Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258197817
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 225 mm

Rouquine

Date de parution : 07/10/2021
« C’est quoi un écrivain ? Une voix, une musique, un style qui n’existent nulle part ailleurs. […] Je voulais rester près de Monty et de Lilou, le taiseux et l’errante. Deux êtres égarés, chacun à leur façon. Il fallait bien que ces âmes brisées se croisent. Stéphane Poirier orchestre cette rencontre avec une douceur infinie, c’est simple et sublime. »

Mohammed Aïssaoui, président du jury du prix Jean Anglade du premier roman 2021, journaliste au Figaro
Elle, vagabonde, trimbale son sac à dos et sa vie cabossée sur les routes. C’est une jolie brindille aux cheveux roux qui se fondrait presque dans ce paysage d’automne.
Lui, ne compte plus ses étés solitaires, dans sa maison au milieu des champs. Un coeur vrai, un charme évident, le geste...
Elle, vagabonde, trimbale son sac à dos et sa vie cabossée sur les routes. C’est une jolie brindille aux cheveux roux qui se fondrait presque dans ce paysage d’automne.
Lui, ne compte plus ses étés solitaires, dans sa maison au milieu des champs. Un coeur vrai, un charme évident, le geste plus sûr que les mots.
Le hasard – le destin ? – fait se rencontrer Lilou et Monty, ces deux oubliés du bonheur. Pas à pas, à la façon de deux chats, ils vont tisser une relation forte, imprévisible, bouleversante. Mais resurgissent les ombres du passé de Lilou…
Dans Rouquine, il n’est question que d’humain et d’humanité, dans la chaleur et la mouvance de sentiments qui touchent en plein coeur. Une ode à l’amour et à la vie.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258197817
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Valmyvoyou_lit Posté le 29 Décembre 2021
    Rouquine est le lauréat 2021 du Prix Jean Anglade qui récompense un premier roman qui prône des valeurs qui me sont chères, telles que la bienveillance, l’humanisme et l’universalité. J’ai eu la chance de faire partie du jury, présidé par Mohammed Aïssaoui. Nous avons lu cinq beaux manuscrits et avons échangé, lors d’une vidéo-conférence. J’étais très heureuse, car Rouquine était mon favori. Avant d’écrire ma chronique, j’ai relu cette histoire, dans son format édité. Monty est artisan. La première fois qu’il a vu Lilou, elle marchait sous la pluie. Il n’avait distingué que ses cheveux roux. Lui était en voiture et il a pensé qu’elle était une pénitente, même s’ils sont plus nombreux en été à traverser ce chemin. Le lendemain, il l’a reconnue : elle était dans un café, un gros sac était posé près d’elle. Un peu plus tard, elle attendait Monty, à côté de son véhicule. Elle lui a demandé s’il pouvait la dépanner avec un peu d’argent ; il lui a offert un abri. Ces deux êtres ont réuni leurs solitudes. L’un a tendu la main, l’autre l’a acceptée ; ils ont créé une nouvelle entité. Lilou était en détresse, Monty l’a accueillie, sans rien attendre d’elle. Il... Rouquine est le lauréat 2021 du Prix Jean Anglade qui récompense un premier roman qui prône des valeurs qui me sont chères, telles que la bienveillance, l’humanisme et l’universalité. J’ai eu la chance de faire partie du jury, présidé par Mohammed Aïssaoui. Nous avons lu cinq beaux manuscrits et avons échangé, lors d’une vidéo-conférence. J’étais très heureuse, car Rouquine était mon favori. Avant d’écrire ma chronique, j’ai relu cette histoire, dans son format édité. Monty est artisan. La première fois qu’il a vu Lilou, elle marchait sous la pluie. Il n’avait distingué que ses cheveux roux. Lui était en voiture et il a pensé qu’elle était une pénitente, même s’ils sont plus nombreux en été à traverser ce chemin. Le lendemain, il l’a reconnue : elle était dans un café, un gros sac était posé près d’elle. Un peu plus tard, elle attendait Monty, à côté de son véhicule. Elle lui a demandé s’il pouvait la dépanner avec un peu d’argent ; il lui a offert un abri. Ces deux êtres ont