En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            On ne meurt pas la bouche pleine

            Plon
            EAN : 9782259251402
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 360
            Format : 135 x 185 mm
            On ne meurt pas la bouche pleine

            ,

            Collection : Sang Neuf
            Date de parution : 26/10/2017
            Manger tue. Avec ce premier polar coécrit par un chef deux étoiles au Michelin, le thème de la femme empoisonneuse est revisité et modernisé. Ici, ce n'est pas le poison mais la molécule qui donne la mort. Entre la France et le Japon, un roman qui fait voyager, découvrir une autre culture et des recettes de cuisine... mortelles.
            Alors qu’à Tokyo deux cadavres d’hommes empoisonnés par une substance indécelable embarrassent la police japonaise, en France un commandant de la brigade criminelle est chargé d’élucider la mort d’un riche Japonais lui aussi empoisonné par un produit inconnu. Des deux côtés de la planète, des assassinats qui, a priori, n’ont... Alors qu’à Tokyo deux cadavres d’hommes empoisonnés par une substance indécelable embarrassent la police japonaise, en France un commandant de la brigade criminelle est chargé d’élucider la mort d’un riche Japonais lui aussi empoisonné par un produit inconnu. Des deux côtés de la planète, des assassinats qui, a priori, n’ont rien à voir, sauf que… Le commandant Simmeo, passionné d’art, découvre qu’ils sont liés par les yakuzas. Voilà la Crim’ du 36, quai des Orfèvres obligée de travailler avec son homologue japonaise, aux méthodes bien différentes, pour coincer un coupable qui utilise la cuisine moléculaire pour parvenir à ses fins… Entre Paris et Tokyo, une sidérante plongée dans les eaux troubles de la gastronomie, de la science et du crime.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782259251402
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 360
            Format : 135 x 185 mm
            Plon
            18.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • nelson43 Posté le 31 Octobre 2018
              Une partie qui se déroule à Paris et une partie qui se déroule à Tokyo .Dans ces deux villes , des morts subites qui ont l'air naturelles mais le commandant Simmeo a des doutes car tous les morts appartiennent à une caste , le cercle des yakuzas , la pègre japonaise .Comme par hasard , ces victimes ont maugé dans le restaurant du grand chef Elliott Principal , un cuisinier adepte de la cuisine moléculaire à base de plantes .Bien que ses supérieurs ne le suivent pas , Simmeo insiste et va prendre sur ses propres deniers pour rejoindre la ville de Tokyo et tenter d'éclaircir le mystère
            • Stelphique Posté le 29 Octobre 2018
              Ce que j’ai ressenti: ***A savourer… Le Japon a un charme fou, c’est un pays qui m’attire énormément, alors faire cette incursion en lecture, grâce à ce thriller, une sélection Prix Nouvelles Voix du polar, j’étais en joie! Cette alliance de polar/cuisine est une innovation qui révèle toutes ses saveurs, au fil de ses pages. J’ai apprécié la destination entre audace culinaire, poésie immersive et mafia japonaise. Un cocktail épicé qui m’a fait découvrir un duo d’auteurs plutôt atypique, mais qui fonctionne à merveille pour: On ne meurt pas la bouche pleine. Une écrivaine de polar, Odile Bouhier et, un chef étoilé, Thierry Marx, qui rapproche la littérature et la cuisine moléculaire, dans une enquête, oú la mort se joue autour des plus grandes tables…Exquis! « -Pensez-vous que la cuisine est un acte aussi politique que la littérature? » ***Notes amères et douceurs japonaises… Le gros point positif, c’est la destination vers le Japon. Nous avons toute une série de petits bonheurs de lecture , entre plaisir et culture, qui rendent le cadre de ce thriller, intensément dépaysant . On en apprend plus sur leurs coutumes et en cela, c’est un polar qui se déguste avec délice . Mais, en ce qui concerne l’intrigue... Ce que j’ai ressenti: ***A savourer… Le Japon a un charme fou, c’est un pays qui m’attire énormément, alors faire cette incursion en lecture, grâce à ce thriller, une sélection Prix Nouvelles Voix du polar, j’étais en joie! Cette alliance de polar/cuisine est une innovation qui révèle toutes ses saveurs, au fil de ses pages. J’ai apprécié la destination entre audace culinaire, poésie immersive et mafia japonaise. Un cocktail épicé qui m’a fait découvrir un duo d’auteurs plutôt atypique, mais qui fonctionne à merveille pour: On ne meurt