Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221248133
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 135 x 215 mm

Résister en Corse

, Collectif

Date de parution : 18/03/2021

Un vaste mouvement citoyen destiné à combattre l’emprise mafieuse se développe dans l’île de Beauté. L’assassinat du militant écologiste Maxime Susini en 2019 a déclenché une véritable prise de conscience collective. Ce livre est une pierre supplémentaire à l’édifice de la résistance : des citoyens – maires, anciens élus ou...

Un vaste mouvement citoyen destiné à combattre l’emprise mafieuse se développe dans l’île de Beauté. L’assassinat du militant écologiste Maxime Susini en 2019 a déclenché une véritable prise de conscience collective. Ce livre est une pierre supplémentaire à l’édifice de la résistance : des citoyens – maires, anciens élus ou responsables associatifs – brisent l’omerta en témoignant à visage découvert. Une marque de courage.
Face aux agissements de ces organisations criminelles et à leurs connexions avec les milieux politiques et économiques insulaires, ils dénoncent non seulement la passivité des nationalistes au pouvoir, mais aussi celle d’un État jugé trop souvent défaillant. L’enjeu : l’avenir de la démocratie en Corse.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221248133
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • PG35 Posté le 26 Avril 2021
    Après avoir interrogé les juges en poste sur l’Île de Beauté, Jean-Michel Verne donne dans ce livre la parole à un certain nombre de responsables associatifs, élus, entrepreneurs ou simples citoyens qui vivent ou ont vécu en Corse. Ils ont pour point commun de s’être confrontés à des phénomènes plutôt déplaisants : corruption, détournements, intimidation, racket, omerta... Bien évidemment, ces pratiques ne sont pas exclusives à la Corse. Il semble cependant qu’elles y sont facilitées par le comportement des pouvoirs publics : laxisme, lâcheté ou compromission seraient des spécificités de l’île. Les témoignages recueillis par Jean-Michel Verne sont d’un intérêt inégal. Mais certains d’entre eux sont impressionnants. Responsables d’associations confrontés à des pressions de type mafieux, propriétaires fonciers en butte à des promoteurs sans scrupules, entrepreneurs agricoles contraints de restreindre leurs exploitations face à des éleveurs incendiaires, jeunes femmes mobilisées contre les violences sexuelles et menacées par leurs agresseurs, maires victimes de provocations et de plasticages… Ils tentent d’organiser la résistance. Le tableau est éloquent : des subventions agricoles accordées par millions sans le moindre contrôle, la collecte des déchets organisée pour gonfler les factures des collectivités, les appels d’offres truqués dans le secteur du BTP, la pression foncière incontrôlée sur le... Après avoir interrogé les juges en poste sur l’Île de Beauté, Jean-Michel Verne donne dans ce livre la parole à un certain nombre de responsables associatifs, élus, entrepreneurs ou simples citoyens qui vivent ou ont vécu en Corse. Ils ont pour point commun de s’être confrontés à des phénomènes plutôt déplaisants : corruption, détournements, intimidation, racket, omerta... Bien évidemment, ces pratiques ne sont pas exclusives à la Corse. Il semble cependant qu’elles y sont facilitées par le comportement des pouvoirs publics : laxisme, lâcheté ou compromission seraient des spécificités de l’île. Les témoignages recueillis par Jean-Michel Verne sont d’un intérêt inégal. Mais certains d’entre eux sont impressionnants. Responsables d’associations confrontés à des pressions de type mafieux, propriétaires fonciers en butte à des promoteurs sans scrupules, entrepreneurs agricoles contraints de restreindre leurs exploitations face à des éleveurs incendiaires, jeunes femmes mobilisées contre les violences sexuelles et menacées par leurs agresseurs, maires victimes de provocations et de plasticages… Ils tentent d’organiser la résistance. Le tableau est éloquent : des subventions agricoles accordées par millions sans le moindre contrôle, la collecte des déchets organisée pour gonfler les factures des collectivités, les appels d’offres truqués dans le secteur du BTP, la pression foncière incontrôlée sur le littoral, le développement anarchique du tourisme : tels sont quelques uns des points noirs mis en évidence dans ce livre. Le système politique local s’en accommode et ne dénonce jamais rien. La justice semble frappée d’inertie ou d’incapacité. L’État paraît souvent démissionner. L’auteur veut croire que les mouvements citoyens destinés à combattre l’emprise des organisations criminelles ont déclenché une prise de conscience collective. Espérance réaliste ou feu de paille ?
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.