Lisez! icon: Search engine
Rouquine
Date de parution : 07/10/2021
Éditeurs :
Presses de la cité

Rouquine

Date de parution : 07/10/2021
« C’est quoi un écrivain ? Une voix, une musique, un style qui n’existent nulle part ailleurs. […] Je voulais rester près de Monty et de Lilou, le taiseux et l’errante. Deux êtres égarés, chacun à leur façon. Il fallait bien que ces âmes brisées se croisent. Stéphane Poirier orchestre cette rencontre avec une douceur infinie, c’est simple et sublime. »

Mohammed Aïssaoui, président du jury du prix Jean Anglade du premier roman 2021, journaliste au Figaro
Elle, vagabonde, trimbale son sac à dos et sa vie cabossée sur les routes. C’est une jolie brindille aux cheveux roux qui se fondrait presque dans ce paysage d’automne.
Lui, ne...
Elle, vagabonde, trimbale son sac à dos et sa vie cabossée sur les routes. C’est une jolie brindille aux cheveux roux qui se fondrait presque dans ce paysage d’automne.
Lui, ne compte plus ses étés solitaires, dans sa maison au milieu des champs. Un coeur vrai, un charme évident, le geste...
Elle, vagabonde, trimbale son sac à dos et sa vie cabossée sur les routes. C’est une jolie brindille aux cheveux roux qui se fondrait presque dans ce paysage d’automne.
Lui, ne compte plus ses étés solitaires, dans sa maison au milieu des champs. Un coeur vrai, un charme évident, le geste plus sûr que les mots.
Le hasard – le destin ? – fait se rencontrer Lilou et Monty, ces deux oubliés du bonheur. Pas à pas, à la façon de deux chats, ils vont tisser une relation forte, imprévisible, bouleversante. Mais resurgissent les ombres du passé de Lilou…
Dans Rouquine, il n’est question que d’humain et d’humanité, dans la chaleur et la mouvance de sentiments qui touchent en plein coeur. Une ode à l’amour et à la vie.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258197817
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 225 mm
EAN : 9782258197817
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Un roman attachant, captivant, qui touche en plein coeur »
L'Est-Eclair