réuni leurs solitudes. L’un a tendu la main, l’autre l’a acceptée ; ils ont créé une nouvelle entité. Lilou était en détresse, Monty l’a accueillie, sans rien attendre d’elle. Il a simplement voulu l’aider, comme le font les cœurs purs. Tous deux se découvrent petit à petit, ils s’apprivoisent, se dévoilent et partagent le quotidien, sans savoir combien de temps, cette parenthèse va durer. Ils savourent les choses simples et ne se questionnent pas. Ils reçoivent ce que la vie leur offre. Grâce à Monty, Lilou s’ouvre. Dans leur existence en tandem, d’autres solitaires s’invitent. Paul, par exemple, l’ami âgé de Monty, s’attache à la jeune femme et lui montre, lui aussi, la voie de l’apaisement. Cependant, les fantômes du passé ne sont pas endormis, des signes alertent Monty… J’ai été entièrement séduite par l’écriture de Stéphane Poirier. J’ai relu certaines formulations, plusieurs fois, parce que j’ai aimé les figures de style, les descriptions très poétiques. Les images sont sublimes et j’ai été touchée par les messages et la mélodie des mots. Rouquine est un roman magnifique, empreint de respect et d’acceptation de l’autre. C’est l’histoire de deux âmes solitaires qui ont su saisir le cadeau que la vie leur a offert. J’ai été touchée par leur relation fondée sur la générosité, l’entraide et la considération de l’autre pour ce qu’il est. Des sentiments sont éteints pour ne pas briser la magie, des attentions montrent l’affection, la tolérance est l’essence des liens, même si les fêlures menacent de briser l’harmonie. Enfin, j’ai été touchée par l’humanité que contient cette histoire et j’ai aimé que la notion de respect soit l’âme du récit. J’ai adoré Rouquine.
    Lire la suite
    En lire moins
  • hendrickxvirginie Posté le 2 Décembre 2021
    Rouquine est un roman découvert grâce à mon partenariat avec @    . Et quelle découverte ! Remportant le prix du premier roman Jean Anglade, Stéphane Poirier à écrit un roman humain qui bouleverse par sa simplicité et cet amour qui s'en dégage. On y croise la route de deux êtres quelque peu cabossés par la vie : Lilou et Monty. L'une trace sa route en recherchant une profonde liberté pour oublier un passé. L'autre répare des maisons à défaut de se réparer lui. Quand ils se croisent, c'est un beau mélange de douceur qui enveloppe le lecteur. Je me suis attachée à ces deux personnages si simples et si réalistes. L'auteur écrit d'une plume qui vous transporte et vous imprègne par cette histoire où l'amour, la nature, l'humanité et les fêlures de l'âme se tressent. Rouquine, c'est un partage, des émotions et un souffle de vie magnifiquement écrit.
  • Ldo Posté le 6 Novembre 2021
    C’est la rencontre de deux solitudes, Monty et Lilou, tous les deux cabossés par la vie, qui ne croient plus en grand chose mais qui vont essayer de s’apprivoiser. C’est un premier roman (qui vient de remporter le Prix Jean Anglade) à la plume simple et douce et aux personnages attachants. C’est un livre qui fait la part belle à la nature et aux vraies valeurs : le partage, l’amour et l’amitié… C’est un moment apaisant qui fait penser que tout reste possible. Si vous chercher de l’adrénaline, passez votre chemin mais si vous souhaitez une petite bulle hors du temps, il est pour vous.
  • Boulibooks Posté le 28 Octobre 2021
    J’ai sollicité « Rouquine » de Stéphane POIRIER auprès de la plateforme Netgalley. Le titre et le résumé ont retenu mon attention. C’est un primo roman qui a été récompensé par le Prix Jean Anglade 2021. Ce roman, tendre et émouvant, retrace la rencontre improbable entre Lilou et Monty. Lilou est une jeune femme blessé, perdue, en fuite car en quête de liberté. Elle marche au hasard des routes et au gré de ses humeurs, sac à dos bien trop gros pour elle vissé aux épaules, gros godillots et cape de pluie pour la protéger des intempéries. Monty est un homme solitaire, taciturne, qui vit de menus travaux effectués dans la région. Ses seules distractions sont les livres et Paul, son voisin de 70 ans. Ses deux êtres cabossés par la vie finissent par se croiser, s’apprivoiser. C’est simple, doux, beau. Les personnages principaux sont attachants et on s’identifie facilement à eux. La nature tient une grande place dans ce récit. Elle apaise et libère les cœurs. C’était une jolie lecture.