pas la bouche pleine. Une écrivaine de polar, Odile Bouhier et, un chef étoilé, Thierry Marx, qui rapproche la littérature et la cuisine moléculaire, dans une enquête, oú la mort se joue autour des plus grandes tables…Exquis! « -Pensez-vous que la cuisine est un acte aussi politique que la littérature? » ***Notes amères et douceurs japonaises… Le gros point positif, c’est la destination vers le Japon. Nous avons toute une série de petits bonheurs de lecture , entre plaisir et culture, qui rendent le cadre de ce thriller, intensément dépaysant . On en apprend plus sur leurs coutumes et en cela, c’est un polar qui se déguste avec délice . Mais, en ce qui concerne l’intrigue et surtout, l’introduction des personnages, j’ai trouvé trop de maladresses et de précipitations qui empêchent un certain attachement avec les personnages…Sans doute, parce qu’il ne fait que 300 pages et foisonne d’informations, il y a des raccourcis que j’ai regretté…Mais ce ne sont que des petits bémols, largement contrebalancés par cette immersion dans l’univers de la communauté yakusa, de la science futuriste et des douceurs poétiques, comme les haïku. A découvrir pour l’originalité! « Il n’y a pas de honte à reconnaître ses fragilités et les travailler, les améliorer. » ***De Paris à Tokyo … Même s’il m’a manqué quelques facteurs Émotion , j’ai trouvé que ce mélange des cultures était très intéressant. Il y a un travail de recherche et de passion culinaire qui fait vraiment plaisir à lire, et donne l’eau à la bouche. De Paris à Tokyo, on se rend bien compte que le crime n’a pas de frontières et qu’il pourrait devenir quasi parfait…Vous ne regarderez plus jamais pareil, vos assiettes au restaurant, après cette lecture! Bon appétit, bien sûr ! « L’intelligence et la créativité humaines ne l’avait jamais déçu, surtout quand elles se mettaient au service du crime. » Ma note Plaisir de Lecture 8/10
              Lire la suite
              En lire moins
            • Elodieuniverse Posté le 22 Octobre 2018
              De Paris à Tokyo, ce livre écrit à quatre mains (Une auteure et chef cuisinier) nous entraîne au coeur des Yakusas, de la culture japonaise et de la cuisine moléculaire. Alors, j'ai eu beaucoup de mal au début de ma lecture à cause des noms, de la présentation des personnages (qui est ultra rapide et condensée) et de la quantité d'événements en si peu de pages. J'ai eu l'impression d'être dans une spirale infernale qui va à 100 à l'heure et dans laquelle je me suis faite aspirée. Mais peu à peu, j'ai aimé l'enquête qui nous plonge dans deux cultures différentes et j'ai apprécié le dénouement. C'est un thriller vraiment déroutant. (...) Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
            • SKTV Posté le 10 Juin 2018
            • XS Posté le 24 Février 2018
              Une intrigue qui n’est pas spécialement surprenante, mais le cadre l’est vraiment : un soupçon de cuisine moléculaire, un soupçon de traditions japonaise pour un assaisonnement savoureux qui relève le tout avec brio. L’originalité ne vient pas du personnage principal ; enquêteur doué, martyrisé par la vie, revenu de tout et franc-tireur c’est un peu du déjà-vu. Non, c’est plutôt cette façon qu’ont les auteurs de ne pas réellement enfermer leur intrigue dans un cadre. Ce qui peut être déstabilisant pour les uns – des bouts d’enquêtes secondaires qui parfois n’aboutissent pas- ne m’ont pas gênée : signe d’une vision réaliste du quotidien des enquêteurs. Et l’univers intrigant des Yakuzas est décrit beaucoup plus finement que ce qu’on en apprend en trois lignes dans les articles de presse. Il constitue une toile de fond parfaite. Un Japon ni idyllique ni trop noir, avec juste ce qu’il faut d’explications pour qui ne connait pas les coutumes ancestrales, ce qui permet de s’y retrouver et donne envie d’en savoir un peu plus. Un roman qui sort du lot de mes lectures policières et que j’ai beaucoup apprécié.

            les contenus multimédias

            Ils en parlent

            « [Thierry Marx] manie aussi bien la cuillère que la plume. » 
            A. de M. / Gala
            Lisez! La newsletter qui vous inspire !
            Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Plon

              Crimes et délices

              C'est un duo de choc qui s'est constitué pour vous écrire le premier polar moléculaire ! Odile Bouhier, auteure et scénariste, et Thierry Marx, chef étoilé qu'on ne présente plus. Ils nous révèlent quelques secrets de fabrication.

              Lire l'article