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • francoismanceau09 31/01/2024
    Très belle histoire. Deux écorchés vifs se rencontrent, se découvrent et (re)découvrent l'humanité et l'amour. L'auteur manie la plume avec beaucoup de tact pour nous transmettre les émotions des deux personnages principaux. Une très belle écriture pleine d'humanité.
  • FleurMaje 23/03/2023
    J'ai découvert l'écriture d'un auteur inconnu mais qui m'a beaucoup touchée... Monty croise la silhouette de Lilou femme errante et vagabonde. Leur chemin improbable devait se faire et se poursuivre ensemble vers l'inconnu telle une évidence. Je vous laisse apprécier la plume de Stéphane qui m'a captivité, touché par sa douceur pour le lecteur/trice mais aussi pour sa légèreté d'emprunter des mots de l'argot écrits avec délicatesse et sensibilité. Bien des phrases m'ont parlé, interpellé, fait voyager dont celle-ci : "Les souffrances salissent les visages et les idées sombres font vieillir les corps plus vite qu'ils ne devraient "...j'en aurais bien d'autres mais je vous laisse découvrir "Rouquine " et la route empruntée avec Monty, Lilou et quelques autres personnages attachants. Merci à toi Joelle Marchal d'avoir eu la main heureuse au tirage au sort. Je vous laisse avec élégance, apprécier l'écriture du premier roman de Stéphane Poirier.
  • AnnaCecilia 19/03/2023
    Monty rencontre Lilou ... Lilou rencontre Monty. Une histoire inattendue parfois quelques longueurs dans ma lecture mais une lecture continue sans réelle interruption. Un moment suspendu dans le temps. J'ai aimé, même si en cours de lecture j'ai eu des lenteurs je traînais le livre j'ai pourtant aimé cette force et cette légèreté qui se mêlent, cette douceur, cette douleur, cette colère... cet amour tous ces sentiments qui entourent Monty, Lilou et les autres...
  • Yasmineaufildesmots 11/01/2023
    Nouvelle chronique sur ce roman que j’ai adoré découvrir et que j’ai lu presque d’une traite tant j’ai été prise par les mots. Ces deux âmes tourmentées qui se rencontrent par hasard, Lilou et Monty, deux personnages écorchés qui m’ont particulièrement touchée. La plume sensible et juste de l’auteur nous prend aux tripes. Dans ce roman, il n’y a pas de grandes actions, mais j’ai ressentis une multitude d’émotions. Rouquine c’est une histoire qu’il faut savourer, c’est une histoire rempli de tendresse qui m’a touchée en plein cœur. Ce roman qui porte un message d’espoir, d’humanité et de vie à prît une place particulière dans mon cœur de lectrice. Et soyez en sûr que je suivrais de prêt les prochaines sorties de l’auteur, car celui ci est son premier roman et c’est du TRÈS bon.
  • lilibookncook 13/12/2022
    Il y a des livres qui viennent à vous sans les voir venir. Et ô bonheur, ils sont parfois bons, très bons même... C'est le cas de Rouquine, Prix Jean Anglade du premier roman 2021. Après un passage par ce blog Stéphane Poirier, l'auteur, me contacte pour me proposer le service de presse de son premier roman. Flattée, je ne me laisse pas non plus compter fleurette. Quel est donc ce roman dont je ne connais rien ? Rouquine, c'est une rencontre. Des rencontres ! Des êtres silencieux, discrets, paumés, que la solitude à façonnée. Il y a Lilou d'un côté, Monty de l'autre. Lilou qui erre sur les routes pour panser ses blessures. Monty qui s'attache à une routine sans saveur. Et puis un jour, leur route se croise. Un répit pour Lilou, un apprentissage pour Monty. Une amitié est-elle possible ? Au fil des saisons qui illuminent la campagne, lieu d'apaisement et de lenteur, une petite poignée de personnages entrechoque leur solitude pour créer du mouvement. Alors oui, l'auteur avait raison lors de sa prise de contact, il semble en effet que nous ayons des goûts littéraires communs. Et Rouquine en fait désormais parti ! Les raisons, mise à part celle évoquée plus haut ? Eléments de réponses... Pour tout vous avouer, Rouquine est le genre de bouquin que j'affectionne particulièrement. Une belle littérature, accessible et sincère. Des personnages fuyants, paumés, solitaires. Un environnement de campagne, des voisins bienveillants et une quête de soi, des autres. Sans oublier les animaux, en l'occurrence des chats. J'aime bien les chats. Lilou et Monty, c'est la pudeur des sentiments, des blessures et des déceptions vives dont les plaies ne se sont jamais totalement refermées. De leur rencontre inopinée, née l'espoir d'être à nouveau regardé. Et pour ce qu'on est vraiment tant qu'à faire. Lilou et Monty c'est la patience. Patience d'apprendre, de s'apprendre surtout. Comment faire confiance lorsqu'on a été trahi ? Comment construire une relation quand on n'en a jamais eu l'occasion ou presque ? Sauvages et indépendants tels deux félins, Lilou et Monty s'apprivoisent avec retenue sous les regards âgés de Paul et Gladys. L'humain au centre, sa chaleur se diffuse pour en toucher les autres et tisser les ramifications d'une humanité qui s'était perdue. Pour Paul aussi, le vieux ferrailleur et ami de Monty la vie va être bousculer. Celui qui ne vit que pour se souvenir de sa défunte épouse Angela s'attache également à cette jeune-femme à la chevelure de feu. Et que dire de Gladys, vieille dame dont la solitude actuelle n'est que le reflet d'une vie sans entrain. Une vie qui retrouve des couleurs grâce à Lilou, élément déclencheur dont elle avait besoin ? Dans ce roman il n'y a pas de sauveur, de gentils ou de méchants. Il y a de la douceur, des sourires, de la simplicité et les contrariétés de la vie. Rouquine c'est la caresse qu'on cherche quand la vie devient trop cruelle. Merci infiniment à Stéphane Poirier de m'avoir proposer la lecture de son roman. Merci à Pocket pour ce service de presse grandement apprécié ! Book'n'cook, c'est aussi une pâtisserie associée au livre ! Quelle est donc cette gourmandise ? Réponse sur le blog : book'n'cook .Il y a des livres qui viennent à vous sans les voir venir. Et ô bonheur, ils sont parfois bons, très bons même... C'est le cas de Rouquine, Prix Jean Anglade du premier roman 2021. Après un passage par ce blog Stéphane Poirier, l'auteur, me contacte pour me proposer le service de presse de son premier roman. Flattée, je ne me laisse pas non plus compter fleurette. Quel est donc ce roman dont je ne connais rien ? Rouquine, c'est une rencontre. Des rencontres ! Des êtres silencieux, discrets, paumés, que la solitude à façonnée. Il y a Lilou d'un côté, Monty de l'autre. Lilou qui erre sur les routes pour panser ses blessures. Monty qui s'attache à une routine sans saveur. Et puis un jour, leur route se croise. Un répit pour Lilou, un apprentissage pour Monty. Une amitié est-elle possible ? Au fil des saisons qui illuminent la campagne, lieu d'apaisement et de lenteur, une petite poignée de personnages entrechoque leur solitude pour créer du mouvement. Alors oui, l'auteur avait raison lors de sa prise de contact, il semble en effet que nous ayons des goûts littéraires communs. Et Rouquine en fait désormais parti ! Les raisons, mise à...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Prix littéraire
    Presses de la Cité

    Prix Jean Anglade, édition 2022

    L'appel à manuscrit de l'édition 2022 du Prix Jean Anglade est ouvert et ce jusqu'au 15 janvier 2022 !

    Créé par les Presses de la Cité en 2018, le prix Jean Anglade est un prix littéraire national qui récompense un primo-romancier ayant mis en avant dans leurs textes les valeurs chères à l’un des auteurs majeurs de la maison d’édition : humanisme et universalité.

    Lire l'article
  • Prix littéraire
    Presses de la Cité

    Stéphane Poirier, lauréat du prix Jean Anglade 2021 du premier roman

    Pour la troisième année consécutive, le prix Jean Anglade Aïssaoui, a récompensé, un premier roman mettant en avant les valeurs chères au romancier : humanisme et universalité.

    Rencontre avec Stéphane Poirier, lauréat du prix 2021, avec Rouquine

     
    Lire l'article