  • clemaufildespages Posté le 26 Octobre 2021
    TENDRESSE HUMANITÉ... 🍁 Elle est une jolie rouquine, sans port d'attache, une vagabonde qui trimballe son sac à dos sur les routes. Il vit dans une maison en plein coeur des bois, un gars profondément gentil qui traine sa solitude comme un fardeau. Lilou et Monty, deux oubliés du bonheur. Alors qu'elle fait du stop, il va remarquer cette frêle rouquine, comme une évidence, au milieu des couleurs de l'automne. Et le destin va les faire se croiser à nouveau... Deux êtres cabossés que la vie n'a pas épargné. Vont-ils réussir à s'apprivoiser? Rouquine c'est l'histoire d'une rencontre. Celle de deux êtres égarés, un taiseux, une errante. De deux âmes. Rouquine c'est un roman d'une douceur infinie. Au coeur de la nature. Qui apaise, émerveille... Dès les premiers chapitres, la magie a opéré. La plume de Stéphane Poirier, tout en simplicité, en poésie, en tendresse m'a embarquée. Très vite, je me suis attachée à Lilou et Monty, à ces personnages tout en fêlures, qui vont peu à peu se découvrir, se dévoiler, reprendre confiance en la vie, en l'avenir. Malgré un petit essoufflement vers le milieu de l'histoire, j'ai adoré ce roman car il m'a profondément touchée... Il est beau, doux, simple. Dans... TENDRESSE HUMANITÉ... 🍁 Elle est une jolie rouquine, sans port d'attache, une vagabonde qui trimballe son sac à dos sur les routes. Il vit dans une maison en plein coeur des bois, un gars profondément gentil qui traine sa solitude comme un fardeau. Lilou et Monty, deux oubliés du bonheur. Alors qu'elle fait du stop, il va remarquer cette frêle rouquine, comme une évidence, au milieu des couleurs de l'automne. Et le destin va les faire se croiser à nouveau... Deux êtres cabossés que la vie n'a pas épargné. Vont-ils réussir à s'apprivoiser? Rouquine c'est l'histoire d'une rencontre. Celle de deux êtres égarés, un taiseux, une errante. De deux âmes. Rouquine c'est un roman d'une douceur infinie. Au coeur de la nature. Qui apaise, émerveille... Dès les premiers chapitres, la magie a opéré. La plume de Stéphane Poirier, tout en simplicité, en poésie, en tendresse m'a embarquée. Très vite, je me suis attachée à Lilou et Monty, à ces personnages tout en fêlures, qui vont peu à peu se découvrir, se dévoiler, reprendre confiance en la vie, en l'avenir. Malgré un petit essoufflement vers le milieu de l'histoire, j'ai adoré ce roman car il m'a profondément touchée... Il est beau, doux, simple. Dans rouquine, il est question d'humanité, de liberté. De soif de vivre, soif d'amour aussi. Il a remporté le prix Jean Anglade du premier roman et c'est tellement mérité. Vous l'aurez compris, je recommande! Alors... ça vous dit? 😘
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Prix littéraire
    Presses de la Cité

    Prix Jean Anglade, édition 2022

    L'appel à manuscrit de l'édition 2022 du Prix Jean Anglade est ouvert et ce jusqu'au 15 janvier 2022 !

    Créé par les Presses de la Cité en 2018, le prix Jean Anglade est un prix littéraire national qui récompense un primo-romancier ayant mis en avant dans leurs textes les valeurs chères à l’un des auteurs majeurs de la maison d’édition : humanisme et universalité.

    Lire l'article
  • Prix littéraire
    Presses de la Cité

    Stéphane Poirier, lauréat du prix Jean Anglade 2021 du premier roman

    Pour la troisième année consécutive, le prix Jean Anglade Aïssaoui, a récompensé, un premier roman mettant en avant les valeurs chères au romancier : humanisme et universalité.

    Rencontre avec Stéphane Poirier, lauréat du prix 2021, avec Rouquine

     
    Lire l'article