pour un conflit malgré tout inévitable. Par contre, les deux personnages principaux que l’auteur nous propose de suivre tout au long du roman ne m’ont pas vraiment captivé. Leur passé commun à Oxford n’est qu’à peine effleuré et m’a semblé n’être qu’un simple prétexte pour les besoins du récit. Leurs personnalités respectives sont assez transparentes et j’ai eu du mal à me passionner pour leurs aventures à Munich. Finalement, j’ai pris un certain plaisir à lire ce roman, plus pour l’aspect historique, sa description des enjeux et des négociations, que pour les deux protagonistes. Un bon roman historique, assurément, qui m’a donné de poursuivre ma découverte de l’oeuvre de Robert Harris.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Plon

    5 romans historiques des éditions Plon pour voyager dans le temps

    Avis aux amateurs d’histoire et de romans historiques... Cette sélection de romans, aussi dépaysants qu’instructifs, vous fera voyager de Munich à l’aube de la Seconde Guerre mondiale au palais du dernier sultan de l’empire Ottoman. Nous vous souhaitons un bon voyage à travers le temps !

    Lire l'article
  • News
    Plon

    6 romans à offrir pour Noël

    Il n’est pas toujours aisé de trouver le roman idéal à offrir pour Noël. Pour faciliter vos choix, nous vous proposons une sélection de 6 romans historiques. D’une épopée au temps des croisades à une fresque foisonnante de la révolution de 1830, embarquez vos proches pour un voyage à travers le temps.

    Lire l'article